Championnats Coupe Mitchell

Coupe Mitchell

Coupe Mitchell: StFX X-Men Profil d’équipe

Casey Dulson

Photo Crédit Nic Latulippe

Au cours des deux dernières saisons, l’équipe de St-FX est devenue une sommité au football du SUA. Pour la deuxième année consécutive, l’équipe est sur le point de remporter le championnat du SUA, forte de sa victoire de l’an dernier, sa première depuis 1966. 

Gary Waterman, entraîneur-chef, dirige les X-Men depuis huit ans. Le programme dont la fiche était de 1-7 il y a six ans a renversé la vapeur cette saison avec une fiche de 7-1.

« Pour maintenir le succès, il faut une structure de recrutement qui te permet d’aller chercher le type d’étudiant-athlète qui va vraiment s’impliquer, qui est là pour y rester jusqu’au bout », de dire Waterman. 

Le quart-arrière Tivon Cook est un de ceux-là. Le pivot de cinquième année croit que le changement de philosophie a fait toute la différence au sein de l’équipe de cette année.  

« Le succès de l’équipe vient du changement de culture que nous avons connu », de dire Cook. « Cette année, plus que jamais, nous croyons que nous avons ce qu’il faut pour remporter n’importe quel match. »

Pour Waterman, le succès des X-Men est d’autant plus doux et valorisant qu’il a lui-même été nommé à l’équipe d’étoiles du SUA à trois reprises, de 1988-1992, comme demi à l’attaque et comme demi défensif.   

« Il fait toujours bon de réussir au sein de SIC, mais lorsque tu peux atteindre le succès à ton alma mater, c’est spécial », de dire Waterman. 

Les X-Men ont maintenu une moyenne de 37,4 points par match (5e d’U Sports) et de 484,5 verges par match (8e d’U Sports). Le quart-arrière, Tivon Cook, fut cinquième au pays en nombre de passes, alors que celles-ci ont totalisé 2 537 verges, et lancé 21 touchés. Sa moyenne a été de 317,1 verges par match et il a complété 174 de ses 251 essais. Ses 2 537 verges et 21 touchés sont maintenant des records universitaires. On se souviendra de Cook comme l’un des plus grands de tous les temps du SUA alors qu’il termine sa carrière avec 6  943 verges et 47 touchés. Deux quarts-arrières du SUA seulement ont réussi un plus grand nombre de verges que lui : Larry Jusdanis d’Acadia avec 8 766 verges et Chris Flynn, de Saint-Mary’s avec 7 292 verges.

 « Ce fut une magnifique expérience », de dire Cook. « D’arriver comme réserviste fit que très peu de gens s’attendaient à une contribution importante de ma part, mais l’aide de mes entraîneurs et coéquipiers, ainsi que du travail acharné au cours des années, m’ont aidé à arriver où j’en suis en ce moment. » 

Un autre joueur remarquable fut le demi à l’attaque de troisième année, Jordan Socholotiuk. Socholotiuk est devenu le premier demi à l’attaque du SUA, depuis 2007, à atteindre 1000 verges en saison. Il a porté le ballon pour un total de 1 056 verges et a réussi cinq touchés en huit matchs cette année.   

Les X-Men anticipent se rendre à la troisième Coupe Vanier de leur histoire. Leur dernière participation remonte à 1996 alors qu’ils ont essuyé une défaite de 31-12 au profit des Huskies de la Saskatchewan. Leur autre participation à la Coupe Vanier était en 1966 alors qu’ils avaient remporté la Coupe 40-14 aux dépens de Waterloo Lutheran, maintenant connu sous le nom de Wilfrid Laurier.

 « Ce serait excitant pour l’université et pour la ville d’Antigonish », de dire Waterman. « Si jamais nous nous rendions là et l’emportions, ce serait tout un exploit ! »