Football Masculin Nouvelles

Football Masculin

Le Défi Est-Ouest Valero U SPORTS 2018 prend son envol à Québec

Marshall Ferguson

(Crédit: Mathieu Bélanger/Université Laval)

Le repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF) vient à peine de se terminer et de nombreux jeunes joueurs ont transformé leur performance lors du Défi Est-Ouest de 2017 en une opportunité d’évoluer chez les professionnels. Alors que ces joueurs attendent les camps d'entraînement de la LCF qui s’amorceront au cours des prochaines semaines, le prochain groupe de talents prêts pour la LCF travaille fort cette semaine à Québec.

Les joueurs invités au Défi Est-Ouest proviennent de tous les coins du pays, tant par leur résidence que par leur université. La conférence de Sports universitaire de l’Ontario (SUO) mène le nombre total d'invités avec 34, suivis de près par la conférence de Canada-Ouest (23), RSEQ (17) et SUA (11).

Finaliste de la dernière Coupe Vanier et hôtes de l’édition 2018 du Défi Est-Ouest, le Rouge et Or de l’Université Laval a le plus grand nombre de porte-couleurs qui participeront à l’événement avec sept. Champion universitaire à l’automne dernier, les Mustangs de Western compteront six joueurs.

defi-estouest-setup_(merchant)-1.jpeg (116 KB)
(Credit: Mathieu Bélanger / Laval Université)

L'un des joueurs des Mustangs qui sera présent est le quart-arrière Chris Merchant, un transfert de l'Université de Buffalo. Alors que Merchant devait en principe représenter la formation de l’Ouest en raison de la division géographique, il a été assigné à l'équipe de l'Est cette semaine en raison d'un déséquilibre numérique, ce qui signifie que le pivot des Mustangs affrontera ses coéquipiers secondeurs de l’autre côté de la ligne de mêlée.

Du côté de l’Ouest, le quart désigné sera Micheal O'Connor de l'Université de la Colombie-Britannique. O'Connor ressemble aux Brad Sinopoli, Kyle Quinlan et Andrew Buckley qui ont marqué l'histoire récente des quarts-arrières de U SPORTS. Avec de bonnes performances samedi, le duel Merchant - O'Connor devrait relancer la conversation concernant les quarts canadiens chez les pros.

Même s'il est toujours amusant de parler des quarts-arrières, la véritable histoire cette semaine à Québec est le niveau de talent si relevé. Dans l'ensemble, des joueurs de ligne aux receveurs, des secondeurs aux demis-défensifs, ce groupe possède l’aspect physique, la vitesse et une capacité naturelle sans fin.

defi-estouest-setup_(defence)-1.jpeg (182 KB)
(Credit: Mathieu Bélanger / Laval Université)

Il y a un sentiment de compétition en entraînement qui ne vient pas uniquement des rivalités exprimées en saison ou en séries, mais plutôt du fait que ce groupe a assez de talent pour dominer le repêchage 2019 de la LCF. Les joueurs présents l’ont d’ailleurs exprimé plusieurs fois cette semaine.

À chaque exercice, à chaque moment de silence entre les coups de sifflet, les joueurs démontraient une intensité et un focus que l’on retrouve rarement lors d’un match d'étoiles universitaires.

Habituellement, des événements comme le Défi Est-Ouest mettent en vedette deux équipes ayant des plans de match suivant des directives strictes sur le blitz et sur la couverture, avec un groupe de joueurs qui ne sont pas nécessairement à l'aise les uns avec les autres.

Cela peut entraîner de mauvaises communications, des erreurs et, inévitablement, un match à faible pointage avec un rythme lent.

Pas cette année.

Après avoir discuté avec des entraîneurs, recruteurs et joueurs de U SPORTS, il semble que l'énergie accumulée dans les entraînements favorise la mise en valeur des meilleurs talents canadiens ce samedi après-midi au Stade TELUS de l’Université Laval.

Avec des quarts si talentueux pouvant repérer de rapides receveurs derrière une ligne offensive si physique et athlétique, tout est en place pour une recette favorisant un pointage élevé

Par contre, il n’y a qu’un seul problème: la défensive n’est pas piquée des vers non plus. De la ligne de mêlée aux secondeurs, passant par les demis de coins physiques, tous voudront bien paraître samedi après-midi dans leur plus grande audition en carrière.

S’ils performent à la hauteur ce week-end à Québec, ce ne sera que le début d’une longue aventure.


Suivez Marshall Ferguson à le defi Est-Ouest sur nos channels sociaux de football: 

Football Masculin

La cuvée 2019 du prochain repêchage de la LCF impressionne au Défi Est-Ouest

Marshall Ferguson

(Crédit: Mathieu Bélanger/Université Laval)