Basketball Masculin

Championnats Soccer Masculin

Soccer Masculin

Quart de finale 1 : Les Spartans éliminent les Lions aux tirs de barrage en ouverture de tournoi

L’équipe U SPORTS

Il aura fallu 120 minutes et des tirs de barrage, mais les Spartans de Trinity Western sont venus à bout des champions de l’OUA, les Lions de York, une victoire de 3 à 2 acquise jeudi matin au Thunderbird Stadium.

Après que Maurizio Ragone et Cristian Cavallini, de York, et Leighton Johnson, des Spartans, aient tous frappé la barre transversale pendant les tirs au but, Cody Fransen a offert la victoire surprise à Trinity Western d’une puissante frappe qui a déjoué le gardien des Lions Mike Argyrides.

« Je fais confiance à nos gars pour tout », a déclaré l’entraîneur-chef des Spartans Mike Shearan. « Peu importe qui se présentait pour tirer aujourd’hui, on savait qu’il allait marquer. »

Johnson était le catalyseur en attaque pour Trinity Western, l’attaquant de cinquième année produisant un but et une passe décisive lui permettant de décrocher le titre de Joueur du match chez les Spartans. La recrue Noah Kroeker fut l’autre buteur de TWU en temps réglementaire.

Un doublé de Cavallini en moins de cinq minutes au milieu de la deuxième demie permettait à York de combler un déficit de deux buts alors que les Lions, jusqu’ici invaincus cette saison, se battaient à seulement dix joueurs pour la majeure partie de la seconde période. 

La première véritable occasion de la rencontre venait à la suite d’un corner à la 20e minute, lorsqu’un tir de l’extérieur de la surface du joueur de quatrième année des Spartans Domenic Poletto ratait la barre horizontale de justesse.

Trinity Western continuait d’exercer de la pression en attaque, en tentant de tirer avantage de chacune de leurs chances contre des Lions quasi-parfaits cette année.

Cette agressivité venait bien près de porter ses fruits à la 27e minute. Le milieu de terrain des Spartans Joel Waterman décochait une puissante frappe à 20 verges de distance, mais un plongeon d’Argyrides conservait le score intact.

De l’autre côté du terrain, une contre-attaque bien orchestrée en équipe offrait aux Lions leur meilleure chance des 45 premières minutes. L’étoile de deuxième année Omar Marzouk complétait la séquence avec une course en plein cœur de la surface de réparation, testant du même coup le gardien Sebastian Colyn sur la gauche.

Juste avant la pause, un coup de pied de coin offrait une autre occasion en or aux Lions d’ouvrir la marque. Cavallini sautait sur un ballon laissé libre à l’embouchure du but des Spartans, mais sa frappe de près passait au-dessus du but.

C’est sur un autre corner que l’égalité était brisée à peine neuf minutes après le retour des vestiaires. Un superbe ballon enroulé de Johnson tiré depuis le flanc gauche passait par-dessus la circulation devant le filet, les bras étirés d’Argyrides n’arrivant pas à freiner sa course.

Les Lions étaient réduits à 10 joueurs moins de deux minutes plus tard, lorsque le milieu Steve Kloutsouniotis commettait une faute sur Poletto, l’attaquant des Spartans ayant besoin de quelques minutes sur le terrain avant de se relever.

À la 61e reprise, Kroeker doublait l’avance de Trinity Western. Le défenseur accueillait un autre coup de pied de coin parfaitement frappé par Johnson, et ne ratait pas sa chance de placer les Spartans en avant 2 à 0.

À peine quelques minutes plus tard, Marzouk aidait les Lions à revenir dans le match. En pleine course, il était agrippé par Kroeker dans la surface, et Cavallini concrétisait le penalty qui en résultait sans hésitation.

Cavallini ramenait les deux équipes à la case départ alors que les Lions étaient en contrôle de la possession. Le milieu de terrain Jorgo Nika y allait d’un long centre, et la tête lobée en croisé de Cavallini était hors de la portée de Colyn.

« Nous avons été dans ces situations difficiles toute l’année », a dit Mike Shearan à propos de la capacité de son équipe à demeurer calme malgré la remontée des Lions. « Canada West est l’une des conférences les plus difficiles au pays en soccer. Chaque weekend, des choses comme ça arrivent. Nous avons traversé pas mal de choses durant toute la saison et nous y étions préparés; peu importe ce qui allait se passer, nous allions être prêts à y faire face. »

Malgré de nombreuses occasions dans les dernières 18 minutes du temps réglementaire, aucune des deux équipes ne pouvait se sortir de l’impasse avant le coup de sifflet.

Trinity Western continuait de dominer la possession du ballon dans la seconde période de prolongation, mais la solide ligne arrière des Lions étouffait chaque menace potentielle, envoyant les deux formations aux tirs de barrage.

Grâce à la victoire, les Spartans se mesureront aux Carabins de Montréal, vainqueurs du second quart de finale face aux Reds de UNB, lors de la première demi-finale, vendredi soir.

Sommaire

Joueurs du match

  • Trinity Western: Leighton Johnson
  • York: Emmanuel Zambazis

Soccer Masculin

Jace Kotsopoulos, joueur de Guelph, en tête d’affiche des lauréats des prix majeurs de soccer masculin U SPORTS

L’équipe U SPORTS