Championnats Athlétisme

Athlétisme

Toronto l’emporte chez les femmes; Guelph domine du côté masculine

L’équipe U SPORTS

EDMONTON (U SPORTS) – Le Varsity Blues de Toronto et les Gryphons de Guelph ont respectivement remporté les bannières féminin et masculin ce samedi lors de la présentation de la troisième et dernière journée des Championnats d'athlétisme U SPORTS qui se déroule au Pavillon Universiade de l'Université de l'Alberta à Edmonton.

Après la dernière épreuve du relais 4x400m chez les hommes, l’entraîneur-chef Dave Scott-Thomas n’avait que de bons mots pour ses troupiers. 

« Ils travaillent si fort. Vous les regardez, et ils sont détruits, a lancé Scott-Thomas en regardant son équipe de relais qui venait de prendre la quatrième place. Cela fait trois jours que nous poussons leurs corps jusqu'aux limites. C'est ce que vous voulez voir. Je ne pourrais pas être plus fier d'eux. »  

Guelph a distancé ses rivaux vendredi soir, en route vers une dernière journée de compétition leur permettant d’être en contrôle de leur destiné. Les Gryphons ont conclu le championnat avec 141 points. Loin derrière, Toronto (68) et Laval (65.50) ont complété le podium par équipe. 

Pour Guelph, il s’agit d’un sixième titre national depuis 2008. Durant ces deix dernières saisons, la formation ontarienne n’a été exclu du top trois qu’à deux occasions, tant chez les hommes que chez les femmes. 

« Nous tentions de battre le record de tous les temps en terme de points par équipe, mais nous avons été à court de peu, a fait remarquer Scott-Thomas, qui fut nommé entraîneur de l’année au sein de U SPORTS. Ça montre simplement à quel point l'équipe de Windsor a été bonne en 2011. Cependant, je ne pourrais pas être plus heureux, tant pour notre équipe féminine que masculine. »  

Samedi, le porte-couleur de Guelph Thomas Land a pris les choses en main. Il a remporté le 600m en inscrivant son meilleur temps à vie avec un chrono de 1:17,93, lui qui avait mérité le bronze dans cette épreuve l’an dernier. 

« C'était vraiment agréable parce que je n'ai pas réussi un meilleur temps personnel depuis ma première année d'université, » a déclaré l’étudiant-athlète de quatrième année inscrit en ingénierie mécanique.  

Land, qui a aussi remporté le 1000m, a été sélectionné Athlète par excellence de la rencontre. 

La formation féminine de Guelph a entamé la dernière journée de compétition tout juste derrière Toronto au classement des équipes, mais le Varsity Blues a mis l’accélérateur au fond pour mettre la main sur un troisième titre de suite avec 119,50 points. Guelph a terminé deuxième avec 82,83, devançant Western (65). 

« Comme vous le savez, ce n'est pas seulement un individu qui remporte un championnat d'équipe, a spécifié l'entraîneur-chef de Toronto, Carl Georgevski. Nous avons obtenu des points dans tous les domaines. C'était tout simplement fantastique. Je suis si heureux pour nos étudiants-athlètes et notre personnel d'entraîneurs, qui ont travaillé si ardemment pour remporter ce titre. »  

À la fin du championnat, Georgevski a été sélectionné entraîneur de l’année au sein de U SPORTS. 

 170311_Championnats_d’athlétisme_U_SPORTS_2017_Toronto_l’emporte_chez_les_femmes_(Body).jpeg (129 KB)

Les sœurs Gabriela et Lucia Stafford ont été la locomotive du Varsity Blues en récoltant six médailles. Samedi, Gabriela a battu sa sœur cadette dans l’épreuve du 1500 mètres chez les femmes, avant que Lucia aide Toronto à remporter le relais 4x400m. 

Elles sont la dernière génération d’une famille qui a excellé au sein du Varsity Blues dans le passé. Le père Jamie Stafford a remporté des titres dans la conférence de l’Ontario en cross-country et au 1500 mètres, tandis que leur tante et oncle Sarah Gardner et John Anthony Gardner ont également porté les couleurs de l’Université de Toronto. 

Lucia, qui a connu un superbe week-end en remportant trois médailles d’or et une d’argent, a été élu athlète par excellence de la rencontre. 

Toronto a pu miser sur les succès de Danielle Delage qui a remporté le saut en hauteur chez les femmes avec un bond de 1,76 m, devançant la gagnante du pentathlon Niki Oudenaarden de Calgary (1,73).  

Pour Oudenaarden, elle a de plus ajouté une médaille de bronze pour les Dinos au relais 4x400 mètres avec ses partenaires Jenna Westaway, Natalie McDougall et Megan Kretzer. 

Au 600 mètres, la représentante du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke Maite Bouchard a franchi la ligne d’arrivée avec un temps de 1:29.23, devançant Madeleine Kelly de Toronto et Westaway 

« C'est un feeling si impressionnant, a manifesté Bouchard, qui a réussi son meilleur chrono en carrière. Avoir un meilleur résultat personnel et de gagner une épreuve est une grande réalisation pour moi. J'ai vraiment travaillé fort cette saison, et ça se termine de belle façon. »  

Cole Peterson de Victoria a remporté les honneurs du 1500 mètres masculin, l’emportant avec un temps de 3:50.86. Antoine Thibeault du Rouge et Or de l’Université Laval et Corey Bellemore de Windsor, ont complété le podium, eux qui ont obtenu un chrono identique de 3:51.40.  

Peterson, qui a grandi à Edmonton, a couru sa première course en carrière dans l’uniforme des Vikes à l’Université de l’Alberta il y a cinq and. 

« Sur une note personnel, revenir à Edmonton est particulièrement significatif, a avoué Peterson. Ma toute première course en tant que Vike était sur cette piste quelques jours après mon père soit décédé en 2012. C'était une première année vraiment difficile pour moi au niveau sportif en raison de cette perte. »  

« De retour ici, je voulais rentrer chez moi avec deux médailles d'or et c'est ce que j'ai fait, a ajouté Peterson après avoir aidé Victoria à remporter le relais 4x800 mètres vendredi soir. Cette course est dédiée en grande partie à ma famille et tous mes coéquipiers qui ont été mon principal système de soutien durant toute ma carrière avec les Vikes. »  

Au lancer du poids, Peter Millman de Lethbridge a remporté une troisième médaille d’or en autant d’année en vertu d’un jet de 17,25 mètres. Il a devancé Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas (17,14) du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke. 

Plutôt cette semaine, Millman, qui en est à sa dernière saison au niveau universitaire, a mis la main sur deux prix majeurs de U SPORTS. Il a reçu le prix de l’athlète de l’année sur pelouse ainsi que le prix d’engagement social. 

Au triple saut, le champion de 2014 et 2015 Aaron Hernandez de Lethbridge a remporté l’or, après avoir fini en deuxième position l’an dernier. Il l’a emporté avec un saut de 15.22 mètres devançant Nick Fyffe de York et Patrick Hanna des Carabins de l’Université de Montréal. 

La formation hôtesse de l’Alberta a ajouté deux médailles d’or à sa collection lors de la dernière journée.  

Tout d’abord, Spencer Allen au saut à la perche a réussi une performance de 5.02 mètre pour mériter la plus haute marche du podium.  

Enfin, l’olympienne Carline Muir et ses coéquipières Ashley Whiteman, Cassandra Grenke et Grace Werner ont remporté un excitant relais 4x200 mètres féminin grâce à un chrono de 1:38.54, devant Western (1:38.77) et Laval (1:38.84).