U SPORTS Nouvelles

Corporatif

Le programme U SPORTS demande de l'aide financière via RallyMe pour des compétitions importantes

Christian Ryan

Lorsqu'on compétitionne sur la scène internationale, c’est un grand avantage d’avoir le soutien de notre pays derrière nous. Les équipes d'étoiles de hockey féminin U SPORTS et de futsal canadien féminin ressentent ce soutien avant même d'avoir bravé le terrain.

Les deux équipes représenteront le Canada et U SPORTS cet été sur la scène internationale. L'équipe d'étoiles de hockey féminin U SPORTS participera au 2018 Hockey Canada Summer Showcase à Calgary pour affronter Équipe Canada et Équipe Japon  tandis que l'équipe canadienne féminine de futsal se rendra à Almaty, au Kazakhstan, pour représenter son pays au Championnat mondial universitaire de futsal 2018.

La chance de pouvoir jouer à ce niveau est incroyable, mais les coûts impliqués peuvent être décourageants. Les équipes ont accepté le coût pour avoir la chance de mettre leur talent en valeur, mais elles savaient qu'elles auraient besoin d'aide en cours de route. Pour cela, elles se sont tournées vers le programme de collecte de fonds en ligne RallyMe.

RallyMe_(Body1).png (491 KB)

"La campagne RallyMe est un outil de collecte de fonds mis en place pour aider l'équipe - athlètes et  membre du staff - à promouvoir et amasser des fonds pour leur participation." a déclaré Charonne Thomasos, gestionnaire opérations jeux internationaux U SPORTS. "L'initiative de collecte de fonds aidera à compenser certains des frais en ce qui concerne les voyages et l'hébergement."

L'équipe canadienne féminine de futsal en particulier fait face à un lourd fardeau financier pour représenter son pays au Championnat mondial universitaire de futsal. Les meilleures athlètes U SPORTS ont dû se frayer un chemin jusqu'à l'équipe nationale et elles feront tout pour pouvoir jouer au niveau international.

Ayant à voyager à travers les continents pour un sport en pleine croissance, l'équipe porte également leur pays et l'avenir du futsal sur leurs épaules. La commandite traditionnelle a aidé l'équipe, mais elle avait besoin de trouver d’autres manières innovantes pour lever des fonds.

rally3.png (647 KB)

"Le coût de base par joueuse et par membre du staff était d'environ 5000 $ au départ," a déclaré l'entraîneur-chef Alexandre Da Rocha, qui est également entraîneur des Citadins de l'UQAM. "Nous avons quelques commanditaires pour nous aider, surtout en ce qui concerne l'équipement."

Alors que le tournoi approche à grands pas, l'équipe doit rester concentrée sur sa préparation plutôt que la recherche de fonds.

"Nous devons trouver des moyens d'économiser de l'argent qui n'affectera pas notre préparation."

Alors que les équipes ont principalement compté sur les dons provenant de famille et d'amis jusqu’à présent, elles se tournent maintenant vers les amateurs de sport canadien. Ayant tout juste commencé à chercher un soutien extérieur, l'équipe est touchée par la générosité vécue jusqu’à présent.

"C’est plutôt cool de voir la réaction des gens autour de nous," a déclaré Da Rocha. "Le Canada aime soutenir les sports amateurs ou tout groupe ou athlète qui tente de participer à un événement mondial. Je sais que les gens sont très généreux dans notre pays, ce qui est formidable."

Pour l'équipe, le processus ne fait que commencer. "Maintenant que nous sommes prêts pour le camp et que nous nous rapprochons de la compétition, j'ai l'impression qu'il sera plus facile de promouvoir la campagne."

Les équipes continueront d'accepter des dons tout au long du tournoi pour alléger leurs coûts et assurer le plus haut niveau de performance. En attendant, ces femmes qui illustrent le talent formidable du Canada font appel au soutien des Canadiens par tous les moyens possibles.

"Faites un don, partagez notre page et soutenez Équipe Canada de la façon dont vous le pouvez," a déclaré Thomasos. "L'objectif d'un étudiant-athlète ne devrait être que les études et leur sport. De ce fait, toutes les formes de soutien qui visent à alléger les contraintes financières des étudiants-athlètes canadiens pour que leur concentration soit uniquement sur la compétition internationale sont grandement appréciées!"

En retour, Da Rocha promet que l'équipe féminine de futsal démontrera le plus haut niveau de performance.

"Ces femmes ont toute mon admiration d’avoir accepté de venir malgré le fait de devoir payer. Elles feront ce qu’elles doivent faire pour représenter leur pays," a-t-il déclaré. "Nous visons une place sur le podium, nous n'allons pas là seulement participer. Nous voulons vraiment bien faire et bouger les choses pour le futsal au Canada."

rally.png (751 KB)

Même si les programmes ont l'intention de s'orienter vers un modèle qui soutiendra pleinement et activement ses athlètes, ils dépendent actuellement du soutien de leurs concitoyens canadiens et des amateurs de sports. Ils sont pleinement qualifiés et prêts à représenter leur pays; ils ont juste besoin d'un soutien de leurs concitoyens.

"Pouvoir représenter le Canada dans son sport dans les compétitions internationales est une occasion unique et un honneur pour tout athlète," a déclaré Thomasos."En attendant que U SPORTS puisse passer à un programme durable où les athlètes n'auront pas à s'inquiéter des dépenses, U SPORTS continuera à chercher des moyens pour que la communauté sportive se rallie pour soutenir les étudiants-athlètes universitaires sur la scène internationale."

Vous pouvez faire des dons à l'équipe d'étoiles de hockey féminin U SPORTS et à l'équipe féminine canadienne de futsal ici et ici pour contribuer à la croissance de ces programmes sur la scène mondiale.