Football Masculin Nouvelles

Football Masculin

Jeshrun Antwi, des Dinos, trouve un nouveau pays et une nouvelle famille au football

Christian Ryan

Si le football peut répondre à la quête d’une seconde chance dans un nouvel endroit, Jeshrun Antwi était mûr pour ce sport avant même de mettre le pied sur le terrain. 

Avant d’immigrer au Canada en 2010, le demi à l’attaque des Dinos de Calgary avait déjà demeuré en Israël et au Ghana. Mais le trajet n’était pas fini pour autant, une fois en sol canadien, puisque Antwi aurait à se déplacer entre Calgary, Toronto, et Montréal à moult reprises. S’étant déplacé autant de fois, Antwi ne se sentait chez lui nulle part au Canada, jusqu’à ce qu’il retourne à Calgary pour y amorcer son secondaire.

C’est lorsque je suis arrivé à l’école secondaire que je me suis vraiment installé, parce que j’ai commencé à jouer au football. 

Antwi

La constante d’Antwi a toujours été le sport, où il excellait. Un athlète multidisciplinaire, il pratiquait tout sport qui le faisait vibrer après une journée d’école. Éventuellement, le désir de participer à tous les sports allait causer des conflits et limiter le jeune athlète. L’adepte du volleyball et du basketball voyait ses saisons se chevaucher ; c’est tout à fait par hasard qu’il a trouvé sa carrière sportive.

« Mes profs à ce moment-là me disaient tous que j’avais l’allure d’un joueur de foot, » dit-il. « C’était un sport auquel je n’avais jamais joué et j’étais quelque peu sceptique, mais ils disaient que j’avais le gabarit pour ça. Alors, comme ça, je suis allé sur le terrain et je suppose que c’est à ce moment-là que j’ai eu la piqûre. »           

Dinos_vs_Huskies_(in_body).jpg (510 KB)

Alors qu’il était un naturel au football, Antwi avait quand même besoin de coaching en classe. Il a capté l’attention de sa principale d’école secondaire, Katherine Miller, et les deux sont rapidement devenus complices ; Antwi, encore une fois, trouvait un nouveau chez-soi.

« La première fois qu’elle et son conjoint (Kevin Miller) m’ont vu, elle a cru en moi, elle a vu un certain potentiel en moi comme être humain et comme étudiant, » dit-il. « Ils m’ont ouvert leur foyer et m’ont aidé à devenir un étudiant. Aujourd’hui, je les appelle mes parents canadiens, parce qu’ils sont en quelque sorte exactement cela… mes parents. Je n’ai pas les mots qu’il faut pour décrire l’énormité de la place qu’ils tiennent dans ma vie. »

Ils m’ont ouvert leur foyer et m’ont aidé à devenir un étudiant. Aujourd’hui, je les appelle mes parents canadiens, parce qu’ils sont en quelque sorte exactement cela… mes parents. Je n’ai pas les mots qu’il faut pour décrire l’énormité de la place qu’ils tiennent dans ma vie. 

À compter du secondaire et jusqu’à l’Université de Calgary, les leçons que ses parents canadiens ont inculquées à Antwi l’ont conduit à des sommets sur le terrain et à l’extérieur du terrain. Malgré une saison recrue à U SPORTS écourtée à cause d’une blessure, sa performance sur le jeu et dans ses cours lui a valu une mention Étoile académique canadienne, prouvant qu’il a bel et bien trouvé sa niche, à la fois comme joueur de football et comme étudiant.       

Dinos_vs_Huskies_(in_body_2).jpg (140 KB)

« Comme étudiant-athlète, “étudiant” vient en premier lieu, » dit-il. « Je suis passé à travers ma première année et j’avoue que ça m’a pris par surprise. J’avais travaillé fort, oui, mais je me suis quand même surpris. En même temps, c’était euphorique pour moi d’avoir terminé une année universitaire et de réaliser qu’avec un travail acharné et un engagement sérieux, je pouvais exceller sur le terrain de football tout en excellant dans mes études. » 

Antwi a réellement connu son moment de gloire comme figure dominante de U SPORTS sur sa plus grande scène de football, la 52e Coupe Dofasco Vanier. À sa deuxième année comme joueur, il a couru 177 verges contre le Rouge et Or de Laval, une équipe considérée pratiquement invincible. Bien que les Dinos aient perdu la Coupe Vanier 2016 au compte de 31-26, la vraie course au titre ne faisait que commencer à Calgary.   

Les Dinos ont fait un retour en force en 2017, actuellement sans défaite en six matchs. Antwi s’est révélé un facteur clé dans cette séquence victorieuse, le joueur de troisième année ayant gagné 357 verges au sol et réussi deux touchers pour aider les Dinos à prendre Canada Ouest d’assaut. Alors que la 53e Coupe ArcelorMittal Dofasco Vanier, à Hamilton, ON semble encore à des années-lumière en termes de football, Antwi sait très bien ce que vise son équipe.

« Si une seule des équipes de foot de U SPORTS ne vise pas Hamilton, cette équipe est — à mon avis — dans le mauvais sport, » de dire Antwi. « Nous nous sommes rendus jusqu’au bout et nous avons perdu.» 

Nous essayons de ne pas regarder trop loin en avant, mais au fin fond de nous-mêmes je crois que pour nous y rendre de nouveau, nous savons qu’il nous faut prendre un match à la fois, un jeu à la fois. 

Après une vie de déménagements, Antwi a finalement trouvé sa nouvelle résidence, sa famille et sa passion à travers le football. Par contre, même s’il peut enfin appeler Calgary sa résidence, rien ne lui ferait plus plaisir qu’un autre voyage à Hamilton.

 

Football_Picto.png (10 KB)VANIER CUP FACT: L'entraîneur qui a le plus de victoires de l'histoire de la Coupe Vanier est Glen Constantin, qui a une fiche de 8-1 avec le Rouge et Or de Laval. Le deuxième entraîneur avec le plus de victoires est Peter Connellan de Calgary avec une fiche de 4-1. Deux entraîneurs sont à égalité avec trois victoires chacun: Brian Towriss de la Saskatchewan (3-6) et Blake Nill (3-5), qui est le seul entraîneur à avoir mené trois équipes (St. Mary's, Calgary et UBC) à la Coupe Vanier.

 

 

New_Vanier_Logo.png (16 KB)

TVA Sports et Sportsnet sont de nouveau les diffuseurs officiels des demi-finales et de la finale du football de U SPORTS en 2017... La Coupe Mitchell (RSEQ à Canada-Ouest) et la Coupe Uteck (SUO à SUA) sont prévues pour le samedi 18 novembre, alors que la Coupe Vanier ArcelorMittal Dofasco suivra le samedi 25 novembre à 13h HE au Tim Hortons Field à Hamilton... Pour toute l’information concernant la 53e Coupe Vanier (incluant la billetterie) visitez coupevanier.com.

 

Christian_Ryan.png (65 KB)Christian est un étudiant de troisième année en médias sportifs à l'Université Ryerson. Il a déjà obtenu un baccalauréat en anglais à l'Université Acadia, où il a été commentateur pour les équipes de soccer des Axemen et Axewomen d’Acadia. Son répertoire comprend U SPORTS, la Ligue canadienne de hockey féminin et la série Verizon IndyCar pour le Grand Prix automobile de Toronto.