Basketball Masculin

Championnats Le 8 Ultime - Masculin

Basketball Masculin

BRONZE: Carleton rebondit et atteint le podium canadien

L’équipe U SPORTS

Moins de 24 heures après avoir encaissé un premier revers cette saison, les Ravens de Carleton ont rebondit en disposant des Redmen de McGill par 76-71 lors du match pour la médaille de bronze du 8 ultime de basketball masculin U SPORTS, dimanche après-midi au Centre Banque Scotia.

Site Web du championnatt

Horaire et résultats

Web diffusion – USPORTS.LIVE

Premiers favoris du championnat canadien après avoir décroché le titre de la conférence de l’Ontario, les Ravens espéraient établir un nouveau record ce week-end en remportant une huitième bannière nationale consécutive, mais leur rêve a pris fin samedi soir lorsqu’ils se sont inclinés par 84-76 face à Ryerson en demi-finale. Carleton complète malgré tout sa remarquable campagne avec un dossier cumulatif de 34-1 face à des adversaires de U SPORTS.

De leur côté, les Redmen, champions du RSEQ, terminent au pied du podium canadien pour une deuxième année de suite, eux qui avaient échappé le bronze par 69-63 contre Dalhousie l’an dernier. McGill est toujours à la recherche d’une première médaille au niveau national en basketball masculin.

Membre de la deuxième équipe d’étoiles au pays cette saison, l’ailier de 6 pieds 9 pouces Eddie Ekiyor a mené la charge pour les vainqueurs avec une récolte de 21 points et huit rebonds, deux sommets dans la rencontre. Il a été appuyé à l’attaque par Yasiin Joseph (16 points), TJ Lall (14) et Marcus Anderson (10).

McGill a également vu quatre de ses porte-couleurs amasser 10 points ou plus, soit Alex Paquin (17), Dele Ogundokun (14), Jenning Leung (12) et François Bourque (11).

En plus de dominer par 46-35 au chapitre des rebonds, les Ravens se sont montrés beaucoup plus précis que les Redmen, eux qui ont fait mouche sur 46,4% de leurs tirs du plancher (26 en 56), 47,1% de leurs tentatives de trois points (8 en 17) et 84,2 de leurs lancers francs (16 en 19) comparativement à des taux de succès de 38,6% (27 en 70), 15,6% (5 en 32) et 57,1% (12 en 21) pour leurs rivaux québécois.

Carelton_bronze.jpg (487 KB)

Tirant de l’arrière par 12-9 au terme du premier quart, les Redmen ont soudainement trouvé leurs repères au deuxième engagement, qu’ils ont dominé par 25-12 pour rentrer au vestiaire à la mi-temps avec un avantage de 34-24.

Toujours en avance, par 52-48, après trois quarts, McGill a conservé les devants jusqu’à 4:54 de la fin du match, alors que Marcus Anderson a réussi un tir de longue distance pour porter le pointage à 63-62 en faveur de Carleton.

À 74-71 Carleton avec 18 secondes à écouler, Leung a raté une tentative de trois points qui aurait égalé la marque. Quelques instants plus tard, Lall réussissait deux lancers francs pour sceller l’issue du duel.

« Nous sommes jeunes, nous avons du talent et, la plupart du temps, nous travaillons très fort, a dit l’entraîneur-chef des vainqueurs, Dave Smart. Toutefois, notre jeunesse nous joue parfois des tours. Nous tendons à demeurer dans notre zone de confort.

« Sur mon panier de trois points en fin de match, TJ a amorcé le jeu. Tout ce que j’avais à faire était de réussir mon tir, a dit Anderson. Nous n’avons pas connu le début de match espéré, mais nous avons joué avec plus d’énergie en deuxième demie. »  

Smart tenait également à rendre hommage à son groupe d’entraîneurs.

« Pendant un temps d’arrêt, un de mes adjoints était très émotif. Il ne s’est pas attardé sur des points techniques, il a simplement trouvé les bons mots. Nous sommes demeurés dans le match parce que nos joueurs ont joué avec émotion. »

Statistiques

Joueurs du match

Carleton: Eddie Ekiyor

McGill: Alex Paquin

Le 8 Ultime - Masculin

FINALE CONSOLATION: Brock domine et termine cinquième

L’équipe U SPORTS