Volleyball Masculin Nouvelles

Volleyball Masculin

L’Alberta en quête de sa première bannière U SPORTS en une décennie à Toronto

L’équipe U SPORTS

TORONTO (U SPORTS) – Les Spartans de Trinity Western se rendront à Edmonton comme favoris pour défendre leur titre de volleyball masculin U SPORTS, tandis que les Pandas d'Alberta espèrent mettre fin à une longue période d’attente pour remporter une bannière nationale féminine à Toronto.

Les Golden Bears d'Alberta accueillent le Championnat de volleyball masculin U SPORTS FOG 2017 cette semaine pour la première fois depuis 2009 tandis que les Rams de Ryerson accueillent les meilleures équipes au pays pour le Championnat de volleyball féminin U SPORTS présenté par Jason Rinaldi pour la première fois de l’histoire de l’école.

Les deux tournois de volleyball débutent vendredi, au Centre sportif communautaire Saville et au Centre sportif Mattamy, et se terminent dimanche, avec la finale féminine à 16h00 HAE et le championnat masculin à 18h00 HAR (20h HAE).

Toutes les parties des deux compétitions seront diffusées sur le web sur USPORTS.LIVE.

 

Championnat de volleyball féminin U SPORTS 2017
(Centre sportif Mattamy, Université Ryerson) 

Au tableau du Championnat de volleyball féminin, l’équipe numéro 1, les Pandas d’Alberta (championnes de Canada-Ouest) seront rejointes par l’équipe numéro 2, les Marauders de McMaster (championnes du SUO), l’équipe numéro 3 les Thunderbirds de UBC (finalistes Canada-Ouest) , l’équipe numéro 4 les Carabins de Montréal (championnes du RSEQ), l’équipe numéro 5 les Tigers de Dalhousie (championnes du SUA), l’équipe numéro 6 les Mustangs de Western (finalistes du SUO), l’équipe numéro 7 les Spartans de Trinity Western (médaillées de bronze de Canada-Ouest) et l’équipe numéro 8 les Rams de Ryerson (4e place du SUO et hôtes). 

Plus de la moitié des équipes en compétition ont déjà remporté la bannière nationale, dont UBC (10), Alberta (7) et Western (3). Dalhousie et Trinity Western complètent la liste avec un championnat chacune.

 

Représentantes de Canada-Ouest
 

No.1 Les Pandas d’Alberta (championnes Canada-Ouest)
Titres nationaux: 1995-2000, 2007

Dernière participation: 2015

 

Meneuses des statistiques

Attaques marquantes par manche: Meg Casault (3,94)

Blocs par manche: Vanessa Jarman (1,00)

Aides par manche: Mariah Walsh (10,07)

Récupérations par manche: Eryn Orysiuk (3,56)

 

No.3 Les Thunderbirds de UBC (finalistes Canada-Ouest)
Titres nationaux: 1973, 1974, 1977, 1978, 2008-2013

Résultat en 2016: 4th  

 

Meneuses des statistiques

Attaques marquantes par manche: Danielle Brisebois (3,86)

Blocs par manche: Ciara Hanly (1,22)

Aides par manche: Alessandra Gentile (7,30)

Récupérations par manche: Juliana Kaufmanis (2,04)

 

No.7 Les Spartans de Trinity Western (médaillées de bronze de Canada-Ouest)
Titres nationaux: 2015

Résultat en 2016: médaille d’argent 

 

Meneuses des statistiques

Attaques marquantes par manche: Sophie Carpentier (4,22)

Blocs par manche: Ashtyn McKenzie (1,08)

Aides par manche: Nikki Cornwall (10,59)

Récupérations par manche: Rachel Flink (2,46)

 

Les Pandas (22-2 saison régulière) ont été identifiées comme l'équipe à battre après avoir gagné leur 11e médaille d'or de conférence pour l’université et la première depuis 2012, par une victoire 3-1 à domicile contre UBC samedi. Les Thunderbirds (20-4) ont accédé à la finale après avoir éliminé Trinity Western (21-3) par un score de 3-1 dans le carré des as, avec les Spartans qui se sont reprises grâce à une victoire convaincante sur UBC Okanagan pour gagner la médaille de bronze. 

« Nous sommes heureuses des progrès réalisés en équipe cette saison et très fières de représenter Canada-Ouest comme championnes de la conférence, a déclaré l'entraîneure-chef d'Alberta, Laurie Eisler. Nous restons concentrées sur ce qui nous attend, c’est à dire Ryerson qui est une équipe très talentueuse et bien entraînée. Nous nous attendons à ce qu'elles rivalisent à un au niveau, soutenues par leur fans, ce qui devrait être un excellent environnement pour commencer le championnat U SPORTS. »

«Notre équipe a connu une excellente saison, en particulier à la deuxième moitié», a déclaré Doug Reimer, l'entraîneur-chef de UBC. «Le retour de Juliana Kaufmanis suite à sa session académique en Nouvelle-Zélande a été un élément clé, en plus du développement de notre groupe. «Nous sommes une équipe assez équilibrée, avec une profondeur et une expérience importantes qui devraient nous permettre de rivaliser à un niveau supérieur à celui des deux ou trois dernières années. »   

« Ce groupe de filles a mis le temps et le travail nécessaires et je sens qu'elles méritent vraiment de participer » , a déclaré l'entraîneur-chef de Trinity Western, Ryan Hofer. «J'ai un bon groupe de filles qui ont participé à la finale nationale des deux dernières années et je crois qu'elles savent ce qu'il faut pour y arriver et qu'elles savent ce qu'il faut en terme de discipline, d'engagement et de compétitivité. Je sais qu'elles veulent une chance de jouer le match final.

«Statistiquement, c'est probablement l'équipe la plus efficace que j'ai entraînée. Mais je sais que le niveau s’est élevé à travers le pays, donc je sais que nous serons de la partie pour gagner, tout comme  un bon nombre de bonnes équipes cette année. »

  

Représentantes du SUO
 

No.3 Les Marauders de McMaster (championnes du SUO)
Dernière participation: 2014 

 

Meneuses des statistiques 

Attaques marquantes par manche: Joanna Jedrzejewska (3.02)

Blocs par manche: Maicee Sorensen (0,64)

Aides par manche: Caitlin Genovy (8,82)

Récupérations par manche: Carly Heath (4,80)

 

No.6 Les Mustangs de Western (finalistes SUO)
Titres nationaux: 1972, 1975, 1976

Dernière participation: 2011

 

Meneuses des statistiques

Attaques marquantes par manche: Kelsey Veltman (3,81)

Blocs par manche: Kelsey Veltman (1,35)

Aides par manche: Kat Tsiofas (8,60)

Récupérations par manche: Courtney Sestric (2,94)

 

No. 8 Les Rams de Ryerson (4e place du SUO, hôtes)
Dernière participation: 2002

 

Meneuses des statistiques

Attaques marquantes par manche: Veronica Livingston (2,98)

Blocs par manche: Theanna Vernon (1,28)

Aides par manche: Kate McIlmoyle (8,97)

Récupérations par manche: Julie Longman (3,49)

 

McMaster (16-3) a décroché sa place au championnat national après avoir battu Ryerson 3-1 en demi-finale du SUO, avant de vaincre Western de justesse par la marque de 3-2 pour remporter le troisième titre de l'équipe et le deuxième en quatre saisons. Ryerson a ensuite été défaite par les championnes nationales en titre, et l’équipe classée au premier rang, Toronto, dans le match pour la médaille de bronze, terminant au pied du podium de la conférence. 

« De faire partie de la discussion au niveau national est l'un de nos objectifs depuis le début de la saison et nous avons obtenu notre place», a déclaré l'entraîneur-chef de McMaster, Tim Louks.  « Nous croyons que nous avons la compétence et la mentalité pour rivaliser avec n'importe quelle équipe au tournoi, et nous savourons l'occasion de le faire ce week-end. »

« En tant qu'équipe, nous sommes ravies d'être au Championnat de volleyball féminin U SPORTS et nous sommes confiantes que nous représenterons bien Western et le SUO», a déclaré l'entraîneure-chef des Mustangs, Melissa Bartlett.   « Gagner une place à un tournoi de championnat national dans un sport d'équipe est une occasion rare pour n'importe quel athlète et nous sommes tellement excitées d'en avoir l'occasion cette semaine. Je m'attends à ce que chaque match soit une bataille puisque pour le reste de notre saison, nous serons confrontées à des équipes du top-10 et il sera intéressant de voir à quel point nous serons à la hauteur des circonstances pour rivaliser avec les meilleures. »   

«Dès que nous n'avons pas réussi à atteindre nos objectifs au Championnat du SUO, nous avons dû nous recentrer pour cette semaine», a déclaré l'entraîneur-chef de Ryerson, Dustin Reid. «Nous ne sommes pas allées au Championnat du SUO pour faire une mise au point en vue des nationaux. Nous y étions pour gagner.  La réalité est maintenant que tout repose sur une seule partie vendredi. Nous devons nous préparer pour ça et être en mesure de jouer la meilleure version de volleyball que nous pouvons pour cette période de temps et trouver un moyen de battre nos concurrentes. »

 

 

Représentante du RSEQ
 

No.4 Les Carabins de Montréal (championnes du RSEQ)
Résultat en 2016: 5th

 

Meneuses des statistiques

Attaques marquantes par manche: Marie-Alex Bélanger (4,31)

Blocs par manche: Alexane L. Joly (0,94)

Aides par manche: Katia Forcier (8,73)

Récupérations par manche: Stéphanie Lojen (3,14)

 

Les Carabins (15-5) ont obtenu une troisième bannière consécutive du RSEQ et leur huitième au cours des 10 dernières années après deux victoires consécutives en deux matchs contre Sherbrooke et Laval, accédant à la ronde suivante grâce à une victoire convaincante de 3-0 sur le Rouge et Or. 

« Nous avons eu une excellente saison et de très bonnes séries éliminatoires, malgré un calendrier difficile », a déclaré l'entraîneur-chef de Montréal, Olivier Trudel. «Je pense que le Championnat de volleyball féminin U SPORTS sera plus ouvert que jamais cette année. L'équilibre de puissance entre les différentes équipes est tout à fait différent et il y a une grande parité entre les participantes. Je pense que ce sera un championnat très excitant. »  

 

Représentante du SUA
 

No.5 Les Tigers de Dalhousie (championnes du SUA)
Titres nationaux: 1982

Résultat en 2016: 6e

 

Meneuses des statistiques

Attaques marquantes par manche: Courtney Baker (2,64)

Blocs par manche: Victoria Haworth (0,82)

Aides par manche: Abby Czenze (9,35)

Récupérations par manche: Marisa Mota (5,22)

 

Le règne de Dalhousie (19-1) se poursuivra une année de plus dans le SUA, après que les Tigers aient remporté leur cinquième championnat de conférence consécutif avec une paire de victoires consécutives sur Moncton dans la finale meilleur de trois.

« Gagner notre cinquième championnat consécutif du SUA est une réalisation spéciale», a déclaré Rick Scott, entraîneur-chef de Dalhousie. «C'est tout à l’honneur de l'engagement des filles, de leur éthique de travail et de leur ténacité. Nous ne sommes pas satisfaites de seulement participer au championnat national; nous sommes motivées pour bien jouer et gagner des parties. »