Basketball Masculin

U SPORTS News

Corporatif

Gérant d’estrade: les Dinos remportent le premier titre national de basketball masculin dans les dernières secondes, tandis que les Ravens, champions à sept reprises, perdent aux mains des Rams

Andrew Bucholtz

Crèdit : Toronto Star

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la fin de semaine.

Basketball masculin

Les Dinos sont les nouveaux champions

Le championnat national du 8 Ultime organisé par l'Université Acadia a eu lieu cette semaine à Halifax, et on a eu droit à plusieurs grands matchs, couronnés par le match du dimanche entre les Dinos de Calgary, deuxième tête de série, et les Rams de Ryerson, cinquième tête de série. Le match était à égalité à 77 avec neuf secondes à faire, lorsque le joueur étoile de quatrième année, Mambi Diawara, a attaqué et réussi ce qui allait être le layup gagnant:

Diawara a ensuite déclaré que l'entraîneur-chef Dan Vanhooren avait élaboré une stratégie pour lui sur cette dernière possession, et il a dit à ses coéquipiers avant que le chrono ne reprenne qu’il allait réussir ce panier:

« J'ai dit aux gars que nous n’irions pas en prolongation », a déclaré Diawara. « L'entraîneur a dessiné un jeu et ensuite je lui ai dit de me donner le ballon, je vais réussir le jeu.» 

« Cela semble encore irréel. Je ne peux pas croire que nous l'avons gagné », a-t-il dit. « Nous avons travaillé fort toute l'année. Personne ne pensait que nous allions gagner, mais nous avons remporté le titre de Canada-Ouest et maintenant nous venons d’écrire une page d’histoire. »

En effet, c’est ce qu’ils ont fait. Avec aucun temps mort restant, Ryerson n'a pas réussi à tirer dans les deux dernières secondes, ce qui a donné aux Dinos leur premier championnat canadien de basketball masculin. Ce qui a couronné un beau parcours du tournoi, où ils ont battu les Badgers de Brock 78-76 en quarts de finale et les Redmen de McGill 65-43 en demi-finale.

Le joueur du match et joueur par excellence du tournoi, David Kapinga, a mené Calgary dans le match de la médaille d'or avec 25 points, huit rebonds et six passes, tandis que Diawara a récolté 14 points, 10 rebonds et six passes et Lars Schlueter a inscrit 18 points. Pour les Rams, Manny Diressa a enregistré 28 points, tandis que Jean-Victor Mukama en a obtenu 19. Voici un autre angle du tir gagnant de Diawara:

Un autre aspect historique de la victoire des Dinos a été qu’ils ont stoppé la série de titres nationaux consécutifs des Carleton Ravens à sept. Calgary est devenue la première école autre que Carleton à remporter le championnat depuis les Huskies de la Saskatchewan en 2009-10, l'une des deux seules victoires pour les écoles autres que les Ravens au cours des 15 dernières années (l'autre a été les Badgers de Brock en 2007-08 ). Et c'est grâce aux Rams qui ont battu les Ravens 84-76 en demi-finale samedi, en leur infligeant leur première défaite de l'année, et ce, avec 28 points de la part de Diressa.

Cette victoire pour Ryerson a marqué un autre affrontement de haut niveau entre les Ravens et les Rams. Les deux équipes s'étaient affrontées lors des trois dernières finales de la Coupe Wilson pour le championnat du SUO, Ryerson l'ayant emporté en 2016 et 2017, mais Carleton ayant triomphé cette année. Mais les Ravens ont fait mieux dans la finale du 8 Ultime, en battant Calgary (qui a éliminé les Rams en demi-finale) 101-79 pour prendre de l'or en 2016 et ensuite les Rams 78-69 en finale l'an dernier. Cette fois-ci, Carleton a remporté le titre en Ontario mais a perdu le match revanche. Cependant, les Ravens ont rebondi pour battre les Redmen de McGill 76-71 pour la médaille de bronze.

 

Basketball féminin

 Les Ravens couronnent la saison parfaite en remportant leur premier titre national

L'équipe de basketball féminin des Ravens, tête de série numéro un, a écrit sa propre page d’histoire dimanche au 8 Ultime à Regina, remportant son premier titre national avec une victoire de 69-48 contre les Huskies de la Saskatchewan, sixième tête de série. Les Ravens tiraient de l'arrière 25-24 à la mi-temps, mais se sont repris grâce à un troisième quart de 24-14 et sont restées au sommet avec un dernier quart de 21-9 pour soulever le trophée Bronze Baby.

 

L'attaquante de cinquième année Catherine Traer a mené Carleton avec 21 points et 10 rebonds et a été nommée joueuse du match pour les Ravens, tandis que l'attaquante de quatrième année Elizabeth Leblanc a contribué 12 points, neuf rebonds et trois passes et a été nommée joueuse par excellence du tournoi.

Ce fut un moment particulièrement intéressant pour Traer, puisqu'elle a commencé sa carrière U SPORTS avec les Gee-Gees d'Ottawa avec qui elle a participé au 8 Ultime en 2013, également tenu à Regina. Les Gee-Gees ont perdu leur affrontement en quarts de finale 56-46 contre les éventuelles championnes, les Lancers de Windsor. Traer a dit à Andrew Savory de Carleton que cette défaite et cette participation au 8 Ultime étaient dans son esprit cette semaine:

« Toute ma carrière défilait devant mes yeux. C’est drôle que mes premiers nationaux aient été là en 2013. Nous avons perdu contre Windsor au premier tour et elles ont remporté le championnat national cette année-là. Depuis lors, je me suis dit: «Nous avons perdu contre Windsor par sept!» J'ai vu le dur travail que Windsor a fait et j'ai pensé: «Vous savez quoi, nous pouvons faire ça. N’importe qui qui s’y met peut le faire. »  

« En fin de compte, c'est l'adversité et être mentalement forte. Je suis tellement heureuse de pouvoir terminer ma carrière U SPORTS - je ne n’abandonne pas tout de suite, je ne suis pas certaine de ce que je ferai après - mais je n'aurais pas pu terminer ma carrière canadienne sur une meilleure note. » 

Pendant ce temps, Leblanc a déclaré que cela marquait la fin d'un incroyable périple pour cette équipe:

C'est remarquable comment les Ravens et les Huskies sont parvenues à la finale aussi. Les Ravens ont battu les Dinos de Calgary 52-42 en quarts de finale, mais elles ont seulement devancé les Martlets de McGill 46-44 en demi-finale, samedi, grâce à un incroyable tir de 18 pieds de Traer avec 1,8 seconde à jouer :

De leur côté, les Huskies ont battu les Axewomen d'Acadia, troisième tête de série, 72-67 en quarts de finale et ont remporté leur demi-finale 74-71 contre l'hôte et deuxième tête de série, les Cougars de Regina, samedi. Regina a remporté le bronze avec une victoire de 66-63 contre McGill. Et toutes les équipes de U SPORTS ont accompli ensemble quelque chose d'assez remarquable cette année. L'initiative annuelle Lancez pour la guérison a permis d'amasser 100 961,31 $ pour la Société canadienne du cancer cette saison, qui a été présentée à la coordonnatrice de la collecte de fonds de la SCC, Kimberly McLean, après le premier quart du match du championnat.

Un montant supplémentaire de 17 996,85 $ a été recueilli par des équipes qui ont choisi de faire un don à des organisations locales ou provinciales, ce qui porte le total de la collecte de fonds à 118 958,16 $ cette année et à un grand total de 1 252 526, 77 $ pour les 11 ans de la campagne. Les 47 programmes de basketball féminin U SPORTS ont participé pour la septième saison consécutive en organisant une ou plusieurs soirées de collecte de fonds pour Lancez pour la guérison. Voici une promo sur Lancez pour la guérison qui est passée à Sportsnet en 2017:

Athlétisme

Les Gryphons balaient les titres pour la première fois en dix ans  

 Les Gryphons de Guelph sont une puissance de l'athlétisme tant chez les hommes que chez les femmes, mais samedi a marqué la première fois depuis 2007-08 qu'ils ont balayé les titres masculin et féminin par équipe. Cet exploit n'avait pas été accompli depuis que les Lancers de Windsor, qui accueillaient les championnats canadiens d'athlétisme cette semaine, l'ont fait en 2008-2009. Même si les programmes de Guelph ont tous connu beaucoup de succès depuis 2007-2008, les hommes ayant gagné en 2009-2010, 2012-2013 et 2016-2017 et les femmes ayant remporté un titre national en 2013-2014, c'était la première fois que les deux équipes se retrouvaient au sommet des championnats canadiens au cours de la dernière décennie.

Les deux équipes ont également gagné de manière dominante. Les Gryphons ont récolté 122,5 points chez les hommes, près du double des 68 de la deuxième place des Golden Bears de l'Alberta et 123 du côté des femmes, loin devant les triples champions nationaux en titre des Varsity Blues de Toronto, avec 84. L’entraîneur-chef Dave Scott-Thomas a dit après que le balayage de ses équipes à Montréal il y a dix ans était mémorable et que les équipes de cette année étaient encore plus impressionnantes, avec un total combiné de 100 points de plus:

«C'est notre année la plus forte », a déclaré Scott-Thomas, qui a été nommé entraîneur de l'année U SPORTS chez les femmes et chez les hommes. « J'accorde beaucoup d’importance aux titres, ce qui est une indication de force. Nous avons eu d'autres très bonnes années.

« Mais cela montre où nous sommes maintenant en tant que programme. »

Cela a marqué le cinquième titre national des Gryphons chez les hommes et leur troisième chez les femmes. Quelques résultats particulièrement remarquables pour Guelph samedi: Thomas Land, étoile de cinquième année, a remporté sa dernière épreuve de 600m; Morgan Byng, Shyvonne Roxborough, Tessa Hamilton et Jenna Smith qui ont établi un record d’école et de piste tout en remportant l'épreuve du 4x200m et Maja Naruszewicz remportant l’épreuve de saut en hauteur.

 

Land a été nommé athlète masculin de la rencontre (partagé avec Austin Cole, de l'Alberta) pour la deuxième année consécutive après avoir remporté sa deuxième médaille d'or nationale consécutive au 600m et avoir récolté l'or au 1000m. Kelsey Balkwill de Windsor a été nommée athlète féminine de la rencontre après avoir remporté quatre médailles, dont l'or au 300m et au 600m, l'or au relais 4X400m et l'argent au relais 4X200m.

Hockey masculin

Les Varsity Reds et les Redmen remportent les titres d’association; les Axemen et les Stingers s’emparent des dernières participations à la Coupe universitaire

Ce fut une excellente semaine pour les Varsity Reds de l'UNB et les Redmen de McGill. Les Varsity Reds, classés au premier rang, ont battu les X-Men de St. FX 6-3 à domicile lors du premier match de la finale meilleur de trois du SUA, lundi soir, grâce à deux buts de Cam Brace, avant de terminer le balayage sur la route avec une victoire de 5-0 mercredi, alimentée par un blanchissage de 19 arrêts du joueur par excellence des séries du SUA, Alex Dubeau. Dubeau a dit par la suite que ça reflétait bien le caractère et de l'expérience de l'équipe:

« Il faut du leadership, du caractère, et c'est ce que nous avons. Nous avons des gars qui ont gagné dans le passé et ils ont performé ce soir, ils étaient très forts et je me sentais bien, alors c'est une bonne combinaison. »

Cela marquait le 15e titre de hockey masculin du SUA pour l'UNB, mais leur premier depuis 2015, et cela leur a permis de recevoir le classement de première place pour les championnats canadiens de la Coupe universitaire, qui auront lieu à Fredericton. De leur côté, les Redmen, seront la troisième tête de série après avoir remporté leur 18e Queen's Cup en tant que champions du SUO avec une victoire de 5-1 sur les Badgers de Brock samedi, menés par deux buts de Samuel Tremblay. C'était la première victoire de McGill à la Queen's Cup depuis 2012, et leur cinquième en 11 ans; leurs 13 victoires précédentes sont survenues entre 1903 et 1946.

La table est mise pour la Coupe universitaire de cette semaine, avec les Axemen d’Acadia et les Stingers de Concordia qui obtiendront respectivement le septième et huitième rang après avoir remporté le bronze dans leurs conférences. Acadia a devancé les Huskies de Saint Mary's, dans une série meilleur de trois du SUA, remportant une victoire 6-3 à domicile, puis perdant 3-2 sur la route avant de l'emporter 6-1 à domicile. Concordia a battu les Lions de York pour la médaille de bronze du SUO. Ces équipes rejoindront les Varsity Reds, têtes de série numéro 1, les Golden Bears de l’Alberta, têtes de série numéro 2, (qui ont remporté le titre Canada-Ouest la semaine dernière), les Redmen, troisième tête de série, les Badgers, quatrième tête de série, les X-Men, cinquième tête de série, et les Huskies de la Saskatchewan, sixième tête de série.

Volleyball féminin

Les Rams poursuivent leur saison parfaite avec leur première Coupe Quigley et s’emparent de la dernière participation aux championnats canadiens

Le tableau du championnat de volleyball féminin U SPORTS 2018 de cette semaine présenté par l'Hôtel Universel Québec et organisé par le Rouge et Or de Laval à Québec, a été mis en place cette semaine, à l'exception de la seule place du SUO. Cette place a été remportée par les Rams de Ryerson, qui ont terminé avec une fiche de 19-0 cette saison et qui ont ensuite passé à travers les séries éliminatoires, clôturé par le carré des as du SUO qu'elles ont accueilli ce week-end. Les Rams ont remporté une victoire en quatre manches (21-25, 25-16, 25-18, 25-16) sur les Mustangs de Western en demi-finale vendredi et ont ensuite remporté leur tout premier championnat du SUO après une autre victoire en quatre manches (27-29, 25-18, 25-19, 25-15) contre les Marauders de McMaster, samedi, menées par 12 attaques marquantes et 10 blocs de l’attaquante de quatrième année, Theanna Vernon.

Les Rams seront la quatrième tête de série des championnats canadiens. Ils se joindront aux premières têtes de série, les Dinos de Calgary (championnes de Canada-Ouest) et aux deuxièmes têtes de série, les Carabins de Montréal (championnes du RSEQ), les troisièmes têtes de série, les Thunderbirds de UBC, les cinquièmes têtes de série, le Heat de UBC Okanagan, les sixièmes têtes de série, les Tigers de Dalhousie Tigers, les septièmes têtes de série, les Pandas de l’Alberta et les huitièmes têtes de série et hôte, le Rouge et Or.

Hockey féminin

Les Huskies et les Mustangs sont championnes de conférence

Les participations au Championnat de hockey féminin U SPORTS 2018, organisé par les Mustangs de Western  à London en Ontario, avaient toutes été remportées avant cette semaine, mais les championnats de conférence et le classement du tournoi final restaient à déterminer pour les équipes du SUO et du SUA. Les Mustangs ont pris la première place du SUO en battant les Gales de Queen's Gaels  3-0 sur la route pour remporter la Coupe McCaw samedi, menés par un blanchissage de 28 arrêts de la joueuse par excellence du match, Carmen Lasis.

 

De leur côté, les Huskies de Saint Mary's ont décroché leur troisième titre consécutif du SUA à la suite d'une série de trois victoires contre les X-Women de St-FX. Saint Mary's a remporté le premier match 4-2 sur la route vendredi dernier, mais s'est inclinée 2-1 en prolongation dimanche dernier. Cela a mis en place le match décisif de mardi sur la route, qu'elles ont remporté 1-0 grâce à un blanchissage de 30 arrêts de la joueuse par excellence Rebecca Clark.

Saint Mary's, Western, St. FX et Queen's participeront toutes au championnat canadien, classées respectivement deuxième, troisième, cinquième et huitième. Elles seront accompagnées par les Bisons du Manitoba (championnes de Canada-Ouest), les quatrièmes têtes de série, les Sintgers de Concordia (championnes du RSEQ), les sixièmes têtes de série, les Carabins de Montréal et les septièmes têtes de série, Huskies de la Saskatchewan.

Volleyball masculin

Les Spartans remportent le titre de Canada-Ouest et la première place, les Marauders inscrivent un record du SUO et remportent leur sixième Coupe Forsyth consécutive

Les champions canadiens en titre, les Spartans de Trinity Western s’amèneront au Championnat de volleyball masculin U SPORTS TELUS 2018 de l'Université McMaster à Hamilton en tant que première tête de série, grâce à une victoire en quatre manches contre les Golden Bears de l'Alberta dans le match du championnat de Canada-Ouest. Les autres championnats de la conférence ont été remportés par les Carabins de Montréal  (une victoire en quatre manches contre le Rouge et Or de Laval lors de la finale du RSEQ), les Marauders de McMaster  (une victoire en manches consécutives sur les Gaels de Queen's en finale de la Coupe Forsyth du SUO, qui leur a donné un record de SUO de six titres consécutifs, en plus des neuf au cours des 11 dernières années), et les Varsity Reds de l'UNB (deux victoires en quatre manches contre les Tigers de Dalhousie dans une série de trois la semaine dernière).

Le tableau du championnat comprendra (en ordre de participation) les Spartans au premier rang, les Golden Bears, les Thunderbirds de UBC, les Carabins, les Marauders, les Varsity Reds, les Gaels et les Lancers de Windsor. Les deux dernières équipes ont des histoires particulièrement intéressantes : les Gaels poursuivent leur course impressionnante pour la dernière saison de l'entraîneure-chef Brenda Willis, obtenant leur première participation aux championnats canadiens depuis qu'ils ont accueilli l'événement en 2012, alors que les Lancers obtiennent leur toute première participation aux championnats canadiens.

Publications des réseaux sociaux de la semaine

Inspiration et émotion des Rams et de Masters

Quelques faits saillants du basketball masculin à mettre en lumière. D'abord, après cette dure défaite face à Calgary lors du match du championnat canadien, la vedette des Rams de Ryerson, Manny Diressa, a tout de même pris du temps pour un groupe de jeunes partisans:

De leur côté, les Varsity Reds de l'UNB ont perdu leur match de quart de finale contre McGill et leur demi-finale de consolation contre Brock, ce qui n’était pas la conclusion parfaite de la carrière U SPORTS de Javon Masters. Mais quelle carrière :

Et il a envoyé un beau tweet par la suite :

Masters a certainement laissé sa marque à l'équipe des Varsity Reds et U SPORTS dans son ensemble. Mais on dirait que leur programme ait eu un impact sur lui aussi.