Basketball Féminin

Rugby Féminin Nouvelles

Rugby Féminin

Aperçu : Championnat de rugby féminin - Ottawa à la poursuite de leur deuxième trophée Monilex consécutif

L’équipe U SPORTS

Un an après avoir remporté leur premier titre U SPORTS à vie, les Gee-Gees d’Ottawa sont les favorites pour remporter le championnat de rugby féminin U SPORTS 2018, après avoir été en première place du Top 10 de U SPORTS tout au long de la saison.

Le tirage des équipes et l’horaire du championnat, ainsi qu’un aperçu de chacune des équipes, sont disponibles ci-après.

Le Championnat de rugby féminin U SPORTS 2018, accueilli pour la première fois par l’Université Acadia, prend son envol jeudi au Raymond Field et se termine dimanche avec la finale pour la médaille d’or à 16 h 30 HE/13 h 30 HP. La transmission en direct sera disponible sur USPORTS.LIVE.

Gee-Gees d’Ottawa

  • Résultat en séries : Championnes RSÉQ
  • Fiche en saison régulière/séries : 7-0/ 2-0
  • Dernier championnat U SPORTS : 2017
  • Ensemble de championnats U SPORTS : 1
  • Offensive d’équipe : 56,3 points/match
  • Défensive d’équipe : 7,3 points accordés/matchs 
  • Meneuse au pointage : Emily Gray, 64
  • Meneuses des essais : Emily Gray, Emily Babcock, Maya Montiel, 6
  • Meneuse des conversions : Emily Gray, 17

Ottawa2.jpg (535 KB)

Défendre un titre national peut s’avérer un défi colossal ; toutefois, l’équipe de rugby des Gee-Gees d’Ottawa 2018 ne se préoccupe guère des attentes élevées. Se propulsant au cœur de leur calendrier de matchs hors-concours et de saison régulière, les gris et grenat ont accumulé des victoires aux dépens de Laval, de Carleton et de StFX, des équipes haut classées au niveau national, en route vers une cinquième saison régulière consécutive sans défaite au sein du RSÉQ.

Les Gee-Gees ont la chance inouïe de compter neuf étoiles du RSÉQ dans leurs rangs, en plus de la recrue de l’année de la conférence, Claire Gallagher. Mais malgré une liste de joueuses parsemée de talent provincial et national, ce qui fait encore plus peur lorsqu’on fait face à cette équipe de Gee-Gees, c’est sa profondeur. En plus de posséder un noyau dominant, les Gee-Gees sont une force de la nature dans la mêlée dirigée par les piliers Maya Montiel et Ellen Murphy. Leurs adversaires ont aussi à négocier avec la rapidité des arrières étoiles canadiennes 2017, Sam Alli et Alex Ondo aux ailes. Emily Gray, comme demi d’ouverture de l’équipe, est une force polyvalente pour les Gee-Gees, une coureuse puissante, une défenseure redoutable et une botteuse précise qui accumule les points pour l’équipe.  

X-Women de StFX

  • Résultat en séries : championnes SUA
  • Fiche en saison régulière/séries : 6-0 / 1-0
  • Dernier championnat U SPORTS : 2016  
  • Ensemble de championnats U SPORTS :
  • Offensive d’équipe : 62,0 points/match
  • Défensive d’équipe : 9,83 points accordés/match
  • Meneuse au pointage : Danielle Franada, 43
  • Meneuses des essais : Joanna Alphonso, Olivia DeMerchant & Sarah Hoerig, 6
  • Meneuse des conversions : Danielle Franada, 19

StFX1.JPG (605 KB)

Les X-Women de StFX sont les championnes en titre du SUA et ont remporté la bannière de leur conférence à 19 reprises au cours des 20 dernières années. Elles comptent également cinq titres nationaux, remportant le championnat en 2006, 2010, 2012, 2014 et 2016, et remportant la médaille de bronze la saison dernière. Deux piliers vétérans de cinquième année, Joanna Alphonso (Étoile canadienne U SPORTS à trois reprises et joueuse la plus utile du SUA) et le no 8 Olivia DeMerchant, membre de l’équipe canadienne de rugby à XV, qui est revenue pour sa cinquième saison après avoir été diplômée de StFX en 2013, ont été les leaders des X-Women. La demie de mêlée de cinquième année, Alison Blanchard, la meneuse au pointage Danielle Franada, comme demie d’ouverture, de même que Amelia Hatfield, membre de l’équipe nationale des M20, ont également joué des rôles essentiels cette saison. Les X-Women avaient une attaque bien équilibrée présentant des menaces de toutes parts, y compris les rapides arrières Sarah Hoerig et Sophia Parker.

Dinos de Calgary

  • Résultat en séries : championnes Canada Ouest
  • Fiche en saison régulière / séries : 5-1 / 2-0
  • Dernier championnat U SPORTS : jamais
  • Ensemble de championnats U SPORTS : aucun
  • Offensive d’équipe : 29,8 points/match
  • Défensive d’équipe : 19,5 points accordés/match
  • Meneuse au pointage : Taejah Thompson, 45
  • Meneuse des essais : Taejah Thompson, 9
  • Meneuse des conversions : Elysa Sandron, 8

Calgary2.jpg (512 KB)

Les Dinos de Calgary en sont à leur troisième participation consécutive au championnat national U SPORTS, en quête de leur premier titre en 10 ans d’histoire.    

Calgary a poursuivi sa dominance de la conférence Canada Ouest en 2018, s’emparant pour la troisième année consécutive du championnat après une séquence de 20 matchs sans défaite contre ses adversaires de Canada Ouest. Cette série de victoires a pris fin lors de la seule défaite de la saison des Dinos au compte de 23-15 en faveur de Lethbridge lors du match final de leur saison régulière. Elles se sont, par contre, joliment reprises dans la demi-finale contre Alberta suivie d’un triomphe de 27-8 aux dépens de Victoria pour le titre.

Une jeune équipe, qui avait perdu une bonne partie de son leadership vétéran après sa saison 2017, les Dinos ont de nouveau repris la tête, grâce — encore une fois — à une Menin. Kasselle, la cadette de trois sœurs Menin qui ont évolué pour les Dinos, a succédé à sa sœur DaLeaka à titre de joueuse de l’année Canada Ouest. Taejah Thompson a accumulé un total de 45 points en saison régulière, la couronnant meneuse au pointage de la conférence, alors que Isla Shill a marqué 33 points et que Menin en a ajouté 25.

Gryphons de Guelph

  • Résultat en séries : Championnes du SUO
  • Fiche en saison régulière / séries : 4-0 / 2-0
  • Dernier championnat U SPORTS : 2011
  • Ensemble de championnats U SPORTS : 2
  • Offensive d’équipe : 68.5 points/match
  • Défensive d’équipe : 10.25 points accordés/match
  • Meneuse au pointage : Alexandra Everett, 55
  • Meneuse des essais : Alexandra Everett, 11
  • Meneuse des conversions : Julia Schell, 17

Guelph1.jpg (295 KB)

Les Gryphons ont ajouté un nouveau chapitre à l’histoire de leur programme avec une victoire de 39-14 aux dépens des Gaëls de Queen’s lors du championnat du SUO le 20 octobre. Cette victoire complétait une séquence de trois, laquelle leur permettait également de remporter leur huitième bannière provinciale des 11 dernières années et leur assurait une 16e place au total en ce quart de siècle du rugby féminin du SUO.  

Guelph dominait alors une fois de plus et terminait le calendrier régulier au sommet de la division Shiels. Les Gryphons ont réussi cet exploit en écrasant leurs adversaires du SUO au moyen de leur offensive innovatrice et toujours en évolution et de la mordante défensive qui les distingue également. Leur approche multidimensionnelle était manifeste lors de l’après-saison du SUO. Les championnes en titre à deux reprises ont tôt fait d’échanger des essais avec les Badgers de Brock, en tête de la division Russell, lors de la demi-finale du SUO avant de se sauver avec une victoire phénoménale de 97-12. Bien qu’elles aient bafouillé à quelques reprises en début de match, elles ont ensuite connu une bonne séquence qui leur a permis de marquer les 29 premiers points du match pour leur assurer un troisième titre SUO consécutif.

Vikes de Victoria

  • Résultat en séries : finalistes Canada Ouest
  • Fiche en saison régulière / séries : 3-2 / 1-1 
  • Dernier championnat U SPORTS : jamais
  • Ensemble de championnats U SPORTS : aucun
  • Offensive d’équipe : 21,8 points/match
  • Défensive d’équipe : 18,0 points accordés/match
  • Meneuse au pointage : Maddy Aberg, 27 
  • Meneuse des essais : Chanelle Edwards-Challenger, 3 
  • Meneuse des conversions : Maddy Aberg, 8 

Victoria1.jpg (135 KB)  

L’équipe féminine de rugby des Vikes de Victoria a couronné sa saison Canada Ouest avec la médaille d’argent de sa conférence pour la troisième année consécutive. Les Vikes n’ont pas hissé la bannière de leur conférence depuis l’arrivée de leur entraîneuse-chef Brittany Waters en 2015, mais elles sont fin prêtes à revenir au championnat national pour la quatrième participation de l’histoire de leur programme. L’équipe a connu des hauts et des bas au cours de cette saison 2018, de nombreuses blessures de joueuses-clés l’ayant assaillie dès le début.  

Les Vikes ont terminé leur saison régulière avec une fiche de 3-2 ; Maddy Aberg, un centre de quatrième année, a excellé avec 27 points et huit convertis. L’équipe affiche plusieurs athlètes de qualité, telles que l’étoile de Canada Ouest, Gurp Dhaliwal, et Paige Farries, non seulement membre de l’équipe canadienne de rugby à XV, mais également étoile Canada Ouest 2018. La profondeur de l’équipe, incluant les talentueuses Vikes, Chanelle Edwards-Challenger de quatrième année - également membre du programme canadien de rugby à XV, les athlètes de deuxième année Renée Gonzalez et Sasha Guedes, de même que la recrue McKenzie Pusch. L’équipe a assuré son retour au championnat national après une convaincante victoire de 26-9 en demi-finale aux dépens des T-Birds. 

Rouge et Or de Laval

  • Résultat en séries : finalistes RSÉQ
  • Fiche en saison régulière / séries : 6-1 / 1-1
  • Dernier championnat U SPORTS : jamais
  • Ensemble de championnats U SPORTS : aucun
  • Offensive d’équipe : 53,6 points/match
  • Défensive d’équipe : 12,3 points accordés/match
  • Meneuse au pointage : Véronique Gagné, 74
  • Meneuse des essais : Laurie Houle, 10
  • Meneuse des conversions : Véronique Gagné, 32

Laval1.jpg (160 KB)

Après avoir subi un revers en ouverture de saison à Ottawa face aux Gee-Gees, championnes nationales en titre, le Rouge et Or de l’Université Laval a dominé ses adversaires par la suite, remportant six victoires consécutives pour compléter le calendrier régulier en deuxième place avec un dossier de 6-1. La vétérane de cinquième année Laurie Houle a mené la charge, terminant au troisième rang du RSÉQ avec 10 essais, tandis que Véronique Gagné a accumulé 74 points, le deuxième meilleur total de la conférence, étant au passage choisie à trois reprises joueuse la plus utile de la rencontre. C’est une deuxième présence consécutive au Championnat U SPORTS pour le Rouge et Or, qui avait remporté la médaille d’argent en 2017, le meilleur résultat de l’histoire du programme.

Gaels de Queen’s

  • Résultat en séries : finalistes SUO
  • Fiche en saison régulière / séries : 3-1 / 1-1 
  • Dernier championnat U SPORTS : jamais 
  • Ensemble de championnats U SPORTS : aucun 
  • Offensive d’équipe : 56,5 points/match 
  • Défensive d’équipe : 17,0 points accordés/match
  • Meneuse au pointage : Rachel Hickson, 50 
  • Meneuse des essais : Rachel Hickson, 10 
  • Meneuse des conversions : Nadia Popov, 14

Queen_s1.jpg (243 KB) 

Les Gaels, participantes au championnat U SPORTS 2017 et médaillées d’argent du SUO, visaient à nouveau des championnats de conférence et national.   

La fiche de Queen’s, au cours du calendrier régulier, était de 3-1, ayant vaincu Western (68-10), McMaster (34-14) et York (90-5), et n’ayant cédé la victoire qu’à Guelph (39-34) - championnes éventuelles de la conférence. Les Gaels ont également balayé une série hors concours aux dépens des X-Women de StFX, classées 2e au pays en préparation pour les éliminatoires. Dans l’après-saison, Queen’s a réussi à conserver l’avance avec une victoire de 29-24 contre McMaster, dans l’espoir d’un match de revanche de la finale 2017 du SUO contre Guelph, alors qu’elles avaient été défaites 39-14. L’étoile de la conférence, Nadia Popov, et la joueuse la plus utile du SUO, Sophie de Goede, ont réussi à contrer les essais pour les Gaels qui ont été victorieuses et qui ont remporté la médaille d’argent du SUO.

Axewomen d’Acadia

  • Résultat en séries : Finalistes SUA / hôtesses
  • Fiche en saison régulière : 4-2
  • Dernier championnat U SPORTS : jamais
  • Ensemble de championnats U SPORTS : aucun
  • Offensive d’équipe : 58,8 points/match
  • Défensive d’équipe : 16,5 points accordés/match
  • Meneuse au pointage : Tori Hogan, 54
  • Meneuse des essais : Tori Hogan, 6
  • Meneuse des conversions : Alysha Corrigan, 14 

Acadia_(1).jpeg (137 KB)

Comme hôtesses du championnat national cette année, les Axewomen étaient assurées de participer au tournoi, laissant de côté leur quête du championnat de conférence qui leur échappe depuis la saison 2015 — la seule fois qu’une équipe autre que StFX s’emparait du titre.

Avec le retour de plusieurs vétérans-clé de l’équipe championne du SUA de 2015, de même que des joueuses d’expérience d’une forte équipe 2017, les Axewomen ont clôturé la saison avec une fiche de 4-2 - balayant une paire de matchs de revanche contre Saint Mary’s et l’UIPÉ, et en essuyant deux défaites contre leurs rivales des X-Women — incluant la finale du calendrier régulier. Un converti raté sur le dernier jeu du match donnait la victoire aux X-Women avec un pointage de 22-20, ainsi qu’une première place au classement du SUA.

HORAIRE DU CHAMPIONNAT

Mercredi, 31 octobre

  • Gala des Étoiles canadiennes, 18 h HE / 15 h HP

Jeudi, 1er novembre (Quarts de finale)

  • Calgary c. Laval 10 h 30 HE / 07 h 30 HP
  • StFX c. Queen’s, 13 h HE / 10 h HP
  • Guelph c. Victoria, 15 h 30 HE / 12 h 30 HP
  • Ottawa c. Acadia, 18 h HE / 15 h HP

Tous les matchs diffuses en direct sur USPORTS.LIVE.

Cliquez ici pour l'horaire complet du championnat.


NEW_Gilbert_Logo_Black.png (67 KB)

 

En tant que fournisseur officiel de ballons de rugby pour U SPORTS, Gilbert Rugby Canada fournira les ballons de match et autres prix pour le Championnat U SPORTS de Rugby féminin 2018, organisé du 1er au 4 novembre par l'Université Acadia au Raymond Field de Wolfville, N-E.