U SPORTS News

Corporatif

Le Rouge et Or remporte le titre en soccer féminin après une victoire de 2-1 contre l’UBC

U SPORTS Staff

Pour la deuxième fois en trois ans, le Rouge et Or de l’Université Laval est l’équipe championne de U Sports en soccer féminin. Laval, la deuxième équipe du tournoi, a gagné la bannière de U Sports et le Trophée Gladys Bean, grâce à une victoire contre l’équipe numéro un, les Thunderbirds de l’UBC, par la marque de 2-1, dimanche après-midi, le 13 novembre, à Wolfville.

Dans une finale emballante et impeccable, le Rouge et Or a ouvert le score dès la première mi-temps, à 17 minutes 42 secondes de jeu lorsque l’attaquante de troisième année Joelle Gosselin (Québec) a inscrit son quatrième but du tournoi.

Le score est demeuré inchangé, à 1-0, jusqu’à la 54eminute, lorsqu’une pénalité a été attribuée à Aman Shergill (Surrey, C.-B.), de l’UBC après une collision avec la gardienne de Laval, Marie-Joelle Vandal (Lavaltrie, QC). Faisant montre de précision, Shergill a profité de cette pénalité pour égaliser le score. 

À quelques minutes du temps règlementaire, alors que la période de prolongation était imminente, Lea Chastenay-Joseph (Québec) de Laval a inscrit le but gagnant du match à 87 minutes 18 secondes sur un tir à moyenne distance du but qui a échappé à la gardienne de l’UBC, Marlee Maracle (Oakville, Ont.). Gosselin, une des joueuses de Laval qui ont fait partie de l’équipe du Rouge et Or qui avait remporté le titre du Championnat de SIC à domicile en 2014, a été nommée joueuse la plus utile du tournoi.

« C’est une bonne sensation », a raconté Gosselin après le match. « C’est la réalisation de ce pour quoi nous avons travaillé toute la saison. Depuis le premier match de la saison, notre objectif a été de gagner les championnats nationaux. » Gosselin reconnaît que le Rouge et Or était venu à Wolfville « avec un seul objectif, celui de tout gagner ». Elles ont avancé à la finale avec une victoire de 5-0 en quart de finale contre la Saskatchewan et un gain de 2-1 en prolongation contre l’UOIT en demi-finale. 

Dans la finale, Laval était « un peu nerveuse » après que l’UBC a inscrit le but égalisateur, « mais nous n’avons jamais perdu confiance. Nous avons travaillé très fort pendant toute l’année », a ajouté Gosselin, « et maintenant, nous pouvons dire que nous sommes les championnes nationales. »En ce qui concerne la clé de la victoire, elle explique ceci : « Contrôler le ballon et les forcer à s’ajuster à nous et non le contraire ».

 

C’est la réalisation de ce pour quoi nous avons travaillé toute la saison. Depuis le premier match de la saison, notre objectif a été de gagner les championnats nationaux.

Joelle Gosselin - l’attaquante de Rouge et Or

Après le match, les trois équipes médaillées – UOIT, UBC et Laval – ont reçu leur médaille respective. Le Rouge et Or a également reçu le trophée et la bannière du championnat. Par ailleurs, dans le cadre de la cérémonie d’après-match, l’équipe d’étoiles du tournoi a été annoncée, de même que la joueuse la plus utile. 

L’équipe d’étoiles est composée de Jenny Wolever de Queen’s; Kylie Bordeleau et Katherine Koehler-Grassau de l’UOIT; Jasmine Mander, Aman Shergill et Marlee Maracle de l’UBC, ainsi que Melissa Roy, Lea Chastenay-Joseph, Gabrielle Lapointe, Arielle Roy-Petitclerc et Joelle Gosselin de Laval.Gosselin a également été nommée la joueuse la plus utile du tournoi.