Hockey Féminin Nouvelles

Corporatif

Gérant d’estrade: les équipes de hockey masculin des Pronghorns et des Redmen attirent plus de 1000 partisans

L’équipe U SPORTS

(Crédit: DEREK DRUMMOND)

Hockey masculin

les Dinos vainquent les Pronghorns devant une foule de plus de 1600 spectateurs, tandis que les Stingers l’emportent sur les Redmen devant 1029 partisans

Il y avait quelques affrontements de taille au hockey masculin U SPORTS cette semaine. Jeudi, les Pronghorns de Lethbridge ont attiré plus de 1 600 spectateurs lors de leur match contre les Dinos de Calgary au centre ENMAX de Lethbridge (qui sera le domicile des Hurricanes de Lethbridge dans la WHL et également là où les Pronghorns accueilleront les championnats canadiens de la Coupe universitaire David Johnston de hockey masculin en mars). De leur côté, les Redmen de McGill ont attiré une foule à guichets fermés de 1 029 spectateurs à leur aréna McConnell pour le 17e match annuel du carnaval d'hiver, vendredi. Les deux équipes hôtes ont perdu, Calgary vainquant Lethbridge 2 à 0 et Concordia battant McGill 5 à 4 en prolongation, mais les deux matchs ont été des affrontements serrés offrant beaucoup de moments excitants aux spectateurs présents.

Lors du match Calgary-Lethbridge, les Pronghorns ont débuté en force, empêchant les Dinos de réussir un tir au but pendant les cinq premières minutes. Mais Calgary a commencé à contrôler le match à partir de là, devançant Lethbridge 11 à 9 au chapitre des tirs en première période et 15 à 6 en deuxième période. Le gardien des Pronghorns, Garrett Hughson, a empêché les Dinos de s’inscrire au tableau pour une bonne partie du match, réalisant 37 arrêts au total, mais Dane Gibson de Calgary a marqué sur un revirement avec moins de sept minutes à faire pour donner l’avance aux Dinos.

Malgré quelques attaques tardives, Lethbridge n’a pu égaliser et Cain Franson, de Calgary, a ensuite scellé le match avec un but dans un filet désert. Jordan Papirny a effectué 17 arrêts pour enregistrer le jeu blanc pour les Dinos. Calgary a ensuite remporté la deuxième moitié de cette série à domicile vendredi, obtenant son troisième jeu blanc consécutif avec une victoire de 5 à 0 (Matthew Greenfield réalisant 16 arrêts dans ce match).

Pendant ce temps à Montréal (un match qui a marqué le premier match à guichets fermés anticipé de l'histoire de McGill), les Stingers ont été les premiers à s’inscrire au tableau grâce à un but de Jean-Philippe Beaulieu à 1:22 de la première période, mais Keanu Yamamoto a riposté moins de une minute plus tard pour les Redmen. Jerôme Verrier et Guillaume Gauthier ont ajouté des buts pour donner une avance de 3-1 à McGill au premier entracte, mais Beaulieu a réduit l’écart à un but à 8:20 de la deuxième période avec son deuxième but de la soirée.

Frédéric Gamelin a rétabli une avance de deux buts pour les Redmen avec un but en désavantage numérique à 16:49 de la seconde, mais Philippe Sanche a répondu au jeu de puissance de Concordia moins d'une minute plus tard. En troisième, Philippe Charbonneau a égalisé pour les Stingers avec un peu plus de cinq minutes à faire au match, entraînant la prolongation. McGill a eu quelques occasions dans le cadre supplémentaire, mais c’est Dylan McCrory de Concordia qui a marqué le but gagnant à 2:30, secondé par Beaulieu et Bradley Lalonde.

Volleyball masculin

les Bobcats (no.1) remportent leur premier balayage en 19 ans contre les Golden Bears 

L’équipe de volleyball masculin des Bobcats de Brandon a remporté la première place au classement pour la première fois de l’histoire du programme cette semaine (après un balayage sur la route des Spartans de Trinity Western, anciennement no.1) et ils l'ont bien défendue avec une rare paire de victoires sur la route contre les Golden Bears de l'Université de l'Alberta (no.4). Vendredi soir, les Bobcats ont enregistré une victoire de 25-23, 26-24, 33-31, leur neuvième victoire en manches consécutives d’affilée, et samedi, ils ont gagné 25-23, 21-25, 25-22, 25- 18. C’est la première fois que les Golden Bears de volleyball masculin se faisaient balayer à domicile dans une série de fin de semaine depuis une défaite contre les Huskies de la Saskatchewan les 14 et 15 janvier 2000.

Vendredi, Brandon a connu un bon départ dans les deux premiers sets, mais l'Alberta a riposté pour se ressaisir à chaque fois. Les Golden Bears (qui avaient eux-mêmes huit victoires consécutives) ont ensuite pris une avance de 8-2 au début du troisième set, mais Brandon a répliqué pour égaliser à 17 points. Aucune des deux équipes n’a réussi à prendre une avance pendant un certain temps, poussant la manche à 32-31 avant que les Bobcats soient en mesure de l'achever. Seth Friesen a mené Brandon avec 20 attaques marquantes et neuf récupérations durant le match, tandis qu'Elliott Viles a totalisé 13 attaques marquantes et sept récupérations. Le passeur Reece Dixon a récolté 56 passes décisives, un sommet du match.

Samedi, les Bobcats ont remporté le premier set 25-23, mais les Golden Bears ont rebondi avec une victoire de 25-21. Au troisième set, l'Alberta a pris une avance importante, mais Brandon s'est battu pour l’emporter et les Bobcats se sont envolés avec la victoire dans le quatrième set. Robin Baghdady a mené Brandon avec 17 attaques décisives, tandis que Viles en a ajouté 15. L'entraîneur-chef des Bobcats, Grant Wilson, a déclaré par la suite que l'adversité à laquelle son équipe a eu à faire face dans cette confrontation (y compris dans le deuxième set, leur première défaite en 29 sets, et dans le troisième set, où ils ont eu à effectuer une remontée) leur a été utile:

Je pense honnêtement que nous en avions besoin. Nous avons pris pour acquis que les choses allaient bien se passer mais leur équipe est bien trop forte pour penser ainsi. C'était un réveil pour nous, et je suis content que les gars aient répondu. 

S'ils continuent à jouer de cette façon, les Bobcats seront très difficiles à battre.

Hockey féminin

les Pandas (no.2) et les Martlets (no.3) s’inclinent devant deux équipes non-classées, les Thunderbirds et les Gee-Gees 

Il y a eu deux grosses surprises au hockey féminin de U SPORTS ce week-end. Vendredi soir, les Thunderbirds de UBC, non classées, ont vaincu les Pandas de l'Alberta (no.2) 2 à 0 sur la route, et dimanche, les Gee-Gees d'Ottawa, non-classées, ont remporté une victoire à domicile de 2 à 0 contre les Martlets de McGill (no.3).

Le match Thunderbirds-Pandas de vendredi soir a été marqué par une impasse en première période, mais Ashley McFadden a marqué pour UBC en deuxième et Céline Tardif a ajouté un but dans un filet désert en fin de match. Malgré le fait d'être menées 27-12 dans les tirs au but, les Thunderbirds se sont imposées, surtout grâce à l’effort de la gardienne Tory Micklash, qui a réalisé 27 arrêts pour sa neuvième victoire et son quatrième jeu blanc de la saison.

Ce résultat a mis fin à une série de cinq victoires consécutives chez les Pandas. L’Alberta s’est par la suite imposée avec une victoire de 2-1 en tirs de fusillade lors de la revanche de samedi, mais UBC a définitivement eu le dessus vendredi. Les Thunderbirds ont maintenant une fiche de 9-4-3-4 pour la saison, mais occupent la troisième place de Canada-Ouest, à seulement sept points des Pandas, ce qui n’était donc pas aussi surprenant que ce qui s’est passé dimanche en Ontario. L’équipe du dernier rang, les Gee-Gees (2-9-0 avant le match), ont battu les Martlets, meneuses de la division avec une fiche de 9-2, grâce aux buts de Mélodie Bouchard et Mélina Roy et à un jeu blanc de Maude Lévesque-Ryan avec 36 arrêts.

Basketball féminin

les Lancers surpassent les Thunderwolves (no.8)

Il y a eu tout un revirement au basketball féminin samedi à Thunder Bay, où l’équipe en visite, les Lancers de Windsor, a vaincu les Thunderwolves de Lakehead (no.8) 72-58. Cela s'est produit dans la foulée d'une victoire de 54-50 pour Lakehead vendredi. Samedi, l’offensive de Windsor a connu quelques difficultés parfois (suite du soir précédent), mais les Lancers ont joué brillamment à la défensive, limitant le pourcentage de tirs de Lakehead à 29 pourcent. Elles ont rapidement pris les devants, prenant une avance de 34-27 à la demie, creusant celle-ci au troisième quart.

Eve Uwayesu a ouvert la voie à Windsor avec 17 points, tandis que Samantha Gucciardi a eu 11 points et six rebonds et Kaylee Anagnostopoulos a inscrit huit points et 11 rebonds. Kayah Clarke a marqué 12 points, tandis que Tyra Blizzard en a ajouté 10. La victoire a porté la fiche des Lancers à 8-6 pour la saison, troisième du SUO Ouest, tandis que celle des Thunderwolves se retrouve à 12-2.

Athlétisme

les Gryphons et les Blues excellent à la rencontre commémorative Sharon Anderson  

Les Varsity Blues de l'Université de Toronto organisaient la rencontre commémorative Sharon Anderson ce week-end pour lancer leur saison et les premiers au classement, les Gryphons de Guelph, ont obtenus quelques résultats remarquables. Parmi les Gryphons triomphants figurent Morgan Byng (300 mètres féminin), Danielle Jossinette (3000 mètres féminin, où ses coéquipières des Gryphons, Hannah Woodhouse et Emma Hubbard, se sont classées respectivement deuxième et troisième) et Alec Purnell (1000 mètres masculin). Femi Akinduro (triple saut masculin), Peter Collier (saut en longueur masculin) et Emily Branderhorst (saut en hauteur féminin) comptent parmi les victoires remportées par les Blues. Une liste complète des résultats peut être consultée ici. Parmi les autres épreuves d'athlétisme cette fin de semaine, on retrouve l'Open de Moncton à Moncton, l’Invitation du Vert et Or à Sherbrooke et le Sled Dog Open à Saskatoon.

Réseaux sociaux:

À l’émission Rogers’ Hometown Hockey dimanche Danielle Dubé (une ancienne gardienne de but de l’équipe olympique canadienne et des Thunderbirds de UBC) a parlé aux hôtes Ron MacLean et Tara Sloane de la façon dont elle a fait ses débuts au hockey et de ce que son passage à UBC signifiait pour elle:

Sur une note plus triste, Peter Watts, le diffuseur sportif de longue date de CBC et de TSN a été placé dans un coma artificiel ce week-end et on ne s’attend pas à ce qu’il récupère. Watts a de nombreux liens avec le sport universitaire canadien, tant par son travail avec CBC et TSN que par le passé. Il a fait ses débuts à la radio du campus Queen’s, CFRC, a supervisé les relations avec les médias pour les prix annuels BLG et a été honoré du prix national des médias Sgambati en 1987. Cette semaine, de nombreux hommages lui ont été rendus sur les réseaux sociaux:

Sur la scène internationale, de nombreuses personnes ayant des liens avec U SPORTS se sont démarquées cette semaine. C’est survenu en partie lors de la première étape du circuit Pro Swim Series à Knoxville, dans le Tennessee, où l’ancien de l’Université de Colombie-Britannique, Yuri Kisil, et l’ancien de Calgary, Tristan Cote, ont enregistré des résultats impressionnants, tout comme la nageuse actuelle de UBC, Emily Overholt. Kisil a terminé deuxième au 100 m libre masculin, tandis qu'Overholt a terminé troisième au 200 m quatre nages individuel et quatrième au 400 m quatre nages, tandis que Cote était deuxième au 400 m libre masculin.

Une autre connexion avec U SPORTS existe au Championnat du monde de hockey féminin des moins de 18 ans de l’IIHF à Obihiro, au Japon. L’entraîneur de l’équipe est nul autre que Howie Draper, l’entraîneur-chef de l’équipe féminine des Pandas de l’Université de l’Alberta. L’un de ses assistants est Kori Cheverie, entraîneur adjoint de l’équipe masculine des Rams de Ryerson Rams. Le Canada a finalement remporté la médaille d’or avec une victoire de 3-2 en prolongation contre les États-Unis lors de la finale de dimanche.

Et au curling, les médaillés d’or olympiques en double mixte, John Morris et Kaitlyn Lawes, ont terminé ex æquo en cinquième place du tableau de 36 équipes de haut calibre à la Classique Qualico de doubles mixtes à Banff, en Alberta. Morris a fréquenté l’Université Laurier et a joué au curling pour les Golden Hawks, tandis que Lawes a fréquenté l'Université du Manitoba. Un autre ancien joueur de curling célèbre de Laurier, Brent Laing (qui était entraîneur-joueur à l'époque universitaire), a également terminé à égalité en cinquième place (faisant équipe avec son épouse, la célèbre joueuse de curling canadienne Jennifer Jones, qui se trouve être aussi une ancienne du Manitoba).

En compétition U SPORTS, l’équipe de lutte des Badgers de Brock organisait le Brock Open ce week-end, menant à de superbes photos:

Et la station de radio du campus de l’Université Western, 94.9 Radio Western, a fait quelque chose de différent samedi en ayant deux commentatrices féminines pour la diffusion du match de hockey féminin des Mustangs contre les Voyageurs de la Laurentienne. C’était une première de leur histoire:

Parlant des Mustangs, leur équipe de hockey masculin a disputé un match de journée scolaire contre Laurier vendredi:

Parlant de Laurier, un ancien élève des Golden Hawks et ancien entraîneur adjoint au football a été annoncé à un poste plutôt cool cette semaine:

Budalic s'ajoute à la longue liste d'anciens joueurs et entraîneurs de U SPORTS qui se sont démarqués dans le monde entier.