Basketball Masculin Nouvelles

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la semaine provenant des conférences Canada-Ouest, de SUO, du RSEQ et de SUA.

Football

Le Dr Laurent Duvernay-Tardif gagne le Super Bowl comme garde droit des Chiefs et devient le deuxième joueur de football U SPORTS à gagner une bague du Super Bowl

Lorsque les Chiefs de Kansas City ont remporté le match de championnat de l'AFC contre les Titans du Tennessee il y a deux semaines, le garde des Chiefs, le Dr Laurent Duvernay-Tardif (le seul joueur actuel de la NFL qui est également médecin) est devenu le cinquième joueur U SPORTS à prendre part au Super Bowl. Duvernay-Tardif a joué pour McGill de 2010 à 2013, remportant le trophée J.P. Metras en tant que meilleur joueur de ligne offensive du football universitaire canadien en 2013, et a poursuivi ses études à la faculté de médecine de l'université même après que Kansas City l'ait sélectionné au sixième tour du repêchage de la NFL de 2016. En mai 2018, il a obtenu un doctorat en médecine et une maîtrise en chirurgie à la faculté de médecine de McGill.

Comme mentionné ci-dessus, Duvernay-Tardif est l'un des cinq joueurs universitaires canadiens à avoir joué au Super Bowl. Il suit Jon Ryan (Rams de Regina, qui a remporté le Super Bowl XLVIII avec les Seahawks de Seattle et perdu le Super Bowl XLIX avec les Seahawks), Israel Idoine (Bisons du Manitoba, qui a perdu le Super Bowl XLI avec les Bears de Chicago), Jean-Philippe Darche (McGill, qui a perdu le Super Bowl XL avec les Seahawks) et Ken Clark (Huskies de Saint Mary's, qui a perdu le Super Bowl XIV avec les Rams de Los Angeles).

D'autres joueurs universitaires canadiens comme David Foucault (Carabins de Montréal), Dan Federkeil (Dinos de Calgary), Samuel Giguère (Vert & Or de Sherbrooke) et Tyrone Williams (Mustangs de Western) ont fait partie d'équipes de la NFL qui ont atteint le Super Bowl, mais n'ont pas joué le match. L'exploit de Duvernay-Tardif est donc rare, surtout lorsqu'il s'agit de participer et de gagner le Super Bowl ; il rejoint Ryan sur une très courte liste de joueurs universitaires canadiens à y parvenir.

Il est également à noter que Darche, l'un des cinq anciens universitaires canadiens à jouer au Super Bowl, est également un ancien de McGill, et est un médecin qui a obtenu son diplôme de médecine à McGill. En fait, il est médecin d'équipe pour les Chiefs.

L'entraîneur-chef des Chiefs, Andy Reid, a également des liens avec McGill, puisque sa mère y a obtenu un diplôme de médecine. C'est donc toute une série de liens. Et c'est une réalisation remarquable pour Duvernay-Tardif, qui a parlé à Arash Madani de Sportsnet après le match, et qui a également pris une photo sur le terrain avec ses parents :

Duvernay-Tardif est originaire de Mont-Saint-Hilaire, au Québec, à environ 30 kilomètres de Montréal. Sa participation au Super Bowl a suscité beaucoup d'intérêt au niveau local ; plus de 100 personnes se sont réunies pour assister au match du dimanche à la Taverne 1909 au centre-ville de Montréal, lors d'un événement qui a permis d'amasser plus de 40 000 $ pour la Fondation Laurent Duvernay-Tardif, un organisme dirigé par Duvernay-Tardif qui vise à "améliorer le temps consacré au sport et les ressources pour l'enseignement de l'art à l'école primaire en offrant, entre autres, des journées multisports et multidisciplinaires qui encouragent les enfants à cultiver diverses passions". La tante et la cousine de Duvernay-Tardif ont participé à cet événement, et elles étaient toutes deux ravies pour lui, comme elles l'ont dit à Simon Nakonechny de la CBC :

« Ça a été un match fou. C'était très stressant et riche en émotions », a déclaré la tante de Duvernay-Tardif, Liette Duvernay. « Je pensais qu'ils allaient perdre. »

 « C'est incroyable. Un seul mot: incroyable », a ajouté sa cousine, Anne Sylvain. « Il le mérite. »

 Sylvain et Liette Duvernay sont impatientes de dire à Duvernay-Tardif à quel point elles sont fières de lui.

 « Il a travaillé fort pour arriver à cette étape », a déclaré Liette Duvernay.

 Le premier ministre du Québec, François Legault, a également offert son soutien à Duvernay-Tardif sur Twitter :

Hockey féminin

Les Dinos vainquent les Cougars lors de la huitième édition de la Classique Crowchild devant une foule record

La huitième édition annuelle de la Classique Crowchild entre les Dinos de Calgary et leurs rivales de Canada-Ouest, les Cougars de Mount Royal, s'est déroulée jeudi au Saddledome de la Banque Scotia (domicile des Flames de Calgary de la LNH) et a donné lieu à des matchs de hockey masculin et féminin devant un public de 10 002 personnes. C'était un record de hockey féminin U SPORTS, et les Dinos ont gagné ce match 4-1, améliorant leur fiche dans ce match à 6-2.

Pour la troisième édition consécutive de la Classique Crowchild, c'est la gardienne de but de Calgary Kelsey Roberts qui s'est particulièrement distinguée. Roberts a réalisé 20 des 21 arrêts de la soirée et a obtenu la première étoile pour la troisième fois consécutive dans cette compétition. Pour sa part, Rebecca Clark a marqué le premier but des Dinos en début de première période, et Elizabeth Lang leur a donné une avance de 2-0 en deuxième période.

Nicolette Seper a riposté pour porter la marque à 2-1 avant la troisième, et Mount Royal a appliqué une pression à partir de là. Mais Brooke Dennett a scellé l'affaire pour Calgary, en inscrivant le troisième but des Dinos à moins de quatre minutes de la fin, sur un beau duel:

Dennett a ensuite donné une assurance avec un but dans un filet désert. Elle a ajouté que ça faisait du bien de marquer après certaines occasions qu'elle n'avait pas pu saisir plus tôt, mais que l'équipe avait encore des choses à travailler avant la revanche de vendredi à Mount Royal.

« J'ai eu quelques occasions en duel plus tôt dans le match, j'ai eu la passe et c'était un contre un et je savais que je devais faire une manoeuvre, j'ai coupé à travers la glace et j'ai tiré sur le bloqueur. Nous nous sentons bien pour demain - nous devons absolument améliorer certaines choses dans notre zone défensive, mieux soutenir notre défensive et mieux soutenir Kelsey, gagner nos batailles ».

Et cette revanche s'est avérée assez compliquée pour les Dinos, les Cougars l'emportant 2-1 en double prolongation sur un but de Breanne Trotter. Parmi les autres résultats remarquables du hockey féminin U SPORTS cette semaine, citons les Gee-Gees d'Ottawa qui ont battu les Stingers de Concordia (premières) 2-1 à domicile lors du match du RSEQ dimanche, les Huskies de Saint Mary's (2e) qui ont battu les Mounties de Mount Allison 2-0 lors du match du SUA (dans le cadre de leur match annuel Bell cause pour la cause) vendredi, et les Varsity Blues de l'Université de Toronto (3e) qui ont battu les Mustangs de Western 3-0 lors du match du SUO vendredi. Deux autres affrontements du Top 10 ont également eu lieu vendredi : les Martlets de McGill (7e) ont battu les Carabins de Montréal (6e) 3-2 à domicile en prolongation au RSEQ, et les Lakers de Nipissing (8e) ont battu les Lions de York (9e) 4-3 à domicile au SUO. Et Ottawa accueillait également le match commémoratif Mélisa Kingsley vendredi en l'honneur d'une ancienne joueuse décédée des suites d'un sarcome à l'âge de 20 ans en 2018. Les Gee-Gees ont battu les Ravens de Carleton 4-0.

Hockey masculin

Les Cougars battent les Dinos 5-4 en double prolongation à la Classique Crowchild

Tel que mentionné plus haut, la Classique Crowchild au Saddledome de la Banque Scotia à Calgary a également vu les équipes de hockey masculin des Dinos et des Cougars s'affronter plus tôt dans la soirée, et les Cougars se sont imposés 5-4 en double prolongation. Les Cougars sont sortis vainqueurs de la première période, mais Chris Gerrie, de Mount Royal, a marqué un but en début de deuxième période, et ses coéquipiers Hunter Zandee et Allan MacPherson ont suivi le mouvement pour donner aux Cougars une avance de 3-0 avant la troisième période. Cependant, Calgary a rebondi en troisième période, avec Mitch Cook, James Shearer et Coda Gordon qui ont tous marqué pour égaliser.

Après cela, Sean Richards a redonné l'avance à Mount Royal, et les Cougars semblaient prêts à remporter la victoire. Mais cela ne s'est pas produit immédiatement, puisque Kaden Elder a marqué pour les Dinos dans les dernières secondes de la troisième période pour forcer la prolongation. La première prolongation s'est déroulée sans but, mais Ryley Lindgren a marqué le but décisif un peu plus d'une minute et demie après le début de la deuxième prolongation.

Les Cougars ont ensuite remporté la revanche sur route 3-1 contre les Dinos vendredi. Pendant ce temps, un autre résultat remarquable du hockey masculin cette semaine a vu les Reds de l'UNB, premiers au classement, battre les Axemen d'Acadia, 10e, 4-2 sur la route en conférence du SUA vendredi. Et du côté du SUO, les Ravens de Carleton (3e) ont battu les Patriotes de l'UQTR (6e) 2-1 en fusillade à domicile vendredi, tandis que les Mustangs de Western ont battu les Gryphons de Guelph 5-4 lors de la mise au jeu du match initial Faceoff at the Forks (à l'aréna Budweiser Gardens, domicile des Knights de London de la Ligue de hockey de l'Ontario) et les Golden Hawks de Laurier ont battu les Warriors de Waterloo 5-4 lors du match annuel Battle at the Aud (à l'aréna Memorial Auditorium de Kitchener, domicile des Rangers de Kitchener de la Ligue de hockey de l'Ontario).

Basketball masculin

Les Golden Bears (4e) battent les Dinos (2e) à deux reprises, mettant fin à leur série de 16 victoires d'affilée pour s'emparer du sommet du classement de Canada-Ouest

Le basketball masculin de la conférence Canada-Ouest a donné place à deux résultats très significatifs cette semaine lors des affrontements entre les Golden Bears de l'Alberta (4e) et les Dinos de Calgary (2e). Cela a commencé jeudi, lorsque les Golden Bears ont battu les Dinos 70-69 à domicile. Ce résultat a été obtenu grâce à une performance tardive de l'Albertain Adam Paige, qui a réussi ses deux lancers francs à 4,8 secondes de la fin pour donner aux Golden Bears une avance de 70-69 qu'ils n'ont jamais redonée. Par la suite, Ezeoha Santiago de Calgary a manqué un tir de trois points, et Paige (qui avait réussi 15 points dans la soirée, à égalité avec Ivan Ikomey pour la tête de l'équipe) a récupéré le ballon et a été victime d'une faute à moins d'une seconde de la fin. Il n'a pas réussi ses derniers tirs, mais cela n'a pas eu d'importance puisque les Golden Bears étaient déjà en tête ; ça les a juste amenés à célébrer la victoire.

Cette victoire signifie que l'Alberta et Calgary sont à égalité au premier rang du classement de Canada-Ouest et que la série de 16 victoires des Dinos est terminée. Les Golden Bears ont ensuite battu Calgary 103-87 sur la route, samedi, dans un match revanche, menés par Brody Clarke avec 28 points.

Lutte

Les Badgers remportent leurs sixième et cinquième titres consécutifs de lutte du SUO et se préparent à accueillir le championnat U SPORTS

Les Badgers de Brock continuent de dominer la scène de la lutte du SUO. Lors des championnats du SUO ce week-end, organisés par les Gryphons de Guelph, l'équipe féminine de Brock (classée première au niveau national) a remporté son sixième championnat de conférence consécutif, affichant 63 points contre 51 pour les Mustangs de Western, qui occupent la deuxième place. Pendant ce temps, l'équipe masculine (classée troisième au niveau national) a remporté son cinquième titre de conférence consécutif, enregistrant 95 points contre 66 pour les Marauders de McMaster, deuxièmes. Les Badgers ont remporté 10 des 19 médailles d'or distribuées pendant la journée. L'entraîneur Marty Calder a déclaré que c'était une performance impressionnante de la part de ses lutteurs, même s'ils peuvent encore s'améliorer avant d'accueillir les championnats de lutte U SPORTS les 21 et 22 février à St.Catharines.

« Nous sommes fiers des efforts que nos athlètes fournissent jour après jour, et des progrès qu'ils ont réalisés au cours de la saison. Je pensais que nous luttions vraiment bien aujourd'hui, malgré quelques difficultés en soirée, mais nous avons fait face à une grande concurrence ici ce soir. Nous avons du travail à faire avant (les championnats) U SPORTS, mais nous sommes excités à l'idée de pouvoir lutter dans notre gymnase pour un championnat national ».

Toujours en lutte, Jevon Balfour, ancien élève de Brock, luttera contre Jasmit Phulka pour la place de 74 kg masculin dans l'équipe canadienne au tournoi de qualification olympique panaméricain. Ce match aura lieu samedi à Calgary.

Réseaux sociaux

Cette semaine, de nombreuses écoles U SPORTS et le bureau national ont participé à la 10e campagne annuelle Bell Cause pour la cause pour la sensibilisation à la santé mentale et la collecte de fonds, via les réseaux sociaux (en particulier mercredi, jour officiel de la campagne), en publiant des lignes directrices nationales sur les meilleures pratiques et en organisant des matchs spéciaux Bell Cause pour la cause. Voici quelques messages qui ont été publiés :

En basketball masculin, les Rattlers de Saskatchewan de la Ligue canadienne élite de basketball (les champions en titre de la LCEB) ont dévoilé mercredi que Chad Jacobson était leur nouvel entraîneur en chef. M. Jacobson est actuellement l'entraîneur adjoint principal des Huskies de la Saskatchewan, un rôle qu'il conservera également, et il y a passé plus de sept ans en tant qu'assistant. Jacobson a joué avec les Minot State Beavers de la NCAA de 2001 à 2004, puis avec les Bobcats de Brandon de 2005 à 2007. Il a ensuite été entraîneur des Bobcats en 2008 avant de passer au niveau secondaire, puis aux Huskies. Jacobson a été entraîneur adjoint des Rattlers l'année dernière, et le nouveau directeur général des Rattlers est l'entraîneur en chef des Huskies, Barry Rawlyk, ce qui fait qu'il y a plusieurs liens entre eux.

La grille de diffusion de la LCEB sur CBC a également été dévoilée cette semaine :

Au rugby, l'équipe féminine canadienne de rugby à sept a terminé deuxième au Sydney Sevens en Australie, tandis que l'équipe masculine de rugby à sept a terminé 10e. Les deux équipes comptent de nombreux anciens de U SPORTS. Chez les femmes, le Canada a disputé le match de la médaille d'or grâce à une victoire de 34-0 sur l'Australie en demi-finale. La capitaine de l'équipe et ancienne des X-Women de St. Francis, Ghislaine Landry, a marqué un des essais.

Et au soccer féminin, l'équipe nationale féminine canadienne se rendra en demi-finale du championnat de qualification olympique féminin Concacaf 2020 après une série de solides performances au Texas cette semaine. Une victoire 9-0 contre la Jamaïque samedi a scellé cette progression, et l'ancienne des Bisons du Manitoba, Desiree Scott, a porté le brassard de capitaine pour ce match, son 150e pour l'équipe féminine senior canadienne :


profile_1.png (74 KB)

Andrew couvre les sports universitaires canadiens depuis 2005 dans des médias tels que le Queen's Journal, le CIS Blog et Yahoo Canada, où il a également été rédacteur en chef du blog de football canadien, 55-Yard Line. Il est titulaire d'un baccalauréat en arts (avec distinction) de l'Université Queen's et d'une spécialisation en histoire. Il travaille actuellement comme auteur et rédacteur pour Awful Announcing et The Comeback.

Suivez Andrew sur Twitter @AndrewBucholtz