Championnats Hockey Masculin

Hockey Masculin

Les Huskies écrasent StFX et rejoignent UNB en finale

L’équipe U SPORTS

FREDERICTON (U SPORTS) – Les Huskies de la Saskatchewan ont explosé avec six buts en deuxième période en route vers une éclatante victoire de 8 à 0 face aux X-Men de StFX lors de la deuxième demi-finale du championnat de hockey masculin de U SPORTS, samedi après-midi au Centre Aitken de l’Université du Nouveau-Brunswick. 

Les champions de la conférence Canada-Ouest, qui ont remporté le seul titre canadien de leur histoire en 1983, participeront à la finale nationale pour une première fois depuis 2014 dimanche à 13h (heure de l’Atlantique) alors qu’ils se mesureront aux Varsity Reds de UNB, champions en titre de la Coupe Université et équipe organisatrice du tournoi. 

StFX, qui avait surpris UNB la semaine dernière en finale de la conférence Atlantique, luttera pour le bronze face à Acadia à 9h30 HA. 

Pour l’entraîneur-chef Dave Adolph et ses Huskies, il s’agissait d’une douce revanche puisqu’ils s’étaient inclinés devant les X-Men en demi-finale de U SPORTS l’an dernier à Halifax, en troisième période de prolongation. 

« Nous avons fait preuve d’intensité en première période, et en deuxième tout semblait fonctionner pour nous, a dit l’entraîneur de l’année de U SPORTS. On aurait dit que la rondelle collait à nos bâtons et que nos joueurs se retrouvaient toujours au bon endroit. » 

Son homologue Brad Peddle a résumé le surprenant résultat ainsi : « Bizarre! C’est difficile à expliquer. Les forces semblaient égales en première, puis en deuxième ils ont profité de chacune de nos erreurs. Tous leurs tirs semblaient trouver le fond du filet. »  

Malgré l’explosion offensive de la Saskatchewan, il faut souligner la performance de Jordon Cooke, qui a une fois de plus justifié son statut de gardien de l’année de U SPORTS en enregistrant un deuxième blanchissage en deux jours. Après avoir effectué 24 arrêts vendredi dans un gain de 1-0 en surtemps contre York, le cerbère originaire de Leduc, en Alberta, a repoussé les 26 rondelles dirigées vers lui par StFX. 

« Lorsque vos coéquipiers se jettent partout et bloquent des lancers, votre tâche devient beaucoup plus facile. » 

Ses coéquipiers ont chassé le gardien partant des X-Men Chase Marchand après 32 minutes et 32 secondes de jeu après l’avoir déjoué cinq fois sur 16 tirs. Ils devaient ajouter trois buts en 14 lancers contre son substitut Brandon Hope. 

Logan McVeigh a mené la charge à l’attaque pour la formation de Saskatoon avec un doublé, alors que Levi Cable, Carson Stadnyk, Parker Thomas, Wyatt Johnson, Jesse Forsberg et Connor Cox touchaient la cible à une reprise chacun. 

Cable, Stadnyk, Thomas et Johnson ont tous ajouté une assistance et Connor Gay a lui aussi terminé la rencontre avec deux points, soit deux mentions d’aide. 

Le duel a été ponctué de 23 infractions, 12 contre StFX et 11 par la Saskatchewan. Les Huskies ont été parfaits en cinq situations de désavantage numérique et ont profité de deux de leurs six opportunités avec un joueur en plus. 

Forsberg a inscrit l’unique filet de la période initiale dès la cinquième minute de jeu, déjouant Marchand d’une habile feinte du revers sur une échappée à 4 :29. 

Cable, qui avait marqué en prolongation vendredi contre York, a doublé l’avance des Huskies après 1 :54 d’action en deuxième sur une descente à deux contre un, puis Stadnyk a porté le pointage à 3-0 à 4 :29 avec un tir précis dans la lucarne. 

La Saskatchewan a ensuite pris le contrôle total de l’affrontement lors de la deuxième moitié de l’engagement en ajoutant quatre buts avant l’entracte, soit le premier de McVeigh et ceux de Thomas, Johnson et Cox, ce dernier en supériorité numérique. 

McVeigh a fermé les livres à 4 :50 du troisième vingt avec son deuxième du match, lui aussi en avantage numérique.