U SPORTS Nouvelles

Corporatif

Faites connaissance avec les membres du personnel sportif de U SPORTS : Christine Darrah, Tigers de Dalhousie

L’équipe U SPORTS

U SPORTS s’entretiendra avec un athlète, un entraîneur, et un membre du personnel clés de chacun de ses programmes sportifs dans le cadre de notre série d’entrevues « Faites connaissance avec… »

Christine_Darrah.png (78 KB)

  • Nom: Christine Darrah
  • Université: Dalhousie
  • Poste: Infographiste
  • Ville natale: Saint-Jean, N.B.

1. Comment avez-vous obtenu votre poste actuel et quel aspect de votre travail vous plaît le plus?

Mon poste s’est présenté d’abord sous forme de contrat à temps partiel, en 1995. Au cours de cette année, mes réalisations ont été tellement bien reçues que mon poste est devenu permanent, c.-à-d. à temps plein. Je suis ici depuis ce temps-là. Comme infographiste à l’interne, je fais face à de nombreux défis. La nécessité de maintenir un équilibre entre la fidélité à la marque et le besoin constant de renouveau, d’actualisation, est une lutte perpétuelle. L’aspect de mon travail que je considère comme étant valorisant est de voir les étudiants-athlètes croître et murir au fil des ans, les voir évoluer, réussir et devenir plus confiants tout en me disant que j’ai pu les aider un tant soit peu dans ce cheminement.

2. Qui a eu la plus grande influence sur votre carrière?

Plusieurs personnes m’ont influencée au cours des années, y compris des confrères-concepteurs, des directeurs des sports et autres collègues. Un ancien patron m’a appris énormément au niveau de la planification, de la gestion du temps et du leadership efficace, ce qui m’a permis d’adapter mes compétences à mon environnement de travail. Je ne lis pas vraiment de publications spécialisées et je ne fréquente à peu près pas les galeries d’art ; contrairement à d’autres graphistes, je participe très peu à la culture de manière traditionnelle. Mon inspiration me vient du quotidien — en allant au marché ou en étant témoin d’un événement inattendu. Je crois que mes influences me viennent plutôt de mon état d’esprit, de mon caractère, de la culture populaire incontournable — comme les livres, la télévision et le cinéma.

3. Quel est votre plus grand moment sportif, votre meilleure réalisation?

La question ne s’applique pas, à moins de considérer le cours d’initiation au ballet que j’ai suivi l’automne dernier !

4. Comment définiriez-vous un étudiant-athlète de l’Université Dalhousie?

Travailleur acharné, impliqué dans la communauté, et passionné du programme des Tigers.

5. À quoi ressemble le succès pour le programme des sports de Dalhousie?

D’abord et avant tout, nous sommes ici pour soutenir nos étudiants-athlètes. Il va donc sans dire qu’à la fin de la saison, nous désirons tous voir les bannières indicatives de victoires aux divers championnats, mais nous voyons tous aussi bien au-delà de cet indicateur évident. Nous essayons de reconnaître les petits succès et progrès, journaliers et hebdomadaires, qui mènent ultimement aux grands et nous favorisons un esprit de famille où nous nous motivons tous les uns les autres.

6. Quel est le plus grand défi que vous rencontrez dans le monde sportif d’aujourd’hui ?

Pour ce qui est du marketing et des communications dans le monde du sport, notre plus grand défi aujourd’hui est la vidéo. Dénicher le talent, le temps, et les ressources pour établir une présence vidéo constante représente tout un défi.

7. Où aimeriez-vous voir le sport universitaire canadien d’ici les trois à cinq prochaines années?

J’aimerais le voir poursuivre sa croissance et devenir de plus en plus rassembleur et diversifié.

8. Si vous pouviez prendre un repas avec une personnalité sportive (athlète, entraîneur ou gérant), qui choisiriez-vous ? pourquoi ? de quoi parleriez-vous ?

Clair Williams, Chef d’équipe principale, équipe de Formule I Williams. Elle a été promue à ce poste, de préférence à son frère et contre la volonté de son père, dans une entreprise familiale dominée par les hommes.

Bien à l’affût du domaine des communications et du marketing, et ayant au cours des années acquis de vastes connaissances de la course et des finances, elle a permis à une entreprise en difficulté de survivre dans le marché à la fois très onéreux et très concurrentiel de la F1. Elle a encore une longue route devant elle, mais fait preuve de cœur et de détermination lorsqu’elle discute des défis auxquels l’entreprise/l’équipe fait face. Je voudrais surtout m’informer et discuter des défis inhérents à un rôle de leadership dans un sport dominé par les hommes.

9. Qu’aimeriez-vous dire à un partisan du sport qui n’a jamais assisté à un match/tournoi/événement U SPORTS ?

Je lui dirais de donner une chance au coureur et de s’attendre à être agréablement surpris ! À la suite du tournoi des 8 finalistes de basketball qui vient de se dérouler à Halifax, je n’ai que de l’admiration pour ces étudiants-athlètes qui donnent tout ce qu’ils ont sur le jeu.

10. Qu’aimez-vous faire en dehors du travail?

En dehors du travail, j’aime voyager, lire, faire de la randonnée pédestre, jouer aux jeux vidéo et regarder la Formule 1.