Hockey Masculin Nouvelles

Hockey Masculin

Faites connaissance avec votre étudiant-athlète de U SPORTS : Kevin Bailie, Queen’s Gaels

L’équipe U SPORTS

Tout au long de la saison 2017-2018, U SPORTS s’entretiendra avec un athlète, un entraîneur, et un membre du personnel clés de chacun de ses programmes sportifs dans le cadre de notre nouvelle série d’entrevues « Faites connaissance avec… »bailie_kevin_720.png (81 KB)

Nom : Kevin Bailie

École : Queen's University

Sport : Hockey masculin

Position : Gardien

Année d’éligibilité : 5e

Programme : Droit

Ville natale : Belleville, Ontario

1. Qu’est-ce qui vous a fait venir à Queen's University ?

Ce qui m'a initialement attiré chez Queen's, était sa réputation académique. Queen's possède une longue tradition de développer et de préparer ses étudiants pour le succès en dehors de la salle de classe. Alors en famille, nous avons déterminé que cela devrait être l'aspect le plus important de ma décision.

Après ça, l'effort de la part d’entraîneurs Brett Gibson et Tony Cimellaro pour établir un lien personnel avec moi a scellé l'affaire. Je crois que je pratique auprès deux des meilleurs entraîneurs U SPORTS. Qu'il s'agisse de la passion interpersonnelle, la stratégique, la développementale, l’analytique ou tout simplement la pure passion pour le sport, je n'ai jamais rencontré des personnes qui se préoccupent vraiment de la réussite d’une équipe ou qui font plus d'effort.

2. Quels est votre meilleur souvenir et votre plus belle réussite en tant qu’étudiant-athlète U SPORTS ?

J'ai été extrêmement chanceux d'avoir plusieurs réussites en tant qu'étudiant-athlète U SPORTS. Par exemple voir été nommé meilleur athlète recru du pays, nommé étoile canadienne en 2014, membre de l'équipe d'étoiles U SPORTS à trois reprises, la défaite des World Canada Junior Prospects en 2015 remportant une médaille de bronze à l'Universiade d'hiver de 2017 et nommé récipiendaire du trophée Jenkins de l'Université Queen's à titre de meilleur athlète de l'école en 2017.

In_Net_With_Canada_(Body).jpg (390 KB)

Cependant, mon meilleur souvenir serait d’avoir gagné la Coupe Université U SPORTS 2017. Ce n'était que la deuxième fois dans l'histoire de hockey de Queen's que nous nous sommes qualifiés, et nous étions des outsiders massifs à le faire. Pour moi, cela marque à la fois une nouvelle ère du hockey de Queen's et une confirmation de l'ampleur du programme au cours de mon parcours ici.

3. Où pensez-vous que votre parcours universitaire vous mènera ?

En tant qu'étudiant en droit, après l'université, mon objectif est de pratiquer le droit commercial à Toronto. Ce plan a été récemment avancé lorsque j'ai décroché un emploi chez Stikeman Elliott LLP, l’un des principaux cabinets d'avocats du pays. Obtenir un poste au sein de cette firme est mon rêve depuis que je suis entré à la faculté de droit, car un bon nombre de mes modèles et de mes mentors tels que d’anciens athlètes de l'OHL et de U SPORTS sont maintenant associés au cabinet et travaillent là. J'espère que je peux apprendre d'eux et suivre leurs traces.

4. Qui a eu la plus grande influence sur votre carrière sportive ?

La personne avec la plus grande influence sur ma carrière sportive est sans doute mon père. Je viens d’une famille de baseball et à cause de cela, mon père n’avait pas une vaste connaissance de hockey, notamment en ce qui concerne conseiller un jeune gardien.

Je me souviens d’avoir fait des exercices étranges comme enfant que mon père me disait vaudront la peine quelque part dans l’avenir. Par exemple il écrivait des équations de fraction sur des balles de tennis et les lançait à moi. Je devais crier la réponse avant de l’attraper. J’ai récemment appris de ma mère que quand j’avais décidé de devenir gardien, mon père avait sorti un livre écrit par le fameux gardien Vlasislav Tretiak de la bibliothèque locale. Il copiait ses exercices soviétiques, ce qui démontre à quel point il voulait me faire le meilleur athlète que je pourrais être. Je suis éternellement reconnaissant pour cela et pour les possibilités infinies qu’il m’a fournies.

5. Avec qui du monde du sport, passé ou présent, aimeriez-vous diner ou souper ? Pourquoi ?

Si je pouvais diner avec n'importe quelle figure sportive, ce serait LeBron James. Il est sans doute le meilleur athlète le plus connu sur la planète, mais en outre, il est un excellent modèle et homme d'affaires. Il est la définition de la cohérence, et un professionnel complet. J'adorerais lui demander de ses habitudes, sa mentalité et sa sagesse. Je pense qu'il aurait des histoires incroyables.

IMG_8882_(Body).jpg (529 KB)

6. Quel est votre rituel d’avant match ? Avez-vous des superstitions / idiosyncrasies autour de votre préparation pour une compétition ?

Je n’ai pas de rituels d’avant match, cependant mes coéquipiers peuvent être en désaccord. Je crois que la chose la plus importante dans n'importe quel domaine de la vie que ce soit l’athlétisme ou autre c’est la préparation, et je prends ça très au sérieux.

7. Quelle musique écoutez-vous pour vous motiver avant une pratique ou un match ?

Ça dépend vraiment de l'humeur. Je suis sincère quand je dis que j'aime tout type de musique. Mes préférés incluent Eminem et Coldplay, qui montrent vraiment le spectre de la musique que j'aime. Cependant, étant un Kingstonien honoraire, je serais menteur si je ne disais pas que l'équipe aime vraiment (et joue presque exclusivement) The Tragically Hip.

8. Quelle est la personnalité que vous suivez le plus en ce moment sur les médias sociaux ?

Mon compte de médias sociaux favori à suivre est la page "House of Highlights" sur Instagram. Comme la plupart des étudiants-athlètes U SPORTS, je suis très occupé avec mes études et le hockey. Ce compte me permet de rester informé sur les dernières réussites sportives et les mises à jour. C’est un rafraîchissement rapide et indispensable. C'est une façon super de passer une pause d’études de dix minutes et je le recommande vivement.

9. Si vous pouviez essayer un autre sport, quel serait-il ? Pourquoi ?

Si je pouvais essayer n'importe quel autre sport, ce serait le baseball. Comme je l'ai mentionné, je viens d'une famille de baseball. Mon grand-père a eu l’occasion de représenter le Canada aux Jeux olympiques de 1988 à Séoul, Corée du Sud, et malheureusement (et bizarrement) je n'ai jamais joué au baseball dans ma vie. C'est certainement quelque chose que j'aimerais essayer.

10. Quelle est la chose la plus embarrassante qui vous est arrivée en tant qu’athlète ?

La chose la plus embarrassante qui m'est arrivée en tant qu'athlète, c'est d’avoir « presque » demander à Bobby Hull « ce qu'il sait du hockey ».

M. Hull est originaire de Belleville, Ontario, et à neuf ans, il est venu à un de mes matchs de hockey mineur. Il s'est approché de moi après le match et m'a dit : « Super jeu gamin, faut juste travailler ton coup vif » (j'avais laissé entrer un but là). Toujours pas content du but, je lui ai presque reproché avant que mon entraîneur, qui voyait que je n’étais visuellement pas impressionné, m’ait tiré de côté avant que j’aie osé dire quelque chose que je regretterais évidemment. Je suis reconnaissant qu'il l'ait fait, car j'ai presque demandé à l'un des meilleurs buteurs de l'histoire du hockey s'il savait quelque chose au sujet du sport.

Hockey Masculin

Gérant d’estrade: les Mustangs et Marshall sont exceptionnels à la Coupe Vanier, les Pandas et les Thunderbirds se partagent des victoires au hockey féminin, split, les X-Men ont les dessus des Axemen au basketball devant une foule de 2400 personnes

Andrew Bucholtz

Crédit: Michael P. Hall