International Nouvelles

International

Résumé & résultats d’Équipe Canada: Jour 7

L’équipe U SPORTS

L’équipe féminine de basketball canadienne a dû affronter une formation hôtesse qui a profité d’un bruyant appui de la foule pour remporter sa partie quart de finale, l’un des faits marquants du jour sept des Universiades de Taipei.

Site officiel de Taipei 2017
Site officiel d’Équipe Canada
Calendrier de webdiffusion sur CBC sports
Comptes Twitter, Facebook et Instagram d’Équipe Canada: @USPORTSintl

Dès le début, l’atmosphère était électrique et les spectateurs s’enthousiasmaient et agitaient des drapeaux chaque fois que les Canadiennes perdaient le ballon, mais surtout lorsque l’équipe du Taipei Chinois réussissait un panier, dont celui marqué au coup de sifflet qui a porté la marque à 18-17 pour l’équipe hôte après un quart.

« Même si les encouragements sont contre nous, c’est motivant parce que j’avais envie de jouer devant toutes ces personnes, raconte d’Alison Keough (Université du Cape Breton). Bien sûr qu’ils encouragent l’adversaire et ça les aide, mais nous essayons d’en profiter aussi. »

Les Canadiennes n’ont pas réussi à combler l’écart qui les séparait des hôtes. À la mi-temps, ces dernières avaient six points d’avance, et avec dix minutes à jouer, elles accusaient 10 points de retard. C’est le léger avantage en pourcentage de tirs au panier du Taipei Chinois qui a finalement fait la différence : 50 pour cent contre 41 pour cent pour le Canada. Le soutien du public n’a jamais failli et son équipe en a certainement bénéficié.

« La salle était bondée et à chacun de leurs points, c’était impossible de s’entendre penser. C’était fou, ajoute Keough. Taipei était sur un élan, mais je pense que nous nous sommes battues jusqu’à la fin. Il s’en est fallu de peu. Elles ont réussi tous leurs paniers au troisième quart. Peu importe ce que nous faisions en défense, ça n’avait pas d’importance. Nous pouvions être droit devant elles, mais elles tiraient quand même au panier. Les choses se sont corsées au troisième quart lorsqu’elles ont creusé l’écart. »

Les points du Canada étaient également distribués entre Keough, Alex Kiss-Rusk (Université McGill) et Paige Crozon (Université de l’Utah) qui ont chacune marqué dix points. La meneuse de l’unifolié était Abigail Fogg avec 13 rebonds et six points.

Le Canada affrontera les États-Unis le samedi 26 août à 5 h 30 heure de l’Est dans le premier de ses deux matchs pour la cinquième à la huitième place.

Basketball masculin

Malgré sa domination au premier quart, l’équipe canadienne masculine a échoué à soutirer la victoire à l’Allemagne lors de son dernier match de poule. Les vainqueurs l’ont emporté 85-73. Le Canada, qui avait besoin d’une victoire avec une avance d’au moins huit points pour avancer en quart de finale, a commencé le match en lion pour se tailler une avance de 28-14 à la fin du premier quart. L’Allemagne a relevé sa défense au deuxième quart et les Canadiens ont été déstabilisés par le changement. Après un quart de 19-12, l’équipe canadienne a laissé filer son avance pour accuser un retard de sept points avec 40-33 au tableau des points. À la fin du troisième quart, il ne restait plus rien de l’avance du Canada et les deux équipes étaient nez à nez 52-52. Forte de son élan, l’Allemagne a ouvert le dernier quart avec 6-0 et le Canada n’a jamais pu reprendre le dessus. Les Allemands ont pris le contrôle du temps pour s’emparer de la victoire 85-73. Les Canadiens seront de retour au jeu le 27 août.

Volleyball masculin

L’équipe canadienne de volleyball a fait face à une adversité de haut niveau vendredi, l’Iran remportant aisément le duel 3-0 (25-19, 25-15, 25-16) pour pousser le Canada en ronde de classification des Universiades de Taipei. Le Canada, qui termine la ronde préliminaire avec une fiche de 2-3, n’a pratiquement jamais eu les devants dans toute la rencontre, étant en déficit 16-8, 16-10 et 16-9 à chacune des pauses techniques de mi-manche. Cameron Branch a mené l’unifolié au chapitre des points et des attaques marquantes avec huit, tandis que Lucas Coleman a relevé quatre ballons, un sommet d’équipe. Le Canada ne peut maintenant espérer mieux qu’une neuvième position. Il jouera sa première partie de la ronde de classification le dimanche 27 août.

Volleyball féminin

L’équipe féminine de volleyball a joué un match de placement contre la République tchèque sans toutefois arriver à s’emparer de la victoire dans une défaite de 3-1 (20-25, 25-14, 12-25, 17-25). Meg Casault a été la meilleure marqueuse de l’unifolié 11 avec points, tandis qu’Anna Feore a réussi un record d’équipe de récupération du ballon avec 12 d’entre eux. Le Canada sera de retour au jeu demain. 

Soccer masculin

Marc Olivier Kouo Dibongue a dominé à l’attaque et le gardien de but Evan Barker a remarquablement bien joué pour permettre au Canada de l’emporter 2-0 sur les États-Unis vendredi. Jouant en ronde de classification pour les places 9 à 16, les Canadiens ont touché le fond du filet à la quatrième et à la quarante-quatrième minute. Les États-Unis ont tiré neuf fois au but, dont deux coups de pied de réparation, mais Barker veillait au grain. Le Canada affronte l’Afrique du Sud le 27 août à 4 h, heure de l’Est.

Water-polo féminin

L’équipe féminine de water-polo a mérité une victoire convaincante de 24-5 sur la Grande-Bretagne vendredi grâce à l’apport de neuf marqueuses, dont Élyse Lemay-Lavoie avec cinq buts et Shae Fournier, avec quatre.

Le Canada a connu un excellent début de match en marquant cinq buts sans réplique dans le premier quart. La Grande-Bretagne a répondu à l’assaut 30 secondes du premier coup de sifflet. Les Britanniques ont joué un bon deuxième quart avec cinq buts avant la mi-temps. Les Canadiennes ont dominé la deuxième moitié du match avec 15 buts contre 1 pour remporter une victoire de 24-5.

« C’est important de voir chaque match comme une occasion d’apprendre et d’appliquer les leçons au match suivant. C’est particulièrement vrai dans un tournoi de huit matchs, dit Clara Vulpisi. Ce match a été une belle occasion de se préparer pour les éliminatoires. Nous avons commencé lentement, mais en respectant le plan de jeu et en travaillant en équipe, nous avons réussi à obtenir le résultat voulu. »  

« Aujourd’hui, nous avons joué selon notre plan. Nous avons commencé en force, mais nous avons ralenti la cadence en première moitié. Nous avons demandé aux joueuses d’accélérer le rythme et elles l’ont fait, a commenté l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne, David Paradelo. Nous nous concentrons maintenant sur les quarts de finale de demain. » 

Le Canada affrontera les États-Unis en quart de finale le samedi 26 août à 6 h heure de l’Est.

Water-polo masculin

L’équipe masculine de water-polo a arraché une victoire de 7-6 à l’Afrique du Sud pour avancer dans la tranche des places 9 à 12. Il s’agit d’une deuxième victoire sur l’Afrique du Sud pour le Canada qui l’avait déjà emporté 8-4 en ronde préliminaire. Sean Spooner a été le meneur de son équipe avec un tour du chapeau. Mike Chapman à la contre-attaque, Eric Graham de l’extérieur et Colin Colterjohn dans une mêlée ont ajouté un point au tableau des points.

« Les joueurs ont bien répondu sur le plan mental à notre défaite difficile, explique l’entraîneur-chef, Brian Parillo. Ils n’ont pas donné leur meilleure performance, mais ils ont tout de même gagné.   Spooner a indiqué que la préparation était un facteur clé. Les matchs ont lieu tôt le matin, et nos entraînements à 7 h du matin à Toronto ont aidé. Les gars ont travaillé fort. Nous devons maintenant nous concentrer sur la Corée pour accéder au match pour la neuvième place. »

Le duel Canada-République de Corée aura lieu dimanche à minuit heure de l’Est.

Athlétisme

Jeudi en athlétisme, Aiyanna Stiverne a raté de podium de peu en terminant en quatrième place du 400 m féminin. Benjamin Ayesu Attah quant à lui s’est classé au cinquième rang de la finale du 400 m. Le décathlonien James Turner a éprouvé des difficultés en début de deuxième journée et il a terminé au douzième rang du classement. Cole Peterson a pris le dixième rang de la finale masculine du 1500 m.

Au saut en hauteur, Paige Ridout et Deryk Theodore se sont qualifiés pour leurs finales qui auront respectivement lieu les 26 et 27 août. Au 200 m masculin, James Linde prendra le départ de la finale le 26 août. Deux coureuses seront de la demi-finale du 100 m samedi.

Natation

À la piscine, Katerine Savard a terminé au sixième rang de la finale du 200 m nage libre avec un temps de 1 h 59,21. Le relais masculin 4 x 200 m nage libre a pris le septième rang de sa finale à la fin de la journée en arrêtant le chronomètre à 7 h 22,89. Les dernières courses seront disputées demain et les épreuves de marathon viendront conclure la compétition de natation le 27 août. 

Également en action

En plongeon, Ashley McCool et Eleana Dick participaient vendredi à l’épreuve féminine du tremplin 3 m. La huitième place de McCool en demi-finale lui a valu un laissez-passer pour la finale qui aura lieu demain à 16 h HE. Dick ne s’est pas qualifiée. 

Les compétitions masculine et féminine de tennis de table en simple ont commencé vendredi et les athlètes canadiens Klement Yeung, James Pintea, Yen Chun Li, Lester Lee, Michelle Liaw et Anqi Luo ont remporté leurs matchs. La compétition en simple se poursuit demain.

Sur le terrain du club de golf Sunrise, le Canada a disputé une autre ronde. L’équipe masculine a grimpé en sixième place après sa deuxième ronde tandis que l’équipe féminine s’est maintenue en dixième place. La troisième ronde sera disputée demain matin.

En taekwondo, l’équipe canadienne a connu son meilleur résultat de la compétition grâce à Andrea Jerom qui a accédé aux quarts de finale de la catégorie des 53 kg. Après l’avoir emporté sur Krystel El Koussa (Liban) en seizièmes de finale et sur Francisca Rios Rojas (Chili) en huitièmes de finale, elle s’est mesurée à la Sud-Coréenne Geumbyed Lim en quart de finale. Jerom n’a pas réussi à prendre le dessus sur son adversaire et s’est inclinée 7-5. Lim a ensuite remporté la médaille d’argent. 

International

Résumé & résultats d’Équipe Canada: Jour 6

L’équipe U SPORTS