Basketball Masculin

U SPORTS News

Corporatif

Gérant d’estrade: l’équipe féminine des Rams de Ryerson remporte sont premier titre national, les Golden Bears vainqueurs de la Coupe universitaire David Johnston

L’équipe U SPORTS

(Crédit: Mathieu Belanger)

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la fin de semaine.

Volleyball féminin

les Rams remportent le premier titre national de Ryerson pour couronner une saison parfaite  

Une page d’histoire s’est écrite ce week-end au Championnat de volleyball féminin U SPORTS 2018 présenté par l'Hôtel Universel Québec et organisé par le Rouge et Or de Laval à Québec. Ce tournoi a vu les Rams de Ryerson remporter le tout premier titre national de leur école. Les Rams sont arrivées au tournoi en tant que quatrième tête de série et ont été la dernière équipe à se qualifier, ne gagnant leur place que la semaine dernière après avoir remporté le premier championnat du SUO dans l'histoire du programme.

Une fois rendues aux Championnats canadiens, les joueuses de Ryerson ont connu une séquence remarquable au tournoi, remontant deux sets à zéro en quarts de finale contre le Heat de UBC Okanagan avant de se rallier pour gagner 22-25, 18-25, 25-23, 25-23, 15- 8. Les Rams ont ensuite battu les premières têtes de série, les Dinos de Calgary 25-23, 26-24, 20-25, 25-14 en demi-finale. Cela leur a permis d’accéder à leur première finale nationale de l'histoire du programme contre les Pandas de l’Alberta classées au septième rang.

Dans cette finale, Ryerson a pris un bon départ avec une victoire de 25-22 en première manche. Mais l'Alberta a rebondi dans un deuxième set marathon, l’emportant 31-29. Les Rams ont ensuite remporté les troisième et quatrième sets 25-19 et 25-21, concluant ainsi leur titre national.

La quatrième manche a permis à Ryerson de rebondir après un déficit de 20-17, ce que l'entraîneur-chef Dustin Reid a qualifié de remarquable:

« C'était un match fou. Je pense que l'Alberta a mieux joué que nous pendant une bonne partie du match et nous avons réussi à obtenir assez d’écart pour obtenir les manches dont nous avions besoin pour la remontée improbable en quatrième manche. »

Reid a également déclaré que leur expérience aux derniers Championnats canadiens, organisés par Ryerson, a largement contribué au succès.

«Je pense que nous avons eu une très bonne leçon, quoique directe et difficile sur le niveau de jeu aux Championnats canadiens l'année dernière. Pas seulement en jouant mais en observant des équipes incroyables se battre pour le championnat du tournoi. »

 « Nous n'avons pas commencé la saison en pensant que nous allions ne retrouver ici.  En pré-saison, nous pensions que nous pourrions être une équipe solide. Nous avons continué à nous améliorer et nous avons beaucoup de jeunes joueuses dans des rôles importants qui apprennent encore à performer, donc je pense que cela en dit long sur la chimie que nous avons et que nous avons bien joué. »

Ryerson a été menée par la bloqueuse centrale et capitaine de l'équipe Theanna Vernon, qui a enregistré 13 blocs et a ajouté 11 attaques marquantes en route pour être choisi comme joueuse par excellence du tournoi. Lauren Veltman a également joué un rôle crucial dans le succès des Rams, avec 20 attaques marquantes et 10 récupérations, et Janelle Albert a ajouté 10 attaques marquantes, 28 récupérations et neuf blocs. Et Ryerson a fini par remporter son premier titre national, tous sports confondus. De leur côté, les Thunderbirds de UBC ont mérité le bronze après avoir battu les Dinos 27-25, 19-25, 25-19, 25-16.

Hockey masculin

les Golden Bears remportent leur 16e Coupe universitaire, la première depuis 2015

Alors que Ryerson remportait son premier titre, une histoire très différente se jouait au hockey masculin. Les Golden Bears de l'Alberta ont remporté la Coupe universitaire Cavendish Farms 2018 dimanche à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, en battant les X-Men de St.FX 4-2 en finale. Il s’agissait du 16e titre de hockey masculin de l'Alberta, mais leur premier depuis 2015.

Les Golden Bears étaient deuxièmes têtes de série de la Coupe universitaire cette semaine et ils ont atteint la finale grâce à une victoire de 8-6 sur les Axemen en quarts de finale et une victoire de 3-2 en prolongation contre les Huskies de Saskatchewan en demi-finale. Cette victoire en demi-finale était une revanche de la finale de Canada-Ouest, que l'Alberta a remportée plus tôt ce mois-ci avec des victoires de 5-2 et 5-1, leur donnant leur 27e titre d’association. Cela a également établi une finale intéressante contre St. FX, classés au troisième rang du dernier sondage top 10 la semaine dernière, mais classés cinquièmes têtes de série pour les championnats canadiens en raison de leur défaite face aux Varsity Reds de l'Université du Nouveau-Brunswick (hôtes du championnat canadien) lors du championnat du SUA. St. FX a elle-même accédé à la finale grâce à une victoire en demi-finale de 5-4 en prolongation contre UNB:

Dimanche, Daniel Robertson, de St. FX, a ouvert le pointage dans les cinq premières minutes, volant la rondelle à l'Albertain Tyson Baillie poru s’échapper et vaincre le gardien Zach Sawchenko. Un peu plus de trois minutes plus tard, Michael Clarke a porté la marque des Golden Bears à 2-0 grâce à un but en avantage numérique. Mais l'Alberta a rapidement répondu, avec Stephane Legault marquant à 13:22 pour porter la marque à 2-1 et Luke Philp égalisant à 14:01.

Par la suite, Wil Tomchuk a donné une avance de 3-2 aux Golden Bears à 4:18 de la deuxième période, une période que l'Alberta a survécu malgré ses six minutes de pénalité (incluant deux situations de cinq contre trois). Jamie Crooks a ajouté un but dans un filet désert à 18:32 de la troisième période pour sceller l’issue du match pour les Golden Bears, leur accordant le trophée nouvellement renommé Coupe universitaire David Johnston.

L'entraîneur-chef de l'Alberta, Serge Lajoie, a ensuite déclaré que c'était une victoire spéciale pour lui et que le légendaire ancien entraîneur de l'Alberta, Clare Drake, aurait admiré:

« J'ai soulevé ce trophée une fois en tant que joueur et c'est maintenant la troisième fois en tant qu'entraîneur et ma première fois en tant qu'entraîneur-chef. J'ai dit aux gars entre la deuxième et la troisième période que Clare Drake serait très fier de nous. » 

Dans le match pour la médaille de bronze, les Varsity Reds de l'UNB ont battu les Huskies de Saskatchewan 5-4 en prolongation grâce à un but d'Alexandre Goulet. C'était l'un des deux buts de Goulet durant le match.

Hockey féminin

les Bisons blanchissent les Mustangs pour leur premier titre national

Ce ne sont pas seulement les Rams de Ryerson qui ont écrit une page d'histoire cette semaine, puisque l'équipe de hockey féminin des Bisons du Manitoba l’a également fait. Le Manitoba a décroché son premier titre national dans l'histoire du programme dimanche avec une victoire de 2-0 contre les Mustangs de Western lors des Championnats canadiens de hockey féminin à London, en Ontario.

Dans cette victoire, les Bisons ont été menées par des buts de Lauryn Keen et Venla Hovi, en plus d’un blanchissage de 20 arrêts par Lauren Taraschuk. Keen, qui a été nommée joueuse par excellence du tournoi, a marqué le premier but du match en avantage numérique à 18:16 de la deuxième période. Hovi a ajouté un but d'assurance à 5:10 de la troisième période. Cela a mené les Bisons, qui étaient les championnes du Canada-Ouest et la tête de série numéro 1 dans ce tournoi, à remporter leur premier titre national.

Par la suite, l'entraîneur-chef du Manitoba, Jon Rempel, était bouleversé:

« C'est difficile pour moi, d'habitude je ne suis pas à court de mots mais maintenant je suis plutôt bouleversé - et ça m’en prend beaucoup pour être bouleversé. Le travail et le sacrifice que ce groupe a mis en place au cours des quatre ou cinq dernières années pour construire cette équipe est assez incroyable et j’ai trouvé que cela s'est manifesté ce week-end. 

«Nous avons d'excellents gardiennes de but, et nous jouons juste un style de hockey étouffant qui est rapide, et il est difficile de marquer contre nous. Nous n'avons pas accordé beaucoup de buts dans les 26 derniers matchs de l'année. Y compris en séries éliminatoires, nous n’en avons pas accordés beaucoup. Je sentais que si nous pouvions jouer de cette façon ce week-end, nous aurions une chance. » 

C’est certainement ce qu’elles ont fait. Les Bisons se sont qualifiés pour la finale grâce à une victoire de 4-0 contre les Gaels de Queen's en quarts de finale, puis une victoire de 2-1 en fusillade contre les Stingers de Concordia en demi-finale. Et cela leur a donné la chance de remporter leur premier titre national, et elles en ont profité pleinement. Ailleurs, les Stingers ont remporté une victoire de 4-0 contre les Huskies de Saskatchewan lors du match de la médaille de bronze.

Volleyball masculin

les Thunderbirds remportent leur premier titre national en 35 ans  

Le Championnat de volleyball masculin TELUS 2018 à l'Université McMaster de Hamilton a vu les Thunderbirds de UBC s'imposer avec leur premier titre national en 35 ans. Les Thunderbirds étaient troisièmes têtes de série, mais les troisièmes têtes de série de Canada-Ouest après avoir remporté la médaille de bronze, et ils se sont rendus en finale grâce à une victoire en trois manches contre les Varsity Reds de l'UNB en quarts de finale et une victoire en quatre manches contre les Golden Bears de l'Alberta en demi-finale. Cela a donné lieu à un match pour la médaille d'or contre les champions de Canada-Ouest et champions canadiens en titre, les Spartans de Trinity Western, et UBC l'a emporté en manches consécutives de 25-22, 25-18 et 27-25.

Il s’agit du quatrième titre national de volleyball masculin des Thunderbirds, mais leurs précédents sont survenus en 1967, 1976 et 1983, donc c'était tout un accomplissement pour eux basé sur l'histoire récente. Et ils l'ont fait grâce à Fynn McCarthy et Keith West, qui ont tous les deux récolté neuf attaques marquantes, tandis que Jordan Deshane a ajouté huit attaques marquantes sur neuf tentatives et trois blocs. De plus, le capitaine de cinquième année, Irvan Brar, a ajouté sept attaques marquantes, deux as de service, un bloc solo et deux blocs assistés.

Byron Keturakis, le passeur de UBC, a remporté le titre de joueur par excellence du tournoi et a récolté 31 passes (plus deux blocs en solo et trois blocs assistés) dans le match pour la médaille d'or. Il a dit après que ce fut une victoire spéciale pour UBC, en particulier contre un concurrent rival comme TWU:

« C'est génial de gagner une pour le programme. Nous avons tellement de soutien de la part de nos coéquipiers, de notre personnel d'entraîneurs, de nos thérapeutes, de nos parents et des anciens, et c'est vraiment super de faire partie de cette grande famille. »

« Trinity Western est une équipe impressionnante, et une partie de ce qui rend ceci tellement spécial, c'est qu'ils se retrouvent continuellement dans cette finale nationale. Le fait qu’ils soient si bons est ce qui rend ceci si spécial. »

De leur côté, les Marauders de McMaster (champions des SUO) ont remporté leur sixième médaille d'affilée aux championnats canadiens avec une victoire de 25-14, 25-16, 25-22 sur les Golden Bears de l'Alberta, deuxièmes têtes de série, dans le match pour la médaille de bronze. Le passeur central Matt Passalent a mené McMaster avec 16 points, provenant de 12 attaques décisives, trois as de service et deux blocs.

Publication des réseaux sociaux de la semaine:

Ron MacLean fait la promotion des matchs de championnat de hockey masculin et féminin  

Ron MacLean, animateur de Sportsnet, a fait un petit clin d’œil aux matchs de la médaille d’or de hockey masculin et féminin à l’émission Hockey Night In Canada samedi soir:

Il est génial de voir MacLean mentionner Victor Findlay, qui a écrit une page d’histoire cette semaine en commentant les matchs de la Coupe universitaire pour Sportsnet, devenant la plus jeune personne à décrire le jeu pour ce réseau:

C'est une grande étape pour Findlay, et c'est aussi formidable de voir le hockey universitaire se faire promouvoir par quelqu'un d’aussi connu que MacLean.