Basketball Masculin

Basketball Masculin Nouvelles

Basketball Masculin

Faites connaissance avec vos entraîneurs de U SPORTS : Matt McLean, Gaiters de Bishop

L’équipe U SPORTS

U SPORTS s’entretiendra avec un athlète, un entraîneur, et un membre du personnel clés de chacun de ses programmes sportifs dans le cadre de notre série d’entrevues « Faites connaissance avec… »

mclean_matt1.png (832 KB)

  • Nom : Matt McLean
  • École : Université Bishop
  • Sport : Basketball masculin   
  • Poste: Entraîneur adjoint principal
  • Ancienneté : Troisième saison
  • École / poste précédent : Entraîneur-chef, Cougars de Champlain-Lennoxville
  • Ville natale : Ottawa, ON

1. Comment en êtes vous venu à entraîner pour la première fois? Quel a été votre parcours jusqu’à ce poste avec les Gaiters de Bishop ?

Ce n’est qu’à partir de ma cinquième et dernière année à jouer au basketball universitaire avec Bishop que j’ai su que je voulais transformer ma passion en carrière. Le basketball a toujours été un élément essentiel de ma vie et, à ce moment-là, avec l’aide de certaines personnes proches de moi, j’ai réalisé que les choses n’avaient pas forcément à s’arrêter là. Après avoir terminé mes études avec Bishop, j’ai commencé à m’entraîner pour pouvoir jouer de façon professionnelle. Plus tard cette année-là, j'ai été sélectionné pour faire partie d’une équipe d’élite de la Ligue nationale de basketball du Canada (LNBC) à London, en Ontario, peu de temps après mon retrait de l'équipe.

matt_mclean2.jpg (559 KB)

Après quelques mois passés à travailler dans un centre commercial en tant que vendeur, tout en essayant de me rétablir d'une opération du genou, j'ai décidé que je voulais devenir entraîneur. J’ai pris contact avec Rod Gilpin, mon ancien entraîneur-chef, et il a accepté de me faire rentrer dans son équipe ; et c’est comme ça que nous travaillons ensemble depuis trois saisons.

2. Qui sont les gens qui vous ont le plus influencé en tant qu'entraîneur?

Ma plus grande influence, c’est certainement celle de mes parents. Les valeurs qu’ils m’ont inculquées sont les mêmes que celles que je transmets à nos joueurs. Rod Gilpin, notre entraîneur-chef, a eu un énorme impact sur mon développement en tant qu'entraîneur. Il m'a donné des opportunités et des responsabilités au sein de notre programme qui m’ont permis d'apprendre de mes erreurs à haut niveau. J’ai eu la chance d’être entraîné par d’excellents entraîneurs lorsque j’étais plus jeune, et ils ont influencé ma façon d’entraîner et de jouer. Il y a aussi eu Ian Mackinnon, qui est mon ancien entraîneur d'école secondaire, et aussi jouer sous les yeux des entraîneurs des Guardsmen d'Ottawa (les assistants de Carleton, et aussi Dave Smart), tout cela a eu un impact énorme sur la façon dont j’envisage le jeu. Plus récemment, à Bishop, j’ai eu la chance de cotoyer de grands esprits du basketball aux carrières plus qu’impressionnantes. C’est vraiment spécial de pouvoir parler de basketball sur le campus avec des gars qui ont presque tous commencé à entraîner avant même que je ne sois né, des entraîneurs tels que Rod Gilpin, Craig Norman, Eddie Pomykala, Steve Dunn et Steve Cassivi. Et enfin, je suis presque toujours en train de discuter de ballon avec mon ami proche, Diego Hernandez Garcia, qui entraîne en Espagne.

3. Comment décririez-vous votre style d’entraînement?

Mon style d’entraînement est basé sur l'honnêteté et le respect. Définir clairement les attentes et les objectifs dès le début, à la fois du point de vue de l’équipe et des joueurs, et m’engager (et aussi engager nos joueurs), à respecter ces attentes et ces objectifs.

4. Quel entraîneur admirez-vous le plus et pourquoi?

J'ai beaucoup de respect pour Ian Mackinnon qui m'a entraîné pendant des années quand j’étais plus jeune. C’est un entraîneur qui a des connaissances incroyables, et il m'a beaucoup appris sur le sport. Lorsque je me remémore le nombre d’heures et d’années qu’il a consacrées à mon développement, et l’impact considérable qu’il a eu sur moi en tant que personne, cela me rappelle l’impact remarquable que nous pouvons avoir en tant qu’entraîneurs.

5. Quel est votre plus grand moment ou votre plus belle réussite en tant qu'entraîneur?

Voir les joueurs grandir en tant que personnes, recevoir leurs diplômes et suivre leurs passions. Fort heureusement, à Bishop, cela arrive fréquemment.

6. Quel est le meilleur conseil que vous pouvez donner à un athlète ou à ses parents?

Soyez en avance et faites votre travail.

7. Comment avez-vous changé en tant qu'entraîneur au fil du temps. Quels principes / Quelles valeurs sont restés identiques?

Mes principes fondamentaux sont et resteront toujours les mêmes.

matt_mclean3.jpg (44 KB)

Il y a tant de choses à apprendre ; chaque fois que je peux aller dans une clinique, ou assister à un entraînement, ou avoir une conversation, lors de chacune de ces situations, il y a des détails dont je peux me servir pour apprendre, et, éventuellement, ramener ces connaissances à mes équipes.

8. Qu’aimez-vous faire lorsque vous n'êtes pas en train d’entraîner?

Partagez des expériences avec mes amis et ma famille.

Basketball Masculin

Athlètes de la semaine : Tarver de Winnipeg, Locke de York honorés

L’équipe U SPORTS