Hockey Féminin Nouvelles

Hockey Féminin

Bujold de StFX nommée joueuse de l’année

L’équipe U SPORTS

Sarah Bujold, une attaquante de troisième année des X-Women de StFX, a été nommée joueuse de l’année de U SPORTS en hockey féminin, mercredi soir.

Bujold, une étudiante en sciences de l’activité physique originaire de Riverview au Nouveau-Brunswick, est devenue la deuxième joueuse de StFX à recevoir cet honneur, après que Brayden Ferguson a remporté le prix à la saison 2007-2008. C’est également la deuxième fois où le prix est gagné par une joueuse de SUA, et les deux sont de StFX. 

Les autres gagnants des prix de U SPORTS dévoilés au Banquet des étoiles canadiennes sont la gardienne de but de McGill Tricia Deguire, qui a été nommée recrue de l’année; l’attaquante de Mount Royal Sarah Weninger, qui a reçu le prix Marion Hilliard (étudiante-athlète engagée dans son milieu); ainsi que l’entraîneur de Saint Mary’s Chris Larade, qui a été nommé entraîneur de l’année pour la deuxième saison consécutive. 

Le Championnat de hockey féminin de U SPORTS 2017, organisé à l’Université Queen’s, se mettra en branle jeudi au Strathcona Paper Centre à Napanee en Ontario et se poursuivra jusqu’à dimanche avec le match pour la médaille d’or, à 19 h, HE. Tous les matchs de la compétition seront diffusés sur OUA.TV.

 

TROPHÉE BRODRICK (joueuse de l’année) : Sarah Bujold, StFX 

Étudiante en sciences de l’activité physique originaire de Riverview, au Nouveau-Brunswick, Bujold a mené la conférence et la nation au chapitre des points (43) et des buts marqués cette saison (24). 

L’attaquante de troisième année a été nommée joueuse par excellence et membre de la première équipe d’étoiles de Sport universitaire de l’Atlantique en menant les X-Women à une troisième place durant la saison régulière, avec une fiche de 16-8-0. 

Son différentiel +/- de 29 a été le deuxième plus élevé au pays alors qu’elle a mené le Canada au chapitre des buts gagnés avec cinq. Bujold occupe également le deuxième rang au classement de U SPORTS en ce qui concerne les tours du chapeau, avec trois en 24 matchs joués. 

« Sarah a connu une année phénoménale et s’est grandement développée en tant que joueuse et en tant que personne », a déclaré l’entraîneur-chef de StFX David Synishin. « Elle est non seulement une de nos meilleures joueuses, mais aussi une des plus travaillantes. Elle mène par l’exemple dans son entraînement hors glace ainsi que sur la patinoire. Elle mérite pleinement d’être reconnue en tant que meilleure joueuse de hockey féminin de U SPORTS. » 

Les autres candidates étaient les attaquantes Mélodie Daoust de McGill, Lauryn Keen du Manitoba et Krystin Lawrence de Windsor.

 

RECRUE DE L’ANNÉE : Tricia Deguire, McGill 


La recrue de McGill Tricia Deguire, une gardienne de but de 5 pi 7 originaire de Sherbrooke au Québec, a commencé 18 des 20 matchs disputés par McGill et figure au deuxième rang des meneuses du RSEQ au chapitre des minutes jouées (1026). Étudiante de première année en éducation physique, Deguire a inscrit une fiche de 14-3 avec un blanchissage, menant la conférence du Québec pour ce qui est des victoires, du pourcentage d’arrêts (.930) et de la moyenne de buts alloués (1.75). Deguire se présente au tournoi national après avoir inscrit une fiche de 4-1 en série, ainsi que deux blanchissages, une faible moyenne de buts alloués de 0.97 et un pourcentage d’arrêts de .958. 

« Tricia est tellement calme et régulière devant le filet », a déclaré l’entraîneur-chef de McGill Peter Smith. « Elle réussit des arrêts clés, joue avec beaucoup de confiance et est très habile dans le maniement et l’arrêt de la rondelle devant le filet. Elle est solide et confiante et elle est une source d’inspiration pour ses coéquipières et ses entraîneurs. » 

Les autres candidates étaient les attaquantes Annie Berg de Brock, Sydnee Baker de l’UPEI et Kennedy Ganser de l’Alberta.


ENTRAÎNEUR DE L’ANNÉE : Chris Larade, Saint Mary’s 


L’entraîneur-chef de Saint Mary’s Chris Larade est l’entraîneur de l’année de U SPORTS en hockey féminin pour la deuxième saison d’affilée et en est à sa sixième saison avec le programme des Huskies.  

Larade et la formation 2015-2016 des Huskies ont remporté le championnat de SUA, leur premier titre depuis 2010. L’équipe a décroché la médaille de bronze au championnat national. 

Cette saison, Saint Mary’s a pris le premier rang au classement de la saison régulière avec une fiche de 18-3-3 et a obtenu son laissez-passer par le biais de la ronde de demi-finale Subway de hockey féminin de SUA. 

Les expériences passées de Larade incluent trois ans en tant qu’entraîneur-chef du programme féminin midget AAA Metro Boston Pizza de la NSFMHL, où l’équipe a récolté trois titres de la province et de la ligue et deux médailles d’argent de l’Atlantique et où il a été nommé entraîneur de l’année à deux reprises. 

Il a été entraîneur adjoint d’Équipe Nouvelle-Écosse aux Jeux d’hiver du Canada 2011, qui se sont tenus à Halifax. Il a également été très impliqué dans le programme de haute performance de Hockey Nouvelle-Écosse aux niveaux U18 et U16, gagnant la Coupe Défi atlantique à cinq reprises. 

Larade est le deuxième entraîneur de Saint Mary’s à recevoir le titre d’entraîneur de l’année. Il se joint à l’ancienne entraîneure des Huskies Lisa MacDonald, qui avait eu l’honneur de recevoir ce prix au cours de la saison 2002-2003. 

« L’Université Saint Mary’s félicite l’entraîneur Larade pour avoir remporté ce prestigieux prix pour la deuxième année d’affilée », a indiqué le directeur des sports de Saint Mary’s Kevin Downie. 

« Le coach Larade est un professionnel intègre et compétent qui incarne très bien la devise latine de notre université : “Age Quod Agis”, ce qui signifie “Fais bien ce que tu fais”. Nous sommes très fiers que le coach Larade soit reconnu par U SPORTS et par ses pairs non seulement parce qu’il fait bien ce qu’il fait, mais parce qu’il le fait pour les bonnes raisons. » 

Les autres candidats étaient Julie Chu de Concordia, Rachel Flanagan de Guelph et Jon Rempel du Manitoba.

 

PRIX MARION HILLIARD (étudiante-athlète engagée dans son milieu) : Sarah Weninger, Mount Royal

 
L’attaquante vétérane Sarah Weninger est la récipiendaire du prix Marion Hilliard attribuée à une étudiante-athlète engagée dans son milieu. Weninger a terminé à égalité au championnat des marqueuses de Mount Royal cette saison, avec neuf buts et 13 points en 25 matchs. 

En dehors de la glace, Weninger est engagée dans plusieurs initiatives bénévoles, y compris le programme de Hockey Alberta, Le hockey et l’éducation sont de réels outils sociaux (HERO), qui utilise le sport du hockey en tant qu’outil de motivation et d’enseignement de compétences auprès des jeunes marginalisés du Canada. En plus de son engagement auprès de HEROS, Weninger a également participé au camp des futurs leaders de Hockey Alberta, qui aide à préparer les entraîneurs à jouer un rôle actif dans les programmes de Hockey Alberta et dans leur communauté. Sur le plan académique, Weninger a obtenu une moyenne pondérée cumulative de 3,66 pour ses deux derniers semestres et est sur la bonne voie pour faire partie des étoiles académiques canadiennes cette saison.

« Sarah est extrêmement déterminée à améliorer la vie de ceux qui l’entourent, que ce soit dans la communauté du hockey ou dans la vie en général », a commenté l’entraîneur-chef de Mount Royal Scott Rivett. « Sa relation avec HEROS est vraiment remarquable. Sarah a invité d’autres joueuses de l’équipe à travailler avec eux et plusieurs continuent de bâtir leurs relations avec ces jeunes sur une base hebdomadaire et ont un réel impact sur leur vie. Nous avons amassé plus de 3000 $ et créé un événement pour ces enfants que la plupart n’avaient jamais expérimenté auparavant, et ce fut en grande partie grâce à tout le travail accompli para Sarah. »

Les autres candidates étaient l’attaquante Kristi Riseley de Toronto, la défenseuse Beatrice Harrietha de Saint Mary’s et l’attaquante Vickie Lemire d’Ottawa.

Hockey Féminin

La soirée du hockey à Auckland: la Néo-Zélandaise Gina Davis forge sa carrière universitaire avec les Lancers

Graham Neysmith

La saison dernière, Davis a joué dans l'Association de hockey sur glace d'Auckland (AIHA). (Crédit Gerry Marentette)