U SPORTS News

Corporatif

Le champion Armstrong reconnaissant de l’occasion offerte par les Rams

Jonathon Jackson

Aaron Armstrong porte un A sur son chandail pour signifier le rôle de leader qu'il a rapidement pris avec les Rams. (crédit: Hung Le)

Aaron Armstrong admet qu'il était préoccupé par sa capacité à jouer au hockey masculin U SPORTS.

Il n'avait pas à s'en faire.

Le centre des Rams de Ryerson est champion du SUO après avoir accumulé 28 points dans ses 10 derniers matchs, incluant une performance de six points lors de la finale de saison régulière de son équipe le 9 février dernier contre les Gryphons de Guelph.

Armstrong a débuté le match avec un point de retard sur Anthony De Luca de l'Université Concordia, mais a quitté Guelph avec une avance confortable. Il a compté le premier et le dernier but lors de la victoire de Ryerson 11-4, et a ajouté quatre passes entre les deux.

Il a terminé la saison avec 17 buts et 29 aides pour un total de 46 points, le plaçant au deuxième rang au pays, ce qui est également un nouveau record de saison de Ryerson. De Luca avait 43 points, y compris 24 buts, le meilleur de sa conférence.

« J'ai entamé cette saison avec l'espoir d'obtenir ma chance avec ce club de hockey,» a déclaré Armstrong.  « Les entraîneurs ont cru en moi, et je ne peux pas vous dire combien les joueurs m'ont soutenu et m'ont encouragé.

« Je me sens privilégié de faire partie d'une équipe aussi formidable. »

Armstrong a suivi un chemin inhabituel vers le SUO et U SPORTS. À l'adolescence, il a joué la plupart de son hockey au Junior C avec l'équipe des Ironmen de Wingham, basée près de sa ville natale de Teeswater en Ontario.

Il a été nommé meilleur joueur de la ligue à trois reprises, remportant deux titres de pointage avec Wingham, y compris une saison record en 2012-13, quand il accumulé 124 points en seulement 35 matchs.

De là, il est allé au Saskatchewan Briercrest College et a passé une saison dans la Conférence sportive des Collèges de l'Alberta (ACAC), où il a été la meilleure recrue et nommé à l'équipe d'étoiles de la conférence.

Armstrong a ensuite été recruté pour rejoindre les Rams la saison dernière par le recruteur en chef Doug Hollinsky et Brian Shantz, agent de liaison pour les admissions sportives.

Les entraîneurs Graham Wise et Johnny Duco ont décidé de lui donner une chance, même s'il n'était pas clair comment Armstrong, avec ses cinq pieds neuf pouces, allait s'apparier avec ses coéquipiers et des adversaires qui avaient joué dans la LCH et la NCAA et, dans de nombreux cas, dans les ligues mineures professionnelles. En aurait-il par dessus la tête?

« J'avais plusieurs doutes en arrivant. Je suis arrivé et, honnêtement, je voulais juste essayer de faire de l'équipe, » a déclaré Armstrong, qui a marqué cinq buts et 14 points la saison dernière en tant que recrue des Rams.  « Mais Johnny et Graham Wise ont cru en moi assez pour me donner une chance.

« Cette année, Johnny et son équipe ont été assez aimables pour me donner une autre chance, et je leur en dois beaucoup d'avoir cru en moi. »  

« Il y a toujours ce doute, » a déclaré Duco, à savoir si Armstrong pourrait réussir au niveau U SPORTS.  « On a tendance à pencher vers les gars du Junior Majeur ou les meilleurs Juniors A.  Mais Doug Hollinsky avait beaucoup regardé (Armstrong).  Et Brian Shantz avait également une bonne connexion avec lui.

« Ils l'ont fortement recommandé, et nous les avons cru sur parole, et nous en récoltons les dividendes. »

Armstrong est petit, mais il est rapide, et il est un excellent manieur de rondelle et un meneur de jeu. Il s'inscrit dans le style puissant que les Rams veulent jouer, et ça a porté fruit parce que Ryerson a mené le SUO au chapitre des buts de cette saison par une marge importante, et s'est classé deuxième au pays derrière UNB.

Il porte un A sur son chandail pour signifier le rôle de leader qu'il a rapidement pris avec les Rams. Armstrong est impliqué dans la communauté et excelle dans ses études de gestion d'entreprise, ayant été nommé étoile académique canadienne la saison dernière.

« C'est un joueur qui est présent lors d'un match important.  Il semble que chaque fois que nous avons besoin d'un but important, ou d'écouler une pénalité, il est capable de jouer dans toutes les situations, » a déclaré Duco.  « Il a été un grand leader pour nous, et nous sommes vraiment chanceux de l'avoir. »

« Il n'a pas eu la meilleure première année, mais il était solide pour nous, et je pense que tout le monde savait que cette année, il serait plus à l'aise, » a déclaré le capitaine des Rams, Michael Fine.  « Maintenant, on ne regarde plus en arrière. Il a été extraordinaire pour nous. 

« Vous pouvez demander à n'importe qui à propos d'«Army », c'est un gars franc et un joueur qui fait passer l'équipe avant tout. »  

Armstrong attribue son succès à ses coéquipiers.

« Michael Fine m'a beaucoup encouragé toute l'année. Il a cru en moi plus que je ne le faisais moi-même, » a-t-il dit.

« Et je joue avec de bons joueurs. Ils font de bonnes passes et de superbes tirs au but. Je ne suis pas seul sur la glace.  C'est un groupe de gars qui travaillent ensemble pour mettre la rondelle dans le filet et gagner des matchs de hockey. »

Les Rams ont remporté beaucoup de matchs de hockey - 22 cette saison pour être exact - brisant le précédent record de 17 et établissant une nouvelle marque historique pour l'école. Les Rams ont remporté plus de matchs que toute autre équipe du SUO et ont obtenu la deuxième meilleure fiche de hockey masculin U SPORTS.

Il s'agit de l'histoire ancienne pour eux, cependant. Les joueurs sont concentrés sur les séries qui débutent mercredi soir à domicile avec une série meilleur-de-trois contre les Warriors de Waterloo.

« Nous voulons juste donner un titre de championnat à Ryerson, » a déclaré Armstrong. « C'est notre objectif. »

* * *

Fine, le capitaine des Rams, bat le record de buts marqués de l'école

Armstrong n'était pas le seul Ram en feu à la conclusion de la saison régulière. Daniel Clairmont a également terminé avec une séquence de 10 matchs avec des points, en enregistrant 21 points durant cette période.

Et Michael Fine a marqué deux buts contre Guelph pour s'emparer de la première place au classement des buts en carrière de Ryerson. Il a terminé avec 132 points, surpassant Ian Richardson, qui a joué pour les Rams de 1992 à 1997.

Fine a dit qu'il savait avant le match qu'il était à un point d'égaliser la marque de Richardson.

« Ce n'était pas quelque chose à quoi je voulais trop penser, ou me mettre de la pression supplémentaire, » a-t-il dit.  « Je voulais simplement jouer mon jeu, et ce qui devait arriver est arrivé. Et j'ai obtenu les rebonds et ça c'est bien déroulé pour moi. »  

« Mike a été un leader formidable pour nous,» a dit Duco de Fine, qui a été capitaine de l'équipe pour les trois dernières saisons.  « Ce sera triste de le voir partir, mais il aura certainement laissé sa marque. »