Championnats Hockey Féminin

Hockey Féminin

Quart de finale : Les Gryphons écartent les Bisons, championnes en titre

L’équipe U SPORTS

Le hockey féminin de U SPORTS couronnera de nouvelles championnes canadiennes puisque les Gryphons de Guelph, classées troisièmes pour le championnat, ont défait les championnes en titre, les Bisons du Manitoba, par la marque de 3-2 en quart de finale, jeudi après-midi, à l’aréna MacLauchlan.

Après moins de six minutes d’action en troisième période, l’attaquante et recrue Nicole MacKinnon a donné un but d’avance à son équipe, qui avait accusé un retard de 0-2 en début de partie. Ses coéquipières Kaitlin Lowy et Sydney Davison ont marqué les deux premiers buts, tandis que leurs coéquipières Claire Merrick, Katie Mikkelsen et Ashlee Lawrence ont toutes obtenu une mention d’aide.

« C’est assurément le but le plus important que je n’ai jamais marqué », a dit MacKinnon, nommée joueuse du match pour les Gryphons. « Les émotions ont été fortes durant toute la partie. Notre équipe voulait vraiment gagner, et je suis seulement contente d’avoir pu aider d’une quelconque façon. »

qf_1.jpg (269 KB)

Les Gryphons n’ont pas perdu de temps avant d’inscrire leur premier but. Pas moins de 36 secondes après la mise au jeu, Lowy s’est démenée devant le but avant d’envoyer la rondelle d’un tir du revers dans le filet de Lauren Taraschuk.

Un peu plus d’une minute plus tard, Davison a marqué le deuxième but de Guelph sur un tir du poignet à travers une mêlée dans le filet de Taraschuk.

À tout juste 34,6 secondes de la fin de la première période, Manitoba a réduit l’écart grâce à Alanna Sharman qui a poussé dans le filet une rondelle qui s’était faufilée depuis la pointe jusque derrière la gardienne de but Valerie Lamenta.

Le but a ravivé les Bisons, championnes en titre, qui ont rapidement égalisé la marque à 2-2 une minute de jeu en deuxième période. Sharman a reçu une passe de Sheridan Oswald, puis a déjoué une joueuse défensive et a placé son tir dans le coin supérieur rapproché pour inscrire son deuxième but de la partie.

Après un début difficile, Manitoba a bien repris le contrôle de sa défensive en deuxième période en étouffant ses adversaires et en les limitant à six tirs au but. Après 40 minutes de jeu, le pointage indiquait toujours l’égalité 2-2.

Malgré le retard qu’elles ont accusé en début de partie, MacKinnon et les Gryphons savaient que leur expérience des situations critiques allait porter ses fruits.

025-19N-0700-MP4.jpg (1.34 MB)

« Durant la finale de la Coupe McCaw (de SUO), nous accusions un retard au début de la troisième, et je crois que nous avons appris que nous étions capables de revenir de l’arrière et nous n’avions même pas de retard, a dit la recrue. Nous savions que notre équipe était capable de le faire et nous allions tout donner. »

Mais un jeu derrière le filet du Manitoba à la sixième minute de la troisième période a coûté cher aux Bisons lorsque MacKinnon de Guelph a pris le contrôle d’une rondelle en dégagement pour déjouer Taraschuk et marquer le but de la victoire.

« Ça fait du bien, a dit MacKinnon. Défaire n’importe quelle équipe serait satisfaisant en ce moment, mais le simple fait qu’il s’agit des championnes en titre nous donne une motivation supplémentaire. »

Joueuses du match

  • Manitoba : Alanna Sharman
  • Guelph : Nicole MacKinnon