U SPORTS News

Corporatif

Les 10 meilleurs moments de la saison d’hiver

L’équipe U SPORTS

Trevor MacMillan

Voici une liste des 10 moments les plus marquants de la saison d'hiver U SPORTS. D'abord, quelques mentions spéciales, dont les Golden Bears de l'Alberta remportant leur 16e Coupe universitaire au hockey masculin, les Panthers de l'UPEI éliminant la première équipe au classement, les Axewomen d'Acadia 88-68 au basketball féminin le 20 janvier, les Gaels de Queen's visant le championnat canadien durant la saison finale de l'entraîneur-chef Brenda Willis, la Classique Capital Hoops à Ottawa qui a attiré 8 579 partisans des équipes masculine et féminine des Ravens de Carleton et des Gee-Gees d’Ottawa, et la foule record de 4 715 spectateurs pour l’affrontement de hockey masculin Frosty Mug entre les Gryphons de Guelph et les Golden Hawks de Laurier. 

De plus, 21 athlètes qui ont participé à des sports sanctionnés par U SPORTS ou à une Universiade d'hiver faisaient partie de l'équipe olympique canadienne, et 62 membres de cette équipe avaient des liens avec les programmes U SPORTS. U SPORTS a également organisé des présentations pour les joueurs de la LHO sur le hockey universitaire et les bourses disponibles, et envoyé une équipe d'étoiles pour affronter l'équipe canadienne lors des matchs préparatoires avant les championnats du monde juniors qui ont vu l'équipe U SPORTS gagner les deux matchs pour la première fois. Et la diffusion en direct d'U SPORTS a poursuivi son expansion, avec Canada West TV enregistrant notamment une croissance importante au niveau des abonnements et de son auditoire. L'initiative U SPORTS Central visant à standardiser les processus d’admissibilité et de recrutement des athlètes a également augmenté. Mais beaucoup des meilleurs moments sont venus des sports eux-mêmes. Voici un aperçu de 10 des plus grands.

10. Curling: les Bears et les Pandas raflent les titres

Les championnats de curling U SPORTS se sont déroulés à Leduc, en Alberta, du 24 au 28 mars, dans le cadre du festival de Curling Canada, ainsi que du championnat national 2018 de l'Association canadienne du sport collégial, du Championnat canadien 2018 de curling en fauteuil roulant et du Championnat canadien de curling double mixte. Les équipes hôtes de l'Université de l'Alberta ont triomphé tant chez les hommes que chez les femmes, l’équipe masculine des Golden Bears remportant leur troisième titre de l'histoire du programme (leur premier depuis 2015) et l’équipe féminine des Pandas remportant leur troisième titre (tous remportés au cours des quatre dernières années). Avec ces victoires, les deux équipes ont également mérité le droit de représenter Équipe Canada à l'Universiade d'hiver de 2019 à Krasnoïarsk, en Russie.

Ces titres ont marqué un moment particulièrement impressionnant pour un frère et une sœur, Karsten Sturmay, capitaine des Bears, et Selena Sturmay, deuxième des Pandas. Karsten Sturmay avec le troisième Tristan Steinke, le deuxième Jason Ginter et le premier Chris Kennedy ont battu les Wesmen de Winnipeg 6-4 dans le match pour la médaille d'or, tandis que la capitaine Kristen Streifel, la troisième Danielle Schmiemann et la première Jesse Iles se sont joints à Selena Sturmay pour battre l’équipe du WolPack de Thompson Rivers 6-3 dans le match pour la médaille d'or féminine. Karsten Sturmay a également été nommé à la première équipe d’étoiles canadiennes, tout comme Steinke, Ginter et Schmiemann.

9. Volleyball masculin: les Thunderbirds remportent leur premier titre en 35 ans et freinent le triplé des Spartans

Les équipes de la conférence Canada-Ouest sont une puissance de longue date au volleyball masculin, ayant remporté les cinq derniers titres nationaux, neuf des 10 derniers et 19 des 20 derniers matchs (à l'exception de la victoire de Laval en 2012-2013). Mais c'est une équipe surprenante de l’association Canada-Ouest qui a remporté le titre de cette année, les Thunderbirds de UBC. Cela marquait leur quatrième titre canadien de volleyball masculin, mais leur dernier était survenu en 1983; depuis lors, Trinity Western, Alberta, Calgary, Winnipeg, Saskatchewan et Manitoba ont tous remporté des titres. C'était donc un grand moment pour les Thunderbirds.

UBC a également remporté cette victoire de façon très excitante en battant le double champion en titre, les Spartans de Trinity Western, en deux manches de 25-22, 25-18 et 27-25. Le passeur des Thunderbirds, Byron Keturakis, a été nommé le joueur par excellence du tournoi après avoir récolté 31 mentions d'aide dans ce match, tandis que Fynn McCarthy (joueur par excellence du match) a récolté 11,5 points et Irvin Brar 11 points. Keturakis et Brar ont tous deux été nommés étoiles du tournoi et Brar a également remporté le prix RW Pugh pour l’esprit sportif.

8. Athlétisme: les Gryphons raflent les titres pour la première fois en dix ans

Parlant de séquences remarquables, le monde de l'athlétisme en a également été témoin cette année. Les programmes masculin et féminin des Gryphons de Guelph ont remporté de nombreux titres nationaux récemment, mais ils ont balayé les titres par équipe pour la première fois depuis 2007-2008. Cela a marqué le deuxième titre consécutif masculin et le premier féminin depuis 2013-14. Tommy Land de Guelph (aussi nommé meilleur athlète masculin de l'année) a été nommé co-athlète de la compétition chez les hommes (avec Austin Cole de l’Alberta) après avoir remporté l'or au 600m et au 1000m tandis que l'entraîneur-chef des Gryphons, Dave Scott-Thomas, a été nommé entraîneur de l'année tant chez les hommes que chez les femmes.

7. Hockey masculin: les Gaels remportent la coupe Carr-Harris de façon excitante

Les Gaels de Queen's et les Paladins du Collège militaire royal détiennent la plus ancienne rivalité de hockey encore enregistrée, remontant à un match de 1886 dans un port gelé de Kingston. Les rivaux de la ville se sont affrontés depuis lors, et la Coupe Carr-Harris a été lancée en 1986, créant une tradition annuelle d'un match qui compte pour beaucoup. Cet événement a vu beaucoup de grands affrontements au cours des années, mais l'édition du 1er février de cette année était particulièrement spéciale, attirant une foule record de 3 524 partisans au K-Rock Centre de Kingston pour regarder le match qui s’est soldé par une prolongation de 6-5 en faveur des Gaels.

Queen's s’est présenté au match avec une fiche de 16-5-3 et un rang de 9e place, alors que le CMR avait un dossier de 6-14-4 et non classé, mais les Paladins se sont bien défendus. Les Gaels menaient 3-1 après la première période, mais le CMR a pris d'assaut la deuxième période, surclassant Queen's 22-17 dans ce cadre et égalisant le match à trois avant le but tardif des Gaels. La marque a été portée à égalité à quatre en troisième période, puis à cinq après un autre but de Queen’s, avant que l'attaquant des Gaels Darcy Greenaway finalise l'affaire avec une attaque spectaculaire d’un bout à l’autre de la patinoire en prolongation.

6. Natation: Kylie Masse, des Varsity Blues, remporte les épreuves nationales de 50m, 100m et 200m dos pour une troisième saison consécutive

Une des dominations U SPORTS les plus importantes au cours des dernières années vient de Kylie Masse, la nageuse des Varsity Blues de Toronto, qui a remporté les épreuves de dos de 50m, 100m et 200m aux championnats canadiens de cette année (organisés par les Blues) pour la troisième année consécutive, inscrivant des records U SPORTS dans les trois. Masse a été nommée nageuse de l'année pour la deuxième saison consécutive, et elle a remporté cinq médailles d'or et deux médailles d'argent au total à l'événement.

Ses Blues ont terminé au deuxième rang, derrière les Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique (997 points contre 1362,5) et UBC a aussi remporté le titre masculin, mais la performance de Masse a peut-être été la meilleure performance individuelle. C'est particulièrement vrai compte tenu de l'incroyable cohérence dont elle a fait preuve au cours des trois dernières années. Oh, et depuis, elle a enchaîné avec une excellente performance aux Jeux du Commonwealth, remportant l'or et établissant des records à la fois au 100 m et 200 m dos:

5. Basketball masculin: Javon Masters établit un record de points U SPORTS

Parlant de réalisations historiques impressionnantes, l’arrière de cinquième année des Varsity Reds de l’UNB, Javon Masters, a inscrit un record en janvier, battant l’ancienne marque U SPORTS établie par l’ancien attaquant des Rams de Ryerson et des Dinos de Calgary, Boris Bakovic, de 2 282 points en saison régulière. Masters a atteint 2 296 points ce soir là grâce à une performance de 39 points, menant l'UNB à une victoire de 104-96 contre les Huskies de Saint Mary's. Il a terminé avec 2 407 points en saison régulière et a été nommé joueur par excellence du SUA, puis a aidé les Varsity Reds à remporter leur premier titre de conférence depuis 1967 et à se qualifier pour les championnats canadiens. Ils ont perdu face à McGill et Brock là-bas, mettant fin à sa carrière U SPORTS, mais ce fut toute une carrière.

5. Hockey féminin: la fusillade des Bisons en demi-finale les prépare au titre

Les Bisons du Manitoba ont remporté leur premier championnat canadien de hockey féminin en mars, vainquant les Mustangs de Western 2-0 dans le match pour la médaille d'or grâce aux 20 arrêts de Lauren Taraschuk et des buts de Lauryn Keen (nommée joueuse par excellence du tournoi) et Venla Hovi (nommée joueuse par excellence du match).

Mais c'est comment elles y sont arrivées qui est peut-être le plus remarquable, lorsque leur demi-finale contre les Stingers de Concordia s’est soldée en fusillade. Le Manitoba a remporté une victoire de 2 à 1, Taraschuk ayant fait 21 arrêts pendant le match, puis arrêté les deux tireuses qu'elle a affrontées en fusillade. Lauren Warkentin a marqué le but manitobain en temps règlementaire, tandis que Jordyn Zacharias et Alanna Sharman ont marqué pour les Bisons en fusillade.

Cela a donné la chance au Manitoba de remporter ce titre, et plus tard, de mériter une belle reconnaissance des Jets de Winnipeg:

3. Basketball féminin: les Ravens terminent leur saison parfaite avec le premier titre de l'histoire du programme après avoir battu les Martlets sur l’avant-dernier tir de Catherine Traer

 

Les Ravens de Carleton ont connu une saison remarquable cette année, avec une fiche de 23-0 en saison régulière, traversant les séries éliminatoires du SUO, puis remportant les championnats canadiens pour remporter le premier titre de l'histoire du programme. Les Ravens ont battu les Dinos de Calgary 52-42 en quarts de finale, puis ont battu de justesse les Martlets de McGill 46-44 en demi-finale grâce à un tir incroyable de Catherine Traer avec 1,6 seconde à faire:

Ça a fait partie d'un grand revirement des Ravens, qui ont dominé les Martlets 11-2 au quatrième quart. Traer a récolté 10 points, cinq rebonds et trois passes décisives durant le match et a récolté 21 points et 10 rebonds lors de la victoire de Carleton de 69-48 pour la médaille d’or contre les Huskies de la Saskatchewan, ce qui a donné aux Ravens ce premier titre de l'histoire de l'équipe. :

2. Volleyball féminin: les Rams terminent une saison parfaite avec le premier titre de l’histoire de l’école

Parlant de titres historiques, l'équipe de volleyball féminin des Rams de Ryerson a non seulement remporté le premier titre national de l'histoire du programme en mars dernier, mais aussi le premier titre de son école tous sports confondus. Et cela a également couronné une saison parfaite, puisqu'elles ont eu signé une fiche de 19-0 en saison régulière, 3-0 dans les séries éliminatoires du SUO, et ont ensuite remporté leurs trois matchs aux Canadiens. Cela incluait une victoire de 25-22, 29-31, 25-19, 25-21 sur les Pandas de l'Alberta dans le match pour la médaille d'or, incluant le retour de Ryerson d’un déficit de 20-17 en quatrième manche.

La joueuse par excellence du tournoi, Theanna Vernon, a mené Ryerson avec 11 attaques marquantes et 13 blocs, tandis que Janelle Albert a réussi 10 attaques marquantes et 28 récupérations et Lauren Veltman a récolté 20 attaques marquantes et 10 récupérations. Et Vernon a fait d'excellents commentaires sur ce que ça voulait dire.

« Les mots ne peuvent décrire à quel point le fait d’être championnes U SPORTS est génial. Je suis fière de chaque joueuse de mon équipe. Dans cette quatrième manche, nous avons montré notre détermination et notre courage et combien nous le voulions. Nous avons vraiment poussé et nous sommes devenues championnes aujourd'hui et c'est le sentiment le plus incroyable qui soit. »

1. Basketball masculin: les Rams éliminent les septuples champions en titre, les Ravens, tandis que les Dinos remportent leur premier titre sur un tir de dernière seconde

 

En mars dernier, le 8 Ultime du basketball masculin a vu non pas un, mais deux moments incroyables. En demi-finale, les Rams de Ryerson ont dominé les têtes de série favorites et invaincues, les Ravens de Carleton, 84-76, mettant fin à la série de sept titres nationaux consécutifs de Carleton. Ce fut un autre affrontement entre ces écoles, qui se sont affrontées en finale de championnat du SUO (la Coupe Wilson) à chacune des trois dernières années, Ryerson ayant gagné en 2016 et 2017 et Carleton remportant la victoire cette année, et qui se sont affrontées l’année dernière pour le titre national, avec la victoire allant aux Ravens cette fois là. Mais cette fois-ci, ce sont les Rams qui se sont retrouvés au sommet, grâce à une prestation de 28 points et de six passes de Manny Diressa.

Mais, dans le match pour le titre, c’est un autre programme qui a remporté le trophée, avec les Dinos de Calgary qui ont battu Ryerson 79-77 pour remporter leur premier titre national de basketball masculin. C’était serré en fin de match, à égalité à 77 avec seulement neuf secondes à faire en temps règlementaire, mais Mambi Diawara s’est illustré pour les Dinos:

C'est un tir formidable de Diawara, et peut-être le moment le plus mémorable de la saison d'hiver U SPORTS.