International Nouvelles

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la semaine provenant des conférences Canada-Ouest, de SUO, du RSEQ et de SUA.

Rowing

Les Mustangs accueilleront le Championnat mondial universitaire d'aviron de la FISU 2022 en partenariat avec Rowing Canada Aviron et Tourism London

Pour la quatrième fois de l'histoire, un Championnat du monde universitaire de la FISU se déroulera au Canada. EN 1996, Jonquière, Qué., a accueilli le Championnat mondial universitaire de judo de la FISU. En 2002, l'Université de l'Alberta a accueilli le Championnat mondial universitaire de lutte de la FISU et, en 2010, l'Université Queen's a accueilli le Championnat mondial universitaire de cross-country de la FISU. On a annoncé cette semaine que l'Université Western accueillera le Championnat mondial universitaire d'aviron de la FISU 2022 à Fanshawe Lake, à London, en Ontario, en partenariat avec Rowing Canada Aviron et Tourism London :

 

Les Mustangs de Western ont remporté 14 titres combinés de championnats universitaires canadiens d'aviron masculin et féminin depuis 2006 (ils se sont classés deuxième et troisième cette année chez les hommes et chez les femmes respectivement), et ils ont remporté 58 titres combinés de SUO dans l'histoire du programme, alors un grand nombre de leurs athlètes devraient être représentés à cet événement. Mais il y aura de la concurrence ; plus de 20 pays et plus de 300 étudiants-athlètes sont attendus à participer à ce championnat. Plus de détails sur l'événement sont disponibles ici.

Hockey masculin

L'équipe d'étoiles U SPORTS dévoilée pour la série au camp de sélection de l'équipe canadienne junior des championnats du monde, menés par Mikkel Aagaard

Pour la cinquième année consécutive, une équipe de hockey masculin d'étoiles U SPORTS affrontera les espoirs de l'équipe nationale junior du Canada en vue du Championnat mondial junior de la FIHG. Cette série se déroulera au camp de sélection de l'équipe nationale junior du Canada au Complexe sportif Sixteen Mile d'Oakville du 9 au 12 décembre, et en plus des entraînements, elle comprendra deux matchs, le 11 décembre à 17 h HE et le 12 décembre à 14 h HNE.

La liste de l'équipe U SPORTS pour l'événement a été annoncée cette semaine, et il y a un grand nombre de personnalités qui y figurent, dont Mikkel Aagaard des Gryphons de Guelph. Aagaard était le capitaine de l'équipe danoise qui a terminé huitième aux Championnats du monde juniors 2015 à Montréal et à Toronto, et il a représenté le Danemark à six différents championnats du monde à tous les niveaux, depuis 2012. Il a marqué 12 buts et accumulé 24 points pour Guelph jusqu'à maintenant cette saison, ce qui le place au huitième rang national :

Il y a aussi sept autres joueurs sur la liste des étoiles avec l'expérience de la Série des étoiles et de l'Universiade d'hiver de la FISU, y compris quelques anciens de la ligue junior majeur:

De nombreux entraîneurs U SPORTS sont également impliqués, dont l'entraîneur des Reds de l'UNB Gardiner MacDougall (qui était entraîneur adjoint de l'équipe d'étoiles U SPORTS l'an dernier) comme entraîneur-chef et l'entraîneur-chef des Gaels de Queen's Brett Gibson (qui a dirigé cette équipe en 2016), Todd Johnson, entraîneur-chef des Cougars de Regina (un assistant de l'équipe de l'an dernier) et Clarke Singer, entraîneur-chef des Mustangs de Western, comme assistants. La liste complète de l'équipe U SPORTS peut être consultée ici, et la liste complète des 31 joueurs invités à se tailler une place dans l'équipe du monde junior de cette année peut être consultée ici.

Basketball féminin

Les Gee-Gees (4e) vainquent les Ravens (3e) 

La campagne automnale de basketball féminin U SPORTS s'est terminée mercredi par un affrontement de SUO entre deux équipes du top 10, les Ravens de Carleton (3e) accueillant les Gee-Gees d'Ottawa (4e). Ottawa a remporté une victoire de 66-49 dans un duel défensif, les Gee-Gees ayant réussi 38,1 pour cent de leurs tirs et les Ravens n'ayant réussi que 33,3 pour cent des leurs.

Pour Ottawa, l'attaquante de cinquième année Katherine Follis et l'attaquante de troisième année Brigitte Lefebvre-Okankwu ont mené le bal mercredi, avec 13 et 12 points respectivement, tandis que la joueuse de centre de cinquième année Angela Ribarich a ajouté 10 points. Pour Carleton, l'attaquante de cinquième année Alyssa Cerino et l'attaquante de quatrième année Marlee Ball ont cumulé 26 des 49 points de l'équipe. Les équipes s'affronteront de nouveau lors de la Classique de la capitale le 7 février prochain.

Un autre match de basketball féminin digne de mention a eu lieu lundi en conférence Canada-Ouest, où les Wesmen de Winnipeg ont battu les Bobcats de Brandon 74-57 sur la route. Cela s'est produit après que Winnipeg ait battu Brandon 77-65 à domicile le jeudi précédent.

Basketball masculin

Les Ravens (1er) ont le meilleur des Gee-Gees (4e) 

Carleton et Ottawa se sont également affrontés dans un match masculin mercredi, le dernier match de basketball masculin U SPORTS avant les vacances d'hiver.  Les Ravens (No. 1) ont remporté une victoire à domicile de 69-65 contre les Gee-Gees (No. 4), aidés par 23 points du garde de cinquième année Munis Tutu sur seulement 10 tentatives sur le terrain. Pour sa part, le garde de quatrième année Calvin Epistola a marqué 30 points pour les Gee-Gees, mais c'était sur 10 de ses 24 tirs. Pour le reste, l'attaque d'Ottawa n'a touché que 10 des 34 tirs du terrain.

Les Ravens ont connu un bon départ dans ce match, menant 20-17 après le premier quart. Cependant, les Gee-Gees ont répondu par un solide deuxième quart et ils ont pris une avance de 33-29 à la mi-temps. Carleton a cependant battu Ottawa 24-13 dans le troisième quart, et bien que les Gee-Gees aient battu les Ravens 19-16 dans le dernier quart, ce n'était pas suffisant pour la victoire. Ils auront l'occasion de se venger lors de la Classique de la capitale le 7 février prochain.

Du côté de Canada-Ouest, les Wesmen ont également effectué un balayage contre les Bobcats, s'imposant 68-62 à domicile le jeudi 29 novembre et 80-72 sur la route lundi.

Volleyball féminin

Le Rouge et Or (9e) entame les vacances avec une victoire en manches consécutives contre le Vert et Or

Au RSEQ, le Rouge et Or de Laval (9e) a participé à deux des derniers matchs de volleyball féminin U SPORTS avant les vacances d'hiver, et elles se sont classées en tête dans les deux affrontements. Dimanche dernier, le Rouge et Or a battu les Gee-Gees d'Ottawa 25-21, 25-14, 25-20 sur la route, et vendredi, Laval a battu le Vert et Or de Sherbrooke 25-19, 25-19, 25-19, 25-13. Eloise Ross Tremblay a dominé pour le Rouge et Or dans le match de vendredi avec 13 attaques et 15,5 points, tandis que Maud Chapleau a ajouté 10 attaques et 12 points.

Athlétisme

Le Rouge et Or affiche des résultats impressionnants à l'Invitation Laval

L'une des dernières compétitions sur piste dignes de mention avant la pause hivernale a eu lieu à l'Invitation de Laval ce week-end, avec le Rouge et Or (sous la direction du nouvel entraîneur-chef Sylvain Cloutier, qui avait été adjoint à l'équipe sur piste pendant huit ans et responsable général du sport-études à Laval l'an dernier) qui a récolté 204 points combinés. Le Vert et Or de Sherbrooke a terminé deuxièmes avec 70 points. Parmi les médailles d'or individuelles de Laval, mentionnons Louis Brousseau au saut en hauteur masculin, Jean-Simon Desgagnés au 1500 mètres masculin et Roxanne Bessette au pentathlon féminin.

Réseaux sociaux :

À la suite de leur victoire en Coupe du monde universitaire de la FISU la semaine dernière, l'équipe féminine de soccer des Gee-Gees d'Ottawa est retournée chez elle cette semaine, et elle a reçu une reconnaissance impressionnante sur son campus et outre :

En rugby international, les équipes canadiennes masculines et féminines de rugby à sept (avec beaucoup de joueuses ayant des liens avec U SPORTS) ont participé à la Série de R7 à Dubaï cette semaine, avec les femmes (menées par leur capitaine et ancienne athlète de St. Francis Xavier Ghislaine Landry) qui ont remporté l'argent et les hommes qui ont rendu une fiche de 1-3, mais qui ont battu les Gallois 31-14 (avec Phil Berna, ancien de UBC, qui a réussi un essai canadien) :

En lutte, les épreuves canadiennes de lutte (un élément clé de la qualification pour les Jeux olympiques de 2020) ont eu lieu cette semaine à Niagara Falls, ON, organisées par le Brock Wrestling Club, Wrestling Canada Lutte et la Niagara 2021 Canada Summer Games Host Society. Ces sélections comprenaient des matchs importants, tant chez les hommes que chez les femmes. Parmi les résultats notables, mentionnons l'ancienne des Dinos de Calgary, Erica Wiebe (qui a remporté la médaille d'or olympique en 2016), qui a remporté deux victoires consécutives contre Justina Di Stasio dans la finale féminine de 76 kg, tandis que Jordie Steen, ancien des Stingers de Concordia, a terminé premier de la catégorie masculine 97 kg :

En cross-country, les 24 athlètes qui représenteront le Canada à la Coupe panaméricaine de cross-country 2020 à Langford et Victoria, en Colombie-Britannique, le 29 février, ont été dévoilés cette semaine, et cette liste comprend Geneviève Lalonde, des Gryphons de Guelph (qui a remporté son deuxième titre national en cross-country le week-end dernier) :

En hockey sur gazon, l'équipe féminine canadienne (avec beaucoup d'anciennes U SPORTS) a récemment publié une lettre à son compte Instagram au sujet de son désir de continuer malgré une défaite en fusillade contre l'Irlande le mois dernier:

View this post on Instagram

A letter to all of YOU:⁣ ⁣ In the past 3 years we have fought, sacrificed, taken leaps of faith, moved continents and hit hurdle after hurdle, all for the shared passion and dream of competing at an Olympic Games. Every single person in our program bought in, gave 110%, and left everything out on the field. Unfortunately, in sport, there always has to be a winner and a loser, and sometimes you can do everything right, and still not get the desired result.⁣ ⁣ On November 3rd, our overtime shootout loss against Ireland left us with a feeling that cannot be described with words. Weeks later, we still aren’t over it and it may take a long time for us to get back to feeling normal again. The reality is, this was the closest we have come to achieving our Olympic dream in over a decade, and because of that, the loss has hit us the hardest.⁣ ⁣ However, that feeling of loss is not the only thing that will stay with us. Nothing can take away the journey we have been through together, the things we accomplished, and how in the span of 2 years we have put Canadian women’s field hockey into the minds of the most revered hockey countries, as a team that belongs among them. We can be proud of what we have done, and the foundation that we have laid for the women who will follow. ⁣ ⁣ Lastly, something that will stay with us forever, more so than the hurt, is YOU, our supporters, fans and followers. We wouldn’t have been able to even come close to our dream without the support (emotional, financial, informational) from the people around us- near and far -first time fans or long-time supporters. Thank you to all of you for lifting our group up and believing in us.⁣ ⁣ Together as a collective we are united, proud, relentless and fearless - we are the Canadian Wolfpack. 🇨🇦 (📷 @yhucken)

A post shared by The Canadian Wolf Pack (@fhc_wnt) on

En basketball féminin, les entraîneurs U SPORTS, dont Fabian McKenzie (entraîneur-chef de l'équipe féminine des Capers du Cap-Breton et entraîneur-chef de l'équipe nationale canadienne U18) et Cheryl Jean-Paul (entraîneure-chef de l'équipe féminine des Spartans de Trinity Western et entraîneure-chef de l'équipe nationale canadienne U17) participeront au Camp national féminin d’évaluation par groupes d'âge au Collège Humber cette semaine, avec les 57 meilleures joueuses canadiennes qui y seront invitées :


profile_1.png (74 KB)

Andrew couvre les sports universitaires canadiens depuis 2005 dans des médias tels que le Queen's Journal, le CIS Blog et Yahoo Canada, où il a également été rédacteur en chef du blog de football canadien, 55-Yard Line. Il est titulaire d'un baccalauréat en arts (avec distinction) de l'Université Queen's et d'une spécialisation en histoire. Il travaille actuellement comme auteur et rédacteur pour Awful Announcing et The Comeback.

Suivez Andrew sur Twitter @AndrewBucholtz