U SPORTS Nouvelles

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la fin de semaine.

Volleyball masculin

Les Golden Bears remportent leurs deux matchs d’ouverture sur la route contre les Thunderbirds

La saison dernière, l’équipe de volleyball masculin des Thunderbirds de UBC a remporté son premier titre en 35 ans grâce à une victoire en sets consécutifs (25-22, 25-18, 27-25) face aux Spartans de Trinity Western. Pour le souligner, ils avaient organisée une cérémonie de bannière lors de leur affrontement contre les Golden Bears de l'Alberta samedi, mais les Golden Bears ont gâché la fête.

L’Alberta a terminé deuxième des séries éliminatoires de Canada-Ouest derrière la troisième place de UBC la saison dernière, mais s’est inclinée face aux Thunderbirds en quatre sets en demi-finale nationale, donc les Golden Bears cherchaient à prendre leur revanche lors de leur série d’ouverture. Et ils ont réussi, l’emportant en quatre sets (25-21, 21-25, 25-22, 21-25) vendredi, puis quatre autres sets (19-25, 25-22, 25-19, 25-20) samedi lors de la cérémonie de bannière.  

Le match de vendredi a débuté par un aller retour au premier set, mais l’Alberta s’est finalement imposée, rebondissant après un déficit de 21-20 avec quatre points consécutifs pour finalement prendre le set 25-21. Les Thunderbirds ont riposté tôt dans le deuxième set, augmentant leur avance à 6-1 et s’accrochant pour une victoire de 25-21, mais les Golden Bears ont réagi et ont pris une avance de 24-15 au troisième set. UBC a également réussi une séquence grâce à l’excellent jeu de service de Joel Regehr et a ramené le score à 24-22, mais l’Alberta l’a empêchée de progresser. Le quatrième set a été marqué par une bataille serrée au début et un pointage égal à 10, mais les Golden Bears ont réussi à améliorer leur score.

Alex McMullin a mené le jeu pour l’Alberta avec 15 attaques marquantes, quatre récupérations et un as, tandis que Jackson Kennedy a ajouté 11 attaques, cinq aides et trois as de service. Et ce fut une victoire importante pour l'entraîneur-chef Terry Danyluk:

Samedi, UBC était tout feu tout flamme, remportant le premier set 25 à 19 après les deux as consécutifs du passeur Zec Johnson.

Cependant, les Golden Bears se sont repris après ça, menant pour la majeure partie du deuxième set, qu’ils ont finalement gagné 25-22. L'Alberta a ensuite pris le troisième set 25-19, remportant la  bataille serrée de justesse (ils ne menaient que par 13-11 à un moment donné). Le quatrième set a connu plus de va-et-vient, y compris une égalité 12-12, mais les Golden Bears ont encore une fois réussi à trouver le moyen de s'imposer. Taryq Sani a inscrit 15 attaques décisives pour l'Alberta, un sommet dans le match, et a ajouté deux as, tandis que Kennedy a inscrit huit attaques marquantes avec trois as et six récupérations. Il s’agit donc d’un très bon début pour les Golden Bears, qui leur servira plus tard.

Il y a aussi eu du positif pour les Thunderbirds. Bien que l’entraîneur-chef par intérim de UBC, Mike Hawkins (dans ce rôle en raison du départ de Kerry MacDonald au poste de directeur des sciences du sport, de la médecine et de l’information au sein de l’équipe nationale masculine de Volleyball Canada en mai dernier; MacDonald continue d’être l’entraîneur adjoint avec les Thunderbirds et s’occupe de la science du sport et de l’analyse pour l’équipe), ait commencé sa carrière d’entraîneur-chef U SPORTS avec une fiche 0-2, il n’était pas trop mécontent de la manière dont son équipe a joué. En fait, il a déclaré après la rencontre de samedi que son équipe avait su profiter de l’énergie de la cérémonie de bannière et que malgré les erreurs de service qui les ont ralenti, cela va de pair avec leur stratégie de service exigeante:

« J’ai trouvé que les gars avaient beaucoup d’énergie. Le gym était électrisant tout au long du premier set. Je pense que nous avons mis l'Alberta sur leurs talons et, à leur honneur, ils ont répondu aux trois sets suivants. À la fin, nous avons laissé les erreurs de service prendre le dessus, mais ce sera un élément important de qui nous sommes. Nous sommes une équipe avec un service redoutable et nous devons faire preuve de patience dès le début et comprendre que nous allons en manquer quelques-uns. Ce sont des leçons nous devons apprendre et nous y arriverons. »

Nous verrons ce que fera UBC au fil de la saison. Les Thunderbirds joueront vendredi prochain contre le WolfPack de l’Université Thompson Rivers.

Football

Les Gee-Gees (no.5) devancent les Gaels et passent en séries

Le tableau des séries éliminatoires du SUO s’est finalisé au dernier week-end de la saison régulière, avec quatre équipes à égalité pour la quatrième place avec des fiches de 4-3 après les parties du week-end dernier. Et les Gee-Gees d’Ottawa (no.5) occupaient une place particulièrement intéressante après avoir perdu 33-0 contre les Mustangs de Western (no.1) le week-end précédent; bien qu’ils aient confirmé leur place en séries éliminatoires avant le début de la semaine, la possibilité de terminer entre le deuxième et le cinquième rang du classement du SUO restait encore à déterminer. Toutefois, les Gee-Gees ont obtenu un résultat important samedi en s'imposant 27 à 22 sur la route contre les Gaels de Queen's (lors du match de célébration de Queen’s, pas moins) pour s’emparer de la deuxième place et de son laissez-passer au premier tour.

Ottawa a connu un bon départ au match de samedi, le quart Sawyer Buettner trouvant Carter Matheson pour un touché tôt. Au deuxième quart, les Gee-Gees ont prolongé leur avance grâce à un sac qui a provoqué un échappé des Gaels dans leur propre zone de but et qui a permis au joueur de ligne défensive d'Ottawa, Francis Perron, d’augmenter le score à 14-0. Queen’s a rebondi avec deux bottés de placement, l’un après avoir bloqué un botté des Gee-Gees, mais trainait de l’arrière 17-6 à la mi-temps grâce à un placement du botteur d'Ottawa Raphael Cote.

Les Gaels ont par la suite enregistré neuf points consécutifs au troisième quart sur un touché d'une verge du quart-arrière Nate Hobbs (suite à une passe décisive de 71 verges à Matteo Del Brocco) et un safety, pour ramener la marque à 17-15 avant le quatrième quart. Toutefois, un autre botté de placement de Cote et un touché de Buettner ont scellé le match pour les Gee-Gees. Queen’s a marqué à nouveau pour remonter le pointage 27 à 22 avec un peu moins de trois minutes de la fin, mais n’a pas été en mesure de se rapprocher. Malgré ses statistiques perdantes de verges de 387-259, Ottawa remporte la victoire et la deuxième place, tandis que la saison des Gaels se termine.

D’autres résultats du SUO à noter ont été la victoire des Mustangs de Western (no.1) contre les Golden Hawks (no.7) 46-13, les Gryphons (no.8) qui ont devancé les Warriors de Waterloo 47-44 à domicile en double en prolongation et les Marauders de McMaster qui ont battu les Lancers de Windsor sur la route 17-5. Cela signifie que a fiche de 8-0 de Western lui permet de terminer au sommet du classement du SUO, suivi d’Ottawa (6-2), Guelph (5-3), Carleton(5-3), McMaster (5-3), et Waterloo (4-4), avec Laurier (4-4) qui rate les séries de peu. (Les égalités ont été déterminées par les procédures de rupture d'égalité du SUO, que l'on peut trouver ici.)

C’est la première fois que les Warriors se qualifient pour les séries éliminatoires depuis 2003 et leur victoire face aux Golden Hawks lors de la bataille de Waterloo plus tôt cette saison en était la principale raison. Ils affronteront à nouveau les Gryphons lors du premier tour des séries éliminatoires de la semaine prochaine. Si ce match ressemble à celui de cette semaine avec 91 points, ce sera terriblement divertissant.

Rugby féminin

Les Gryphons (no.4) remportent leur troisième titre du SUO consécutif

Les Gryphons de Guelph (no.4) sont à nouveau au sommet du monde du rugby féminin du SUO, battant les Badgers de Brock 97-12 en demi-finale de conférence samedi et battant les Gaels de Queen’s (no.5) 39-14 lors de la finale dimanche. Lors du match de samedi, Emmanuela Jada a mené Guelph avec trois essais, tandis qu'Amara Hill, Talia Hoffman et Alexandra Everett en ont chacune réussi deux et que Jasmine Ing a ajouté un essai et neuf convertis. Il s’agissait de la neuvième participation consécutive en finale du SUO pour les Gryphons.

Cette finale était une reprise du match de championnat du SUO de l’année dernière contre Queen’s, où Guelph s’est imposée 43-17. Cette fois-ci, les Gryphons ont mis de la pression tôt, mais ont vu trois attaques se terminer par des revirements. Cependant, elles ont finalement forcé un revirement en profondeur dans la zone des Gaels et ont profité d'un essai de Kylie Shaughnessy à la 10e minute pour porter le score à 5-0. Ce score a été maintenu pendant 20 minutes avant qu'Everett n'augmente l'avance de Guelph avec un nouvel essai (que Julia Schell a converti pour faire passer le score à 12-0). Un essai de Schell à la 34e minute donnait une avance de 17-0 aux Gryphons à la mi-temps. Elles s’en sont servies pour obtenir l’éventuelle victoire de 39-14.

C’est une victoire impressionnante pour Guelph et particulièrement agréable pour Everett, qui a manqué le championnat du SUO l’an dernier à cause d’une déchirure musculaire du quadriceps, mais qui a rebondi pour mener la conférence avec 11 essais en saison régulière cette année. Elle a ensuite déclaré qu'il s'agissait d'un accomplissement important pour les Gryphons:

« Depuis le début de la saison, c'est ce que nous avons décidé de faire. Le sentiment est extraordinaire. Nous avons atteint notre objectif et tout le monde a très bien joué ensemble. Notre défensive a été excellente, et c'est ce que nous voulions. C’est une belle victoire, une victoire d'équipe. »

Guelph participera maintenant aux championnats canadiens qui se dérouleront à l’Université Acadia du 1er au 4 novembre. Les Gryphons seront accompagnés des Gaels, ainsi que par l’équipe hôte des Axewomen, un autre représentant du SUA, ainsi que par les lauréats et finalistes des conférences Canada-Ouest et du RSEQ.

Dans les autres conférences, Acadia (no.8), a battu UPEI 55-0 en demi-finale de SUA pour passer à la finale de SUA contre les X-Women de St. FX (no.2) (pour la huitième année consécutive). En demi-finale du RSEQ, le Rouge et Or de Laval (no.3) a vaincu les Ravens de Carleton (no.6) 23-12, et les Gee-Gees d’Ottawa (no.1) ont battu le Vert et Or de Sherbrooke 73-0 donc les deux équipes victorieuses participeront aussi aux championnats canadiens. En conférence Canada Ouest, les Dinos de Calgary (no.7) ont battu les Pandas de l'Alberta 16-12 dans une demi-finale, tandis que les Vikes de Victoria ont battu les Thunderbirds de UBC 26-0 dans l'autre; Calgary a ensuite battu Victoria 27 à 8 pour le titre de la conférence, mais les Dinos et les Vikes participeront tous les deux aux Canadiens.

Hockey sur gazon

Les Lions terminent une saison sans défaite alors que les Thunderbirds ne réussissent pas à marquer suffisamment de buts pour se qualifier pour les championnats canadiens

La saison de hockey sur gazon a été très bonne pour les Lions de York. Les championnes en titre du SUO ont remporté leurs trois matchs ce week-end (à Montréal, au Québec, contre les Martlets de McGill, les Mustangs de Western et les Warriors de Waterloo) pour terminer la saison régulière avec une fiche de 10-0-2, leur donnant la première place de la conférence par un seul point sur les Varsity Blues de l’Université de Toronto.

 

Les Lions ont débuté leur week-end par une victoire de 4-0 sur McGill samedi matin, grâce à un tour du chapeau de Jaslan Stirling (la recrue en titre et co-MVP de l'année du SUO) et au seul but d'Amber Sandhu. Elles ont ensuite battu Western 5-0 plus tard samedi, grâce aux buts de Stirling, Sandhu, Paige Koochin, Chloé Walton et Claire Church. York a clôturé le week-end avec une victoire de 2-1 sur Waterloo, dimanche, avec Stirling inscrivant deux buts dans celle-là. Avec six buts au total ce week-end, Stirling a mis fin à la saison régulière de SUO avec un total de 22 buts pour dominer les statistiques U SPORTS.

Les Lions se dirigeront maintenant vers les séries éliminatoires du SUO à Waterloo le week-end prochain. Le vainqueur de cette compétition affrontera les Vikes de Victoria. Malgré le fait qu’elles aient été exemptées du dernier week-end de saison régulière, les Vikes (fiche 4-1-3) ont remporté le titre de Canada-Ouest contre les Thunderbirds de UBC (fiche 4-1-3) (sept fois championnes canadiennes en titre), grâce aux deux victoires de seulement 1-0 de UBC sur les Dinos de Calgary. Les fiches de UBC et Victoria étaient de 1-1-2 lors de leurs affrontements, avec le même différentiel de buts, donc pour départager l’égalité, on a dû passer au différentiel de buts dans toutes les rencontres de la conférence et les Thunderbirds devaient gagner par sept lors de leur finale dimanche pour pouvoir continuer. Elles n’ont pu y parvenir, alors Victoria représentera la conférence Canada-Ouest contre les futures championnes du SUO aux championnats canadiens.

Soccer masculin

Les Thunderbirds (no.1) subissent leur première défaite de la saison, s'inclinant 1-0 contre le WolfPack

Les Thunderbirds de UBC (no.1) ont vu leur saison régulière s'achever de manière décevante dimanche, s'inclinant 1-0 sur la route contre le WolfPack de Thompson Rivers. Certes, c’était un match où les enjeux étaient inégaux, UBC s’étant déjà classé premier dans la division Pacifique de Canada-Ouest (ils ont donc reposé beaucoup de joueurs partants) et Thompson Rivers avait besoin d’une victoire pour se qualifier pour les séries, mais c’était quand même un résultat remarquable. Il s’agit de la seule défaite de UBC (13-1-2) de la saison et c’était un match remarquable.

Les deux équipes se sont battues pendant 90 minutes dans cette rencontre, mais le seul but est venu en temps ajouté. L’ancien joueur des Thunderbirds (et ancien joueur par excellence de Canada-Ouest), Mitch Popadynetz, a trouvé Joshua Banton sur un coup franc et Banton a envoyé le ballon dans le filet pour donner la victoire au WolfPack. Jackson Gardner a enregistré le jeu blanc. Voici quelques faits saillants du match:

C’est un autre bon résultat pour Thompson Rivers contre UBC tard dans un match à domicile, car lorsque le WolfPack a accueilli les championnats canadiens l’année dernière, il a battu UBC en tirs de pénalité pour remporter le bronze, la toute première médaille de soccer U SPORTS pour l’école. Mais les Thunderbirds ne devraient pas trop s’abattre sur eux-mêmes; même avec cette défaite, ils conservent la première place et égalent l’édition 2016 des Golden Bears de l'Alberta pour les records de Canada-Ouest pour le plus grand nombre de victoires et de points. Les deux équipes passent maintenant en séries éliminatoires, UBC accueillant les Cougars de Mount-Royal samedi et Thompson Rivers faisant face aux Golden Bears de l’Alberta (les mieux classés de la division Prairie).

Réseaux sociaux:

Des réalisations pour Littlechild, Landry et Ward

L’ancien des Golden Bears de l’Alberta, le chef Wilton Littlechild, qui a représenté l’école au hockey et en natation et a également géré leurs équipes de football et de basketball, a été intronisé au Panthéon des sports canadiens jeudi. Il y a eu quelques publications sympathiques entourant ça:

Littlechild a remporté le prix Tom Longboat (honorant les meilleurs athlètes autochtones du Canada) en 1967 et en 1974 et a contribué à la fondation des Jeux mondiaux autochtones en 1990. Il a également mené une longue carrière d'avocat, d'homme politique et de commissaire à la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

L’ancienne joueuse des X-Women de StFX, Ghislaine Landry a fait quelques chose de remarquable ce week-end lorsqu’elle représentait le Canada, devenant la première joueuse à inscrire 1000 points en carrière en compétition internationale de rugby à sept:

Vendredi, l’ancien des Gee-Gees d’Ottawa, Lewis Ward, a établi un record de football professionnel avec son 45e botté de placement consécutif en saison régulière, dépassant le célèbre botteur de la NFL, Adam Vinatieri:

Pendant ce temps, la série télévisée Hometown Hockey TV de Rogers a célébré sa 1 000e émission ce week-end à London, en Ontario, où sa première diffusion a eu lieu en 2014. Dans le cadre des festivités, Tara Slone a fait la mise au jeu pour le match de hockey féminin de Western contre les Ridgebacks de l’UOIT samedi:

Et sur la glace, les Golden Bears de l'Alberta (no.3) l’ont emporté de justesse avec une victoire de 3-2 en prolongation contre les Cougars de Mount-Royal, samedi et ils sont passés en prolongation grâce à ce magnifique but de Riley Kieser :