Basketball Masculin

Soccer Masculin Nouvelles

Corporatif

Gérant d’estrade: la 50e édition du match Panda permet à Ottawa (no.9) de vaincre Carleton (no.5) et de mettre fin à la série de défaites des Gee-Gees des quatre dernières années

L’équipe U SPORTS

(Crédit: FreestylePhotography)

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la fin de semaine.

Football

Les Gee-Gees vainquent les Ravens 38-27 pour leur première victoire au match Panda depuis 2013, tandis que Noah Picton des Rams devient le passeur de tous les temps de U SPORTS et les Gryphons renversent les Golden Hawks (no. 8).  

La 50e édition du célèbre match Panda entre les Gee-Gees d’Ottawa et les Ravens de Carleton a eu lieu samedi devant une foule de plus de 24 470 spectateurs à la Place TD, et celui-ci comptait pour beaucoup. Contrairement à l’année dernière (une victoire de 33-30 en double prolongation pour Carleton, mais une bataille d’équipes non classées), l’affrontement de cette année avait des implications importantes dans le top 10, avec les Ravens (fiche de 4-1) classés au cinquième rang et les Gee-Gees (fiche de 3-1) classés au neuvième rang avant le match de samedi. Et ce 50e match Panda s’est également terminé par une victoire de 38-27 pour Ottawa, un résultat totalement différent de ce que nous avons vu récemment.

Le match Panda a débuté en 1955 et s’est joué chaque année jusqu'en 1998, mais l'annulation du programme de football de Carleton après cette saison a entraîné une pause jusqu'à ce que les Ravens ramènent le football en 2013. Ottawa a remporté l'édition 2013 35-10 à domicile, mais le match Panda est retourné à la Place TD en 2014 (à son ancienne résidence du parc Lansdowne) et c’est là que la série invaincue de Carleton a commencé. La victoire de l’année dernière a établi un record d’école de quatre victoires consécutives pour les Ravens (les Gee-Gees détiennent le record de la série avec sept victoires consécutives de 1957 à 1963), et bien que cela n’ait amélioré leurs statistiques au match Panda qu’à 17-32, l’histoire récente était définitivement en leur faveur. Cette année, cependant, les Gee-Gees ont renversé cette tendance et ont soulevé le célèbre trophée Pedro le Panda pour la première fois depuis 2013:

Le premier jeu de mêlée de ce match a été remarquable, car le quart-arrière de Carleton, Mike Arruda, a effectué une passe latérale au receveur écarté Quinton Soares qui a ensuite lancé une passe en profondeur à Dominic Walker pour un touché de 78 verges.

Les Ravens ont cherché à creuser leur avance peu de temps après, alors que le demi défensif Jon Edouard a ralenti le quart-arrière d'Ottawa, Sawyer Buettner, lors de la première attaque des Gee-Gees. Cependant, Arruda a lancé une interception lors de l’attaque suivante, lorsque Rashad Spooner d’Ottawa a capté la passe après qu’elle ait été touchée du bout des doigts. Buettner a ensuite orchestré une attaque qu'il a complétée avec une passe de touché à Carter Matheson, égalisant le score. Les Ravens ont réagi avec un autre touché, mais les Gee-Gees ont rebondi avec un touché et un botté de placement pour prendre une avance de 17-14 à la demie. Ottawa a ensuite marqué les 21 points suivants, aidés par un punt échappé et par de multiples interceptions et la réponse de Carleton survenue au quatrième quart était trop peu trop tard.  

La défensive des Gee-Gees s’est particulièrement distinguée, ralentissant Arruda quatre fois et le limitant à 19 passes complétées sur 34 tentatives (55,9%) pour 248 verges et un touché. Jamie Harry, étoile canadienne de la première équipe en 2017, a mené le bal avec deux interceptions, lui en donnant cinq pour l'année (en tête du classement U SPORTS). Ses collègues DB Spooner et Luke Griese ont enregistré les autres interceptions. Et à l'attaque pour Ottawa, Buettner a complété 16 de ses 28 passes (57,1%) pour 243 verges et cinq touchés avec une interception, trouvant Kalem Beaver cinq fois pour 128 verges et deux touchés. Buettner a également ajouté 24 verges au sol sur quatre courses, tandis que le demi offensif Dawson O’Dei a couru 25 fois pour 142 verges (une moyenne de 5,7 verges par course) pour aider les Gee-Gees dans leur victoire.

Ailleurs dans le football U SPORTS, les Rams de Regina, numéro 10, ont non seulement remporté une victoire en prolongation de 32-31 contre les Bisons du Manitoba samedi, mais le quart Noah Picton a établi le record de verges par la passes de tous les temps des universités canadiennes. La passe qui a permis à Picton de devancer l’ancien quart-arrière de Sherbrooke, Jérémi Roch, était une passe de touché de 35 verges au receveur Kyle Borsa (qui a terminé avec 293 verges, quatrième de l'histoire de Regina en un seul match, à trois matchs du célèbre Neal Hughes) sur la première possession en prolongation, et ce fut une belle balle profonde:

Le botteur de Regina Aldo Galvan a ensuite fait le converti pour le point supplémentaire, laissant le Manitoba accuser un retard de sept points derrière les Rams. Les Bisons ont ensuite marqué leur propre touché lors de leur première prise de possession du surtemps lorsque Des Catellier a rejoint Shai Ross pour une passe de touché de 16 verges, mais la tentative de conversion de deux points pour la victoire a échoué, alors que le secondeur de cinquième année de Regina, Cole Benkic, a rabattu la tentative de passe de Catellier à Trysten Dyce.

Le match ne s’est rendu en prolongation que grâce à un retour impressionnant du Manitoba au quatrième quart, alors que les Bisons tiraient de l’arrière 25-8 à mi-chemin du quatrième. Mais ils ont marqué sur leurs trois possessions suivantes, ont égalisé le match avec 48 secondes à faire, et l’ont presque emporté en temps règlementaire sur un retour de botté de Marcel Arruda-Welch, avant qu’un plaqué du secondeur recrue Josh White ne rétablisse la situation. Cela a permis aux Rams de porter le match en prolongation et de donner à Picton la chance de battre le record cette semaine. Au total, Picton a complété 20 de ses 30 passes pour 296 verges et deux touchés et il totalise maintenant 11 496 verges en carrière. Et il lui reste encore trois matchs de saison régulière pour prolonger ce record.

Pour continuer avec le livre des records, l’entraîneur-chef du Rouge et Or de Laval, Glen Constantin, a enregistré sa 170e victoire de football universitaire canadien en tant qu’entraîneur-chef (toutes avec Laval, où il est l’entraîneur-chef depuis 2001) lors de la victoire du Rouge et Or, classé au 2erang, 53-2, contre les Stingers de Concordia. Cela le place au deuxième rang des victoires en carrière, surpassant le célèbre entraîneur de Western Larry Haylor (169 victoires en carrière), intronisé au Temple de la renommée du football canadien en 2014.  Constantin se retrouve maintenant derrière le détenteur du record, Brian Towriss (196 victoires en carrière), le célèbre entraîneur des Huskies de la Saskatchewan qui a été honoré par cette équipe il y a deux semaines. Et cela a augmenté l’avance de Constantin parmi les entraîneurs actifs; le deuxième est l’entraîneur-chef de Queen’s, Pat Sheahan, qui est demeuré à 156 cette semaine en raison d’une défaite de 26-23 contre l’équipe du premier rang, Western

Un autre moment remarquable du monde du football U SPORTS a eu lieu cette semaine à Waterloo, où les Gryphons de Guelph ont remporté une victoire de 27 à 24 sur la route contre les Golden Hawks de Laurier (no.8). Les Gaels de Queen’s ont gâché le match d’ouverture de Guelph la semaine dernière avec une victoire de 33-32, et les Gryphons ont fait de même cette semaine, ternissant le match d’ouverture de Laurier grâce à six interceptions, dont ce pick-six de 69 verges de Dotun Aketepe:

Soccer féminin

Les Carabins (no.1) prolongent leur séquence de blanchissages en temps règlementaire avec une victoire de 5-0 contre les Stingers   

Les Carabins de Montréal, classées au premier rang, ont une série de blanchissages remarquable. Les Carabins ont remporté une victoire de 5-0 contre les Stingers de Concordia dimanche, et elles ont maintenant passé 12 mois du calendrier sans allouer un but en temps régulier, à la fois en saison régulière et en séries éliminatoires. Le dernier but que Montréal a alloué en temps régulier a été le 1er  octobre 2017 contre les Citadins de l'UQAM. La gardienne Claudia Dubé-Trempe a joué un rôle clé dans cette série de blanchissages.

Et le seul but en prolongation que les Carabins ont permis dans cette période s’est produit lors d’une défaite de 1-0 en double prolongation contre le Rouge et Or de Laval lors du championnat du RSEQ de l’année dernière. Montréal a rebondi pour remporter le championnat U SPORTS, obtenant ainsi des victoires par blanchissage contre Guelph, Trinity Western et Cap-Breton.

Hockey masculin

les Huskies mettent fin à la série de victoires à domicile des Golden Bears et gâchent la levée de la bannière

Les Golden Bears de l’Alberta ont remporté le championnat canadien de l’année dernière et ils ont hissé cette bannière lors du premier match de la saison à domicile contre les Huskies de la Saskatchewan samedi.

Cependant, le reste de la soirée ne s’est pas déroulé aussi bien pour les Golden Bears qui se sont inclinés 5-2. La soirée a bien commencé pour l'Alberta grâce aux buts de Cole Sanford et Curtis Miske, mais la Saskatchewan a ensuite inscrit des buts de Kohl Bauml, Tanner Lishchynsky, Logan McVeigh, Jordan Tkatch et Jaimen Yakubowski, en plus d’enregsitrer 30 arrêts de Taran Kozun. L’impressionnant tir en angle de McVeigh (sur une punition retardée) allait finalement être le but gagnant du match.

Les Golden Bears se sont toutefois vengés dimanche, menant une avance de 5-0 pour une victoire éventuelle de 5-1. Ils avaient plusieurs blessés et n’ont habillé que 16 joueurs, mais ils ont obtenu deux buts de Taylor Cooper et des buts de Sawyer Lange, Steven Owre et Clayton Kirichenko. Zach Sawchenko a effectué 14 arrêts lors de cette victoire. Ce but en échappée de Cooper était particulièrement beau:

Cross-country

Le Heat accueille sa toute première course U SPORTS, remporte les premières et deuxièmes places; Hufsmith domine à la rencontre Sled Dog Open

Le Heat de UBC Okanagan est nouveau à la compétition de cross-country U SPORTS cette année après avoir passé les sept dernières années à concourir au niveau de l'ACSC et ils ont organisé leur première rencontre U SPORTS en fin de semaine avec l'UBC Okanagan Invitational, une rencontre double avec le Wolfpack de Thompson Rivers, qui fait aussi partie du défi d'athlétisme de la Coupe des Présidents entre les écoles. Cela s'est très bien passé pour l'équipe hôte puisque le Heat a remporté les titres masculin et féminin. Mike Mitchell, Turner Woodruff et Owen Harris ont balayé le podium masculin et Veronika Fagen (championne individuelle de l’ACSC l’an dernier) et Brittany Webster ont pris la première et la deuxième place chez les femmes.

Ailleurs en cross country, Courtney Hufsmith, de la Saskatchewan, a réalisé une belle performance lors du Sled Dog Open des Huskies, terminant avec un record personnel de 28 :06 et remportant sa deuxième victoire en deux rencontres cette année. Il s’agissait d’une avance de 2 :15 devant la deuxième finaliste, Meghan Manor des Dinos de Calgary. Les Huskies portaient également des maillots orange en l'honneur des survivants des pensionnats autochtones:

Malgré la performance spectaculaire d’Hufsmith, Calgary a remporté le titre par équipe féminin grâce à Manor, ainsi que ses coéquipières Kate Anderson et Emily Simpson (qui ont terminé troisième et quatrième). La Saskatchewan a terminé deuxième tandis que l'Alberta a terminé troisième, le Manitoba quatrième et MacEwan cinquième. Chez les hommes, Calgary a remporté le titre grâce à Russell Pennock, Stefan Daniel et Ryan Grieco, qui ont vaincu le Manitoba, Regina et l’Alberta.

Soccer masculin

Kristian Yli-Hietanen marquent trois fois pour les Thunderbirds (no.3); les Marauders l’emportent sur les Gryphons (no.7); Connor James des Golden Bears (no.8) inscrit un record Canada-Ouest  

Il y a eu plusieurs histoires intéressantes tirées du soccer masculin ce week-end, à commencer par la performance de l’attaquant de quatrième année de UBC, Kristian Yli-Hietanen. Lors du match à domicile dimanche contre les Timberwolves de l’UNBC, Yli-Hietanen a marqué quatre buts, aidant les Thunderbirds (no.3) à l’emporter par la marque de 7-0. Voici son quatrième, sur une belle tête qui était le septième but de UBC:

Ce fut un contraste majeur avec le match nul 1-1 entre les équipes vendredi soir. Cependant, il convient de noter qu’il s’agissait du quatrième match de l’UNBC en sept jours. Ils ont battu Calgary dimanche dernier et ont vaincu Victoria 2-1 dans un match de reprise sur la route jeudi, un match qui devait initialement se jouer en août, mais qui a été reporté en raison des feux de forêt. Mais les Thunderbirds et Yli-Hietanen en particulier ont été très bons dans celui-ci.

Ailleurs au soccer masculin, les Marauders de McMaster, non classés, ont devancé les Gryphons de Guelph, septièmes, 3-1 à domicile dimanche. Ce match était à égalité 1-1 à la 88e minute, quand Antonio Sereno a placé McMaster en tête. Guelph a essayé d’inscrire un but égaliseur, mais Robert Tamale a marqué le but d’assurance sur la contre-attaque peu après.

Et les Bears et les Pandas de l’Alberta (no.8) ont remporté une victoire de 3-0 contre le Pronghorns de Lethbridge samedi et une victoire de 4-0 contre les Huskies de la Saskatchewan dimanche, les deux à domicile. Le match de dimanche a vu Easton Ongaro enregistrer un tour du chapeau et une passe décisive, alors que Ajeej Sarkaria a ajouté un but et deux passes. Mais c'est le gardien Connor James qui a vraiment marqué l'histoire, enregistrant trois arrêts pour son quatrième jeu blanc consécutif et établissant un nouveau record pour Canada-Ouest avec sa 29e victoire par blanchissage en carrière.

Howell du Rouge et Noir honore son pari du match Panda avec son coéquipier Gillanders; les Gee-Gees vainquent les Ravens au rugby et Sandhu des Thunderbirds gagne sa première victoire en tant qu’entraîneure-chef de hockey sur gazon

Le match Panda mentionné plus haut se distinguait également par de nombreux messages sur les réseaux sociaux. Certains des anciens élèves d’Ottawa et de Carleton qui ont connu du succès dans la LCF se sont mis de la partie et le demi défensif du Rouge et Noir d’Ottawa, Justin Howell (un diplômé de Carleton) a eu à porter un chandail des Gee-Gees en raison d’un pari avec son coéquipier Brendan Gillanders (un diplômé d'Ottawa):

Un autre ancien qui a pris part à l’engouement entourant le match était l’ancien quart-arrière des Gee-Gees, Brad Sinopoli, qui est devenu un receveur vedette du Rouge et Noir. Il a été interviewé sur les lignes de côté durant le match:

Sinopoli n’était qu’un des nombreux joueurs du Rouge et Noir au match:

Et plusieurs amateurs ont également partagé des photos du match :

Le match Game n’était pas le seul affrontement de la semaine entre Ottawa et Carleton. Les deux écoles se sont également affrontées au rugby féminin, où Ottawa (no.1) a vaincu Carleton (no.7) 17-10 dans le match le plus serré des Gee-Gees jusqu’à présent:

Quant à elles, les Thunderbirds de UBC ont hissé la Coupe McCrae au cours des sept dernières années en tant que championnes de hockey sur gazon féminin U SPORTS, mais elles subissent des changements cette année. L’ancienne joueuse Poonam Sandhu a pris ses fonctions d’entraîneure-chef cette saison et son équipe a enregistré deux matchs nuls face à Victoria il y a deux semaines (elles ont eu un congé la semaine dernière). Mais sur la route samedi à Calgary, Sandhu a enregistré sa première victoire en carrière comme entraîneure-chef: