Soccer Féminin Nouvelles

Soccer Féminin

Faites connaissance avec votre étudiante-athlète de U SPORTS : Mia Cossette, Vert & Or de Sherbrooke

L’équipe U SPORTS

Tout au long de la saison 2017-2018, U SPORTS s’entretiendra avec un athlète, un entraîneur, et un membre du personnel clés de chacun de ses programmes sportifs dans le cadre de notre nouvelle série d’entrevues « Faites connaissance avec… »

cossettemia_(headshot).png (78 KB)

Nom: Mia Cossette

École: Université de Sherbrooke

Sport: Soccer féminin

Position: Défenseure

Année d’éligibilité: 2e

Programme: Maîtrise en psychoéducation

Ville Natale: Québec, Québec

 

1.    Qu’est-ce qui m’a fait venir à l’Université de Sherbrooke?

Deux raisons principales ont motivé mon choix de venir étudier à l’Université de Sherbrooke. D’abord, mes désirs d’indépendance et d’autonomie. À cette étape de ma vie, il serait honnête de dire que j’étais en quête identitaire. J’avais besoin de perdre certains repères afin d’apprendre à découvrir qui j’étais dans un nouvel environnement. Je savais que de sortir de ma zone de confort allait être déséquilibrant, mais combien payant sur les plans personnels. L’Université de Sherbrooke m’a séduite lors des journées portes ouvertes. J’ai découvert que cette ville étudiante, parfaite pour les amoureux de verdure et de plein-air, offrait de nombreux avantages aux étudiants. Mon programme d’étude a également influencé mon choix d’université. En effet, à l’automne 2012, le département de psychoéducation a mis sur pied une nouvelle mouture du programme, permettant notamment aux étudiants et étudiantes de vivre des stages à chaque session universitaire auprès de clientèles diverses. Ceci étant dit, il m’était possible d’apprendre en action durant tout le baccalauréat. Alors, après avoir participé aux journées portes ouvertes, mon choix était fait; je voulais poursuivre mes études universitaires à Sherbrooke.  

2.    Quel est mon meilleur souvenir et ma plus belle réussite en tant qu’étudiante athlète USPORTS?

Puisqu’en 2013 j’avais « accroché mes crampons » question de vivre d’autres passions, je considère que d’avoir été sélectionnée au sein du Vert & Or a été une belle réussite. Même si j’avais maintenu un mode de vie actif, je n’avais pas pratiqué un sport de haut niveau depuis mes années collégiales. En ce sens, malgré le fait que j’avais cumulé de l’expérience durant « mes jeunes années » en participant à des tournois internationaux ou des championnats canadiens à titre d’exemple, ma condition physique était loin d’être optimale. J’ai donc réfléchi longuement avant de m’inscrire aux sélections. Je me suis alors rappelé du rêve d’une préadolescente : celui de représenter mon université en exerçant ce qui me passionne. J’ai finalement procédé à mon inscription au mois d’août 2016 en me disant qu’il vaut mieux vivre sans regret. Mon meilleur souvenir en tant qu’étudiante-athlète universitaire est lors du match d’ouverture à la saison d’automne 2017 contre les Carabins de l’Université de Montréal. Pour vous mettre en contexte, les Carabins nous avaient éliminées en demi-finale la saison dernière. Notre équipe voulait donc rebondir de cette défaite crève-cœur. L’une de nos joueuses étoiles manquait à l’appel étant donné sa participation aux Universiades à Taïpei. Le défi s’annonçait gros, mais très stimulant. Durant la partie, chaque duel était physique et intense. Plusieurs cartons jaunes ont d’ailleurs été décernés. Nous tirions de l’arrière, mais sommes finalement parvenues à créer l’égalité. Le match était haut en émotion pour tout le monde; supporteurs, joueuses et entraîneurs. Nous avons donc entamé la saison 2017 avec un esprit de famille et de combat.

3.    Où mon parcours universitaire me mènera?

Je suis présentement à ma deuxième année de maîtrise dans le cheminement recherche. J’aimerais donc remettre mon mémoire l’année prochaine afin d’obtenir mon diplôme de deuxième cycle et intégrer l’Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec. Mon stage final se déroule dans une école secondaire auprès d’adolescents présentant des troubles de comportement. Cette expérience est super enrichissante et il me ferait plaisir de travailler auprès de cette clientèle à plus long terme. Cependant, plusieurs facteurs sont à considérer en ce qui concerne le marché du travail. Je préfère donc profiter de l’instant présent sans trop me casser la tête.

4.    Qui a eu la plus grande influence sur ma carrière sportive?

Plusieurs personnes de ma famille ont influencé ma carrière sportive. Si j’avais à en choisir une, ce serait mon père. Mon père a toujours été engagé dans mes activités, malgré son emploi du temps chargé. En guise d’exemple, il a été mon premier entraîneur de soccer et a été guide accompagnateur lors d’un tournoi en Angleterre. Ces aventures avec lui ont influencé positivement mon parcours sportif et solidifié notre lien. Par ailleurs, il a toujours soutenu et respecté mes décisions. L’athlète en moi lui est redevable pour plusieurs  raisons, entre autres ses précieux conseils, ses valeurs et sa philosophie liée au sport qu’il m’a transmise.

5.    Avec qui du monde du sport aimerais-je dîner ou souper? Pourquoi?

Sans aucune hésitation , mon choix est Georges St-Pierre! J’ai énormément de respect pour cet homme. Lorsqu’il était jeune, Georges était victime d’intimidation. Avec son ambition et sa détermination, il a fait preuve de résilience et est parvenu à réaliser son rêve : devenir le plus grand athlète en arts martiaux mixtes! C’est inévitable, j’admire Georges pour sa discipline exemplaire, mais également pour son humanité. En effet, Georges s’adapte aux situations. Dans l’octogone, il utilise ses pieds et ses mains afin que rien ne l’arrête. À l’extérieur de l’octogone, il adopte une attitude respectueuse avec quiconque, même ses adversaires. À mon sens, ses qualités athlétiques, sa polyvalence et son intelligence font de lui l’athlète canadien le plus complet.

21273389_10156598898394167_7650125319928353590_o.jpg (608 KB)

6.    Quel est mon rituel d’avant match?

Mon rituel est assez spécial. Il s’agit d’un truc de grand-mère pour prévenir les crampes; prendre une dose de moutarde.

7.    Quelle musique j’écoute avant un match pour me motiver ?

À chaque nouvelle saison, les recrues doivent préparer une vidéo aux vétéranes et More than you know d’Axwell Ingrosso était l’une des trames sonores de leur enregistrement. Comme l’objectif de cette activité d’intégration est de favoriser la cohésion d’équipe, celle-ci fait partie de mon répertoire depuis cet automne. Sinon, j’aime bien écouter du rap pour me motiver (Eminem, Kendrick Lamar par exemple).

8.    Quelle est la personnalité que je suis le plus sur les médias sociaux?

La réponse serait Leonardo Dicaprio. Oui, parce qu’il est un acteur exceptionnel, mais surtout parce qu’il s’investit dans différents projets ayant pour but d’améliorer la santé de notre planète. Je vous invite à visionner son documentaire Before the Flood qui présente les faits sur les changements climatiques, mais également des solutions. 

9.    Si je pouvais essayer un autre sport, quel serait-il et pourquoi?

Probablement le rugby, puisque je trouve ce sport intrigant. Deux de mes coéquipières pratiquent le rugby et elles me fascinent à chaque pratique.  Elles n’ont pas peur d’aller au contact. D’ailleurs, l’une d’elle occupe la position de défenseure et sa protection de balle est impressionnante.

22788667_10156777360594167_4243468043316893822_n.jpg (714 KB)

Soccer Féminin

Gérant d’estrade: les Dinos remportent la Coupe Hardy sur un botté de précision record à la dernière seconde, les Carabins et les Capers remportent les titres de soccer

Andrew Bucholtz