Athlétisme Masculin Nouvelles

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la fin de semaine.

Hockey Masculin

Les Thunderbirds s’inclinent devant les Dinos (no.7) en prolongation à la Classique hivernale, mais obtiennent une place en séries grâce à une victoire en double prolongation   

L’un des plus grands affrontements U SPORTS de cette semaine a eu lieu lors de la cinquième classique hivernale annuelle des Thunderbirds de UBC, durant laquelle UBC a accueilli les Dinos de Calgary, classés septièmes, devant une salle comble de 5 766 spectateurs au Doug Mitchell Thunderbird Sports Center. Malgré une remontée tardive de UBC, Calgary l’a emporté 3-2 en prolongation, mais les Thunderbirds ont inscrit un point bien mérité devant leurs partisans. Et ils ont obtenu un meilleur résultat lors de la revanche de samedi, remportant une victoire de 4-3 en double en prolongation et obtenant une place en séries éliminatoires.

Riley Sheen a ouvert la marque pour les Dinos à 8:32 de la première période vendredi soir, mais les Thunderbirds ont répliqué avec un but de Michael Stenerson un peu plus de sept minutes après le début de la seconde période. Sheen a marqué à nouveau cinq minutes plus tard pour Calgary et les Dinos semblaient vouloir s’envoler avec la victoire, mais UBC s’est mérité un avantage numérique en troisième période et Stenerson a égalé la marque à 14:20 de la période. Cela a mené à la prolongation, où Dane Gibson a marqué le but vainqueur pour Calgary un peu moins de deux minutes après le début.

Cette défaite marquait la cinquième défaite consécutive des Thunderbirds et leur cinquième en 2019 (l’une de ces défaites a été en double prolongation contre les Golden Bears de l’Alberta le vendredi précédent). L'entraîneur-chef de UBC, Sven Butenschon, s'est dit satisfait de la manière dont son équipe s’est battue pour revenir, en particulier en troisième période, et a déclaré que c'était un signe que de meilleurs résultats étaient à venir.

«On a démontré du caractère en troisième période, nous tirions de l’arrière par un but et nous avons trouvé un moyen d'égaliser le match, très similaire à la semaine dernière contre l'Alberta. Nous tirons plusieurs leçons, nous mettons en œuvre des parties jeu et nous nous présenter ici demain avec la mentalité de jouer pendant 60 minutes de la bonne façon. Je pense que c’est à notre tour d’obtenir des rebonds, nous travaillons très fort, nous essayons avec tout ce que nous avons, je pense que de bonnes choses vont arriver. »

Et de bonnes choses sont effectivement arrivées le soir suivant. Calgary a de nouveau marqué en premier grâce au but de Jared Hauf à 18:24 de la première période, mais UBC a réagi en inscrivant les buts d'Adam Rossignol et de Quentin Greenwood en deuxième période. Jordan Henderson a égalisé la marque pour les Dinos au début du troisième tiers, mais Matt Revel a donné l'avantage aux Thunderbirds lors d’un avantage numérique avec moins de cinq minutes à jouer. Cependant, Dylan Busenius a répliqué en inscrivant un but en avantage numérique à six contre quatre à huit secondes avant la fin du match pour forcer la prolongation. Cette fois-ci, UBC a remporté le match un peu plus d'une minute après la deuxième prolongation (trois contre trois), grâce à un superbe jeu d’attaque de Stenerson:

C’était suffisant pour donner aux Thunderbirds leur première victoire en 2019 et pour freiner la série de quatre victoires des Dinos. Plus important encore, cela signifiait que UBC avait officiellement remporté la cinquième des six places en séries éliminatoires de Canada-Ouest. Maintenant qu’ils sont sortis de leur marasme de 2019, nous verrons s’ils peuvent poursuivre sur leur lancée.

Basketball Féminin

les Rams (no.3) dominent les Voyageurs lors du match Ruée vers l’or / Lancez pour la guérison  

Les Rams de Ryerson (no.3) accueilleront la finale féminine du 8 Ultime du 7 au 10 mars. Le calendrier a été publié et les billets d’une partie mis en vente cette semaine, et elles s’y préparent de différentes manières. Une de ses façons est la série de documentaires en coulisses produite par les étudiants (deux épisodes ont été publiés à ce jour), et l’autre concerne les parties spéciales, comme leur affrontement annuel de la Ruée vers l’ors / Lancez pour la guérison, qui s’est déroulé vendredi, et a marqué le coup d'envoi en vue du 8 Ultime. Ryerson a battu les Voyageurs de la Laurentienne 87 à 63 lors du match de vendredi.

La Laurentienne s'est démarquée tôt vendredi et a pris une avance de 6-5, mais Ryerson a ensuite riposté. Les Rams menaient 19-13 après le premier quart et ont prolongé leur avance à 43-30 à la demie et 64-47 après trois quarts de jeu, avant d’achever les Voyageurs avec un quatrième quart de 23-16. Sept joueuses de Ryerson ont inscrit huit points ou plus, menées par Sofia Paska (13 points et neuf rebonds, les deux sommets de l'équipe), tandis que Mackenzie Robinson a marqué 23 points pour Laurentienne.

Plusieurs joueuses de basketball et volleyball féminin de Ryerson se sont fait couper les cheveux sur le court à la mi-temp pour les donner à une organisation caritative. Cela faisait partie de l’initiative de basketball féminin U SPORTS, Lancez pour la guérison, lancée depuis 2007, qui a permis de recueillir plus de 1,25 million de dollars pour la Société canadienne du cancer et d’autres œuvres caritatives locales et provinciales et qui en est à sa huitième année de participation de toutes les écoles. Les universités Saint Mary's, StFX, UBC Okanagan, Western, Manitoba, Lethbridge, McGill et UPEI ont également organisé des parties Lancez pour la guérison cette fin de semaine. Voici quelques photos de l'événement à Ryerson:

Natation

les hommes du Rouge et Or remportent la quatrième rencontre du RSEQ, la première rencontre de l’année dans un bassin de 50 mètres pour le RSEQ 

La quatrième rencontre de la saison du RSEQ, organisée par le Rouge et Or de Laval ce week-end, comportait un élément inhabituel; il s’est déroulé dans un bassin de 50 mètres, une première cette saison pour les nageurs du RSEQ. Les événements du RSEQ se déroulent généralement dans un bassin de 25 mètres, mais cela a été modifié grâce aux prochains championnats canadiens U SPORTS (qui seront organisés par UBC en février) et à l’Universade d’été 2019 (qui se tiendra à Naples, en Italie, en juillet), les deux utilisant une piscine de 50 mètres. Et le Rouge et Or a très bien réussi sur le parcours plus long, terminant premier du côté des hommes et deuxième du côté des femmes.

L’équipe masculine de Laval a accumulé 350,5 points, devant les Carabins de Montréal (307) et les Redmen de McGill (227,5). Chez les femmes, Montréal a été la première avec 465 points, mais Laval a terminé deuxième avec 237 points et les Gee-Gees d’Ottawa troisième avec 174 points. Mais c’est le résultat masculin qui était particulièrement inattendu, le Rouge et Or ayant souvent terminé quatrième cette année.

Parmi les performances masculines de Laval à souligner, citons le capitaine Alexis Michailof, qui a remporté le 50 m libre, l’équipe de relais 4x100 m libre composée de Jean-Philippe Dufresne, Pierre-Adrien Simard, Ambroise Petit et Samuel Bélanger qui a remporté la médaille d’or, Petit ajoutant une médaille d’argent au 400 m QNI, Simon-Pierre Bélanger décrochant la médaille d’argent au 50 m brasse et Jérémie Déry-Bergeron remportant trois médailles (la médaille d’argent au 100 m brasse et l’argent au relais 4X100 m quatre nages et le bronze au 50 m brasse). Pour les femmes de Laval, Magalie Poudrier s'est démarquée avec les médailles de bronze au 200 m libre, au 50 m brasse et au relais 4x100 m libre. L’équipe de natation du Rouge et Or participera maintenant aux championnats du RSEQ, que les Carabins de Montréal accueilleront du 1er au 3 février.

Volleyball féminin

les Pandas (no.5) dominent les Dinos (no.2) avant que ces dernières prennent leur revanche  

L’un des plus importants affrontements de volleyball féminin ce week-end a été la série entre l’équipe du deuxième rang, les Dinos de Calgary (14-2 avant le match) et la cinquième équipe, les Pandas de l’Alberta (12-4). Vendredi, ce sont l’équipe en visite des Pandas qui a eu l'avantage, remportant une victoire serrée de 25-19, 20-25, 25-23, 22-25,20-18. C’était la première défaite à domicile des Dinos depuis près de deux ans qui est survenue en raison de la résistance de l’Alberta à deux avances de deux points consécutives de Calgary dans le cinquième set décisif. Kory White a ouvert la voie aux Pandas avec 21 attaques décisives, y compris celle qui scellé le match, tandis que Julia Zonneveld a ajouté 17 autres attaques. Kate Pexman a réussi 16 attaques marquantes pour Calgary.

Samedi, le vent a tourné en faveur des Dinos, qui ont remporté une victoire de 21-25, 25-18, 25-18, 32-30. Ce match a donné lieu à un autre marathon de manches, mais cette fois-ci, Hannah Tanasichuk, attaquante extérieure de troisième année de Calgary, a enregistré 27 attaques décisives (soit une de moins que le record de l'école), dont une pour mériter le point du match. Pexman a ajouté 17 attaques marquantes et cinq as au service, alors que White en a inscrit 22 pour l'Alberta.

Les Pandas accueillent les Huskies de la Saskatchewan pour deux parties la semaine prochaine, tandis que les Dinos ont un laissez-passer.

Athlétisme

les Tigers brillent à la rencontre en salle d’Athlétisme Nouvelle-Écosse

Un des rendez-vous remarquable d’athlétisme du weekend a été le Athletics Nova Scotia Indoor Open, où tous les établissements d’athlétisme du SUA, ainsi que des athlètes d’établissements secondaires et de clubs, participaient. Et les Tigers de Dalhousie ont obtenu des résultats impressionnants, ajoutant à ce qui est une année 2019 forte pour eux jusqu’à présent.

L’équipe féminine des Tigers tente de remporter son 30e titre de conférence consécutif cette saison, tandis que les hommes cherchent à améliorer leur meilleure performance de neuvième place aux championnats canadiens de l'an dernier. Les deux équipes ont obtenu de bons résultats à l'Open Jumpstart la semaine dernière (organisé par les Aigles Bleus de Moncton). Et ces résultats ont eu leur effet cette semaine.

Du côté des femmes, certaines des gagnantes des Tigres ont été Taylor Mattinson (60 mètres et 300 mètres, 18-19 ans), Maya Reynolds (60 mètres, 20-34 ans), Georgia Waller (1000 mètres, 18-19 ans), Savanna Jordan (1 500 mètres et 3 000 mètres, 20-34 ans), Olivia Hill (60 mètres haies, 18-19 ans) et Lorena Heubach (saut en hauteur et saut en longueur, 20-34 ans). Chez les hommes, Alex Godfrey (60 mètres, 18-19 ans), Matt Coolen (60 mètres et 60 mètres haies, 20-34 ans), Noah James (600 mètres, 18-19 ans), Hudson Grimshaw-Surrette (1 000 mètres, 20-34 ans) et Kaelen Schmidt (saut en hauteur, 20-34 ans) ont remporté des victoires.

Le matchs des étoiles de la LCHF dimanche à Toronto a présenté un fort contingent de joueuses U SPORTS, avec les anciennes élèves Ann-Sophie Bettez (McGill), Liz Knox (Laurier) et Brigette Lacquette (Manitoba), avec Knox et Lacquette comme capitaines d'équipe. L’Équipe Or, mettant en vedette Knox et Bettez, l’a emporté 8-4 sur l’Équipe Violet de Lacquette. Knox a joué la moitié du match dans le filet, alors que Bettez a inscrit un but et deux aides et a été nommée la deuxième étoile du match. Knox a même réussi un changement de gardienne en milieu de match avec sa coéquipière Noora Raty:

Parlant de matchs d’étoiles, quatre joueurs de football U SPORTS ont été invités à participer à des camps d'étoiles des universités américaines ce weekend, dont Mathieu Betts de Laval et Joel Van Pelt de Calgary à la 94e édition du match East-West Shrine Game au Tropicana Field à St-Petersburg en Floride, et Maurice Simba, de Concordia, et Alexandre Savard, de Laval, à la Coupe collégiale NFLPA dans le cadre du Rose Bowl à Pasadena, en Californie.

Dans la partie Shrine Game, Betts a débuté pour l’équipe de l’Est au poste d’ailier défensif et a enregistré un plaqué en solo, tandis que Van Pelt était suppléant pour l’équipe de l’Ouest (également sur la ligne défensive) et a marqué deux plaqués en solo et un plaqué assisté. Dans le Collegiate Bowl, Simba a eu de l’action sur la ligne offensive tandis que Savard a pris le poste de receveur, mais n’a pas enregistré de statistique. Voici une entrevue que Van Pelt a réalisé avec Emory Hunt de FootballGameplan.com avant le match sur ce que la participation au match Shrine signifie pour lui:

Toujours au football, l’ancien joueur de ligne offensive de l’Université McGill, Laurent Duvernay-Tardif, a pu rejoindre les Chiefs de Kansas City de la NFL avant le match de championnat de l’AFC de dimanche. Duvernay-Tardif était absent depuis sa fracture à la jambe le 7 octobre dermier contre les Jaguars de Jacksonville, mais a été enlevé de la liste des blessés cette semaine. Il figurait sur la liste des 53 joueurs pour le match de dimanche en tant que joueur de ligne suppléant, mais a ensuite été désigné comme l’un des sept joueurs inactifs de l’équipe. Les Chiefs ont finalement perdu 37 à 31 en prolongation contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, mettant fin aux espoirs de Duvernay-Tardif de remporter un Super Bowl cette saison. Mais il était ravi de pouvoir reprendre le football cette semaine:

Ailleurs dans le football, une équipe nationale canadienne des moins de 18 ans entraînée par l'entraîneur-chef de Carleton, Steve Sumarah (également entraîneur-chef permanent de l'équipe nationale junior), avec l’aide du coordonnateur de la défensive de Guelph, Adam Grandy, et de l'entraîneur des receveurs de Regina, Jeff Stusek, s’est inclinée 27-10 devant les États-Unis lors de la dixième édition de la Coupe internationale ce week-end.

Le tournoi de rugby à 7 féminin de l’Alberta, un événement de Canada-Ouest organisé par les Pandas de l’Alberta samedi et dimanche, a rassemblé un grand nombre de joueuses actuelles d’U SPORTS. La plupart des formations comprenaient de nombreuses joueuses des équipes de rugby à 15 des universités de Canada-Ouest, qui fera partie de la compétition nationale U SPORTS à l’automne. L’équipe à sept des Thunderbirds de UBC s’est imposée ce week-end, battant les Pronghorns de Lethbridge 19-12 en finale. Deux des trois essais de UBC ont été réalisés par des athlètes qui jouent également pour leur équipe à 15, Kally King et Nicole Mallow:

Également au rugby, deux personnes intronisées au Temple de la renommée de Rugby Canada ont été annoncées cette fin de semaine et ont toutes deux d'importants liens avec U SPORTS. En plus de sa longue carrière au rugby (entraînant actuellement l’équipe féminine de rugby à 7 des Cougars de Regina), Foster a été une joueuse dominante de l’équipe de hockey féminin des Cougars entre les saisons 1999-00 et 2002-03 (étant nommée deux fois à l’équipe d’étoiles) et est entraîneure adjointe de l’équipe de hockey depuis 2004. Parallèlement, la longue carrière de rugby de Scott Stewart comprend jouer pour UBC et être entraîneur à Western. Il est actuellement l’entraîneur-chef de l’équipe de rugby masculin des Bruins de l’UCLA.

En curling, les Badgers de Brock accueillaient le Brock Invitational ce week-end, mais le nouveau capitaine Sam Steep était occupé ailleurs. Il représentait l’Ontario aux Championnats canadiens juniors de curling à Prince Albert, en Alberta, et a été impliqué dans un match épique à 12 manches:

Au hockey masculin, il y a eu un match international intéressant cette semaine entre les Paladins du CMR et les Army Black Knights à West Point. Le CMR a perdu 5-2, mais l’écart n’était que d'un but dans les cinq dernières minutes. Et cette partie a généré plusieurs publications Twitter sur la série:

Sur une note plus triste, le télédiffuseur de longue date de la CBC, TSN et de la radio de l’Alberta,  Peter Watts, est décédé vendredi. M. Watts a longtemps été associé au sport universitaire canadien, depuis ses débuts à la station de radio CFRC de Queen’s, jusqu’à son travail avec CBC et TSN (qui lui a valu le prix des médias Sgambati en 1987) en passant par les relations avec les médias pour les prix BLG. La communauté U SPORTS lui a rendu hommage la semaine dernière quand il a été rapporté qu’il était peu probable qu’il récupère, et ces hommages se sont poursuivis ce week-end, y compris de la part de Jermaine Franklin de TSN:

Nos pensées vont à la famille et aux amis de Peter.