Championnats Coupe Vanier

Football Masculin

Hausser le niveau : l’objectif de Richard MacLean, nouveau directeur du football U SPORTS

Chris Lomon

Lorsqu’il s’agit de rehausser l’expérience du football U SPORTS, Richard MacLean, à l’image de la marque nationale du sport universitaire au Canada, ne reste pas les bras croisés.

Selon Graham Brown, Président et directeur général U SPORTS, la récente nomination de MacLean au poste de directeur du football va de pair avec l’engagement continu de l’organisme national envers l’accroissement de la portée et amplitude du football universitaire canadien à travers le pays.  

Nous voulions quelqu’un qui puisse représenter le sport à l’échelle nationale et qui puisse contribuer à la communication et au renforcement de que tout ce qui concerne le football, de manière appropriée et systématique, tout au long de l’année.

Graham Brown

« Il est important d’avoir quelqu’un qui puisse se concentrer exclusivement, d’un point de vue national, sur le football U SPORTS », explique Graham Brown. « Nous voulions quelqu’un qui puisse représenter le sport à l’échelle nationale et qui puisse contribuer à la communication et au renforcement de que tout ce qui concerne le football, de manière appropriée et systématique, tout au long de l’année. Notre idée était d’avoir une personne qui puisse créer un engouement, un impact et ayant le football comme domaine d’expertise. »

MacLean, ancien étudiant-athlète de Saint Mary’s ayant joué au football pour les Huskies pendant cinq saisons, arrive avec la connaissance et l’expérience du jeu. L’ancien Président de Football Canada, enseignant en administration des affaires au niveau secondaire à Halifax, était autrefois Président de Football Nouvelle-Écosse et agit actuellement à titre de Président de la Fédération internationale du football américain (IFAF). 

Ses principales missions au sein de U SPORTS incluront :

  • Assurer le respect des règles d’admissibilité et de recrutement des programmes de football en collaboration avec Tara Hahto, Gérante conformité, admissibilité et discipline pour U SPORTS ;
  • Resserrer les liens avec les directeurs du football des conférences, l’Association canadienne des entraîneurs de football universitaire (CUFCA), le sous-comité technique du football et autres acteurs du football, y compris les officiels, la LCF et Football Canada ;
  • Travailler à l’harmonisation des règles à travers U SPORTS et les quatre conférences ;
  • Assurer le leadership pour le programme de football U SPORTS, notamment concernant les matchs de coupe et la Coupe Vanier
  • Examiner les options d’organisation du Défi est-ouest et des matchs de série ;
  • Travailler de concert avec et soutenir les acteurs du football et le bureau national U SPORTS dans le but de cibler des stratégies visant à améliorer et à promouvoir le football universitaire à travers le Canada.

« Richard dispose d’un riche bagage en termes d’expérience du football canadien et de la IFAF, sans oublier sa carrière de joueur et celle d’entraîneur », précise Lisette Johnson-Stapley, Chef du sport chez U SPORTS. « Ici, au bureau national, nous avions déjà collaboré avec lui et il a un excellent état d’esprit, il est prêt à s’impliquer pour améliorer le programme. C’est un grand passionné ».

« Nous ne pouvons qu’être optimistes (quant à l’avenir du football). Nos établissements, nos écoles de football, investissent énormément. Le football est un sport merveilleux et il nous faut absolument emboîter le pas, assumer cette position de leadership et collaborer avec nos conférences. Le football est également extrêmement important pour nos conférences ».

FB_IMG_1542583335838.jpg (74 KB)

« Je suis vraiment convaincu que ce rôle est nécessaire », ajoute Richard. « C’est l’occasion rêvée de construire la marque du football U SPORTS et d’en faire quelque chose de tellement plus grand. J’ai accepté ce poste dans l’optique de me consacrer à plein temps à bâtir le sport, à améliorer les choses, à répondre aux questions et aux inquiétudes des gens et assurer la liaison entre le bureau national et tous les acteurs du football au Canada. »

MacLean, ancien membre de la première équipe d’étoiles canadiennes U SPORTS, a hâte de s’attaquer aux défis qui l’attendent.

Il garde en outre un œil vigilant sur l’avenir, afin d’assurer que le football U SPORTS offre une expérience de qualité sur le terrain aussi bien qu’en dehors.

Il comptera sur les diverses facettes de sa vaste expérience de football pour l’aider à former de nouvelles relations, de nouveaux partenariats, tout en tissant des liens avec des entraîneurs et acteurs du monde du football d’un bout à l’autre du pays.

« Il y a maintenant plus de 20 ans que je suis impliqué dans l’administration du football à l’échelle provinciale, en Nouvelle-Écosse, nationale et l’internationale », poursuit Richard MacLean. « Je crois qu’il est important que les gens aient quelqu’un qu’ils connaissent ou reconnaissent… J’ai travaillé sur le plan de développement à long terme des athlètes, il y a plusieurs années, aux côtés de nombreux excellents entraîneurs U SPORTS — cela apporte une certaine crédibilité et une compréhension de mon expérience du football. »

Par quoi commencer ?

« En ce moment, je suis beaucoup axé sur le Défi est-ouest », répond Richard MacLean, en pensant au match qui a lieu tous les ans au mois de mai réunissant les meilleurs espoirs entrant dans leur année de potentiel recrutement en vue du repêchage de la LCF. « Et rendre cet évènement digne des meilleurs joueurs du pays admissibles au repêchage—bâtir l’engouement autour de cet événement et l’ancrer dans les mœurs pour les années à venir – voilà la mission que je me donne. »   

Il garde en outre un œil vigilant sur l’avenir, afin d’assurer que le football U SPORTS offre une expérience de qualité sur le terrain aussi bien qu’en dehors.

« Sur le long terme, nous voulons nous assurer que les défis/championnats sont solides », confie Richar MacLean. « Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Mais ça représente tellement de merveilleuses occasions pour les étudiants-athlètes U SPORTS. Je crois que ça fait partie de ma mission de travailler là-dessus ».          

Richard MacLean ajoute toutefois qu’il est primordial de travailler en équipe.

FB_IMG_1542582952800.jpg (49 KB)

« Les gens qui travaillent dans le secteur du football savent qu’ils peuvent m’appeler », dit-il. « Je vais répondre aux appels et aux courriels… Je vais parler aux gens qui font partie de U SPORTS et à ceux qui croient en U SPORTS, de manière à trouver un terrain d’entente. »

« Il est important de s’appuyer sur les recommandations formulées et de bien saisir les divers éléments sous-jacents aux problèmes auxquels nous faisons face, qu’il s’agisse des championnats, de la structure des play-offs, de l’harmonisation des règles — ce sont toutes des questions qui sont importantes pour le sport », souligne Graham Brown. « Le but est que tout le monde travaille ensemble vers un seul et même objectif, qu’on permette et encourage le partage d’informations entre tous les groupes et qu’on optimise davantage la qualité du travail qui se fait déjà à travers le pays et au sein des conférences. »   

Graham Brown est motivé par les opportunités qu’il entrevoit pour le football U SPORTS, aussi bien grâce au nouveau poste occupé par Richard MacLean, qu’à tout le travail qui continue d’être fait dans le but de solidifier et d’améliorer les partenariats au sein de cette industrie.  

« Nous avons toujours eu – et ça existait avant mon arrivée — une bonne relation avec le bureau de la Ligue canadienne de football », dit-il. « Il y a une véritable volonté de développer la collaboration entre le programme de football U SPORTS et la LCF à une bien plus grande échelle. Il est impératif que tout le monde travaille ensemble pour le bien du football, ici au Canada. En ce moment, il y a beaucoup de transitions et de défis… il nous faut absolument nous regrouper et travailler fort et étroitement tous ensemble ».   

« Mais il y a beaucoup de raisons d’être optimistes. Les établissements travaillent de plus en plus fort pour faire de chaque jour de match une expérience inoubliable. Nous voulons que cela perdure. Finalement, le programme actuel de football U SPORTS est un excellent produit, qui suscite un réel enthousiasme ».