Basketball Masculin

U SPORTS News

Corporatif

les 10 meilleurs moments de la saison d’automne

Andrew Bucholtz

(Crédit: Gavin Young/Postmedia)

10. Football

Le début de saison de 4-0 de Waterloo

Le programme de football des Warriors de Waterloo a connu quelques années difficiles, enregistrant des saisons de 0-8, 2-6, 1-7, 1-7, 0-8 et 0-8 depuis leur retour en 2011 après une saison 2010 annulée. Mais les choses ont changé cette année, avec les Warriors qui ont amorcé la saison avec un dossier de 4-0. Leurs trois premières victoires ont été remportées contre Windsor, York et Toronto, mais leur quatrième a été une victoire impressionnante de 45-43 contre les Ravens de Carleton le 15 septembre.

Ce match a permis à Waterloo de rebondir après un déficit de 30-10 à la mi-temps, malgré les blessures subies par le quart arrière Tre Ford et le vétéran arrière Mitch Kernick, et son offensive qui a marqué des touchés sur quatre attaques consécutives. Leur défensive a également réussi un jeu important à la fin, arrêtant une conversion de deux points. La vedette de la journée a été le quart-arrière Lucas McConnell, qui a complété 29 passes en 43 tentatives pour 477 verges et trois touchés, plus cinq courses pour 34 verges et un touché.

Le reste de la saison n'a pas été aussi bon pour Waterloo, qui a perdu ses quatre matchs suivants et a manqué de justesse les séries éliminatoires. Ça a tout de même été un grand moment pour eux. Et dans l'ensemble, c'était une saison qui suggère que l'entraîneur-chef Chris Bertoia mène les Warriors sur la bonne voie.

9. Basketball masculin

Les Ravens vainquent les Badgers en surtemps

L'un des affrontements de basketball masculin les plus attendus cette année a vu l’équipe classée au premier rang, les Ravens de Carleton affronter l’équipe du deuxième rang, les Badgers de Brock, devant une foule record de 3 296 fans au Centre Meridian de St. Catharines le 2 décembre. La partie a été à la hauteur, Carleton menant 19-14 après un quart et 39-31 à la demie, mais Brock a rebondi par la suite.

Les Badgers ont réduit l'écart à trois points au début du quatrième quart, et menaient par six points pendant un moment au quatrième quart, mais les Ravens ont égalisé la marque à 66 et ont forcé la prolongation. Carleton a fini par s'imposer avec une victoire de 80-75, mais Brock a été impressionnante, devanant la première équipe de la saison à mener les Ravens en prolongation et à perdre par un écart de moins de 14 points. Dani Elgadi a mené Brock avec 16 points et 16 rebonds, tandis que Cassidy Ryan a obtenu 20 points et cinq rebonds. Pour Carleton, Munis Tutu a obtenu 14 points, cinq rebonds, trois interceptions et trois passes

8. Hockey sur gazon

Les Lions remportent leur premier titre du SUO depuis 1996

Ce fut une année remarquable pour l'équipe de hockey sur gazon des Lions de York, dont le point culminant a été de remporter leur premier titre du SUO depuis 1996 avec une victoire de 3-2 sur les Gryphons de Guelph le 29 octobre. Jaslan Stirling a une fois de plus été très utile pour York, marquant deux buts (incluant le but gagnant à la 43e minute) alors que Sydney McFaul a aussi marqué pour les Lions.

York s’est rendue au Championnat canadien contre les Thunderbirds de UBC, où elles ont subi deux défaites de 2-0.

7. Hockey masculin

Les Gryphons s’imposent contre les Badgers à la Classique Steel Blade

L'un des faits saillants du calendrier de hockey jusqu'à présent a eu lieu durant la pré-saison, lors de l’affrontement entre les Gryphons de Guelph et les Badgers de Brock dans le cadre de la 17e édition de la Classique Steel Blade le 15 septembre. La foule de 4 974 personnes au Centre Meridian a établi un record pour la plus grande participation à n'importe quel événement sportif des Badgers et la plus grande participation à un match de hockey universitaire en Ontario.

Il y a également eu plusieurs attentions spéciales. Les 50 ans du hockey des Badgers ont été soulignés, avec les joueurs de l'équipe portant des chandails rétro et de nombreux anciens de la première équipe qui étaient présents. Mais les Gryphons ont gâché la fête des Badgers en s'imposant 5-3 grâce à des buts de Michael Stevens, Trevor Morbeck, Cody Thompson, Scott Simmonds et Seth Swenson.

6. Soccer féminin

Les Carabins remportent leur premier titre national

À l'approche du championnat canadien, beaucoup pensaient que l'équipe québécoise qui allait soulever le trophée commémoratif Gladys Bean allait être la championne en titre, le Rouge et Or de Laval, qui a terminé avec une fiche de 12-0-2 cette saison, a occupé le premier rang du top-10 U SPORTS à chaque semaine et était la première favorite du championnat canadien. Mais il y a eu un revirement lorsque Laval a perdu en quart de finale contre les Mustangs de Western et ce sont finalement les sixièmes favorites, les Carabins de Montréal, qui se sont remis de leur défaite de 1-0 en prolongation contre le Rouge et Or en finale du Québec pour vaincre les Gryphons de Guelph 1-0 en quart de finale national, les Spartans de Trinity Western 5-0 en demi-finale et les Capers du Cap-Breton 1-0 en finale le 12 novembre. Catherine Proulx a marqué le but gagnant du tournoi pour Montréal et a été nommée joueuse par excellence, alors que la gardienne Claudia Dubé-Trempe a enregistré trois blanchissages consécutifs et la défenseure Marie-Ève Bernard O'Breham a été nommée joueuse par excellence du tournoi.

Les Gaels et les Varsity Blues rompent la série de 13 championnats des Gryphons

Le monde du ski de fond féminin a connu un gros bouleversement cette année, d'abord en Ontario puis sur la scène nationale. Les Gryphons de Guelph avaient remporté les 13 derniers titres du SUO et les 12 derniers titres nationaux, mais les Gaels de Queen's ont remporté le championnat du SUO le 28 octobre, alors que les Varsity Blues de l'Université de Toronto ont terminé au deuxième rang. Queen's a été menée par Branna MacDougall, qui s'est classée première au classement général chez les femmes dans la course de 8 kilomètres et a été nommée athlète par excellence du SUO avec un temps de 27: 19,5. C’était la première fois que la distance de 8 kilomètres était disputée aux championnats canadiens le 12 novembre et ce sont les Varsity Blues qui se sont imposés, Queen’s prenant le deuxième rang et Guelph le troisième. Sasha Gollish, de l’Université de Toronto, s'est classée première avec un temps de 27 :37, tandis que Claire Sumner, de Queen’s, (championne individuelle de l'an dernier) a terminé deuxième en 27:46 et MacDougall troisième en 27:51.

4. Soccer masculin

Le Cap-Breton remporte le titre national sur des tirs de pénalité

Les Capers ont atteint la finale nationale tant chez les hommes que chez les femmes cette année, et ils sont repartis avec de l'or chez les hommes. C'était une façon appropriée de conclure une saison invaincue. Mais les Carabins de Montréal ne leur ont pas facilité la tâche. Le Cap-Breton a battu les Citadins de l'UQAM 3-0 en quart de finale et l'hôte, le WolfPack de Thompson Rivers, 4-2 en demi-finale, mais a fait face à un opposant de taille avec les Carabins lors de la finale du 12 novembre. Stuart Heath a donné une avance de 1-0 au Cap-Breton sur un tir de pénalité à la 27e minute, mais Mouad Ouzane a répliqué pour Montréal à la 69e minute, ce qui a entraîné du temps supplémentaire.

En prolongation, les choses semblaient très bonnes pour les Carabins lorsque Heikel Jarras a marqué sur un tir de pénalité après six minutes de jeu. Mais Max Raab du Cap-Breton a réagi avec brio après 21 minutes, se faufilant entre deux défenseurs pour marquer, ce qui a mené vers les tirs de pénalité. Il a fallu sept tireurs de chaque côté pour décider du match, mais Daniel Prichard des Capers a fini par marquer le but crucial, et le gardien Ben Jackson a fait l'arrêt décisif.

3. Football

les Ravens battent les Gee-Gees en double prolongation au match Panda 

Le match du 29 septembre entre les Ravens de Carleton et les Gee-Gees d'Ottawa était un match fou, les Ravens (1-3) ayant le meilleur des Gee-Gees (4-1) 33-30 en double prolongation devant une foule à guichets fermés de 24 420 spectateurs au TD Place à Ottawa. Le match s'est déroulé dans les deux sens, Carleton menant 13-0 à un point au deuxième quart, mais Ottawa étant en tête 21-16 après trois cadres. La victoire des Ravens semblait assurée après que le demi défensif de Carleton, Jay Dearborn, ait forcé un échappé du quart d'Ottawa Alex Lavric sur une tentative de troisième essai avec 51 secondes à faire que le demi défensif des Ravens, Justin Howell, a repris, mais Carleton n'a pas pu obtenir un premier essai et une remise en jeu ratée sur le botté de dégagement a placé les Gee-Gees en excellente position. Le botteur Lewis Ward a finalement réussi un botté de précision de 45 verges pour forcer la prolongation.

En prolongation, les équipes ont commencé par s’échanger des bottés de précision, et Ward a ensuite réussi un autre botté dans le deuxième cadre après que le DA Bryce Viera ait été arrêté avec deux verges à faire. Carleton a ensuite trouvé un moyen de gagner, avec le quart-arrière Michael Arruda courant les six dernières verges pour sceller leur quatrième victoire consécutive au Match Panda. Et cela a poussé les fans des Ravens à prendre d'assaut le terrain:

2. Rugby féminin

les Gee-Gees vainquent les X-Women au match Rowan’s Legacy

Le premier match annuel Rowan's Legacy a eu lieu le 7 octobre à Ottawa, pour permettre aux Gee-Gees d’honorer Rowan Stringer, une joueuse de rugby d'Ottawa qui avait prévu de fréquenter l'université mais qui est décédée après avoir subi de multiples commotions cérébrales sur une courte période. Les Gee-Gees ont également annoncé la création d'une bourse au nom de Stringer. Le match comme tel a été un excellent match, une revanche de la finale nationale de 2016 où St. FX s’était imposée. Cette fois-ci, Ottawa a remporté une victoire de 33-19 grâce à une série de points de 19-0 en deuxième demie. Cinq joueuses différentes ont marqué des essais pour les Gee-Gees, et la joueuse de centre de cinquième année, Emma Sandström, a réussi quatre des cinq convertis.

En rétrospective, ce match s'est avéré encore plus intéressant, car Ottawa a remporté le trophée Monilex au championnat canadien, devenant ainsi la première équipe du RSEQ à remporter ce titre. Elles ont battu leurs adversaires d’association, Laval (qui a battu St.FX 23-0 en demi-finale) lors de la finale du 5 novembre.

1. Football

Le botté de précision record des Dinos

Il y a eu beaucoup de bons moments dans les séries éliminatoires de U SPORTS cette année, mais la Coupe Hardy de la finale Canada-Ouest, le 11 novembre, a peut-être été la plus spectaculaire. Avec seulement deux secondes à jouer à l’affrontement entre les Dinos de Calgary et les Thunderbirds de UBC, UBC menait 43-41, et les Dinos étaient loin sur le terrain. Mais ils ont tout de même opté pour un botté de placement, et le botteur de deuxième année Niko DiFonte de Calgary l'a réussi de la ligne des 59 verges, établissant un record U SPORTS et donnant aux Dinos une victoire de 44-43.

Plusieurs revirements ont mené à cela, y compris quatre changements de meneur au quatrième quart et un touché de 92 verges de UBC dans les deux dernières minutes. Mais le botté de placement était particulièrement spécial; le meilleur de l’histoire de U SPORTS avait été un botté de 57 verges du botteur des Huskies de Saint Mary's, Jerry Foster, en 1986, et il n'y a eu que quatre bottés de 59 verges ou plus dans l'histoire de la LCF. Pour DiFonte de réussir ce botté de placement à ce moment, avec un tel enjeu, a été le moment le plus mémorable de la session d'automne U SPORTS.


profile_1.png (74 KB)Andrew couvre les sports universitaires canadiens depuis 2005 dans des médias tels que le Queen's Journal, le CIS Blog et Yahoo Canada, où il a également été rédacteur en chef du blog de football canadien, 55-Yard Line. Il est titulaire d'un baccalauréat en arts (avec distinction) de l'Université Queen's et d'une spécialisation en histoire. Il travaille actuellement comme auteur et rédacteur pour Awful Announcing et The Comeback.