International Nouvelles

International

Deuxième foyer: U SPORTS est fortement représenté à l'équipe australienne de volleyball masculin de l'Universiade d'été

Christian Ryan

À l’approche de l’Universiade d'été de 2017 qui se déroule à Taipei du 19 au 30 août, U SPORTS présente les profils des athlètes qui revêtiront l’unifolié dans notre série hebdomadaire « Rencontrez Équipe Canada ». Cette semaine nous examinons de plus près un groupe d'étudiants-athlètes U SPORTS natifs de l’Australie.

Avec l’édition 2017 de l’Universiade d’été FISU à Taipei qui approche à grand pas, les meilleurs de U SPORTS se préparent à représenter le sport universitaire canadien sur la scène internationale. Le fait de représenter les universités canadiennes ne signifie pas toujours représenter Équipe Canada. Dans le cas de l'équipe australienne de volleyball masculin, les Uniroos, la moitié de l'équipe représentera U SPORTS ainsi que son pays d'origine.

sqtiowqd05uz9o7h.jpg (81 KB)

Les programmes sportifs universitaires canadiens se sont révélés être un attrait pour les jeunes Australiens qui cherchent à parfaire leurs carrières de volleyball. La preuve se retrouve sur la liste 2017 des athlètes des Uniroos, le nom donné à la délégation australienne du sport universitaire, avec six des 12 joueurs provenant d'une école canadienne. Pour ces athlètes U SPORTS, le Canada est devenu une destination dès leurs débuts dans le sport.

« Nous étions cinq ou six dont le but était d'aller jouer à l'étranger », a déclaré le bloqueur Sam Alves, des Varsity Reds de l’UNB, en parlant de son objectif initial visant U SPORTS, ainsi que de ses coéquipiers des Uniroos, Curtis Stockton et Samuel Brisbane. «J'ai joué avec quelqu'un qui a joué à Brandon et il m'a beaucoup parlé de la ligue et de la norme. J'ai donc toujours eu comme objectif de jouer sur le circuit U SPORTS. »

Alves, après avoir terminé sa dernière année d'admissibilité à l'UNB, est un ajout bienvenu à l’effectif des Uniroos, ayant remporté des honneurs consécutifs d’étoiles du SUA ainsi que deux titres de conférence d’affilée. Alors qu’Alves agitait le drapeau australien sur la côte Est du Canada, ses amis d'enfance, Stockton et Brisbane, faisaient de même dans la conférence Canada-Ouest, jouant pour les Dinos de Calgary et les Cougars de Mont-Royal, respectivement.

Stockton, en particulier, apporte une présence forte et efficace à l’édition 2017 de l'équipe de volleyball des Uniroos, après une saison U SPORTS dans laquelle il a battu trois records de conférence Canada-Ouest au chapitre des attaques par match (40), des points par match (45,0) et des points par saison (491,5). S'intéressant maintenant à une carrière professionnelle en Estonie, Stockton a aussi consacré son temps passé avec les Dinos à aider son jeune coéquipier, Tim Taylor, également sélectionné pour les Uniroos, à s'adapter à la vie et au volleyball au Canada. Les coéquipiers à deux reprises rejoindront leurs compatriotes U SPORTS sur Team Australia, avec une synergie prouvée déjà en place.

5rdnrd6d0783647t.jpg (74 KB)

« Curtis a beaucoup aidé Tim, et je pense que Tim a beaucoup aidé Curtis », rigole l'entraîneur de volleyball masculin des Dinos, Rod Durrant. « (Stockton) est imposant à la ligne de service ainsi qu’au filet. Il sera l'un des meilleurs passeurs droits de cet événement. Tim a le potentiel et l'opportunité en autant qu'il contrôle son premier contact avec la balle et mette son service en jeu ... Je m'attends à ce que les deux soient les grands leaders de leur équipe durant l'Universiade. »

Avec les six athlètes U SPORTS, complétés par Matthew Aubrey des Cougars de Regina et Elliott Viles des Bobcats de Brandon, la présence universitaire canadienne à l’équipe australienne présentera le meilleur du pays et de la ligue. La connexion unique permet à U SPORTS de devenir une destination pour les étudiants internationaux tandis que l'Australie brille sur une scène internationale comme une source de talent de volleyball.

«C'est formidable pour tous», dit Durrant. « Je pense que c'est avantageux pour les jeunes australiens qui peuvent voir les possibilités au Canada et avec U SPORTS. La qualité des entraîneurs, de la compétition et des athlètes contre lesquels ils rivalisent. Et puis, je pense que c'est une porte tournante; un beau compliment pour le volleyball U SPORTS au Canada que d’accueillir les jeunes, les développer, puis qu’ils retournent et soient maintenant au sommet de leur catégorie en Australie et fassent partie des équipes de l'Universiade et de volleyball de la Ligue Mondiale (FIVB). »

Pour ces jeunes athlètes, la possibilité de représenter leurs écoles et leur pays sera également l'occasion de développer la performance des Uniroos obtenue à l'Universiade d'été de 2015 à Gwangju, en Corée du Sud, où les Uniroos ont terminé avec une fiche de 0-5 lors du tour préliminaire et ont terminé au 18e rang sur 21 équipes. Après une équipe qui avait beaucoup de potentiel mais peu de résultats, cette nouvelle génération de volleyeurs australiens est désireuse de laisser sa marque sur le sport pour leurs écoles et leur pays.

cnjafqhvx1nrlsio.jpg (84 KB)

« Je suis tellement excité », dit Alves. « C'est génial parce que j'ai le meilleur des deux mondes : j’ai la chance de représenter l'Australie encore une fois, ce que je n’ai pas fait depuis 2012 et à un niveau junior, et je représente l’UNB, ce dont j’ai très hâte et j’espère les rendre fiers. »
 
« L'équipe est composée d’un peu de tout.  Nous avons des joueurs très jeunes et nous avons des joueurs plus âgés, comme moi. J'espère que nous pourrons tous nous rassembler et obtenir les meilleurs résultats possibles. »