U SPORTS Nouvelles

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la fin de semaine.

Hockey masculin

Les Golden Hawks vainquent les Gryphons 3 à 2 lors de la toute première fusillade au match Frosty Mug

Les Gryphons de Guelph accueillaient les Golden Hawks de Laurier dans le cadre du 10e match annuel Frosty Mug, qui a eu lieu jeudi au Sleeman Centre de Guelph (domicile du Storm de Guelph de la OHL). Pour la deuxième année consécutive, le Frosty Mug a attiré un nombre record de spectateurs, devançant celui de l’année dernière de 4 715 spectateurs, avec une foule à guichets fermés de 4 850 spectateurs cette année.

Cette foule était la troisième en importance de l’histoire du hockey masculin de SUO en saison régulière, derrière un match entre McGill et Concordia en 2007 et un match entre Lakehead et Western en 2005. Les troisième à sixième places de la liste du nombre de spectateurs proviennent toutes d’éditions différentes du Frosty Mug. Et la foule s’en est mêlée, notamment en chantant «Sweet Caroline» de Neil Diamond entre les périodes.

Bien que Guelph avait battu Laurier 5-0 lors du match de l’année dernière, les Golden Hawks se sont vengés avec une victoire de 3-2 en fusillade. Laurier s’est inscrite au tableau tard en début de première période avec un but de Jake Henderson, puis Jeremy Pullara a donné une avance aux Golden Hawks de 2 à 0, après seulement quatre minutes de jeu dans la seconde. Mais les Gryphons ont riposté 10 minutes plus tard. Nick Boyer a marqué juste après un jeu en avantage numérique et Mark Raycroft a ensuite fait la passe à Michael Stevens pour le but égalisateur avec trois minutes à faire au match:

C’est ce qui a poussé le match en prolongation pour la première fois de l'histoire du Frosty Mug. Personne n’a réussi à marquer en prolongation et les deux équipes se sont donc dirigées vers une fusillade au cours de laquelle Anthony Sorrentino a marqué le seul but. Tyler Fassl a réussi l’arrêt final devant Ryan Valentini pour donner la victoire à Laurier:

Par la suite, Scott Simmonds, capitaine de Guelph de cinquième année, a déclaré que l'expérience avait été bonne malgré la défaite et que la foule a aidé son équipe à se regrouper:

« C'était vraiment agréable. La foule est toujours là pour nous, toujours derrière nous. Le match a été serré ce soir. Évidemment, nous voulions ce point supplémentaire, mais il nous en a manqué un peu en fusillade. Nous sommes vraiment satisfaits de la participation et des étudiants et nos camarades de classe qui sont venus pour nous soutenir. Cette équipe est tenace, nous ne baisserons jamais les bras. Nous l’avons prouvé tout au long de la saison lorsque les choses ont été difficiles. Nous continuerons à nous battre. »

Les Gryphons ont terminé la fin de semaine avec une victoire de 5-4 contre les Warriors de Waterloo     samedi, aidés d’un tour du chapeau du défenseur de première année Justin Lemcke. Un autre match important de hockey U SPORTS aura lieu mardi. Les Cougars de Mount Royal accueilleront les Dinos de Calgary (tant chez les hommes que chez les femmes) au Saddledome Scotiabank (domicile des Flames de Calgary de la LNH). Plus de 10 000 billets ont déjà été vendus pour ce match.

Athlétisme

Les Gryphons raflent le Défi des équipe de McGill, avec plus de 1 200 participations, 659 athlètes, 56 équipes et clubs Gryphons

Parlant de Guelph, la 24e édition du Défi McGill, la plus grande compétition d’athlétisme en salle au Canada, a eu lieu ce week-end à Montréal. Les équipes masculine et féminine des Gryphons (toutes deux championnes U SPORTS en titre) en sont sorties victorieuses pour la troisième année consécutive, établissant quatre records de rencontre en cours de route. La compétition a présenté plus de 1 200 participations, avec 659 athlètes individuels et 56 équipes et clubs participants, dont 20 universités U SPORTS (neuf du RSEQ, cinq du SUO, cinq du SUA et une de Canada-Ouest).

Du côté féminin, Shyvonne Roxborough de Guelph a mené toutes les athlètes avec 22,5 points, récoltant des médailles d’or au 60 mètres, au saut en longueur et au relais 4X200 mètres (aux côtés de Morgan Byng, Zoe Sherar et Nicole Smith, inscrivant un record temps de 1: 38,32). Byng et Smith faisaient également partie de l’équipe de Guelph qui a remporté le relais 4X400 mètres (aux côtés d’Olivia Romaniw et Zoe Sherar). Byng a également remporté le sprint de 300 mètres, tandis que Romaniw a remporté le 600 mètres (établissant un record de la compétition de 1: 29,96) et le 1000 mètres. Emma Nero a également remporté le 60 mètres haies (en un temps record de 8,53 secondes). Au final, les Gryphons ont inscrit 197 points, le Vert et Or Sherbrooke a terminé deuxième avec 93 et le Rouge et Or de Laval troisième avec 87.

Chez les hommes, Josh Hamilton, Graeme Thompson, Davis Edward et Philip Osei de Guelph ont remporté le relais 4X400 mètres et établi un record de compétition avec un temps de 3: 16,30. Hamilton, Osei et Thompson ont également fait équipe avec Kudakwashe Murasiranwa pour remporter le relais 4X200 mètres. Osei a remporté le sprint de 300 mètres, tandis que Mostafa Elkurdy a remporté le 1500 mètres et Matthew MacNeill le saut en longueur. Guelph a terminé avec 157 points, tandis que le Rouge et Or de Laval a terminé deuxième avec 89 points et les Tigers de Dalhousie ont pris le troisième rang avec 73 points. Les résultats complets des équipes masculines et féminines sont disponibles sur Trackie.

Hockey Féminin

Les Stingers (no.9) l’emportent sur les Martlets (no.3) après la cérémonie honorant la 500e victoire en carrière de Peter Smith

Un autre événement important a eu lieu à McGill vendredi. Les Martlets (no.3) accueillaient les Stingers de Concordia (no.9) où une cérémonie d’avant-match avait été organisée en l’honneur de l'entraîneur-chef de McGill, Peter Smith, devenu le troisième entraîneur de hockey féminin universitaire canadien à atteindre 500 victoires en carrière. Mais une fois que la rondelle a mise en jeu, ce sont les Stingers qui se sont emparées de la victoire 4 à 1 devant les Martlets.

Les seuls entraîneurs ayant déjà remporté 500 victoires au hockey féminin universitaire canadien sont l'ancien entraîneur de Concordia, Les Lawton, qui avait atteint ce record en 2003, et l'actuel entraîneur des Pandas de l'Alberta, Howie Draper, qui a franchi cette étape importante en 2016. Ce fut donc un moment remarquable pour Smith (qui a remporté quatre championnats canadiens avec les Martlets et a également mené l'équipe de hockey féminine canadienne à la médaille d'or aux Jeux olympiques de Vancouver de 2010 alors qu'il était en année sabbatique de McGill), même s'il a minimisé l’affaire par la suite. Il a dit qu'il était approprié que son épouse Vango soit invitée sur la glace étant donné tout le soutien qu'elle lui a fourni au fil des ans.

« Pour moi, ça tourne toujours autour des joueuses et du jeu et je ne sais jamais comment réagir à ces cérémonies. C’était gentil et je l’apprécie beaucoup. J’ai vraiment été ravi de voir qu’ils avaient invité Vango sur la glace. Elle a joué un rôle important dans ces 500 victoires et innombrables défaites. »

Durant le match, Sophie Gagnon a marqué pour Concordia un peu plus de deux minutes après le début de la partie, tandis que Kellyane Lecours a répliqué pour McGill en deuxième. Claudia Fortin a marqué le but gagnant au début de la troisième période, tandis que Marie-Pascale Bernier et Stéphanie Lalancette (dans un filet désert pour cette dernière) ont ajouté des buts pour assurer la victoire. Katherine Purchase a effectué 32 arrêts pour Concordia. Cela a mis fin à la série de trois victoires des Martlets sur les Stingers et a ramené leur fiche de la saison à 11-4-0, tandis que Concordia a amélioré la sienne à 7-4-3. Les Stingers ont ensuite terminé leur week-end en beauté avec une victoire à domicile de 5 à 2 contre Carleton dimanche.

Basketball masculin et féminin

Les Lions attirent une foule nombreuse à la troisième édition des parties de la journée scolaire

Plusieurs équipes U SPORTS organisent depuis un certain temps des matchs scolaires, ce qui permet aux élèves de la région de découvrir les matchs universitaires pendant les heures de classe. Les Thunderbirds de UBC ont organisé un match de basketball féminin cette semaine, alors que les Golden Hawks de Laurier et les Lions de York ont organisé des matchs des équipes féminine et masculine. Les matchs de York (contre les Voyageurs de Laurentienne vendredi) ont été particulièrement remarquables pour l’atmosphère impressionnante:

Chez les femmes, York a gagné 89-67, grâce aux 15 points et 11 rebonds de Megan MacLeod et les 14 points et 8 rebonds de Cyanna King. Cette victoire a aidé les Lions à dépasser les Voyageurs et à prendre le cinquième rang de la division Est du SUO. Du côté des hommes, la Laurentienne a vaincu York 79-77 grâce à une remontée remarquable qui lui a permis de vaincre les Lions 32-17 au quatrième quart, couronnée par un tir au signal de Sam Ivey.

Le tir vainqueur d'Ivey a été le résultat d’un jeu intelligent, après que l’horloge des tirs ne se soit pas remise à zéro après qu'un tir de Kadre Grey ait touché l’avant du cerceau avec trois secondes à faire et le signal sonore qui s’est fait entendre. Les autres joueurs se sont arrêtés, mais Ivey a saisi le rebond et l'a mis dans le filet, et les officiels ont finalement décidé de compter le panier. C'était donc une défaite difficile à prendre pour les hommes de York. Les Lions ont toutefois rebondi avec une victoire à domicile de 77-57 contre les Lakers de Nipissing samedi, mettant ainsi fin à une série de six défaites consécutives. Et ce match a donné lieu à un dunk inversé spectaculaire de Prince Kamunga de York:

Samedi, les femmes de York ont également remporté une victoire de 78-69 contre les Lakers, dans le cadre du match Lancez pour la guérison, l'une des nombreuses rencontres U SPORTS organisées pour cette cause ce week-end. Les Badgers de Brock, les Thunderwolves de Lakehead, les Sea-Hawks de Memorial et les Reds de l’UNB sont les autres écoles qui avaient organisé des parties Lancez pour la guérion cette semaine.

York a également honoré son équipe de 1990 durant ce match :

Lutte

L’UFV accueille la Classique Cascades, les Huskies remportent les bannières masculine et féminine

Les Cascades de l’UFV accueillaient la cinquième édition de la Classique Cascades ce week-end, débutant par une double rencontre contre les Huskies de la Saskatchewan samedi suivie du tournoi complet (avec sept équipes participant du côté féminin et masculin) dimanche. Cela a servi d'aperçu pour les championnats Canada-Ouest qui auront lieu du 8 au 9 février, que l'UFV accueillera pour la première fois. La Classique a également été jumelée au Championnat des groupes d’âge de l'Ouest du Canada, qui s'est déroulé de vendredi à dimanche et qui a vu des centaines de lutteurs de l’école secondaire s’affronter à l'UFV.

Les Huskies ont remporté les titres tant chez les hommes que chez les femmes. L’équipe masculine (6e au classement) a enregistré 74 points pour battre l’UFV (troisième au classement; 40 points) et le Khalsa Wrestling Club (15 points). Du côté féminin, les Huskies (no.3) ont marqué 28 points pour dépasser le Clan de SFU de la NCAA (25 points), les Dinos de Calgary (no.2; 20 points) et les Cascades (no.7; 16 points).

Les médailles d’or pour la Saskatchewan chez les hommes ont été remportées par Logan Sloan (54 kg) et Hunter Lee (90 kg). Chez les femmes, les médailles d’or des Huskies sont venues d’Alex Schell (48 kg) et de Berit Johnson (67-72 kg). De leur côté, les médailles d’or de l’équipe hôte des Cascades ont été remportées par Parker McBride (57 kg), Ali Rahguzar (61 kg) et Brad Hildenbrandt (130 kg) pour les hommes tandis que Calista Espinosa (48 kg), Amber Weibe (54 kg) et Ana Godinez Gonzalez (63 kg) ont remporté des médailles d’argent pour les femmes.

Réseaux sociaux:

Restant sur le sujet de la lutte, Korey Jarvis (ancien lutteur des Gryphons de Guelph qui a remporté la médaille d'or dans la catégorie des 125 kg aux Jeux du Commonwealth de 2014 et qui faisait partie de l'équipe olympique canadienne de 2016) a récemment connu du succès dans le circuit de lutte Indian Pro Wrestling League pour remonter d’un déficit au premier tour et remporter son premier match 7-2 contre Satinder Malik:

En curling, les Championnats canadiens juniors New Holland se sont terminés cette semaine à Prince Albert, en Saskatchewan, avec la participation de plusieurs joueurs de curling U SPORTS, hommes et femmes. Le meilleur succès a été remporté par l’équipe U21 des Pandas de l’Alberta, qui représentait leur province et ont remporté la médaille d’or en affichant une fiche invaincue de 11-0 et en battant la Colombie-Britannique 9-6 dans le match de championnat féminin. Cela signifie qu’ils représenteront le Canada aux Championnats du monde juniors de curling à Liverpool, en Nouvelle-Écosse, du 16 au 23 février.

Cette équipe est composée de la capitaine Selena Sturmay, de la troisième Abby Marks, de la deuxième Kate Goodhelpsen et de la première Paige Papley. Il s'agissait du quatrième titre canadien junior des Pandas en six ans et du deuxième pour Sturmay et Goodhelpsen, qui faisaient partie de l’équipe de Kristen Streifel en 2017. Sturmay et Papley seront respectivement deuxième et remplaçante de l'équipe canadienne de Streifel aux Jeux d'hiver universitaires à Krasnoyarsk, en Russie, du 2 au 12 mars. (Le frère de Sturmay, le capitaine de l’équipe masculine des Golden Bears, Karsten Sturmay, participera également à cette compétition en tant que capitaine de l’équipe masculine du Canada.)

Parlant de compétition internationale, Hockey Canada a annoncé l’alignement de 23 joueuses pour la série de trois matchs de l’équipe nationale contre les États-Unis le mois prochain dans le sud de l’Ontario et au Michigan. On retrouve sur cette liste Ann-Sophie Bettez (Martlets de McGill), Katelyn Gosling (Mustangs de Western) et Brigette Lacquette (Bisons du Manitoba) qui sont des anciennes joueuses U SPORTS. C’est particulièrement excitant de voir Bettez (qui a brillé lors du match des étoiles de la LCHF le week-end dernier, amassant un but et deux aides) obtenir sa chance au niveau national:

Et parlant d’anciennes joueuses des Bisons, Desiree Scott faisait partie de l’alignement partant et a joué 63 minutes lors de la victoire de 1 à 0 de l’équipe féminine canadienne de soccer contre la Norvège, mardi en Espagne. Elle était excitée après la victoire:

Du côté du volleyball féminin U SPORTS, Taylor Ungar, libéro de cinquième année des Cougars de Regina, a marqué l’histoire ce week-end, enregistrant un sommet du match de 19 réceptions dans une victoire de trois sets contre les Griffins de MacEwan samedi. Cela lui a donné 1332 réceptions en carrière, dépassant l’ancienne marque de Canada-Ouest établie par l’ancienne des Pandas de l’Alberta, la libero Jessie Niles (qui a terminé sa carrière en 2016). Cela survient après que Ungar ait établi un record scolaire en décembre. Il lui reste quatre matchs de saison régulière pour ajouter à ce total.

Nakehko Lamothe, joueur de hockey masculin de MacEwan, est décédé vendredi soir à l’âge de 23 ans après que son équipe (qui joue dans la Conférence du sport collégial de l’Alberta de l’Association Canadienne du sport collégial) ait disputé un match à Calgary. Les écoles de U SPORTS ont rendu hommage à Lamothe et ont adressé leurs vœux à la communauté MacEwan:

Nos pensées vont à la famille et aux amis de Nakehko Lamothe, ainsi qu’à tout le monde à MacEwan.