U SPORTS Nouvelles

Corporatif

Gérant d’estrade: les 10 meilleurs moments de la saison d’hiver U SPORTS 2018-19

Andrew Bucholtz

Bienvenue à une édition spéciale de gérant d’estrade, qui présente les 10 meilleurs moments de la session d'hiver de l’action U SPORTS.

10. International

L'équipe canadienne remporte cinq médailles aux Universiades d'hiver de 2019, menée par la médaille d’or en snowboard cross de Will Malisch

L'Universiade d'hiver 2019 de la FISU à Krasnoïarsk, en Russie, a vu 121 athlètes et membres du personnel représenter le Canada, et ces athlètes ont remporté cinq médailles. Will Malisch, de l'Université Western, a obtenu un résultat particulièrement remarquable en remportant l'or en snowboard cross masculin, la toute première médaille d'or canadienne à l'Universiade en snowboard cross :

Il s'agissait de la 10e compétition internationale pour Malisch, mais sa première participation à l’Universiade. Il a eu à de battre pour la première position, se qualifiant parmi les huit premiers en cinquième place après cinq tours de qualification, mais il a ensuite remporté sa demi-finale et est passé de la quatrième et dernière place pour remporter l’or. Les autres médailles remportées par le Canada à l'Universiade étaient des médailles d'argent de l'équipe de hockey féminin et de l'équipe masculine de curling, une médaille de bronze de l'équipe de hockey masculin et une médaille de bronze en snowboard cross féminin de Audrey McManiman, de l’Université Laval.

9. Athlétisme

Austin Cole des Golden Bears bat le record de 35 ans, puis bat son propre record aux championnats canadiens

Le plus ancien record d'athlétisme de Canada Ouest a été battu en février, par Austin Cole des Golden Bears de l’Alberta, qui a réussi un temps de 33,44 secondes à l'épreuve de 300 mètres des championnats de Canada Ouest à Edmonton. Cole a ainsi remporté son deuxième championnat consécutif au 300 mètres, le meilleur temps de la conférence depuis le record de 33,56 de Cyprian Enweani, de la Saskatchewan, en 1984. Enweani a ensuite représenté le Canada aux Jeux olympiques d'été de 1988.

Mais Cole n’en est pas resté là. Aux championnats canadiens d'athlétisme U SPORTS à Winnipeg en mars dernier, Cole a non seulement remporté son troisième titre national consécutif au 300 m, mais il l'a fait en un temps de 32,89 secondes. Cela a battu son record précédent et a établi non seulement un record U SPORTS, mais aussi le record de tout Canadien de moins de 23 ans :

Du côté des équipes, les Gryphons de Guelph ont remporté leur deuxième titre consécutif chez les hommes et les femmes aux championnats canadiens, tandis que les Golden Bears ont terminé cinquièmes chez les hommes et onzièmes à égalité chez les femmes. Mais Cole a offert un moment fort incroyable pour l'Alberta.

8. Hockey Féminin

Les Gryphons remportent leur premier titre national avec un blanchissage

Les Gryphons de Guelph, troisième tête de série, ont participé en grand nombre au Championnat canadien de hockey féminin U SPORTS à Charlottetown, en mars dernier, et ont remporté la médaille d'or contre les Martlets de McGill (1-0). Cela leur a permis de remporter le Trophée Golden Path et le premier titre national de l'histoire du programme.

Ce match de championnat a eu lieu après la victoire des Gryphons contre les Bisons du Manitoba, sixième tête de série, 3 à 2 en quart de finale et leur victoire contre les Carabins de Montréal, deuxième tête de série, 5 à 0 en demi-finale. La gardienne de but de cinquième année de Guelph, Valerie Lamenta, qui a réalisé 20 arrêts pour remporter la victoire par jeu blanc, et la capitaine Kaitlyn Lowy, qui a marqué le seul but du match en deuxième période, ont particulièrement dominé le match.

7. Volleyball Masculin

Les Spartans rebondissent après la défaite en finale de Canada-Ouest pour balayer les Bobcats et remporter l'or

Le Championnat de volleyball masculin U SPORTS présenté par l'Hôtel Universel Québec à Québec mettait en vedette les mêmes équipes qu’à la finale de Canada Ouest la semaine précédente, mais avec un résultat différent. Dans la finale de Canada Ouest, l'équipe hôte, les Bobcats de Brandon a battu les Spartans de Trinity Western 25-23, 18-25, 25-21, 22-25, 15-12 pour remporter leur deuxième titre consécutif de conférence. Les deux équipes se sont retrouvées première et deuxième têtes de série respectivement aux championnats canadiens, et elles ont toutes les deux défait leur concurrence avant de s’affronter pour la médaille d'or, mais cette fois-ci c’est Trinity Western qui l’a emporté 25-23, 25-21, 25-19.

Ce championnat marque le sixième titre de volleyball masculin des Spartans depuis 2006, leur cinquième participation consécutive à la finale nationale et leur troisième victoire dans cette période (ils ont également remporté les titres nationaux en 2016 et 2017). L'attaquant extérieur de troisième année Eric Loepky a été nommé joueur par excellence du championnat, et il a été nommé joueur du match dans chacun des trois matchs de Trinity Western. Il a récolté 11 attaques et quatre as de service dans le match pour le titre.

6. Curling

Les Ravens remportent leur premier titre de curling masculin

Les Championnats canadiens de curling U SPORTS/Curling Canada 2019 à Fredericton ont vu les Ravens de Carleton et les Voyageurs de Laurentienne s'imposer respectivement chez les hommes et chez les femmes. La victoire des Ravens était particulièrement intéressante, car c'était la première fois que l'école remportait un titre national de curling masculin.

L'équipe de Carleton composée du capitaine Cameron Goodkey, du troisième Mackenzie Calwell, du deuxième Morgan Calwell et du premier Brendan Acorn a réussi un pointage de 5 à 2 dans le tournoi à la ronde, assez bon pour terminer deuxième derrière les Tigers de Dalhousie. Ils ont ensuite battu les Golden Bears de l'Alberta par la marque de 8 à 6 en demi-finale, ce qui leur a valu une place au match de la médaille d'or contre les Sea-Hawks de Memorial. Cette finale a été très serrée au début, mais les Ravens ont marqué trois points au huitième bout et se sont imposés 10-4. M. Goodkey a dit à Devin Heroux, de la CBC, que cette réalisation était formidable, surtout si l'on considère qu'il ne jouait au curling que depuis six ans.

« C'était l'objectif et arriver jusqu'ici, c'est formidable. C'est bien de faire connaître son nom. Ça ne fait pas si longtemps que je joue au curling. Peu de gens me connaissent. Certaines personnes n'avaient aucune idée de qui j'étais quand je me suis présenté ici. »

Ils sauront certainement qui il est maintenant.

5. Natation

Kylie Masse remporte le prix de la meilleure nageuse de l'année pour une quatrième fois consécutive et réalise un triple grand chelem au dos

Les Thunderbirds de l'Université de la Colombie-Britannique ont été les hôtes des Championnats de natation Odlum Brown U SPORTS 2019, et ils ont remporté les bannières masculine et féminine pour la troisième année consécutive. Mais une performance encore plus dominante est venue de la nageuse Kylie Masse des Varsity Blues de l'Université de Toronto, qui a été nommée nageuse U SPORTS de l'année pour la quatrième saison consécutive après avoir remporté l'or au 50m, 100m et 200m dos. Elle a remporté chacune de ces épreuves quatre fois aux championnats canadiens, et 11 de ces 12 victoires ont été remportées en un temps record, incluant un temps de 2:08.70 pour le 200m dos cette année

Masse a également remporté une autre médaille d'or et fracassé un autre record U SPORTS au relais 4X100m libre, où elle et ses coéquipières Aleksa Gold, Ainsley McMurray et Rebecca Smith ont terminé en un temps record de 3:43,90. Par la suite, Masse a déclaré que même si les Varsity Blues ont terminé derrière UBC de manière très serrée (1 230,5 points contre 1 255,5 points des Thunderbirds), les championnats ont tout de même marqué une belle conclusion à sa carrière U SPORTS :

« J’en suis très heureuse, j’aurais aimé gagner, mais je sais que notre équipe a fait tout ce qu'elle a pu pour obtenir le plus de points possible, a dit Masse. « Je suis très fière de ces filles et de faire partie de cette équipe depuis cinq ans, c'est quelque chose de vraiment spécial, alors je me souviendrai toujours de mes années avec les Varsity Blues. »

4. Basketball Masculin

Les Ravens reprennent le dessus après avoir vaincu les champions en titre, les Dinos, pour le 14e titre de Carleton en 17 ans

Les Ravens de Carleton sont de nouveau champions de basketball masculin des U SPORTS. La finale du  8 Ultime du championnat de basketball masculin U SPORTS de 2019 a vu les Dinos de Calgary, champions en titre, affronter les Ravens, mais les Ravens ont mené de bout en bout dans une victoire de 83-49. Il s'agit de leur 14e titre en 17 ans, de leur 4e en 5 ans et de leur 8e en 10 ans.

Eddie Ekiyor, qui s'est mérité le trophée commémoratif Jack Donohue à titre de joueur par excellence du 8 Ultime, a de nouveau ouvert la voie pour Carleton dans le match pour la médaille d'or, avec 12 points et 15 rebonds. Par la suite, Ekiyor a déclaré que c'était un effort défensif de l'équipe qui leur a permis de remporter la victoire (les Dinos n'ont réussi que 25 pour cent des tirs du terrain) et que cela faisait plaisir de retrouver leur titre de champions canadiens.

« Tout le monde s'est mobilisé - c'est bon d'être de retour ici. On s'est repliés sur la défensive et on était concentrés. »

Ce titre marquait aussi la fin d'une incroyable série pour Dave Smart, l'entraîneur-chef des Ravens, qui occupe ce rôle depuis la saison 1999-2000 et qui a été à la barre de ces 14 titres. Smart prendra le nouveau rôle de directeur des opérations de basketball des Ravens pour les programmes masculin et féminin, alors que l'entraîneur-chef de longue date de l’équipe féminine, Taffe Charles, deviendra le nouvel entraîneure-chef de l’équipe masculine.

3. Hockey Masculin

Les Reds se reprennent pour remporter la Coupe universitaire face aux Golden Bears

Le match de la Coupe universitaire Cavendish Farms de 2019 à Lethbridge a vu les champions canadiens en titre, les Golden Bears de l'Alberta, premières têtes de série, affronter les Reds de l'UNB, deuxièmes têtes de série. Mais ce sont les Reds qui se sont imposés 4 à 2 et ont remporté leur troisième titre national en quatre ans. Cette victoire est survenue après que les Reds aient battu les Ravens de Carleton, septièmes têtes de série, 2 à 1 en quart de finale et les X-Men de StFX, sixièmes têtes de série, 9 à 0 en demi-finale.

Dans ce match de championnat, Steven Owre a ouvert le score pour l'Alberta à cinq minutes du début, mais Samuel Dove-McFalls a riposté pour l'UNB deux minutes plus tard. Olivier Cooper a ensuite donné l'avantage aux Reds en fin de seconde période, Kris Bennett portant la marque à 3 à 1 peu après. Brandon Magee a marqué pour l'Alberta un peu moins de sept minutes après le début de la troisième période, ce qui a rétréci l’écart à un but, mais Mark Rassell a marqué le but d’assurance pour les Reds par la suite. L'UNB a également obtenu une performance remarquable du gardien de but Alex Dubeau, nommé joueur le plus utile du tournoi ; Dubeau a réalisé 34 arrêts dans la victoire, y compris cet arrêt de maître.

Par la suite, l'entraîneur-chef de l'UNB, Gardiner MacDougall, a déclaré que son équipe s'était tout de suite accrochée grâce à son jeu défensif, ce qui lui a donné quelque chose sur quoi s'appuyer.

« Je pense qu'en première période, la partie la plus importante a été notre jeu en désavantage numérique et notre gardien de but qui a été exceptionnel. Notre objectif était d'être l'équipe la plus améliorée du jeu. Je crois qu'on y est parvenu avec notre effort défensif, avec notre cran et notre ténacité. »

2. Basketball Féminin

Les Maraudeurs remportent leur premier titre à l'occasion de la 26e année de Theresa Burns comme entraîneure

Theresa Burns, entraîneure des Marauders de McMaster de longue date, a réussi à mener son équipe à un titre national en mars dernier lors de la finale du 8 Ultime de basketball féminin présentée par COMDA.COM à Toronto. C'était la première fois que l'Université McMaster atteignait une finale nationale de basketball féminin (son meilleur résultat précédent était une troisième place en 2007-2008), et les Marauders, deuxièmes têtes de série, en ont profité pour battre le Rouge et Or de Laval 70-58. Par la suite, Mme Burns a déclaré que le succès venait du fait que son équipe se serrait les coudes et se soutenait mutuellement :

« Le plan de match est de toujours être aussi forte que possible sur la défensive, de rester positive et quoi qu'il arrive, il ne faut pas lâcher et de bonnes choses vont arriver. Elles sont tellement tenaces. Nous jouons contre une bonne équipe, nous jouons contre le numéro 1 au pays, donc elles vont avoir leurs points, elles vont marquer, mais lorsque nous allons plier, nous n’allons pas casser. »

« Je pense qu'on croyait qu'on pouvait le faire... Elles croient l'une en l'autre, c'est absolument inébranlable. J'ai eu beaucoup d'équipes qui se soutenaient et croyaient en elles, mais ce groupe porte les choses à un niveau différent. »

Les Maraudeurs menaient 33-27 à la mi-temps, mais elles ont rebondi pour égaliser après trois quarts. Elles ont ensuite pris une avance au quatrième, devançant Laval par la marque de 26-14 dans ce cadre. Et cette performance du quatrième quart comportait ce remarquable tir de Linnaea Harper, joueuse par excellence du tournoi :

1. Volleyball Féminin

Les Thunderbirds, huitièmes têtes de série, rebondissent pour remporter le titre national

Il est assez inhabituel pour l'équipe la moins bien classée d'un championnat national d'être celle qui gagne, mais les Thunderbirds de UBC, huitièmes têtes de série, l'ont fait lors du Championnat de volleyball féminin USPORTS 2019 à Edmonton en mars. Les Thunderbirds ont pris la dernière place du classement après une défaite en demi-finale contre les Dinos de Calgary dans la conférence Canada Ouest, mais elles ont battu les Spartans de Trinity Western en cinq manches en quart de finale et les Tigers de Dalhousie, quatrièmes têtes de série, en quatre manches en demi-finale, pour se disputer le titre avec les championnes en titre (et sixièmes favorites) les Rams de Ryerson.

Dans ce match pour le titre, UBC a rebondi après avoir perdu les deux premières manches, l’emportant finalement 14-25, 20-25, 25-25, 25-20, 25-20, 15-11. La joueuse par excellence du championnat, Kiera Van Ryk, a ouvert la voie aux Thunderbirds avec 24 attaques et 13 récupérations dans le match pour la médaille d'or, tandis que Tessa Davis a ajouté 15 attaques et neuf récupérations. Les deux joueuses ont été nommées au sein de l'équipe d’étoiles du tournoi aux côtés de la passeuse Olivia Furlan, qui a obtenu 57 passes décisives et 13 récupérations dans le match pour le championnat. Mais ce match aurait pu avoir un dénouement très différent et semblait tendre vers une victoire de Ryerson après les deux premières manches. Van Ryk a déclaré par la suite que les Thunderbirds étaient déterminées à ne jamais abandonner.

« C'était un changement d'état d'esprit. Nous avions l'impression de n'avoir rien à perdre, de nous battre aussi fort que nous le pouvions et de leur montrer ce que nous avions. Nous savions que ce serait un combat et un long match. Nous savons que si nous jouons notre jeu, il n’y a pas de limite et nous savions qu'elles ne pourraient pas nous arrêter si nous jouions notre jeu. »