Athlétisme Masculin Nouvelles

Athlétisme

U SPORTS 2017 : L’effort collectif des Varsity Blues les mène à leur troisième championnat consécutif

Jonathan Yue

Pouvoir dire qu’on est championnes nationales est impressionnant. Pouvoir dire qu’on est championnes nationales pour une troisième année consécutive est encore mieux. C’est le privilège qu’a l’équipe féminine d’athlétisme des Varsity Blues de Toronto.  

 

Selon la médaillée d’or au saut en hauteur, Danielle Delage, c’est la contribution globale des athlètes de l’équipe, au cours de chacune de ces saisons, qui rend le tout encore plus spécial.

 

« C’est fantastique de répéter notre exploit une troisième fois ; c’est merveilleux de voir à quel point nous resserrons les coudes, comment nous devenons une entité, une équipe ! », de dire Delage. « La première année, j’étais sidérée ; l’année dernière, nous avions une équipe du tonnerre et cette année était vraiment la meilleure et la plus spéciale, d’autant plus que c’était ma dernière année de compétition à ce niveau. »

 

 

Finissante au programme de kinésiologie ce printemps, Delage a accédé au podium lors de chacun des trois derniers championnats U SPORTS, couronnant sa carrière universitaire avec l’or. Ancienne pentathlète, Delage a remporté l’argent et le bronze au saut en hauteur tout en obtenant une deuxième place au pentathlon. La transition lui permettant de se concentrer sur le saut en hauteur à temps plein l’a aidée mentalement et physiquement ces deux dernières saisons.   

 

« Le saut en hauteur était l’événement que je préférais (dans le pentathlon) », explique Delage. « Lorsque je faisais le pentathlon, il m’arrivait de me blesser et de devoir m’arrêter pour un certain temps, mais maintenant j’aime mieux concentrer tous mes efforts sur une seule discipline. Le fait d’avoir remporté l’or cette année n’a fait que réaffirmer cette décision. »

 

Avec ses podiums des trois dernières années, Delage et son entraîneur-chef, Carl Georgevski, croient que plusieurs facteurs entrent en jeu à chaque championnat.

 170424_Série_des_champions_U_SPORTS_2017_(Body).jpg (38 KB)

Ce trio de titres de championnat contribuera sans doute à la croissance de l’équipe dans les années à venir. Au cours des trois dernières années, les Varsity Blues ont perdu et accueilli des athlètes de grand talent, tout en conservant le niveau et la culture nécessaires pour remporter trois bannières consécutives.  

 

« Il s’agit d’une vision du programme et de ce qu’il permet aux athlètes de réaliser, du point de vue académique aussi bien que sportif », d’expliquer Georgevski. « Nous utilisons le SUO et U SPORTS (championnats) comme tremplins vers autre chose.  Il y a d’excellents programmes à travers le pays ; c’est très compétitif. »

 

Lorsqu’on lui parle de son troisième prix Sue Wise consécutif, à titre d’entraîneur de l’année, Georgevski précise qu’il n’est pas seul. De la même façon que les titres de championnat remportés par l’équipe féminine ces trois dernières années, Georgevski est convaincu qu’il s’agit d’une réalisation d’équipe.

 

« Un entraîneur de l’année, ça n’existe pas ; c’est plutôt un 'personnel entraîneur' de l’année », précise Georgevski. « La valeur d’un entraîneur-chef se mesure au personnel dont il ou elle s’entoure. Ce n’est pas moi qui ai entraîné chaque athlète personnellement – c’est la collectivité ; j’ai des hommes et des femmes exceptionnels comme collaborateurs. » 

Athlétisme Masculin

Série des champions: La culture gagnante des Gryphons en athlétisme — en grande partie une question de confiance

Jonathan Yue