Championnats Le 8 Ultime - Féminin

Le 8 Ultime - Féminin

D-F 2: Le Rouge et Or rejoint McMaster en finale

L’équipe U SPORTS

(Crédit: Hung Le)

Dans une rencontre âprement disputée, le Rouge et Or de l’Université Laval est parvenu à l’emporter 60-56 face aux Gee-Gees d’Ottawa samedi soir dans la seconde demi-finale du Championnat de basketball féminin U SPORTS 2019 qui se déroule au Centre sportif Mattamy de Toronto.

Favori du tournoi et champion de la conférence du RSEQ, le Rouge et Or participera à une deuxième finale en trois ans, alors qu’il sera opposé aux Marauders de McMaster en grande finale ce dimanche à 19h30 (HNE). La rencontre sera présentée en direct sur Sportsnet 360, Sportsnet Now et TVA Sports.

Très tôt dans la rencontre, Ottawa et Laval se sont battus pour la possession du ballon. Laval a tenté sa chance derrière la ligne des 3-points, alors que les Gee-Gees étaient plus susceptibles de pénétrer sous le panier.

Malgré les occasions qui s’offraient aux Gee-Gees, Sarah-Jane Marois (Québec, Qc), de Laval, a pris le contrôle du terrain. Elle a réussi un tir de l’extérieur, tout comme sa coéquipière Naomi Lavallée (Drummondville, Qc). Laval était en avance 13-10 à la fin du premier quart.

«J'essayais simplement d'obtenir des tirs en suspension et d’avoir une transition, a mentionné Sarah-Jane Marois, élu joueuse du match pour Laval. Mes coéquipières ont su me trouver sur le jeu. »

Au début du deuxième engagement, les Gee-Gees ont été victimes de deux violations de temps causés par la solide défensive du Rouge et Or. Khaleann Caron-Goudreau (Gatineau, Qc) a réussi trois blocs, tandis que Lavallée et Jane Gagné (Québec, Qc) en obtenait un chacun.

Après un autre revirement, Claudia Émond (Saguenay, Qc) a déjoué les ailiers des Gee-Gees pour inscrire un panier tout juste à l’intérieur de la ligne extérieur, puis Marois a obtenu un autre tir de 3-points pour maintenir l’élan de Laval. Au milieu du second quart, Laval était en avance 20-14.

Dans la deuxième moitié du deuxième quart, les Gee-Gees ont eu des occasions ratés, mais ont continué d’attaquer le panier faisant prendre des fautes aux joueuses de Laval. Brigitte Lefebvre-Okankwu (Gatineau, Qc) a bien performé pour Ottawa, récoltant sept points au cours de ce quart pour aider la formation ontarienne à réduire son déficit.

À la pause de la mi-temps, Laval menait 24-23.

Les Gee-Gees ont pris les devants 29-26 au retour, après être passés à la ligne des lancers francs. Émond de Laval a remis le Rouge et Or en tête grâce à un tir de l’extérieur permettant à Laval reprendre une avance de 31-29, jusqu'à ce que les Gee-Gees créés à nouveau à égalité 31-31, puis 33-33 à mi-chemin au troisième quart.

Les Gee-Gees ont fini par prendre une légère avance après plusieurs revirements. Amélie Hachey (Drummondville, Qc) a vu son tir des 3-points pénétrer, et Angela Ribarich (Toronto, Ont.) a aussi marqué pour aider les Gee-Gees à prendre les devants 40-37.

Laval a égalé la rencontre 42-42 suite à un passage à la ligne des lancers francs, mettant fin au troisième quart.

Avec cinq minutes à faire au match, les Gee-Gees s’étaient forgé une avance de 48-46.

Mais Émond a remis le Rouge et Or en avant 49-48 en vertu d’un tir à l’extérieur de l’arc. Plus tard, Laval a pris possession du ballon et Marois a accéléré au filet pour creuse l’avance à 53-48. Marois a conclu la rencontre avec un total de 20 points.

En fin de match, Caron-Goudreau, qui avait jusque-là réussi 10 blocs, a écopé d’une cinquième faute ce qui a causé un certain stress à la défensive de Laval.

« Tout crédit à Laval, a mentionné l’entraîneur-chef des Gee-Gees, Andy Sparks. Nous savions c’est une équipe de grande classe et qu’elles sont bien entraînés. Elles travaillent à fond, et ont des joueuses qui exécutent et qui réussissent à faire prendre des fautes. Elles se sont levées au cours des deux dernières minutes pour nous devancer, alors tout le crédit leur revient. »

Même lorsque Laval a pris l'avantage, les Gee-Gees n'étaient pas prêtes à abandonner le combat. Angela Ribarich a marqué un panier pour réduire l’écart à 59-56 en faveur du Rouge et Or.

« Nous savons que nous devrons jouer un très bon match pour l’emporter demain », a ajouté Marois.

Sommaire du match

Joueuses du match

  • Laval : Sarah-Jane Marois
  • Ottawa : Brigitte Lefebvre-Okankwu