Football Masculin Nouvelles

Football Masculin

Ouellet De Carlo, des Gaiters, perdure dans son rôle de leader pour la nouvelle équipe du SUA

Brett Dickie

Personne n’est à court d’accolades à l’endroit du capitaine vétéran de Bishop’s, Matthew Ouellet De Carlo, autant à l’extérieur du jeu que sur le terrain même. 

Le joueur de ligne offensive de 6-pieds-5, 310-lbs, explique que sa façon de penser est la suivante : « Surpasse-toi dans tout ce que tu fais ».  

Les honneurs qu’il a récoltés, jusqu’ici, sont entre autres « révélation de l’année 2014 » et « joueur de ligne de l’année 2016 » pour ses Gaiters de Bishop. Ajoutez à ça : deux fois « Étoile académique canadienne » et ancien participant à la coupe Est-Ouest et vous réaliserez qu’il saisit également l’importance d’équilibrer études et sports.

De Carlo playing in the 2017 U SPORTS Valero East-West Bowl
De Carlo joue dans le 2017 U SPORTS Valero East-West Bowl

« Il est important de réserver du temps chaque jour pour compléter tout ce que tu as à faire », d’expliquer De Carlo. « J’essaie juste de trouver les petits moments libres dans une journée pour boucler mes tâches ; mine de rien, ces petits moments s’accumulent. Le fait d’avoir une salle d’étude pour l’équipe aide également beaucoup ; il faut savoir en profiter. »

Regardons quatre ans en arrière, De Carlo terminait sa dernière année au CÉGEP du Collège Champlain, voisin de Bishop à Lennoxville, Qué. Comme il le dit si bien, ce n’était pas une décision très difficile que de déménager « à côté ».

« L’environnement me plaisait énormément à Lennoxville et je m’y suis acclimaté rapidement », de commenter De Carlo. « J’aimais beaucoup ce qu’ils offraient, autant sur Ie plan académique que sportif, tel que le nouveau sportsplex en construction. L’équipe perdait aussi quelques finissants sur la ligne offensive alors je savais que j’avais une chance de jouer immédiatement, ce qui faisait bien mon affaire. »  

Dès son arrivée sur le campus, il a voulu avoir un impact sur son entourage.

J’aime donner l’exemple et j’ai toujours été guidé par les meilleurs, Je veux arriver chaque jour et offrir le meilleur de ce que j’ai pour l’équipe.

Matthew Ouellet De Carlo

À l’instar de la position qu’il occupe sur le terrain, De Carlo n’a pas besoin que l’attention soit dirigée sur lui pour avoir une influence importante sur l’équipe. Son éthique de travail et sa préparation personnelle ne sont pas des choses que ses coéquipiers tiennent pour acquises. Alors que les Gaiters font la transition vers les Maritimes pour la première saison du SUA, De Carlo voit ça comme une occasion pour leur équipe de se développer davantage et il est excité d’être l’un des vétérans à la tête du groupe.

« Nous étions tous très excités de nous joindre au SUA et nous savions que ce serait un haut niveau de compétition », de dire De Carlo. « Cela dit, nous avons le même objectif chaque année, celui de remporter le championnat de notre ligue. J’avoue que les longs déplacements seront un facteur, mais je le répète, les buts sont les mêmes et nous essayons de travailler aussi fort que nous le pouvons pour les atteindre. »

La moitié de la saison étant déjà derrière nous, il est évident que le football du SUA est à la hauteur de sa réputation compétitive. Et ceci, malgré la fiche de 1-3 des Gaiters, leur unique victoire datant du 15 septembre contre les Mounties de Mount Allison qui ont récemment essuyé une perte de 27-26 aux mains des Huskies de Saint Mary’s qui, jusqu’ici sans défaite, détiennent la première place au classement.

À mi-chemin, actuellement, nous sommes là où nous pensions l’être au cœur de cette forte concurrence, Mais, comme je le disais, nos buts sont les mêmes et nous voulons être toujours actifs au football en novembre. Ici, à Bishop, nous ne visons que des saisons gagnantes.

Matthew Ouellet De Carlo

Une fois ses études terminées, De Carlo espère poursuivre sa performance en classe, mais cette fois, dans le rôle inverse. Tout en continuant d’appliquer les leçons et vertus que le football a contribuées à sa vie, le vétéran vise à faire carrière en éducation.

« Je veux rester impliqué dans le football et aider de toutes les façons que je pourrai », dit-il. D’abord, je planifie devenir professeur d’anglais au niveau secondaire ; mon stage commencera en février et inclura six semaines d’enseignement. »

Tous les morceaux sont en place pour que De Carlo excelle dans la poursuite de son rôle de leader et c’est exactement ce qui est sur le point de se produire. Le natif de Pierrefonds, Qué. et ancien représentant du conseil étudiant a vite reconnu l’occasion qui lui était offerte à Lennoxville et ne risque pas de regretter son choix. Parmi tous les individus qui font son éloge, l’entraîneur-chef des Gaiters, Cherif Nicolas, a peut-être su l’exprimer le mieux :

Matt est un leader né, mais l’équipe au grand complet.

Cherif Nicolas - Gaiters L'entraîneur-chef