U SPORTS News

Corporatif

Les dames de Guelph et les hommes de Victoria couronnés

U SPORTS Staff

La séquence de balayage de neuf ans de suite des Gryphons de l'Université de Guelph au championnat de cross-country de SIC a pris fin ce samedi, à Arboretum, alors que les Vikes de l'Université Victoria ont remporté les honneurs du côté masculin. Chez les femmes, Guelph a tout de même mérité un 11e titre consécutif.

Les Gryphons, qui couraient sur leur parcours à domicile, ont été transporté par Aaron Hendrikx qui a remporté les grands honneurs à l'individuel. La troupe de Guelph a cependant dû prendre le seconde échelon du podium au classement par équipe.

Pendant ce temps, le contingent féminin des Gryphons a remporté un premier championnat sur son propre campus. « Ce fut une journée tout simplement incroyable comme nous l'avions espérée, a confié l'entraîneur de Victoria Brent Fougner. Nous avons persévéré malgré quelques blessures au cours des dernières semaines, mais les gars se sont levés en dominant le devant du peloton, ce que nous devions faire. Cody et Ben ont répondu exactement comme ils étaient censés faire afin de faire courir avec les autres compétiteurs qui pointaient quatrième pour leurs équipes respectives. »

Un moment inquiétant s'est produit aux alentours des cents mètres de la course des hommes quand plusieurs coureurs ont chuté, causant un large écart entre les meneurs et l'arrière du peloton. Les Vikes ont connu un départ rapide, forçant les autres équipes à accélérer leur rythme au cours de la deuxième moitié de la course. À mi-chemin, la chasse au titre à l'individuel se jouait entre Victoria, Guelph, Windsor et Laval. Avec un mile à faire, Aaron Hendrikx de Guelph a pris les devants et n'a pas eu à regarder derrière lui à partir de ce moment là.

Hendrikx, qui a gagné le championnat de SIC en 2013 à Wertern, a distancé avec fermeté ses rivaux avec 400 mètres à faire. « C'est difficile pour le moral d'avoir perdu le titre par équipe par si peu, a admis Hendrikx. Mais de conclure ma carrière avec une victoire à l'individuel pour les Gryphons, et ce, à domicile est assez spécial. »

Malgré la fin d'une séquence de neuf ans avec le titre, les Gryphons ont tout de même terminé parmi les deux premiers lors des 18 dernières années. 

Malgré la fin d'une séquence de neuf ans avec le titre, les Gryphons ont tout de même terminé parmi les deux premiers lors des 18 dernières années. Chez les Vikes, cinq de leurs sept coureurs ont conclut le championnat au sein du top 11. Olivier Collin (4e) et Ryan Cassidy (5e) ont entre autre permis à la formation de Victoria de l'emporter avec 13 points d'avance sur Guelph. C'est aussi un premier championnat en cross-country pour l'équipe de l'Ouest canadien depuis l'automne 1997.

Du côté des femmes, Sarah Inglis de Trinity Western a établi un record de parcours avec un temps de 19:49.9. Ses coéquipières Lisa Brooking et Regan Yee ont aussi bien fait, terminant respectivement 7et et 10e. Cependant, la troupe féminine des Gryphons de Guelph a présenté une fois de plus une formation avec beaucoup de profondeur dans leur alignement, ce qui leur a permis de remporter un 11e titre de suite.

Katrina Allison (6e), Katelyn Ayers (8e), Sophie Watts (15e), Sarah Wismer (17e) et Danielle Jossinet (20e) ont marqué pour les Gryphons. La solide prestation de Wismer et Jossinet, qui en étaient à leur premier championnat de SIC, a joué un rôle primordial afin que Guelph puisse devancer Trinity Western au classement par équipe. « Je suis fier de nos deux équipes et du formidable support que nous avons reçu ici sur le campus, a fait savoir l'entraîneur-chef des Gryphons Dave Scott-Thomas. J'espère que l'on aura pas à attendre un autre 11 ans avant de recevoir cet événement. »

Mark Bomba de Trinity Western a été nommé entraîneur de l'année de SIC du côté féminin, tandis que Brent Fougner de Victoria a mérité pareil honneur chez les hommes.

 

Résultats