Football Masculin Nouvelles

Corporatif

Gérant d’estrade: les Mustangs et Marshall sont exceptionnels à la Coupe Vanier, les Pandas et les Thunderbirds se partagent des victoires au hockey féminin, split, les X-Men ont les dessus des Axemen au basketball devant une foule de 2400 personnes

Andrew Bucholtz

Crédit: Michael P. Hall

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la fin de semaine.

Football

Les Mustangs et Marshall remportent la Coupe Vanier Cup devant le Rouge et Or

La victoire de 39-17 des Mustangs de Western contre Laval lors de la 53e Coupe Vanier ArcelorMittal Dofasco, samedi au Stade Tim Hortons de Hamilton, a été une percée majeure pour le programme et pour l'entraîneur-chef Greg Marshall. Il s’agissait de la première victoire de Marshall en tant qu'entraîneur-chef à la Coupe Vanier et le septième titre de Western, mais le premier depuis 1994. Ces statistiques sont remarquables étant donné que Marshall et les Mustangs étaient une force du football universitaire canadien depuis longtemps. Marshall a parlé de ce que le match signifiait pour lui avec Stephen Brunt de Sportsnet avant la Coupe Vanier.

Marshall a connu une excellente carrière en tant que porteur de ballon à Western à la fin des années 1970 et au début des années 1980, remportant le trophée Hec Crighton à titre de meilleur joueur de football universitaire du Canada en 1980, mais jamais la Coupe Vanier. Sa première saison remonte à 1978, après que les Mustangs aient remporté les titres consécutifs de la Coupe Vanier en 1976 et en 1977, et bien que Western ait obtenu de bons résultats durant sa carrière entre 1978 et 1981 (en remportant la Coupe Yates pour devenir champion du SUO en 1979, 1980 et 1981, en plus de remporter la Coupe Churchill en 1979), une défaite de 43-12 à la Coupe Vanier contre Acadia en 1979 est le plus près qu’il se soit approché du titre national durant ces quatre saisons. Les Mustangs étaient de retour à la Coupe Vanier en 1982, leur première année sans Marshall, mais ont perdu 39-14 contre UBC. 

Marshall a ensuite joué avec les Eskimos d'Edmonton de 1982 à 1984, remportant une Coupe Grey à sa première année, puis est retourné aux rangs universitaires en tant qu'entraîneur adjoint avec Western suite à une blessure au genou qui a mis fin à sa carrière. Il a connu beaucoup de succès en tant qu'adjoint, travaillant avec les Mustangs de 1984 à 1996 (comme coordonnateur offensif de 1992-1996) et les aidant à remporter sept Coupes Yates, plus les Coupes Vanier en 1989 et 1994. Marshall est ensuite devenu entraîneur-chef à McMaster et a remporté le trophée Frank Tindall décerné à l'entraîneur national de l'année en 2000 (devenant la deuxième personne à remporter le Hec Crighton et le Frank Tindall, après Rick Zmich), et a mené les Marauders à quatre trophées consécutifs de la Coupe Yates de 2000 à 2003 mais ils n'ont jamais réussi à atteindre la Coupe Vanier. 

Après avoir occupé le poste d'entraîneur-chef des Tiger-Cats de Hamilton de la LCF de 2004 au début de 2006, Marshall est revenu au football universitaire avec Western comme coordonnateur offensif avant la saison 2006. Le légendaire entraîneur-chef de Western Larry Haylor (qui était l'entraîneur-chef de l'équipe depuis 1984, la première saison de Marshall en tant qu'adjoint) a pris sa retraite après la saison et Marshall a été nommé entraîneur-chef. Et les Mustangs ont immédiatement eu du succès grâce à son implication. En 2006, ils ont terminé avec une fiche de 5-3 avec Marshall au poste de coordonnateur offensif et ont atteint les demi-finales du SUO. Ils ont terminé avec un dossier de 4-4 en 2007, mais ont survécu en éliminatoires, battant Guelph à la Coupe Yates avant de perdre face au Manitoba à la Coupe Mitchell. L’année 2008 a été encore meilleure, avec une fiche de 7-1 pour les Mustangs durant la saison, les menant jusqu’à la Coupe Vanier, mais ils ont perdu 44-21 face à Laval dans ce match (aussi joué à Hamilton). Donc c'était un lieu et un adversaire connus pour Marshall et Western pour prendre leur revanche.

Les Mustangs avaient été forts sous Marshall depuis 2008, remportant deux Coupes Yates (2010 et 2013) et participant à cette finale quatre fois, mais ils n'avaient pas réussi à retourner à la finale nationale jusqu'à cette saison. C’est de manière décisive qu’ils l’ont fait cette année, affichant une saison régulière parfaite, puis en battant Guelph (66-12), Laurier (75-32) et Acadia (81-3) pour établir la rencontre avec Laval. Ils ont été dominants dans le match de samedi, battant le Rouge et Or 39-17. Cela a permis aux fans de prendre d'assaut le terrain:

Western a pris une avance de 7-0 avec moins de cinq minutes écoulées dans le match sur une course de touché de 13 verges du quart Chris Merchant, et a poussé cette avance à 16-7 à la demie, et s’est vraiment démarqué au troisième quart avec un autre touché et un touché de sûreté. Deux touchés au quatrième quart ont donné une avance de 39-10 aux Mustangs avec 7:08 à faire, et Laval n'a réussi qu’à inscrire sept points dans la dernière minute.

Merchant, nommé joueur par excellence de la Coupe Vanier, a mené l’offensive pour Western, complétant 13 de ses 20 passes pour 276 verges et un touché et courant 13 fois pour 89 verges et deux touchés. Alex Taylor a ajouté 150 verges au sol en 26 courses, Cedric Joseph a amassé 63 verges et deux touchés en 14 portées, et Harry McMaster a capté cinq passes pour 115 verges. Les lignes offensives et défensives des Mustangs méritent également une grande partie des éloges. La ligne défensive a enregistré cinq sacs et a constamment précipité le quart-arrière de Laval, Hugo Richard, le limitant à 235 verges par la passe tout en maintenant le Rouge et Or à 70 verges au sol. La ligne offensive a ouvert le jeu au sol de Western, et bien qu'ils aient permis cinq sacs, ils ont également permis à Merchant de prendre le temps de lancer plusieurs passes en profondeur.

Il est remarquable de voir les Mustangs remporter leur premier titre depuis 1994, et il est aussi remarquable de voir Laval faillir. Le Rouge et Or a été l'équipe la plus dominante du football universitaire canadien depuis sa formation en 1996, remportant un nombre record de neuf titres (y compris la saison dernière), et avait remporté trois des cinq dernières Coupes Vanier avant ce match. (Les Carabins de Montréal ont remporté la quatrième place et perdu la cinquième, donc ce fut une période quinquennale intéressante pour les champions du RSEQ) La victoire de Western est la première Coupe Vanier pour une école du SUO depuis la victoire de McMaster en 2011, qui est également survenue contre Laval.

Un match ne signifie certainement pas que le rapport des forces a changé de façon permanente, mais les Mustangs ont terminé leur saison parfaite avec non seulement une victoire, mais une victoire dominante (plus le combat serré de Calgary contre le Rouge et Or lors de la défaite de 35-23 à la Coupe Mitchell la semaine dernière) pourrait suggérer que les équipes de l'extérieur du Québec s'améliorent dans leur capacité à affronter les poids lourds du RSEQ. La performance de Western a certainement été impressionnante. Et elle a marqué un retour tant attendu au sommet du monde du football universitaire canadien pour les Mustangs et Marshall.

Hockey féminin

l’équipe du premier rang, les Pandas, et l’équipe du deuxième rang, les Thunderbirds, partagent une victoire et une défaite en supplémentaires, les Bisons (no.4) remportent leurs huitième et neuvième parties consécutives

Les équipes occupant le premier et le deuxième rang du hockey féminin U SPORTS se sont affrontées cette fin de semaine, avec un partage d’une victoire et d’une défaite pour les Pandas de l'Alberta et les Thunderbirds de UBC lors de deux parties disputées à Vancouver. Vendredi, les Thunderbirds ont remporté une victoire de 3-2 en prolongation, avec le premier but de Shay-Lee McConnell dans l’association Canada-Ouest, qui s’est avéré être le but gagnant en prolongation. Cassandra Vilgrain et Logan Boyd ont également marqué pour UBC, tandis que Lindsay Weech et Amy Boucher ont répondu pour l'Alberta.

Samedi, les Pandas ont à leur tour remporté une victoire de 3-2 en prolongation lors d'un match remarquable où elles ont dominé les Thunderbirds 34-8 au chapitre des tirs. Autumn MacDougall a marqué deux fois pour l'Alberta, y compris le but gagnant en supériorité numérique, tandis qu'Alex Poznikoff a aussi marqué. Jaedon Cooke et Emily Costales ont répondu pour UBC, tandis qu'Amelia Boughn a effectué 31 arrêts dans la défaite.

Ailleurs, l’équipe occupant le quatrième rang, les Bisons du Manitoba sont sur une lancée, avec deux grosses victoires contre les Dinos de Calgary ce weekend. Vendredi, le Manitoba a rebondi rapidement d'un déficit de 1 -0 avec quatre buts en deuxième période contre un seul de Calgary, obtenant une victoire de 4-2. Natasha Kostenko, Alexandra Anderson, Jordan Zacharias et Alanna Sharman ont toutes marqué pour les Bisons. Samedi, les Dinos se sont à nouveau imposées 1-0, mais le Manitoba a marqué trois buts d'affilée pour l'emporter 3-1. Zacharias, la meilleure marqueuse de Canada-Ouest, a inscrit son neuvième but de la saison, tandis que Courtlyn Oswald et Venla Hovi ont marqué pour les Bisons.

Un autre résultat remarquable du top-10 a vu les Martlets de McGill (no.9) perdre 4-3 aux mains des Gee-Gees d'Ottawa en fusillade vendredi, même si elles ont dominé Ottawa 42-24 au chapitre des tirs durant la partie.

Basketball masculin

Les X-Men remportent une victoire contre l’équipe du dixième rang, les Axemen, devant une foule de 2400 amateurs.  

Les X-Men de St. Francis Xavier ont remporté une victoire impressionnante ce weekend, donnant à l’équipe numéro 10, les Axemen d'Acadia, leur première défaite de la saison avec une victoire de 80-78 vendredi soir au Scotiabank Centre de Halifax devant plus de 2 400 partisans avant un match de l'équipe nationale canadienne contre les Bahamas. StFX menait 28-22 après le premier quart et 52-40 à la demie, mais Acadia a dominé les X-Men 23-18 au troisième quart et 15-10 au quatrième, menant à un pointage final serré.

Les Axemen ont réduit l’écart à 76-75 en fin de match après qu'Erik Nissen (qui a mené le match avec 26 points et 11 rebonds) a réussi deux lancers francs, mais après qu’un panier de StFX ait augmenté le score à 78-75, Davonte Provo des X-Men a volé le ballon de Nissen, menant à une faite de Nissen sur Justin Andrew. Andrew a réussi les deux lancers francs pour porter le score à 80-75, et un coup franc de Nissen tardif et un layup de Ben Miller ont ramené l’écart à deux points dans la dernière minute, mais Acadia n’a pas pu se rapprocher.

Les Axemen se sont repris une victoire de 88-78 sur UPEI samedi dans un match de quatre points, mené par 21 points de Nissen et 15 points, 13 rebonds, sept passes et cinq interceptions de Miller. Pendant ce temps, les X-Men ont battu le Cap-Breton 108-99 samedi.

Volleyball féminin

Les Spartans remportent deux victoires contre l’équipe du troisième rang, les Pandas, et enregistrent leurs cinquième et sixième victoires consécutives  

Ce fut un excellent weekend pour l'équipe féminine de volleyball des Spartans de Trinity Western, qui a battu les Pandas de l'Alberta (no.3) lors de deux parties à domicile et a prolongé sa série de victoires à six matchs. Vendredi, les Spartans ont dominé en quatre sets, remportant 26-24, 20-25, 25-21, 25-17 grâce à 12 attaques décisives, trois blocs et 12 récupérations de l'attaquante Hilary Howe et 33 aides, quatre attaques, trois as et deux blocs de la passeuse Brie King. Samedi, Trinity Western a gagné en cinq sets, remportant 25-16, 23-25, 26-24, 21-25, 15-9. Howe a de nouveau brillé avec 20 attaques marquantes, alors que King a inscrit un sommet en carrière avec 44 passes décisives et ajouté 17 récupérations, tandis que Avery Heppell, attaquante de milieu de terrain, a enregistré 10 blocs et cinq attaques décisives.

 

Cela a poursuivi la remontée impressionnante des Spartans après une fiche de début d’année de 1-2. Elles affichent maintenant sept victoires et trois défaites pour la saison. Un autre résultat notable du top-10 a été obtenu dimanche lorsque les Martlets de McGill, no. 10, ont devancé le Rouge et Or de Laval, no.9, en cinq sets. L’attaquante Claire Vercheval a mené les Martlets avec 16 attaques marquantes et trois as, tandis que l’attaquante de milieu Erika Cournoyer a réussi 15 attaques marquantes, un as, 2,5 blocs, une paire de récupérations et deux passes décisives.

Natation

Les Thunderbirds gagnent les Championnats Canada-Ouest, les Carabins remportent la Coupe du Québec, les Warriors et les Varsity Blues reçoivent les titres de divisions de l’Ontario

Il y a eu beaucoup d'activités importantes en natation ce weekend, avec des titres pour les Thunderbirds de UBC, les Carabins de Montréal, les Warriors de Waterloo et les Varsity Blues de Toronto. Aux Championnats de Canada-Ouest organisés par les Vikes de Victoria, UBC a terminé au premier rang chez les hommes et chez les femmes. Les Thunderbirds ont récolté 1 111 points et remporté 14 médailles d'or et 35 médailles au total, loin devant les 512 points de Calgary. Les hommes de UBC ont terminé avec 838 points, 10 médailles d'or et 28 médailles au total, tandis que Calgary a terminé deuxième avec 672,5 points.

Yuri Kisil, de l'Université de la Colombie-Britannique, a été nommé nageur de la compétition après avoir aidé à battre cinq records de conférence tout au long du weekend et à remporter cinq médailles d'or et deux d'argent.

Kelsey Wog, du Manitoba, a mérité le titre de nageuse féminine de la rencontre avec trois médailles d'or et six médailles au total, dont des médailles d'or record au 200 m quatre nages indivividuel et au 100 m dos.

Au RSEQ, les Carabins de Montréal ont pris la tête du côté masculin et féminin de la troisième Coupe du Québec, qu'ils ont accueilli samedi. Ils ont gagné le volet masculin avec 136 points contre 121 pour McGill et le volet féminin avec 178 points contre 86 pour McGill. Lors de la quatrième Coupe du Québec dimanche, McGill a battu Montréal 135-120 chez les hommes tandis que les Carabins ont battu les Martlets 181-71 chez les femmes. Samuel Wang, de l'Université McGill, a connu une fin de semaine particulièrement impressionnante en remportant trois médailles d'or et une médaille d'argent, samedi et dimanche, lui donnant le titre de nageur de la compétition pour les quatre Coupes du Québec cette année.

Les Redmen ont également eu à composer avec les blessures. Bradley Cocker, à sa première année avec l'équipe après quatre saisons de natation pour les Dinos de Calgary, s’est blessé au dos à nouveau au 200 m dos samedi, mais a terminé la course avant de se rendre à l'hôpital. Toute l'équipe de McGill a continué la compétition avec le mot « Bread » inscrit sur leurs pieds pour lui rendre hommage dimanche.

En Ontario, les Warriors de Waterloo ont accueilli une triple rencontre avec Ottawa et Laurier vendredi avant les Championnats de division de la fin de semaine, remportant six épreuves. Ottawa a remporté 17 des 27 épreuves. Waterloo a ensuite pris part aux Championnats de division deBray à l’Université Brock samedi et a terminé au premier rang, devançant l’Université Laurentienne avec 42 médailles au total contre 38 et 14 médailles d’or contre 12. Laurier a pris le troisième rang avec 14 médailles et quatre médailles d’or.

Ottawa a terminé deuxième au classement général derrière Toronto lors des Championnats de division Fairweather de dimanche à Guelph.  Les Varsity Blues ont remporté 75 médailles, dont 31 d'or, tandis que les Gee-Gees ont récolté 13 médailles au total et quatre médailles d'or. Du côté des points, les femmes de Toronto ont inscrit 1 147 points, devant Western (634) et Ottawa (556), tandis que les hommes des Varsity Blues ont enregistré 1159,5 points, devant Ottawa (707) et Western (568,5).

Chez les hommes, Eli Wall a remporté les épreuves de 50m (28,24), 100m (1: 00,64) et 200m (2: 12,88) brasse pour Toronto. Chez les femmes, Kylie Masse, championne du monde et détentrice du record du monde 2017, a ouvert la voie aux Varsity Blues avec des victoires individuelles au 50m dos (26,70), 200m dos (2: 04,72), 100m libre (54,05) et 400m libre (4 : 06.93), avec l'entraîneur-chef Byron MacDonald particulièrement impressionné par sa nage de 400m libre.

«La performance de la rencontre était assurément le 400m libre de Kylie», a déclaré MacDonald. «Même si elle n'a jamais couru cette course, elle a nagé le meilleur temps au Canada cette année, Kylie a connu un été rempli de pression qui a abouti à un record du monde. La décision a été prise è l’automne de diversifier les épreuves en compétition.»

Hockey masculin

Les Golden Hawks l’emportent sur la cinquième équipe, les Redmen et les Gee-Gees ont le meilleur des Lions (no.8)

Il y a eu deux revirements importants au SUO cette semaine, avec les Golden Hawks de Laurier qui ont battu l’équipe du cinquième rang, les Redmen de McGill, 5-2 samedi et les Gee-Gees d'Ottawa qui ont eu le dessus des Lions de York (no.8) 4-3 en fusillade samedi. Andrew Fritsch a été le meneur pour Laurier grâce à un but victorieux et à une passe, tandis que Brandon Robinson, Christian Mroczkowski, Neil Aird et Will Cook ont ripsoté pour les Golden Hawks et Colin Furlong a effectué 28 arrêts.

Pour les Gee-Gees, Médric Mercier, Brendan Jacome et Eric Locke ont tous marqué en temps règlementaire, tandis que Connor Sills a marqué le seul but en tirs de barrage. Le gardien d'Ottawa Anthony Brodeur a arrêté les trois tireurs de York et a effectué 34 arrêts avant la fusillade, tandis que Alex Fontinos, de York, a arrêté 55 des 58 tirs qu'il a affrontés.

York avait battu les Ravens de Carleton 3-2 en fusillade vendredi, tandis que McGill a battu les Warriors de Waterloo 6-3 vendredi. Ailleurs, StFX (no.4) a battu Saint Mary's (no.6) 4-2 mercredi et a dominé Acadia (no.7) 2-1 vendredi, et le Manitoba a partagé des victoires lors de la série de fin de semaine avec Calgary, gagnant 3-2 vendredi, mais perdant 4- 0 samedi.

 

Basketball féminin

L’équipe à la tête du classement, les Axewomen, continuent leur série de victoires sur les Panthers, les Gaels gagnent contre les Lancers (no.5)

L'équipe de basketball féminin des Axewomen d’Acadia a obtenu la première place au classement national pour la première fois la semaine dernière, et elle a enregistré une impressionnante victoire de 84-63 contre les Panthers de UPEI dans un match de quatre points samedi. Les cinq partantes d'Acadia ont marqué plus de dix points chacune et ensemble elles ont inscrit 79 des 84 points des Axewomen, menées par les 19 points, 12 rebonds et sept passes de Paloma Anderson. Katie Ross et Alexandra Berry ont également marqué deux doubles, terminant avec 20 points et 10 rebonds et 14 points et 11 rebonds respectivement.

Les Gaels de Queen's ont également remporté deux victoires remarquables ce weekend à domicile. Elles ont battu les Lancers de Windsor (no.5) 71-51 vendredi grâce à un effort défensif remarquable qui a tenu les Lancers à un pourcentage de tirs de 30,8. Offensivement, Marianne Alarie a ouvert la voie pour Queen's avec 23 points dans neuf tirs sur 14, dont quatre de sept en profondeur, et a ajouté cinq rebonds, tandis que Veronika Lavergne a récolté 14 points et sept rebonds (dont cinq rebonds offensifs).

Samedi, les Gaels ont battu les Mustangs de Western 71-68, Alarie marquant à nouveau 23 points.

Volleyball masculin

Les Warriors vainquent les Rams (no.10) en sets consécutifs, l’équipe numéro un, les Spartans l’emportent sur les Golden Bears (no.4) 

Il y a eu quelques résultats remarquables en volleyball masculin ce weekend, avec notamment la victoire à domicile en sets consécutifs des Warriors de Waterloo sur les Rams de Ryerson (no.10), samedi. Les Warriors ont connu un excellent début avec une victoire de 25-13 au premier set, suivi de victoires de 25-21 et 25-19. Waterloo a été fort au filet tout le match, affichant 16 blocs contre trois pour les Rams, avec sept provenant de Matthew Mawdsley. Il a également ajouté trois as et quatre attaques. Braden Cok a enregistré 18 points pour les Warriors grâce à 17 attaques marquantes et deux blocs assistés.

Ailleurs, l’équipe numéro un au classement, les Spartans de Trinity Western, ont connu une excellente fin de semaine, remportant deux parties à domicile contre les Golden Bears de l'Alberta, dans une reprise de la finale du championnat national de l'an dernier (également remportée par les Spartans). Vendredi, TWU a laissé tomber le premier set 22-25, mais a rebondi pour gagner les trois prochains 25-23, 25-19 et 25-19, mené par 14 attaques de Jacob Kern. Samedi, les Spartans ont gagné 25-23, 25-21, 25-16, avec Eric Loeppky établissant un record d’attaques en trois sets pour Trinity Western avec 21 (et un pourcentage de réussite de .594).

Lutte

Les Bears et les Pandas raflent l’Huskie Open

Ce fut une bonne fin de semaine pour les lutteurs de l'Université de l'Alberta, qui ont remporté des titres à l'Huskie Open de l'Université de la Saskatchewan, tant chez les hommes que chez les femmes. Les Pandas ont remporté le volet féminin avec 47 points (Regina a terminé deuxième et Saskatchewan troisième), tandis que les Golden Bears ont gagné le volet masculin avec 73 points (la Saskatchewan a terminé deuxième et Calgary troisième). Melvin Arciaga, Aidan McKeage et Nicholas Golenice, les lutteurs les plus impressionnants de l'Alberta, ont remporté la médaille d'or chez les hommes de 57 kg, 76 kg et 82 kg respectivement. Josh Bodnarchuk (61 kg chez les hommes), Alex Schell (48 kg chez les femmes) et Taylor Follensbee (82 kg chez les femmes) ont remporté l'or pour la Saskatchewan. Arciaga a été choisi comme lutteur masculin par excellence du tournoi, tandis que Follensbee a gagné cet honneur du côté féminin. L'Alberta et la Saskatchewan ont également participé à une double rencontre vendredi soir.

Publications de la semaine sur les réseaux sociaux:

Les félicitations de Greg Brady pour les Mustangs, les Ice Wolves encouragent les Gaels

Avec la victoire de Mustangs à la Coupe Vanier, beaucoup d'anciens élèves de Western ont fait parvenir des messages de félicitations à l’équipe. L'un des messages remarquables est celui de Greg Brady, l'ancien animateur des Mustangs et animateur de l’émission du matin sur Sportsnet 590 The Fan :

Ailleurs, l’équipe de hockey féminin des Gaels de Queen’s hosted a special appreciation day for the Kingston Ice Wolves minor hockey teams, who cheered them on in an overtime win against Ryerson Sunday:

profile_1.png (74 KB)Andrew couvre les sports universitaires canadiens depuis 2005 dans des médias tels que le Queen's Journal, le CIS Blog et Yahoo Canada, où il a également été rédacteur en chef du blog de football canadien, 55-Yard Line. Il est titulaire d'un baccalauréat en arts (avec distinction) de l'Université Queen's et d'une spécialisation en histoire. Il travaille actuellement comme auteur et rédacteur pour Awful Announcing et The Comeback.

Football Masculin

Coupe Vanier: Les Mustangs de Western au galop pour le titre national

L’équipe U SPORTS