Championnats Hockey Féminin

Hockey Féminin

Le match des étoiles de la LCHF souligne la carrière d'anciennes stars du hockey féminin U SPORTS

Jonathan Yue

Dimanche marquera le quatrième match annuel des étoiles de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF), mettant en vedette le meilleur du hockey féminin au pays.

Ann-Sophie Bettez des Canadiennes de Montréal, ancienne attaquante des Marlets de McGill, sera dans une catégorie à part. En effet, l’ancienne joueuse de hockey U SPORTS a disputé tous les matchs d'étoiles depuis 2014. En plus de se distinguer au plan individuel, l’athlète espère poursuivre la tendance de la ligue, qui souhaite développer le sport et agir comme vitrine pour un hockey de grande qualité.  

Les_Canadiennes_vs_Calgary_Inferno_Centre_Bell_dec_10_2016(L-C_Dumais)-1129.jpg (9.70 MB)
Crédit : L-C Dumais

«Chaque année, le niveau du hockey féminin augmente, alors ce n’est pas garanti de recevoir une invitation.»

Ann-Sophie Bettez

. « C’est toujours gratifiant d’être invitée et de jouer à Toronto avec toutes ces joueuses.»

Au fil des ans, les étudiantes-athlètes U SPORTS font la transition vers la LCHF après avoir terminé leur carrière universitaire. Pour cette grande rencontre, Bettez se joint à Liz Knox du Markham Thunder, championne en titre de la Coupe Clarkson, qui a joué pour les Golden Hawks de Laurier, et à la défenseure des Calgary Inferno, Brigette Lacquette, anciennement des Bisons du Manitoba. Ces trois athlètes sont les fières représentantes U SPORTS au match des étoiles cette année.  

Après des carrières réussies au niveau U SPORTS, ces trois joueuses comptent chacune plusieurs honneurs à leur actif. Bettez, originaire de Sept-Îles, au Québec, a été nommée recrue de l'année U SPORTS en 2008 et a remporté le trophée Brodrick en tant que joueuse canadienne par excellence  de l’année, ainsi que le prix BLG en tant qu'athlète féminine de l'année U SPORTS, tous sports confondus, en 2012. À partir de là, Bettez remporterait le prix de la recrue de l'année 2013 de la LCHWL, avant de remporter l'Angela James Bowl de 2014 en tant que meilleure pointeuse de la LCHF en plus de l’honneur de la joueuse par excellence de la LCHWL. En 2017, elle ajouterait un championnat de la Coupe Clarkson avec Les Canadiennes à son palmarès.

Propulsée par une brillante carrière U SPORTS, chacune de ces athlètes a su avoir un impact distinctif sur son équipe de la LCHW. Et avec l’expérience d’avoir déjà joué au Canada au cours de leurs carrières universitaires, la transition vers les rangs professionnels s’est faite en douceur. Pour Bettez, il s’agissait simplement d’un changement d’aréna.

«Au cours des premières années, beaucoup de mes anciennes coéquipières (des Martlets) jouaient déjà dans la LCHF », a déclaré Bettez. « C’était bien de savoir cela et de pouvoir construire quelque chose pendant cinq ans (à McGill), pour ensuite jouer avec ces mêmes filles. Nous avions la même culture, la même philosophie.»

Brigette Lacquette, originaire de Mallard, au Manitoba, a emprunté un autre chemin. Elle était l’une des meilleures recrues des Bisons du Manitoba en 2010, apportant une expérience internationale à une équipe où jouait déjà sa sœur.

Lacquette a ensuite terminé sa carrière dans la NCAA avec l’équipe de Minnesota-Duluth. Elle a fait partie de l'alignement canadien médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Pyeongchang 2018. En Corée du Sud, elle est entrée dans l’histoire en devenant la première femme des Premières Nations à faire partie de l’équipe olympique du Canada. Lacquette profite aujourd’hui de l’opportunité de consolider son expérience olympique et de partager les défis auxquels elle a été confrontée pour se rendre au hockey professionnel.

Lacquette_-_Dave_Holland_CSI_Calgary.jpg (3.67 MB)
Crédit : Dave Holland / CSI Calgary

«J’ai grandi dans le racisme, et je me faisais souvent taxer : cela m'a aidé à développer un fort caractère et m'a appris à me concentrer sur moi-même pour atteindre mes objectifs.»

« En visitant les communautés au cours de la dernière année, j’ai pu partager mon parcours, montrer mes médailles et essayer d’être une influence positive pour les enfants autochtones du Canada et leur rappeler qu’eux aussi peuvent réussir.»

Présentement dans sa troisième saison avec l’Inferno de Calgary, Lacquette continue de montrer ce qu'elle peut faire aux deux extrémités de la glace, menant l'Inferno au titre de gagnantes de la Coupe Clarkson en 2016.

Liz Knox, une vétérante de la ligue, est également devenue une leader sur la glace depuis son recrutement par le Thunder il y a sept ans. Coprésidente de la CWHL Players Association, Knox est quatre fois championne de la ligue SUO, joueuse par excellence du hockey féminin U SPORTS 2010 et ancienne candidate du prix BLG. Elle a également remporté un titre de la Ligue australienne de hockey sur glace féminin (AWIHL) en 2014, avant d’aider le Thunder à remporter la Coupe Clarkson 2018 la saison dernière.

Knox_101318_(JYue).jpg (3.21 MB)
Crédit : Jonathan Yue

À l’arrivée du week-end des étoiles, les anciennes joueuses U SPORTS ont continué à briller, gagnant leur place dans le grand match de cette année. Bettez se classe deuxième dans la ligue au titre des buts (15) et des points (31) après 19 matchs, tandis que Lacquette est classée deuxième parmi les défenseurs avec un sommet en carrière de 17 points en 20 matchs. Knox complète ce trio, elle qui a été votée capitaine par les fans pour cette rencontre des étoiles. Pour sa part, Lacquette aussi sera capitaine lors de ce match. Pour Knox, ce sera sa première apparition dans le match des étoiles, ce qui l'a surprise, quand elle a appris la nouvelle.

« Je suis dans la ligue depuis longtemps, c’est apprécié de recevoir cet honneur aussi tard », dit-elle.

«En ce qui concerne le poste de capitaine, le plus grand honneur c’est que je sache qui a influencé cette décision. Il s’agissait de mes pairs, notre directeur général (notre ex-capitaine des Huskies de la Saskatchewan, Chelsea Purcell) a vraiment poussé la campagne, des joueuses avec lesquelles j’ai joué, des gens que j’ai rencontrés dans la communauté du hockey, même des amis du secondaire. Le fait de savoir que j’ai eu un impact sur certaines vies, que j’ai touché des gens en cours de route est probablement ce qui rend cet honneur encore plus spécial.»

Liz Knox

Une des différences entre U SPORTS et le sport professionnel est au niveau du temps passé sur la glace, explique Bettez.  Au niveau U SPORTS elle s’habillait presque tous les jours, mais maintenant au niveau de la LCHF, elle ne s’entraîne plus que deux fois par semaine en raison d’un travail à temps plein, parmi autres engagements - se terminant souvent tard le soir.

Voilà pourquoi ce match des étoiles est si important pour ces joueuses et pour le sport. C’est une chance de continuer à développer le jeu et de voir l'impact que cela aura sur la génération suivante. Lorsqu’elles embarquent sur la glace, la source de motivation pour Bettez, Lacquette et Knox est d’avoir la chance de jouer au Canada et  de voir la croissance de ce sport féminin au pays.

Le match d’étoiles de la LCHF, diffusé dimanche en direct sur Sportsnet à l’aréna de la Banque Scotia à Toronto, mettra en vedette la crème de la crème du hockey féminin canadien, et les joueuses espèrent que ce match aura un grand impact.

« Espérons que nous continuerons à grandir », déclare Knox. « Je ne sais pas si je serai là pour le voir, mais pour les filles qui arrivent, le talent est tellement grand et j’espère que les gens reconnaitront que le hockey féminin mérite une grande vitrine. »

Dimanche, ces trois joueuses célébreront la sélection à ce match prestigieux, leur parcours du réseau U SPORTS à la LCHW, et la progression de leur sport jusqu’aujourd’hui.

« Être sur la glace avec toutes les autres joueuses fantastiques de la ligue, c’est une excellente idée! J’ai vraiment hâte d’être sur la glace », a déclaré Lacquette.


Jonathan_Yue.png (618 KB)

Jonathan est un récent diplômé du programme de journalisme de l'Université de Toronto. Après quatre années de compétition en saut en hauteur avec l’équipe d’athlétisme des Varsity Blues de Toronto, Jonathan a couvert le football, le hockey et l’athlétisme de U SPORTS. Il a également écrit pour Athletics Canada, ainsi que pour les Steelheads de Mississauga de la Ligue de hockey de l’Ontario.

Suivez Jonathan sur Twitter: @JonathanYue20

Le site web de Jonathan: www.startingblockcanada.com

Articles: