Hockey Masculin Nouvelles

Hockey Masculin

Maillet, de l’UNB, nommé Joueur de l’année

L’équipe U SPORTS

FREDERICTON (U SPORTS) – Philippe Maillet, un étudiant de quatrième année des Varsity Reds de l’UNB a été nommé Joueur de l’année de hockey masculin U SPORTS mercredi soir. 

Maillet, un étudiant en administration des affaires originaire de Terrebonne, au Québec, devient le premier joueur de l'UNB à être nommé Joueur de l'année depuis Hunter Tremblay durant la saison 2009-2010 et le quatrième de l'histoire du programme.

Les autres lauréats annoncés durant le gala des étoiles canadiennes ont été Jordan Murray de l’UNB,  Défenseur de l’année; Jordon Cooke de Saskatchewan, Gardien de but de l’année; le joueur d’avant de Concordia Anthony De Luca, Prix Clare Drake (recrue de l’année); le joueur d’avant de Calgary Elgin Pearce, Prix R.W. Pugh (meilleur esprit sportif); Dave Adolph de Saskatchewan, Prix commémoratif Father George Kehoe (entraîneur de l’année); et le joueur d’avant de Ryerson Aaron Armstrong, Prix Dr. Randy Gregg Award (service communautaire).

La Coupe universitaire U SPORTS Cavendish Farms 2017, organisée par l'UNB, débutera le jeudi 16 mars au Centre universitaire Aitken. L'action se termine le dimanche 12 mars avec la finale de la médaille d'or, en direct sur Sportsnet 360 (13h00 HA). Les demi-finales de samedi sont également diffusées en direct sur Sportsnet 360 (12h00 HA et 16h00 HA), tandis que les quarts de finale et le match de la médaille de bronze seront disponibles sur USPORTS.LIVE.

 

TROPHÉE SÉNATEUR JOSEPH A. SULLIVAN (joueur de l’année): Philippe Maillet, UNB 

Un joueur d’avant de quatrième année originaire de Terrebonne, au Québec, Maillet a mené au chapitre des points au pays avec 55 durant la saison. Ses 32 passes et 23 buts ont été, respectivement, les deuxièmes et troisièmes meilleurs enregistrés par un joueur U SPORTS. 

Il a mené le classement national en terme de buts en avantage numérique avec 14 et sa cote plus-moins de plus-34 était la meilleure de U SPORTS.

Maillet a été nommé deux fois au titre de Joueur le plus utile du Sport universitaire de l’Atlantique (2014-15 et 2016-17). En 2013-14, il a été nommé recrue de l’année du SUA. 

Il a été nommé à la première équipe d’étoiles du SUA pour trois saisons consécutives et a été nommé à la première équipe U SPORTS en 2014-15.  En 2013-14, Maillet a été membre de l'équipe de recrues du SUA et de la deuxième équipe d’étoiles du SUA. 

En quatre saisons avec UNB, Maillet a amassé 166 points en 101 parties. 

Avant de se joindre aux Varsity Reds, il a passé quatre saisons dans la LHJMQ de 2009-10 à 2012-13 avec les Tigres de Victoriaville où il a enregistré 240 points en 252 parties.  

«Phil a connu une saison exceptionnelle pour notre club de hockey», a déclaré l'entraîneur-chef de l'UNB, Gardiner MacDougall. Meneur au pointage de l’équipe durant trois saisons, il a élevé son niveau de jeu au niveau des buts, des passes et des points, tout en menant notre équipe à une fiche de 25-2-3. Il a une grande passion pour le jeu et cela l'a aidé à élever son niveau de forme physique, son éthique de travail et son leadership d'équipe à de nouveaux niveaux. Il mène par l'exemple chaque jour, et a la capacité de constamment faire des jeux. » 

Les autres joueurs en nomination étaient le joueur d’avant Elgin Pearce de Calgary et le défenseur Martin Lefebvre de l’UQTR.

 

DÉFENSEUR DE L’ANNÉE: Jordan Murray, UNB 

 c97rp3nddqj2zk5h.jpg (37 KB)

Un défenseur de quatrième année originaire de Riverview au Nouveau-Brunswick, Murray a mené tous les défenseurs de la conférence SUA et de U SPORTS avec 40 points durant la saison 2016-17, amassant 14 buts et 26 passes. 

Murray a été nommé à la première équipe d’étoiles du Sport universitaire Atlantique trois saisons consécutives. En 2013-14, il était de la deuxième équipe d’étoiles du SUA et membre de l'équipe de recrues du SUA. 

En 2016, Murray a été nommé Défenseur U SPORTS de l'année, le premier joueur des Varsity Reds à gagner cet honneur. 

La saison dernière, Murray est devenu le meilleur défenseur de l'histoire de l'UNB. En 111 matchs de saison régulière, Murray a marqué 34 buts et 77 aides pour 111 points. 

Avant de rejoindre les Varsity Reds, il a passé trois saisons dans la LHJMQ avec Acadie-Bathurst et Drummondville. 

«Jordan avait des attentes élevées cette saison après une saison de carrière et avoir assisté à deux camps de la LNH en hors-saison», a déclaré MacDougall, faisant référence au temps que Murray a passé au camp d'orientation des Maple Leafs de Toronto en juillet dernier et au camp de recrues du Lightning de Tampa Bay en septembre.  « Comme il est coutume à l’UNB, il a été un joueur performant constant et a trouvé des moyens d'améliorer et de dépasser les attentes grâce à une saison énorme. Il est une influence calme sur l'équipe et a la rare capacité de contrôler le jeu de l'arrière. Son rythme et sa vision sont des points qui le distinguent et sa capacité de se joindre à l’échec avant et de faire des jeux lui ont permis d’atteindre des sommets de carrière aux chapitres des buts et des points et de devenir le meilleur marqueur défenseur de tous les temps à l’UNB. 

Les autres joueurs en nomination étaient Martin Lefebvre de l’UQTR et Jesse Forsberg de Saskatchewan.

 

GARDIEN DE BUT DE L’ANNÉE: Jordon Cooke, Saskatchewan 

 e2utlzec693gdccj.jpg (33 KB)

Pour une deuxième saison consécutive, Jordon Cooke a été nommé le meilleur gardien de but de l’année de la conférence Canada-Ouest et de U SPORTS, après avoir affiché un dossier de 19-4-2, une moyenne de buts de 1,94 et d’arrêts de .929 pendant la saison 2016-17. L'ancien membre des Rockets de Kelowna a été le pilier de la saison formidable de Saskatchewan, qui a vu les Huskies remporter le titre de conférence en saison régulière pour une deuxième saison consécutive. 

La campagne de 2016-17 a été phénoménale pour Cooke, puisque l’athlète originaire de Leduc, en Alberta, a également été nommé à l'équipe canadienne qui a participé à la Coupe Spengler à Davos, en Suisse, pendant les vacances. Les quatre blanchissages de Cooke cette saison ont égalé le record de saison de Canada-Ouest et ses sept blanchissages en carrière sont les plus importants parmi tous les gardiens actifs de la conférence Canada-Ouest. 

« L'année dernière, Jordan s’est démarqué à sa première année complète en tant que gardien de but numéro un. Il a aidé à calmer une jeune équipe, nous menant à la bannière de Canada-Ouest», a déclaré Dave Adolph, l'entraîneur-chef de Saskatchewan. « En 2016-17, comme si c’était de routine, les Huskies ont remporté le premier rang de la saison régulière. Lui et notre jeune défensive nous ont permis de mener la (conférence) avec une moyenne de buts contre de 2,11. Nous sommes très chanceux qu’il porte l’uniforme des Huskies.»  

Les autres joueurs en nomination étaient Mackenzie Shields de York et Chase Marchand de StFX.

 

PRIX CLARE DRAKE (recrue de l’année): Anthony De Luca, Concordia

 MICE_Anthony_De_Luca.jpg (125 KB)

Anthony De Luca des Stingers de Concordia est le récipiendaire 2016-17 du Prix Clare Drake pour la recrue masculine de l'année. Il est le tout premier joueur de hockey de Concordia à remporter le prix.

Le joueur d’avant mesurant 1m78 et pesant 95kg a pris le deuxième rang des marqueurs U SPORTS avec 24 buts et quatrième au classement des points avec 43.

Membre de l’équipe d’étoiles du SUO pour la première fois, le joueur originaire de Rosemère, au Québec, s'est avéré être le joueur le plus dangereux de la conférence en avantage numérique, marquant 13 buts en avantage, un sommet dans la ligue et le deuxième meilleur au classement dans le pays.

Il a aidé les Stingers à terminer la saison régulière avec 19 victoires et 40 points en 28 matchs faisant de la saison régulière 2016-17 leur meilleure en plus de 30 ans.

Précédemment, De Luca avait passé trois saisons dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec l'Océanic de Rimouski. Dans les rangs juniors, il a joué 202 parties en carrière et amassé 101 buts et 108 aides pour 209 points. Rimouski a remporté le championnat de la LHJMQ en 2015.

En 2013-14 et 2014-15, De Luca a joué pour l’équipe d’étoiles de la LHJMQ dans la Super série Subway, mettant en vedette des équipes régionales d’étoiles de la Ligue canadienne de hockey rivalisant contre l'équipe nationale junior russe.

« Anthony est un marqueur pur et il a été une grande menace offensive pour nous, en particulier sur le jeu de puissance. Ça fait longtemps que Concordia n’a pas eu un joueur avec ce niveau de compétence sur la glace », a déclaré l'entraîneur-chef de Concordia, Marc-André Élement. «Anthony a un tir puissant. Il est fort sur la rondelle. Il est difficile de lui soutirer la rondelle. Il n'est pas facile de jouer contre un gars comme ça, il change l’allure du match.»

Les autres joueurs en nomination étaient les joueurs d’avant Hunter Garlent de Saint Mary’s et Tyson Baillie d’Alberta.

 

PRIX R.W. PUGH (meilleur esprit sportif): Elgin Pearce, Calgary 

z0bmxzl6kmd7o7td.jpg (42 KB) 

Le vétéran Elgin Pearce devient le premier joueur de l'histoire du hockey masculin U SPORTS à remporter pour la troisième fois le prix R.W. Pugh pour le meilleur esprit sportif. Au cours de ses quatre saisons avec les Dinos, Pearce a gagné le prix de façon consécutive depuis la saison 2014-15. 

Nommé le Joueur de l'année de Canada-Ouest en 2016-17, les 20 buts marqués par Pearce ont été les plus importants de la conférence. Il a été l'un des quatre joueurs à atteindre l’échelon au pays. Pearce a ajouté 11 passes pour 31 points en saison régulière, quatre de moins que Connor Rankin des Cougars de Mount Royal. 

« Elgin est vraiment digne de ce prix pour la troisième fois de sa carrière», a déclaré l'entraîneur-chef des Dinos, Mark Howell. «Il a connu une saison remarquable, qui lui a mérité le prix de Joueur de l'année de Canada-Ouest, et je suis très fier d'Elgin. Il est respecté par ses pairs, ses entraîneurs et tout le monde au sein du hockey U SPORTS et ce prix reconnaît vraiment la qualité de joueur d’Elgin, ainsi que le type de personne qu'il est. » 

Les autres joueurs en nomination étaient le joueur d’avant Michael McNamee de Carleton et le défenseur Geoff Schemitsch d’Acadia.

 

PRIX COMMÉMORATIF FATHER GEORGE KEHOE (entraîneur de l’année): Dave Adolph, Saskatchewan

 fcpbu1a6lmg8f27j.jpg (27 KB)

À sa 24e saison à la barre des Huskies, l'entraîneur-chef Dave Adolph a mené Saskatchewan à une autre première place en saison régulière, ce qui lui a valu le prix de l'entraîneur de l'année 2016-17 pour Canada-Ouest et U SPORTS.  Le titre marque la troisième fois dans la carrière d'Adolph qu’il remporte le prix de l'entraîneur de l'année de la conférence (1997-98 et 1999-00) et la première au niveau national. 

Les 421 victoires de conférence durant la carrière d’Adolph sont les plus de tous les temps. Durant son mandat avec Saskatchewan, Adolph a dirigé son équipe à 20 participations consécutives en séries, six titres de championnat Canada-Ouest et 12 participations à la Coupe universitaire, ayant tout récemment récolté une quatrième place. 

Au cours de sa carrière de joueur de hockey et de co-capitaine pour les Huskies, Adolph et ses coéquipiers ont remporté trois titres de championnat Canada-Ouest, remportant la seule Coupe universitaire de Saskatchewan en 1983. 

« Le succès historique de notre programme de hockey masculin est dû en grande partie aux efforts continus de l'entraîneur Adolph», a déclaré le directeur des sports des Huskies, Basil Hughton.  « Il continue de faire un excellent travail pour attirer des étudiants-athlètes de premier ordre à notre programme. Cette année est un autre exemple de cela. Cette reconnaissance est extrêmement bien méritée et une reconnaissance de ses efforts soutenus avec le hockey des Huskies. » 

Les autres joueurs en nomination étaient Marc-André Élement de Concordia et Gardiner MacDougall de l’UNB.

 

PRIX RANDY GREGG (Service communautaire): Aaron Armstrong, Ryerson 

dzkpebqhylz4rnd8.jpg (26 KB) 

Pour ses réalisations en classe, au sein de la communauté locale et sur la glace,  le joueur d’avant des Rams de Ryerson Rams, Aaron Armstrong, est récipiendaire du Prix Randy Gregg cette année.  

En tant qu'ambassadeur pour le programme de hockey des Rams, le département des sports et l'Université Ryerson, Armstrong mène par l'exemple dans toutes les facettes de sa vie, à la fois sur et hors de la glace. Une étoile académique U SPORTS, Armstrong est tuteur et mentor pour ses coéquipiers, aidant et motivant ceux qui l'entourent à atteindre leur plein potentiel académique.

Dans la communauté, Armstrong et d'autres membres de l'équipe de hockey des Rams font régulièrement du bénévolat à l’aréna Regent Park, où ils enseignent à une classe d’élèves handicapés de l'école publique Nelson Mandela comment patiner. Porte-parole en santé mentale, Armstrong est un membre actif de l'équipe SAMHI de Ryerson où il partage des histoires de son expérience d'encadrement des jeunes en tant qu’entraîneur afin de les sensibiliser. Depuis 2015, Armstrong a été très impliqué dans les programmes Light Patrol et Curb Light, où il distribue des vêtements, de la nourriture et du café aux jeunes sans-abri du centre-ville de Toronto.

Après la saison, Armstrong se rendra au Cambodge en mai avec cinq autres étudiants-athlètes des Rams, où il sera bénévole dans les écoles locales, dirigeant des programmes sportifs et offrant un service de garde pour les mères avec de jeunes enfants afin qu’elles puissent travailler. Lorsqu'il retournera au Canada, Armstrong envisage de diriger une école de hockey pour les enfants à faible revenu qui ne pourraient normalement pas participer.

Sur la glace, Armstrong a mené le SUO et a terminé deuxième au pays avec 46 points cette saison, fracassant un record de l’école pour le plus de points dans une seule campagne et devenant le premier Ram au sommet du classement de la conférence.

Armstrong devient le premier joueur de l'histoire de Ryerson à remporter le prestigieux prix Randy Gregg.

«Aaron est un leader formidable qui a eu un impact énorme sur la culture de développement de Ryerson », a déclaré l'entraîneur-chef intérimaire de Ryerson, Johnny Duco. « Une étoile académique canadienne qui prend l’intiative non seulement sur la glace, mais aussi dans sa communauté, Aaron exemplifie ce que c'est d'être un Ram au quotidien et je ne peux penser à un lauréat de ce prix qui le mérite plus.»

Les autres joueurs en nomination étaient Eric Locke de StFX et le défenseur Dryden Dow de Calgary.

Hockey Masculin

Jordan Murray transforme son expérience du hockey professionnel en motivation de fin de saison pour les Varsity Reds de l’UNB

Ryan Stelter