Championnats Coupe Vanier

Football Masculin

Faites connaissance avec votre étudiant-athlète de U SPORTS : Bleska Kambamba, Mustangs de Western

L’équipe U SPORTS

U SPORTS s’entretiendra avec un athlète, un entraîneur, et un membre du personnel clés de chacun de ses programmes sportifs dans le cadre de notre série d’entrevues « Faites connaissance avec… »

Bleska_Kambamba4.png (29 KB)

  • Nom: Bleska Kambamba
  • École: Western
  • Sport: Football
  • Position: Défenseur
  • Année d’admissibilité: 4e
  • Programme: Kinésiologie
  • Ville natale: London, Ont.

1. Qu’est-ce qui vous a fait venir à l’Université Western?

Western, c’est chez moi, c’est un peu comme dans ma cour. Quand j’ai commencé à faire des recherches sur les universités et les programmes, ça n’a pas été un choix difficile. Le campus, la tradition du football, et surtout, la fierté de porter la couleur pourpre, ont joué un rôle important.

2. Quel est votre meilleur souvenir et votre plus belle réussite en tant qu’étudiant-athlète U SPORTS?

Facile ! Ça a été de remporter la Coupe Vanier en 2017. Après deux défaites consécutives lors de la Coupe Yates en 2015 et en 2016, cela a été satisfaisant initialement de pouvoir surmonter cette pente difficile, et ensuite, on a réalisé qu’on pouvait faire quelque chose de vraiment spécial. L'atmosphère était intense, tout le monde était concentré, et on était tous prêts à se sacrifier les uns pour les autres.

3. Où pensez-vous que votre parcours universitaire vous mènera?

J'ai toujours voulu m'assurer de faire des choses qui puissent me satisfaire, bien au-delà de simplement chercher à recevoir un chèque. J'ai toujours aimé travailler avec les enfants, alors ce serait formidable d'enseigner.

Avec l'aide d’amis merveilleux, j'ai lancé «The Garden Initiative.» L'objectif est de fournir aux enfants défavorisés des opportunités de pratiquer le sport en passant par le développement au leadership, la nutrition, l'engagement communautaire, et le mentorat. Ce sont des opportunités que j'ai eu la chance d'avoir. Il y a tellement de choses que nous pouvons faire pour que les enfants soient actifs et pour les aider à maintenir des habitudes saines. Cela commence par s’assurer que tout le monde a le droit de jouer, et le droit de jouer à un haut niveau, quelles que soient leurs origines et leurs antécédents.

Kambamba(12).jpg (133 KB)

4. Qui a eu la plus grande influence sur votre carrière sportive?

Mes parents. Et quand je dis ça, je pense à eux comme deux entités différentes.

Mon père adore le sport, il est critique, et il me demande souvent mon avis au sujet de stratégies. Ma mère est du genre à être sur le jumbotron en train de danser, qu’on soit en train de gagner avec 30 points d’avance ou de perdre avec 30 points de retard. Tous deux m'ont toujours donné tout ce dont j'avais besoin pour participer au jeu, et je leur en suis extrêmement reconnaissant. Ils me passent aussi toujours un petit coup de téléphone les jours de matchs, même s’ils savent que je suis un peu antisocial avant les matchs.

5. Avec qui du monde du sport, passé ou présent, aimeriez-vous dîner ou souper? Pourquoi?

Muhammad Ali.

Il n’y a pas si longtemps, un journaliste a fait les gros titres en une des journaux pour avoir dit à Lebron James : «Tais-toi et dribble».

Ali - l’athlète le plus célèbre du monde - le champion des poids lourds - a refusé de se taire en plein cœur du mouvement pour les droits civiques. Il a donné aux personnes ordinaires la force de lutter contre la ségrégation et l'injustice raciale. En tant qu’homme noir, j’aime à imaginer que j’aurais eu le courage de faire ce qu’il a fait.

6. Quel est votre rituel d’avant match? Avez-vous des superstitions / idiosyncrasies autour de votre préparation pour une compétition?

Je positionne toujours mes pieds au pied de la base transversale des buts avant les matchs. Je fais de la méditation, et j’écoute quelques morceaux de piano assez paisibles. Après un moment, j’embrasse le rembourrage de ma tenue, puis je retourne à l'intérieur, et j’essaie de me détendre en enchaînant de nombreux pas de danse. Avant le match, j'essaie de saluer mes entraîneurs et de soutenir le moral de mes coéquipiers. Après ça, je crie beaucoup.

7. Quelle musique écoutez-vous pour vous motiver avant une pratique ou un match?

Toute musique sur laquelle je peux danser. Aussi, «The Ecstasy of Gold» me donne vraiment l’impression de faire partie d’un épisode de «Game of Thrones.»

Kambamba(5).jpg (160 KB)

8. Quel est le compte que vous suivez le plus en ce moment sur les médias sociaux?

Je ne peux vraiment pas choisir. Ça dépend de l'heure de la journée, de la météo, et de mon humeur générale.

9. Si vous pouviez essayer un autre sport, quel serait-il? Pourquoi?

Je n’ai jamais vraiment essayé de jouer au hockey sur glace, mais je suis sûr qu’après quelques milliers d’heures d’entraînement, je pourrais devenir un joueur mortel. Parce qu’on est au Canada!

10. Quelle est la chose la plus embarrassante qui vous soit arrivée en tant qu’athlète?

L’intégralité du camp d'entraînement de première année!