Championnats Coupe Vanier

Tre Ford a possiblement remporté le prix Hec Crighton, le plus important prix individuel du football universitaire canadien, mais sa bataille ne fait que commencer.

Ford cherchera à se faire valoir auprès des clubs professionnels, ce qui n’est jamais une mince affaire pour un quart arrière, mais comme personne de couleur, il pourrait l’obstacle pourrait être plus élevé que ses homologues.

Comme quart arrière noir, Ford a toujours dû se battre pour se faire une place. Trop souvent les quarts noirs sont étiquetés “athlète” quand ils excellent à plus d’un aspect du jeu. Les quarts arrières noirs qui peuvent à la fois courir avec le ballon et le lancer se voient souvent apposer l’étiquette anodine d’ « athlète ».

Si le qualificatif d’« athlète » semble être positif en surface, comme c’est le cas depuis trop longtemps dans le reste de la société, il s’agit là d’une excuse pour perpétuer une approche à deux poids, deux mesures.

credit_Mathieu_Belanger-58.jpg (17.03 MB)

« Certainement, je suis noir et aussi très rapide, alors les gens me donnent l’étiquette d’athlète et pensent que je peux changer de position à volonté sur le terrain, affirme Ford. Je crois vraiment que je suis un quart arrière et je crois que si une équipe me donne une chance, elle verra que je suis un quart arrière et pas seulement un receveur de passe et un athlète. »

Ford a démontré pourquoi il n’est pas seulement un athlète au cours de la dernière saison comme quart à Waterloo. L’étudiant-athlète de cinquième année a reçu le titre d joueur par excellence du football de U SPORTS en 2021 après avoir amassé une moyenne de 252 verges par match.

Ford est devenu le premier joueur des Warriors à remporter le prix dans l’histoire du programme et un élément essentiel de son jeu est sa capacité de se frayer un chemin pour amasser une bonne quantité de verges au sol. Offrant ainsi une menace au sol et dans les airs, Ford est aussi capable de lancer un boulet sur 50 verges dans les mains d’un coéquipier ou de semer les défenseurs adverses par ses courses.

En 2021, l’étudiant en loisirs a aussi occupé le troisième rang au pays pour le nombre de verges au sol en saison régulière avec 629 verges, soit plus de 100 verges par match de son poste de quart arrière.

Les réalisations de Ford ont fait de lui un pionnier, écrivant une page d’histoire de l’Université de Waterloo, mais plus important encore, Ford est devenu le premier quart arrière noir à remporter le trophée Hec Crighton.

« J’aimerais certainement voir plus de quart arrières noirs dans les rangs universitaires profiter d’occasions dans U SPORTS, indique Ford. Il y a eu des moments quand j’étais dans les rangs secondaires ou même si j’offrais de meilleures performances qu’un autre quart arrière, cet autre joueur se faisait recruter et les dépisteurs disaient : ‘Tre peut jouer comme receveur au niveau supérieur’ ou ‘il peut être demi offensif’. »

Les quarts arrières noirs ont tendance à faire face à un plus grand nombre de critiques au poste de quart. Souvent ils sont remis en question pour savoir s’ils peuvent réaliser la grosse passe ou est-ce qu’ils s’appuieront sur leurs capacités athlétiques est prendre ses jambes à son cou.

Une des raisons pourquoi Ford a choisi Waterloo était le soutien qu’il profitait au poste de quart et ne pas se retrouver dans un rôle de receveur en raison de sa vitesse, comme c’était le cas avec des programmes un peu plus en vue.

« Certaines écoles m’ont parlé à propos de jouer à d’autres positions, mais j’ai eu le privilège d’avoir un Bert qui m’a ouvert sa porte », a indiqué Ford.

Heureusement pour Ford, il travaillait avec un groupe d’entraîneurs qui l’appuyaient et qui lui ont donné l’occasion de briller dans une position de leader.

Tre_Ford.jpeg (2.10 MB)

« Jamais nous n’avons qualifié Tre d’‘athlète’, assure l’entraîneur-chef Chris Bertoia de Waterloo. Nous savions qu’il était un quart arrière. Je lui ai dit qu’il serait un quart arrière avec nous et que Tyrell (son frère) et lui allaient transformer notre programme. »

Tandis que les réalisations de Ford sur le terrain ont donné un aperçu des progrès de la société, on peut faire plus sur le terrain comme à l’extérieur.

Le coordonnateur offensif Corey Grant, récemment nommé responsable de l’équité, de l’inclusion et de l’antiracisme au département des sports de l’Université McMaster croit que d’accorder le prix Hec Crighton à Ford est à la fois un signe de progrès et indique un manque d’inclusion dans le sport.

« Tre Ford est un signe que nous pouvons être dans cette position pour un quart arrière noir, dit Grant. C’est d’offrir des possibilités aux joueurs et non pas les compartimenter… Leur offrir la meilleure occasion et le soutien pour qu’ils puissent réussir à toutes les positions, notamment au poste de quart arrière et il il est un grand représentant de ce que l’avenir peut être pour les quarts arrières noirs et racialisés. »

Il doit toujours y avoir un premier. En même temps, des questions doivent être posées pour savoir pourquoi il a fallu autant de temps pour arriver à ce point.

« Cela démontre aussi qu’il y a un manque d’inclusion dans les rangs universitaires. Espérons que cela peut commencer à changer l’approche des entraîneurs quand ils recrutent des quarts arrières. Je suis heureux qu’au moment d’être recruté, Tre a dit : ‘Non, je ne veux pas jouer à une autre position, je suis un quart arrière’. Alors il met la table pour tout le monde. »

Même si Ford a démontré ce qui peut être fait avec le bon soutien, la position unique de Grand comme figure d’autorité sur le terrain et comme lien de soutien et d’inclusion au sein de la communauté, cela lui donne une voix pour parler pour ceux qui sont précédemment passés sous le radar. 

« Nous avons besoin de quelqu’un pour parler et appuyer nos étudiants athlètes racialisés, mais aussi pour être cette voix que les gens écoutent, affirme Grant, un double champion de la Coupe Grey. Ils ont besoin de quelqu’un vers qui se tourner. Quelqu’un qui est dans leur coin, quelqu’un qui leur ressemble et qui est passé par ce qu’ils traversent. »

Ford s’est fait ouvrir une porte et il a su en profiter à fond.

MhGKixx5_400x400.jpeg (23 KB)

Cependant, le travail ne s’arrête pas là.

Réunir différentes perspectives est plus important maintenant que jamais auparavant pour Grant.

« Si nous avons toujours les mêmes voix et les mêmes points de vue au sein de nos personnels d’entraîneurs, nous ferons du sur place. Avec plus de femmes et plus de diversité dans ces vestiaires, nous allons aider ces jeunes hommes à comprendre comment être en relation avec un bassin diversifié de personnes et comment devenir de meilleurs leaders d’avenir. »

Grant sera de l’émission de la mi-temps du match de la Coupe Vanier pour discuter davantage de l’inclusion au football de U SPORTS.

La Coupe Vanier Banque Scotia, présentée par Levio opposant les Huskies de la Saskatchewan et les Mustangs de Western sera télédiffusée en direct sur CBC TV. La diffusion sera aussi offerte en ligne sur CBCSports.ca et CBC Gem, ainsi que l’application CBC Sports. La diffusion en français sera aussi offerte sur TVASports.