Volleyball Féminin Nouvelles

L’équipe canadienne féminine de volleyball passe à côté de la demi-finale en s’inclinant 3 à 0 (17-25, 13-25, 18-15) contre la Hongrie lors du quart de finale disputé au gymnase Palacoscioni à Nocera, en Italie

Horaire et résultats

FISU.TV (demi-finales et finales seulement)

« Nous avons simplement eu de la difficulté à maintenir le niveau de jeu », dit l’entraîneure-chef du Canada, Laurie Eisler. « Nous avons affronté une équipe très technique et passionnée qui a tout donné. Elles méritaient la victoire. Notre niveau de performance a reculé, c’est certain. C’était peut-être un défi de trop grande taille pour notre équipe, et nous n’avons pas joué au niveau dont nous avions besoin aujourd’hui, mais nous nous regrouperons et nous essayerons de nouveau demain. »

Le Canada croisera le fer mercredi, en demi-finale de consolation, contre le Brésil, pris par surprise par les hôtes italiennes. Le match se jouera à compter de 8 h 30 (HE) / 5 h 30 (HP) (14 h 30 heure locale) au Palasele Eboli.

« À mon avis, nous avons fait beaucoup d’erreurs non provoquées », explique la libéro canadienne Cassie Bujan de l’Université du Manitoba. « J’avais l’impression que nous étions super bien préparées à jouer contre cette équipe, mais il semble clair que nous avons sous-estimé leur force et leur taille. » 

La vedette des Pandas de l’Alberta Kory White, qui a mené l’offensive canadienne en récoltant neuf points, a félicité le travail des remplaçantes durant le match de ce soir.

« Maude [Babin] a vraiment fait du bon boulot, ajoute Bujan. Elle a remplacé Caroline, qui s’est blessée, et j’ai trouvé qu’elle avait bien joué. Toutes les joueuses qui sont entrées sur le terrain ont fait un excellent travail. »

La première manche s’est avérée serrée dès le début, la Hongrie envoyant d’excellents services, tandis que White a donné le rythme à l’offensive canadienne. Puis, la Hongrie a pris les devants 16-10 au premier temps mort, avance que le Canada n’a jamais été en mesure de réduire. La manche s’est soldée par un pointage de 25-17.

Après la deuxième manche (25-13 en faveur de la Hongrie), le Canada a repris du poil de la bête pour remonter un déficit de 2-5 en début de manche en inscrivant cinq points, dont deux attaques marquées de White et l’as de Beth Vinnell qui a égalisé la marque à 7-7. Par la suite, la Hongrie a dominé tout le reste de la manche en infligeant une séquence de huit points consécutifs jusqu’au deuxième temps mort. Les joueuses de l’unifolié se sont battues jusqu’à la fin, se rapprochant à quatre points de la Hongrie avant qu’elle n’inscrive le point final à 25-18.

« C’est le Brésil. C’est un pays de volleyball, ajoute Eisler. C’est toujours excitant de jouer contre une équipe de ce genre, et nous aurons droit à un style de volleyball différent auquel nous ne sommes pas habitués, mais ce sera une autre belle occasion de jouer au volleyball dans une superbe atmosphère. »

Sommaire

Suivez Équipe Canada sur Twitter, Instragram et Facebook, @USPORTSIntl et utilisez #uCAN.