Hockey Masculin Nouvelles

Hockey Masculin

Faites connaissance avec votre étudiant-athlète de U SPORTS : Tristan Frei, Cougars de Regina

L’équipe U SPORTS

U SPORTS s’entretiendra avec un athlète, un entraîneur, et un membre du personnel clés de chacun de ses programmes sportifs dans le cadre de notre série d’entrevues « Faites connaissance avec…»

  • Nom: Tristan Frei
  • École: Université de Regina
  • Sport: Hockey masculin
  • Poste: Centre
  • Année d’admissibilité: 4e
  • Programme: Éducation
  • Ville natale: Regina, Sask.

1. Qu’est-ce qui vous a fait venir à l’Université de Regina? 

Avoir déménagé à l'âge de 17 ans pour aller jouer au hockey junior a été un facteur important dans le fait que je sois retourné dans ma ville natale pour aller à l'Université de Regina. L'entraîneur Todd Johnson a fait un travail fantastique en me montrant toutes les ressources auxquelles un étudiant-athlète de l'Université de Regina pouvait avoir accès, et cela a joué un rôle important dans mon développement en tant qu'athlète jusqu'à aujourd’hui.

2. Quel est votre meilleur souvenir et votre plus belle réussite en tant qu’étudiant-athlète U SPORTS?

Mon meilleur souvenir et ma plus belle réussite sportive en tant qu'étudiant-athlète de U SPORTS ont été de jouer pour Équipe Canada à Krasnoyarsk, en Russie, durant l'Universiade d'hiver 2019 de la FISU. Avoir l'opportunité de jouer pour l’équipe nationale et rencontrer des étudiants-athlètes de U SPORTS originaires de partout au Canada a été une expérience que je chérirai pour toujours. Gagner une médaille de bronze pendant le tournoi est aussi une réussite dont je suis très fier!

3. Où pensez-vous que votre parcours universitaire vous mènera?

J'espère pouvoir continuer à jouer au hockey aussi longtemps que possible. J'aimerais éventuellement jouer au hockey à l'étranger et utiliser le hockey comme une plate-forme pour voyager à travers le monde. Il me reste deux années d’admissibilité, et je souhaite utiliser ces années pour m’améliorer et me donner la meilleure opportunité d’avancer et de jouer au hockey au niveau supérieur après l’université. 

Si je ne continue pas à jouer après l’université, j'aimerais quand même rester impliqué dans le jeu, par exemple en entraînant, ou en organisant des camps dans la communauté. Le hockey m’a apporté beaucoup de choses dans la vie et j’en serai toujours reconnaissant. C’est une priorité pour moi que de pouvoir donner en retour de toutes les manières possibles.

4. Qui a eu la plus grande influence sur votre carrière sportive?

Ma mère, mon père et mon frère sont trois personnes remarquables qui ont eu de l’impact et une influence déterminante sur ma carrière sportive. Ils ont démontré un soutien et des encouragements constants dans toutes les choses que j’ai réalisées. Sans ma famille, je ne pense pas que j’aurais été aussi loin dans ma carrière de hockey.

5. Avec qui du monde du sport, passé ou présent, aimeriez-vous dîner ou souper? Pourquoi?

Si je pouvais dîner avec quelqu'un du monde sportif, ce serait Sidney Crosby, et pas seulement pour ses talents, mais aussi parce que je pense qu'il est un excellent ambassadeur de ce sport. J'admire vraiment les compétences de leadership de Sidney, et sa manière de se comporter lorsqu’il n’est pas sur la glace. Pour l’avoir observé, il est clairement le joueur qui travaille le plus dur sur la glace à chaque match, et il démontre ce que cela requiert que d’être le meilleur.

Regina_Cougars_v_Manitoba_ART0644.jpg (182 KB)

6. Quel est votre rituel d’avant match? Avez-vous des superstitions / idiosyncrasies autour de votre préparation pour une compétition?

Je n’ai pas vraiment de rituels d’avant-match ni de superstitions. J'essaie de m'assurer de prendre un bon repas et de bien dormir la nuit qui précède le match. Le jour du match, je vais à l'école quelques heures le matin, puis je rentre chez moi, et je fais une sieste de deux heures. Je mange à 16h10, et je suis habituellement à la patinoire vers 16h45. 

Une chose que je vérifie toujours, c’est que j’ai bien mes AirPods. La musique est essentielle pour moi ! J'aime m'étirer pendant 20 minutes, et puis ensuite juste traîner dans les vestiaires, scotcher mon bâton de hockey, et nettoyer ma visière. J'aime me rendre sur le banc après avoir noué mes patins, et j'essaie de visualiser des actions de jeu sur la glace telles que des échappées, des mises échecs, des buts, etc.

7. Quelle musique écoutez-vous pour vous motiver avant une pratique ou un match?

J'aime tous les genres. Généralement, les nuits de veille de match, je fais une sélection de chansons pour le lendemain. J’écoute cette sélection en route vers le match, dans la voiture, et ensuite dans le vestiaire. Je n'ai pas de chanson spécifique, ça depend de ce que je ressens ce jour-là.

8. Quel est le compte que vous suivez le plus en ce moment sur les réseaux sociaux?

Bien que je publie rarement quoi que ce soit dessus, Facebook est mon compte de réseau social préféré, car je l'utilise comme ressource pour communiquer avec mes anciens coéquipiers, mes amis et les membres de ma famille. 

Je pense qu’il est important de rester connecté dans la vie des gens, et même si on ne vit peut-être plus dans la même zone géographique, Facebook permet à chacun de rester en contact et conscient de ce qui se passe dans la vie des autres ! C'est pour ça que j'aime ce réseau!

9. Si vous pouviez essayer un autre sport, quel serait-il? Pourquoi?

Si je pouvais essayer un autre sport, ce serait probablement le basketball. J'adore regarder la NBA tout au long de l'année, à cause des capacités athlétiques des joueurs.

10. Quelle est la chose la plus embarrassante qui vous soit arrivée en tant qu’athlète?

La chose la plus embarrassante qui me soit arrivée en tant qu’athlète a été de chuter pendant un tir de pénalité du temps où je jouais au niveau bantam, mais nous avons quand même fini par gagner le match, fort heureusement!