Prix Nouvelles

Prix

Connor Wood de l’Université Carleton est nommé joueur de l’année

L’équipe U SPORTS

Connor Wood, un  garde de cinquième année avec les Ravens de Carleton a été nommé joueur de l’année du basketball masculin U SPORTS 2017 mercredi soir.

Wood, un étudiant en psychologie originaire de Guelph en Ontario et lauréat du Trophée Jack Donohue l'année dernière en tant que joueur le plus utile du Championnat U SPORTS, est le huitième joueur des Ravens à recevoir l’honneur du titre de joueur de l’année. 

Les autres lauréats des prix U SPORTS annoncés lors du Gala des prix des étoiles canadiennes ont été Caleb Agada, garde de l’Université d’Ottawa, joueur défensif de l'année; Kadre Gray, garde de l’Université Laurentien, gagnant du Trophée Peter Mullins (recrue de l'année); Dave Smart, de l’Université Carleton, gagnant du Trophée commémoratif Stuart W. Aberdeen (entraîneur de l'année); et Kashrell Lawrence, ailier de l’Université Dalhousie, pour le prix Ken Shields (prix de service communautaire). 

Le tournoi du 8 ultime U SPORTS ArcelorMittal Dofasco 2017 débutera le jeudi 9 mars au Centre Scotiabank à Halifax, en Nouvelle-Écosse, organisé par l'Université Dalhousie. Les demi-finales seront diffusées en direct sur Sportsnet 360 et SN Now le samedi 11 mars à 12 h et 14 h 30 HNE, et les finales seront diffusées le dimanche 12 mars à 13 h (HAE). Les autres parties du tournois pourront être regardée en ligne sur la webdiffusion TV1.

  

TROPHÉE COMMÉMORATIF MIKE MOSER (joueur de l’année): Connor Wood, Carleton 

Le garde de cinquième année des Ravens de Carleton, Connor Wood, est le récipiendaire du Trophée commémoratif Mike Moser 2016-17 comme joueur de l'année U SPORTS. Wood, originaire de Guelph, en Ontario, devient le cinquième joueur de Carleton à recevoir le prix, et le premier depuis Philip Scrubb en 2013-14.

À sa dernière campagne universitaire, l’athlète mesurant 1m93 a affiché des scores phénoménaux, enregistrant une moyenne en carrière de 19,2 points par match, tout en gardant un pourcentage de tir de 50,8.  En tant que l’un des marqueurs les plus prolifiques du pays, Wood a terminé deuxième du classement de basketball masculin U SPORTS avec 76 tirs de trois points réussis, alors que son taux de conversion de 50,3 pourcent au-delà de l'arc était le troisième plus élevé au pays.

Au cours de sa brillante carrière universitaire, Wood a remporté quatre championnats nationaux, deux titres de la Coupe Wilson du SUO, le Trophée Jack Donohue en 2016 comme joueur le plus utile du 8 ultime, deux sélections d’étoiles U SPORTS du tournoi du 8 ultime, et trois sélections d’étoiles du SUO, dont une sélection à la première équipe et deux à la deuxième équipe.

« Connor a travaillé très fort au cours des cinq dernières années pour arriver à ce point », a déclaré l'entraîneur-chef des Ravens Dave Smart.  « Son engagement incessant à l'excellence sur le terrain de basketball a porté fruit avec cet honneur bien mérité. » 

Les autres joueurs en nomination étaient le garde Conor Morgan de UBC, l'ailier Kevin Bercy de StFX et le garde Dele Ogundokun de McGill.

 

JOUEUR DÉFENSIF DE L’ANNÉE: Caleb Agada, Ottawa

 
Caleb Agada est le joueur défensif de l'année U SPORTS 2016-17, remportant le prix national pour la deuxième année consécutive. Le Gee-Gee de cinquième année, originaire de Burlington, en Ontario, a remporté le prix grâce à une combinaison remarquable d’interceptions, de rebonds et de solide défensive. L'étudiant en économie mesurant 1m93 a continué à tirer profit de sa taille et sa rapidité et a enregistré 49 interceptions cette saison pour se classer troisième au classement U SPORTS avec 2,9 par match. Agada a également été le deuxième meilleur au rebond pour Ottawa, avec une moyenne de 6,4 par match.  Membre de la première équipe d’étoiles du SUO à trois reprises, Agada termine sa carrière avec 578 rebonds et 1137 points en saison régulière et a représenté le Canada à l'Universiade d'été en 2015. 

« Caleb a poursuivi son jeu explosif en défensive cette année. Sa taille, sa rapidité et son anticipation font de lui une menace pour voler une passe, contrer un tir ou saisir un important rebond défensif à tout moment », explique James Derouin, entraîneur-chef de l'Université d’Ottawa.  « Caleb a montré cette année qu'il pouvait défendre les cinq positions et mener son équipe à devenir l'une des meilleures défensives au pays. » 

Agada est le quatrième joueur à remporter le titre de joueur défensif de l’année U SPORTS à nouveau.   

Les autres joueurs en nomination étaient le garde Ritchie Kanza Mata de Dalhousie, Dele Ogundokun de McGill et Jordan Jensen-Whyte de UBC.

 

TROPHÉE DR. PETER MULLINS (recrue de l’année): Kadre Gray, Laurentian 


Kadre Gray des Voyageurs de Laurentien est le gagnant du Trophée Dr. Peter Mullins, décerné à la recrue de l’année du basketball masculin U SPORTS. Il a également été nommé à l'équipe de recrues U SPORTS. 

Le joueur au poste de garde mesurant 1m85 a mené le SUO et U SPORTS au chapitre des points cette saison, avec une moyenne de 23,2 points par match. Étudiant en science de l’activité physique, Grey devient la première recrue des Voyageurs à être honorée au niveau national depuis la création du prix en 1987-88. Il est également le troisième joueur des Voyageurs à recevoir une reconnaissance nationale après que Brad Hann ait été le lauréat du Prix Ken Shields en 1994-95 et Charlie Wise ait été nommé joueur de l'année en 1977-78.

Un gradué de la célèbre école Eastern Commerce de Toronto, Gray a amorcé la saison en trombe et n'a jamais regardé en arrière. Il a terminé deuxième au pays au total de points (441) et de lancers francs (130), a été classé parmi les 10 premiers dans les paniers réussis (141) et les minutes jouées par match (33,5), est a été dans le top 20 en pourcentage de lancers francs (80,7) et interceptions (37) et a été 22e en passes décisives (69). La sélection de Grey à l’équipe de recrues U SPORTS est la première pour un Voyageur depuis 2009-10, quand Manny Pasquale avait été honoré. 

« Kadre a travaillé fort sur le terrain et à l’extérieur toute l'année», a déclaré l'entraîneur-chef de Laurentian Shawn Swords. «Son désir d'apprendre et de s'améliorer n'a été égalé que par sa compétitivité. Kadre est un grand joueur d'équipe qui, parfois, a dû porter son équipe cette saison. L'avenir semble très prometteur pour Kadre et le reste de notre équipe. »

Les autres joueurs en nomination étaient l’ailier Jamaal Potopsingh de l’UNB et les gardes Scott Kellum de Victoria et Kendrick Jolin de McGill.

TROPHÉE COMMÉMORATIF STUART W. ABERDEEN (entraîneur de l’année): Dave Smart, Carleton


Pour la huitième fois de sa carrière, et pour la première fois depuis la saison 2013-14, Dave Smart est récipiendaire du Trophée commémoratif Stuart W. Aberdeen en tant qu'entraîneur de l’année de basketball masculin U SPORTS 2016-17.

Après une absence d'une saison avec Carleton, alors qu'il travaillait avec l'équipe canadienne senior masculine, Smart est revenu avec les Ravens où il a mené Carleton à sa première saison régulière invaincue (19-0) depuis 2013-14.

Les Ravens ont occupé le premier rang au pays pour les 14 sondages U SPORTS, gagnant par une moyenne de 33,4 points par match. Après le dévouement inébranlable de Smart et son engagement dans toutes les facettes du jeu, Carleton a terminé deuxième au pays au chapitre des points (92,0 points par match) et premier en pointage de défensive (58,6 points par match).

En 17 ans à la barre du programme des Ravens, Smart a remporté 11 championnats nationaux, neuf bannières de Coupe Wilson de conférence du SUO et 10 prix de l'entraîneur de l'année du SUO,  toutes des mentions records.

«Dave est un entraîneur exceptionnel, il est axé sur le développement de chaque étudiant-athlète, pour qu’ils soient les meilleurs d’eux-mêmes non seulement en tant qu'individus, mais surtout comme membres de l'équipe», a déclaré Jennifer Brenning, directrice des loisirs et des sports à l’Université Carleton. «Grâce à l'encadrement et au leadership, Dave développe des jeunes hommes exceptionnels, leur inculquant les valeurs du travail acharné, du respect, de la modestie et de l'esprit communautaire. »

Les autres entraîneurs en nomination étaient Rick Plato de Dalhousie, Kevin Hanson de UBC, et David DeAveiro de McGill.

 

PRIX KEN SHIELDS AWARD (prix de service communautaire): Kashrell Lawrence, Dalhousie


Kashrell Lawrence des Tigers de Dalhousie est le lauréat 2017 du Prix Ken Shields pour le service communautaire.

Originaire de Brampton, en Ontario, l'attaquant mesurant 1m93 a été le meilleur pointeur des Tigers cette saison, avec une moyenne de 15,2 points par match. 

Il a également mené Dalhousie aux rebonds, avec une moyenne de 6,8 par match, et a eu 1,9 interception par match. 

Lawrence a agi à titre de capitaine des Tigers durant les trois dernières saisons. Il est vice-président du Conseil sportif de Dalhousie. 

Il est membre de l'équipe de direction des Tigers pour SAMHI, une initiative de santé mentale des étudiants-athlètes, et il a joué un rôle essentiel dans la promotion de la journée Bell Cause pour la cause sur le campus.  

«Dans mes 35 ans d’entraînement, peu d'étudiants-athlètes ont démontré une telle excellence sur le terrain et un tel don de soi à l’extérieur du terrain», a déclaré l'entraîneur-chef des Tigers, Rick Platon.  « De l'extérieur, Kash apparaît comme un concurrent imposant et intrépide. Mais comme le dit le proverbe: «Ne jugez pas un livre par sa couverture». Je suis venu à connaître Kash comme étant une personne compatissante, préoccupée et réfléchie qui met toujours les autres d'abord. 

« En tant que capitaine des Tigers des trois dernières années et concurrent puissant qui a mené son équipe à des titres consécutifs du SUA, la plupart des gens connaissent Kash comme une vedette du basketball. Je suis également, sinon plus, fier de Kash en tant que personne qui démontre un désir sincère de faire une différence dans la vie de ceux qui ne sont pas aussi chanceux que lui. À cet égard, il est une véritable étoile. »  

Les trois autres joueurs en nomination étaient les gardes Ryan Bennett de Brock, Phil Jalalpoor de UBC et Charles Miller de l’UQAM.