Championnats Le 8 Ultime - Féminin

Le 8 Ultime - Féminin

D-F 1: Les Marauders avancent en grande finale

L’équipe U SPORTS

Les Marauders de l’Université McMaster, semés no. 2, ont obtenu leur laissez-passer pour la grande finale en l’emportant 73-66 sur les Huskies de la Saskatchewan ce samedi en demi-finale du Championnat de basketball féminin U SPORTS 2019 qui se déroule au Centre sportif Mattamy de Toronto.

Avec ce gain, McMaster disputera la grande finale ce dimanche à 19h30 (HNE) face au gagnant du match Ottawa-Laval. Le match pour la médaille d’or sera présenté en direct sur Sportsnet 360, Sportsnet Now et TVA Sports.

Quant aux Huskies, la troupe de l’Ouest canadien tentera de remporter la médaille de bronze ce dimanche à 15h (HNE). 

« Il y a exactement 29 ans, une de nos équipes médaillé de bronze était ici même à Toronto en demi-finale… alors nos filles viennent d’entrer dans l'histoire ce soir, a raconté l’entraîneuse-chef de McMaster Theresa Burns. C’est la meilleure équipe que McMaster n’ait jamais eue. Championne de l’Ontario, médaille d’or ou d’argent demain, une participation à la finale nationale, ces femmes viennent de marquer l’histoire et je suis tellement fière. »

Sarah Gates (Newmarket, Ont.) a inscrit les Marauders au tableau suite à un tir en suspension. Gates a continué d’attaquer le filet adverse aux côtés de Christina Buttenham (Hamilton, Ont.) qui a réussi plusieurs lancers pour donner une rapide avance à McMaster.

RS1.jpg (331 KB)
Credit: Christian Bender

Par la suite, la Saskatchewan a utilisé toutes les chances qu’elle a eues à la ligne des lancers francs pour prendre une avance de 8-7 à mi-chemin au premier quart. Les Huskies ont bien distribué le ballon autour des ailiers de McMaster, mais les Marauders ont été en mesure de mener 16-13 après le premier engagement.

Les Huskies ont contrôlé le deuxième quart depuis le début. Katriana Philipenko a enfilé un tir de 3-points en ouverture, puis les Huskies ont continué à trouver des ouvertures sous le panier pour réduire l’écart à 26-21 au milieu du second quart.

Les Marauders ont pu compter sur Gates, qui a notamment marqué 12 points au deuxième segment. Sans son apport offensif, McMaster aurait perdu son avance. Gates a rapidement calmé les Huskies en trouvant le filet, se faufilant dans l'arc et en réussissant des tirs de l’extérieur, tandis que ses coéquipières éprouvaient des difficultés sous le panier.

RS2.jpg (262 KB)
Crédit: Hung Le

Les Huskies ont été capables de remonter la pente, égalant le match à 33-33 avant de rentrer au vestiaire pour la pause de la mi-temps.

McMaster est revenu en force au troisième quart, augmentant le rythme pour dépasser les Huskies. À mi-chemin au troisième engagement, les Marauders menaient 43-37, et cet élan ne s’est pas exténué.

«Lorsque nous sommes sortis au premier quart en étant capable de dominer l’autre équipe, j’étais personnellement très confiante, a expliqué la joueuse du match pour McMaster Linnaea Harper. Nous avons ralenti au deuxième quart, et le doute s’est installé quelque peu, mais au troisième quart nous avons eu cette grosse poussée, et je savais que nous étions en bonnes posture. »

Harper a conclu la rencontre avec 10 points, sept passes décisives, deux revirements, deux blocs et deux interceptions.

Hilary Hanaka (Hamilton, Ont.) a réussi un tir de 3-points. Gates a complété efficacement ses lancers tout en prenant charge à la ligne des lancers francs. Linnaea Harper (Newmarket, Ont.) a bien fait en zone profonde, et a effectué une passe à Buttenham qui a conclu avec un tir en suspension pour accroître l’avance des siens. Buttenham a marqué huit points au cours de ce troisième quart pour aider les Marauders à mener 59-47.

 

« La confiance et la bravoure que cette équipe a démontré cette saison a vraiment fait la différence, a ajouté Burns. Donc, lorsque nous vous approchons comme une vague à cinq joueuses, vous ne savez jamais qui va marquer. »

Les Marauders ont continué à dominer le quatrième et dernier quart. Hanaka a réussi un panier de 3-points, et Harper a protégé le ballon pour effectuer des passes efficaces et profiter de chaque occasion dans l'ouverture et sur la ligne des lancers francs.

RS3.jpg (269 KB)
Crédit: Alex D'Addese

En fin de rencontre, les Huskies ont tout donné et les Marauders ont dû resserrer leur blocage pour empêcher l’attaque des Huskies de pénétrer. Summer Masikewich a réussi à s’infiltrer pour tenter de réduire le déficit. Sabine Dukate a bien fait pour la Saskatchewan marquant 11 points uniquement au dernier quart.

 

« Nous n’avons rien eu de facile aujourd'hui. Nous avons lancé moins de ballon que ce que nous faisons normalement, a analysé l'entraîneuse-chef des Huskies Lisa Thomaidis. On a souvent eu la balle à l’intérieur surtout en première demie, mais nous avons manqué quelques tirs ainsi qu’un tas de lancers francs et ça fait la différence. On a donné trop d’ouvertures à Gates vers le panier, mais à part ça, nous avons bien fait. »

Sommaire du match 

Joueuses du match

  • McMaster : Linnaea Harper
  • Saskatchewan : Summer Masikewich