U SPORTS News

Corporatif

Faites connaissance avec les membres du personnel sportif de U SPORTS : Chris Huggan, Panthers de l’UIPÉ

L’équipe U SPORTS

Tout au long de la saison 2017-2018, U SPORTS s’entretiendra avec un athlète, un entraîneur, et un membre du personnel clés de chacun de ses programmes sportifs dans le cadre de notre nouvelle série d’entrevues « Faites connaissance avec… »

chris-huggan-head.png (58 KB)

Nom :                                      Chris Huggan
École :                                     UIPÉ
Poste :                                     Directeur des sports et de la récréation
Ancienneté :                            Quatrième année
École/Poste précédent :         Directeur des sports & professeur d’éducation physique –                                                           École secondaire Colonel Gray
Ville natale :                            Charlottetown, I. P. É. 


  1. Comment avez-vous obtenu votre poste actuel et qu’est-ce que vous appréciez le plus à propos de votre travail ?

Avant de travailler à l’UIPÉ, j’ai enseigné l’éducation physique et le leadership, en plus d’assumer le rôle de directeur des sports à l’école secondaire Colonel Gray à Charlottetown. Je crois qu’on m’a confié ce poste parce que j’avais bâti un programme des sports très positif et performant à Colonel Gray et, à l’époque, l’université avait besoin d’une infusion d’énergie et d’enthousiasme au service des sports. Je pense que, de part et autre, ce fut une excellente décision.

Ce que j’apprécie le plus de mon travail c’est que chaque jour est centré sur le sport et sur les personnes. À l’UIPÉ, notre approche est vraiment axée sur l’étudiant et j’aime travailler avec notre équipe du service des sports dans le but d’offrir à nos étudiants la meilleure expérience possible.   

  1. Qui a eu le plus d’influence sur votre carrière ?

Ça représente un défi pour moi de répondre à cette question puisque j’ai de nombreux amis, enseignants, professeurs et collègues qui me viennent à l’esprit ; par contre, je dois dire que ce sont mes parents. Leur amour et leur soutien m’ont aidé à développer la confiance dont j’avais besoin pour poursuivre des initiatives et prendre certains risques qui m’ont donné les outils dont j’aurais besoin pour assumer mon rôle de leadership actuel.

  1. Quel est votre plus grand moment sportif ou votre plus belle réussite ?

Je dirais que mon plus grand moment sportif est d’avoir réussi deux lancers francs pour assurer à mon équipe le championnat de basketball Netted Jem contre l’équipe favorite du tournoi. Moment le plus mémorable : avoir surveillé Steve Nash aux Jeux du Canada à Kamloops en 1993. Meilleure réalisation sportive : avoir été nommé athlète de l’année à l’école secondaire rurale de Charlottetown.  

  1. Comment définiriez-vous un étudiant-athlète à l’université de l’Île-du-Prince-Édouard ? 

Un « panther », c’est fier, c’est quelqu’un qui a un objectif (d’être le meilleur qu’il puisse être), c’est préparé, ça valorise les personnes, un « panther », c’est positif, c’est professionnel (fiable, courtois) et présent (concentré) avec une passion et une persévérance (ténacité) sans bornes.  

chris-huggan-1.PNG (395 KB)

  1. À quoi ressemble le succès pour le programme sportif de l’université de l’Île-du-Prince-Édouard ?

Je suis beaucoup trop compétitif pour ne pas inclure les championnats dans ma définition du succès d’un programme. Par contre, si nos étudiants se sentent bien accueillis (font partie de la famille Panther), savent qu’ils sont soutenus et bien entourés, sont dirigés par des leaders hautement qualifiés, ont les ressources dont ils ont besoin pour faire du mieux qu’ils peuvent dans leurs études, dans leur sport respectif, et dans la communauté et qu’ils quitteront un jour l’UIPÉ mieux préparés à contribuer de façon positive à la société, je dirais que nous avons réussi.   

  1. Quel est le plus grand défi que vous rencontrez dans le monde sportif d’aujourd’hui ?

Sans aucun doute, le plus grand défi auquel nous faisons face est de vouloir/d’avoir besoin/de trouver les ressources nécessaires pour concourir aux niveaux régional et national. Chaque université cherche à attirer les meilleurs étudiants-athlètes et à offrir la meilleure expérience étudiant-athlète. Il en faut de plus en plus pour réussir tout ça.   

  1. A quelle place souhaitez-vous voir le sport universitaire canadien dans 3 à 5 ans ?

J’aimerais nous voir poursuivre notre croissance et gagner de la visibilité. Je pense que les efforts déployés dans chaque établissement dans le but de mieux promouvoir nos étudiants-athlètes et notre produit nous permettront d’atteindre ces objectifs. Ce serait merveilleux de voir le sport universitaire parvenir à la notoriété, au prestige, dont il jouit chez nos voisins du Sud.    

  1. Si vous pouviez vous asseoir pour dîner avec une personne du monde sportif (athlète, entraîneur ou gestionnaire), qui serait-ce ? Pourquoi ? De quoi parleriez-vous ?

S’il était toujours de ce monde, incontestablement, John Wooden. Mon second choix serait Tiger Woods. C’est un homme qui, très jeune, avait déjà la fibre compétitive qui lui a permis de concentrer ses énergies, d’atteindre un tout autre niveau de compétence et de se forger une notoriété hors du commun. Il avait tout ce à quoi il avait toujours rêvé et plus encore, et a vu tout ça s’effondre devant lui. Aujourd’hui, il essaie de savourer chaque pas de l’avant, chaque progrès qui lui permettra de recoller les morceaux.     

Je lui demanderais de faire un retour sur son parcours et de me dire quel(s) conseil(s) il aimerait donner à de jeunes athlètes prometteurs (ou aux entraîneurs/administrateurs sportifs). Je serais curieux de savoir ce qu’il ferait différemment s’il pouvait retourner en arrière dans le temps. J’aimerais savoir comment il a redéfini ses objectifs et comment, aujourd’hui, il définit le succès. 

  1. Que diriez-vous à un fan de sport qui n’a jamais regardé ou assisté à un match ou une compétition U SPORTS ?

Il est grandement temps de commencer ! C’est tellement agréable de voir évoluer ces exceptionnels modèles à suivre qui investissent tellement de temps et d’efforts dans la poursuite de l’excellence sportive et académique. Le sport universitaire est probablement la meilleure valeur en ville ; il offre un produit de haut calibre pour très peu… une véritable aubaine !

chris-huggan-2.jpg (8.34 MB)

  1. Qu’aimez-vous faire lorsque vous n’êtes pas au travail ?

J’adore passer du temps avec ma conjointe Carolyn et nos trois filles : Jadyn (9), Alexis (7) et Casey (4). En dehors de la famille, j’aime coacher le basketball — je travaille avec des petites de 2e et de 4e années — et rester actif.