U SPORTS Nouvelles

Corporatif

Rob Massey : Le conteur des Gryphons

Rafael Indyarta

Lorsqu’on lui a demandé ce qui rendait Rob Massey si spécial, Andrew Baechler, coordonnateur de l'information sportive à l'Université de Guelph, a cité sa régularité.

«Ce qui saute aux yeux, c’est la complète longévité et la régularité de sa couverture», a déclaré Baechler. «Il a vraiment été une figure centrale et la principale voix du sport amateur dans notre région.»

C’est cet engagement à raconter les histoires de la communauté sportive des Gryphons et de Guelph qui a permis à Massey d’être honoré lundi soir du Prix des médias Fred Sgambati en reconnaissance de ses contributions majeures au développement et à la croissance du sport universitaire canadien.

La carrière de Massey dans le domaine du reportage sportif a débuté au «Guelph Mercury», où il a commencé en tant que journaliste sportif, et où il a fini par devenir rédacteur en chef de la section sport.

Lorsque le journal a fermé ses portes en 2016, Massey a poursuivi sa couverture assidue du sport avec son propre blogue, le «Guelph Sports Journal.»

Massey a déclaré qu'il estimait que c’était une nécessité pour lui-même et pour sa communauté de continuer sa couverture médiatique du sport, longue de plusieurs années, sous une forme ou une autre.

«Il m’a semblé que lorsque Mercury (Guelph) a fermé, à l'exception de Storm (LHO de Guelph), de nombreux sports n'étaient pas couverts par les médias», a-t-il expliqué. «Donc, cela paraissait être une bonne chose à faire.»

Rob_Massey.JPG (2.67 MB)

Massey poste presque tous les jours sur le site, couvrant toutes sortes d’événements sportifs, de ceux organisés par les écoles secondaires jusqu'aux matchs des Gryphons.

Massey se souvient également des moments les plus mémorables qu’il a vécus lors des championnats nationaux, comme lorsqu’il s’est rendu en 1997 au Maple Leaf Gardens pour aller voir les Gryphons remporter la Coupe universitaire, ou lorsqu’il s’est rendu à Peterborough pour couvrir les championnats féminins de rugby.

«Ce n’est qu’à la dernière minute que j’ai vraiment décidé d’y aller … et j’ai été très bien accueilli», s’est-il souvenu en décrivant son voyage aux championnats nationaux de rugby à Peterborough. «Je n'ai pas vraiment rencontré de problème pour entrer.»

 

«Ce n’est qu’à la dernière minute que j’ai vraiment décidé d’y aller … et j’ai été très bien accueilli»

Même après avoir assisté aux matchs de nombreuses équipes des Gryphons ayant connu le succès, Massey a déclaré que la partie la plus mémorable de son travail provient toujours des joueurs qui se trouvent sur le terrain.

«Ce dont je me souviens le plus, ce sont davantage les gens que les matchs en eux-mêmes», a-t-il déclaré. «Parce que ce sont les gens qui créent les (histoires).»

IMG_0728_copy.jpg (2.09 MB)

Massey a vu de nombreux étudiants-athlètes de Guelph développer leurs carrières après le lycée, certains même en devenant joueurs pour les Gryphons. Il entretient de bonnes relations avec les jeunes athlètes de Guelph, qui semblent également apprécier sa couverture médiatique.

«Même lorsque je ne m’adresse pas à eux pour avoir des histoires, beaucoup de ces étudiants-athlètes viennent juste me voir pour parler», a-t-il expliqué.

«Même lorsque je ne m’adresse pas à eux pour avoir des histoires, beaucoup de ces étudiants-athlètes viennent juste me voir pour parler», a-t-il expliqué.

L’attachement de Massey à l’excellence en matière de couverture médiatique sportive s’est ressenti dans son article d’adieu au «Mercury.» Il se souvient de ses journées de travail de 16 heures à l’automne, réalisées afin de pouvoir caser de la couverture médiatique à la fois pour les Gryphons et aussi pour les sports du secondaire. Il a également écrit qu'il allait prendre une semaine de repos avant le début de la saison de football, juste pour pouvoir se préparer et se ressourcer en vue de la longue campagne sportive à venir.

«L’automne est toujours une saison de travail acharné, car il y a tellement d’événements sportifs qui ont lieu à ce moment-là», a-t-il expliqué.

Massey a ajouté qu'il allait prendre une seconde semaine de congé après la fin de la saison, afin de pouvoir récupérer.

Sa présence a été continuellement ressentie lors des événements sportifs de la ville, et elle le restera encore pour les années à venir.

Rob_Massey_with_Gryphon_MHKY_team.jpg (1.82 MB)

«Après avoir rencontré Rob ... il est devenu clair pour moi que cette personne était vraiment quelqu’un dont la présence profite réellement à nos programmes universitaires», a déclaré Baechler.

«Après avoir rencontré Rob ... il est devenu clair pour moi que cette personne était vraiment quelqu’un dont la présence profite réellement à nos programmes universitaires»

Il n’y a pas seulement que le personnel qui respecte son travail; il y a aussi ceux qui sont sur le terrain.

«Les commentaires que j'ai entendus proviennent principalement de nos entraîneurs, qui ne cessent de le louer. Ils ne cessent de vanter le professionnalisme que Rob apporte », a-t-il déclaré.

Rob adore U SPORTS et son travail a grandement contribué à la croissance du sport universitaire canadien.


Rafael_Indyarta.png (68 KB)Rafael Indyarta is the U SPORTS Communications Intern for the Summer of 2019. He is currently completing a Journalism Graduate Certificate at Humber College, but is also a  graduate of Queen's University. He has covered U SPORTS athletics for two years while at Queen’s, both on the radio and online, and also has been featured in 101.9 CFRC FM, Sweat Magazine and Canadafootballchat.com.