Hockey sur gazon Féminin

Championnats Le 8 Ultime - Masculin

Le 8 Ultime - Masculin

Quarte de finale 1: Les Redmen dominent UNB en ouverture du tournoi

L’équipe U SPORTS

Grâce à une performance défensive exceptionnelle, les Redmen de l’Université McGill ont dominé les Varsity Reds de UNB par la marque de 88-57 lors du premier quart de finale du 8 ultime de basketball masculin U SPORTS, jeudi après-midi au Centre Banque Scotia.

Les Redmen, champions du RSEQ et troisièmes favoris de la compétition, atteignent le carré d’as canadien pour une deuxième année consécutive. Ils se frotteront à Calgary ou Brock lors de la première demi-finale prévue pour samedi à 13h HE / 10h HP.

Les Varsity Reds, champions de la conférence SUA et sixièmes favoris ce week-end, poursuivront quant à eux leur parcours du côté consolation du tableau. Ils seront de retour sur le terrain samedi à 10h HE / 7h HP.

Le match d’ouverture du tournoi national opposait la deuxième meilleure unité offensive au pays en saison régulière (UNB – 89,8 points par rencontre) à l’unité défensive classée deuxième au Canada (McGill – 66,0 points par match).

qf1_(body1).jpeg (168 KB)

 

Suite à un premier quart qui s’est terminé par une égalité de 16-16, McGill a dominé la deuxième période par 29 à 14 pour se forger une confortable avance de 45-30 à la mi-temps. Les champions québécois en ont rajouté au troisième engagement, qu’ils ont remporté par 21 à 12, pour mettre la rencontre hors de portée.

Le vétéran meneur de jeu Dele Ogundokun a été élu joueur par excellence du match pour les gagnants grâce à une récolte de 17 points, trois rebonds et deux vols de ballon en 28 minutes de jeu. Ses coéquipiers Sebastian Beckett (13), Jenning Leung (12), Alex Paquin (12) et Noah Daoust (11) ont également marqué au moins 10 points chacun dans la victoire.

Du côté de UNB, Javon Masters, le meilleur marqueur au pays lors du calendrier régulier avec une moyenne de 24,5 points par sortie, a mené la charge avec 19 points, alors que Tyrell Leotaud en inscrivait 10.

McGill a réussi 44,8% de ses tirs du plancher (26 en 58) et 45,8% de ses tentatives de la ligne de trois points (11 en 24), comparativement à des taux de succès de 31,3% (20 en 64) et 17,4% (4 en 23) pour ses adversaires des Maritimes. Les Montréalais ont également visité la ligne des lancers francs à 38 reprises (25 en 38) contre seulement 20 occasions (13 en 20) pour UNB, en plus de forcer les V-Reds à commettre 22 revirements.

« Pour nous, il importe peu de savoir qui inscrit des points, en autant qu’on marque, a dit l’entraîneur-chef des Redmen, David DeAveiro. C’est beaucoup plus difficile de défendre contre une équipe qui compte sur de nombreux joueurs pouvant marquer avec régularité, au lieu de seulement un ou deux. C’est ce que nous avons répété à nous joueurs pendant toute la saison. »

Leung a entamé le match avec un panier de trois points du coin du terrain alors que McGill s’emparait d’une avance rapide de 6-0. À l’autre bout du court, les Redmen ont été agressifs en défensive du début à la fin, particulièrement contre Masters, victime de trois revirements au premier quart.

« Nous n’étions pas certains que mettre de la pression fonctionnerait contre Masters car il est tellement bon avec le ballon, a dit DeAveiro. Mais nous avons décidé de ne pas changer un système défensif qui avait si bien fonctionné pour nous cette saison. Au milieu du terrain, nous voulions qu’il ait des joueurs sur lui dès qu’il recevait le ballon. »

qf1_(body2).jpeg (141 KB)

Après avoir demandé un temps d’arrêt, les Varsity Reds ont répliqué avec sept points de suite pour prendre les devants. Deux paniers de trois points consécutifs ont permis aux Redmen de reprendre un avantage de 13-9, mais le premier quart devait prendre fin avec une égalité de 16-16 suite à cinq points de Jesse Kendall pour UNB.

« Nous avons pris un certain rythme après un lent départ, a dit Masters, qui a terminé le duel avec sept réussites sur 16 tirs du plancher. Par contre, la pression exercée par McGill a eu raison de nous. Contrer leur pression faisait pourtant partie de notre plan de match, mais nous n’avons pas réussi à le faire. »

Tôt au deuxième quart, les Redmen ont connu une séquence de 11 à 1 pour porter leur avance à 27-17. McGill devait réussir pas moins de 57,1% de ses tirs au cours de l’engagement pour rentrer au vestiaire avec un avantage de 15 points à la pause.

En avance par 24 après 30 minutes de jeu, les vainqueurs ont creusé l’écart à 30 tôt au quatrième quart.

« Nous avons participé au championnat canadien à plusieurs reprises ces dernières années. Nous formons un groupe expérimenté et à chaque année nous nous rendons plus loin dans le tournoi, a dit Ogundokun. Je crois que cette année pourrait être la bonne et que nous pourrions atteindre de nouveaux sommets. »

Statistiques 

Joueurs du match

  • McGill: Dele Ogundokun
  • UNB: Javon Masters