Basketball Masculin

U SPORTS News

Corporatif

Gérant d’estrade: les Lions (no.2) vainquent les Ravens (no.3) et les Rams (no.5) pour remporter le titre de soccer masculin du SUO

L’équipe U SPORTS

(Crédit: Jojo Yanjiao Qian / York Lions)

Bienvenue à Gérant d’estrade : un aperçu hebdomadaire des meilleures histoires U SPORTS de la fin de semaine.

Soccer masculin

les Lions vainquent les Ravens et les Rams pour remporter leur deuxième titre de SUO consécutif 

Le carré des as du soccer masculin de SUO a donné place à de l’action palpitante impliquant des équipes des rangs supérieurs. Les Lions de York (no.2) ont eu à vaincre les Rams de Ryerson (no.5) et les Ravens de Carleton (no.3) pour être les meilleurs. Lors de la demi-finale face à Ryerson vendredi, York a été tenu sans but pendant toute la première demie malgré un avantage de 5-3 au chapitre des tirs, mais a finalement capitalisé à la 66e minute.

Ce but a été marqué par le défenseur Josh Kiselyov, qui a capitalisé après que les Rams n’aient pu dégager le ballon suite à un coup de pied de coin. Il s’agissait du deuxième but seulement de la carrière de Kiselyov en trois ans avec les Lions, combiné avec le jeu blanc du gardien Mike Argyrides, permettant à York de remporter une victoire 1-0 et de donner aux Lions leur sixième participation consécutive à la finale de SUO.

Cette finale a vu les Lions affronter les Ravens, qui y ont accédé grâce à une victoire de 3-0 sur les Mustangs de Western vendredi. Lors de ce match pour la médaille d’or samedi, Maurizio Ragone, de York, a inscrit un but à la troisième minute, alors que le joueur étoile de la première équipe de SUO, Jorgo Nika, a donné une avance à 2-0 à la 23e minute avec une belle tête.

Tristan St. Pierre a répliqué pour les Ravens au début de la deuxième demie, mais Nika a ajouté son deuxième du match à la 79e minute, réalisant une belle course pour compter sur une passe de Dylan Carreiro.

Les Lions se sont ensuite accrochés après avoir tiré de l’arrière 19-11 (14 des tirs de Carleton sont survenus en deuxième demie), pour l'emporter 3-1, remportant la Coupe Blackwood en tant que champions de SUO pour la deuxième année consécutive et la cinquième fois au cours des six dernières années. Et Nika a dit par la suite que c'était un effort d'équipe qui les avait menés là:

« Nous connaissions le jeu offensif de Carleton et nous avons essayé de garder notre calme et notre forme défensive. J'ai eu l'occasion de marquer deux buts, mais la victoire est l'effort de l'équipe tout au long du match. »

Cela a également prolongé l’impressionnante série de victoires de York. Les Lions ont affiché un dossier de 13-0-3 durant la saison régulière et leur seule défaite depuis le 30 août 2017 a été une défaite contre le Wolfpack de Thompson Rivers en quarts de finale nationale de l’année dernière. Ils se rendront maintenant aux Championnats canadiens U SPORTS la fin de semaine prochaine, organisés par les champions de Canada-Ouest, les Thunderbirds de UBC.

Les autres équipes qui participent aux Championnats canadiens sont les Capers du Cap-Breton (champions canadiens en titre et l'équipe la mieux classée pendant la majeure partie de l'année, qui a également remporté son troisième titre consécutif au championnat de SUA avec une victoire de 2-0 sur les Reds de UNB), les Carabins de Montréal (qui ont remporté leur deuxième titre consécutif du RSEQ vendredi grâce à une victoire de 3 à 0 sur les Citadins de l'UQAM), les Reds, finalistes du SUA, le Ravens, finalistes du SUO, les Citadins, finalistes du RSEQ et les Spartans de Trinity Western, finalistes de Canada-Ouest. Ces championnats commencent jeudi avec les quarts de finale qui verront s’affronter les Lions contre les Spartans, les Carabins contre les Reds, les Capers contre les Citadins et les Thunderbirds contre les Ravens.

Rugby féminin

les X-Women remportent leur sixième titre national, leur cinquième en neuf saisons

Les X-Women de StFX ont continué leur série de victoires du titre national tous les deux ans depuis 2010, inscrivant une victoire de 41-24 sur les Gryphons de Guelph lors du match pour la médaille d’or de dimanche aux championnats organisés par l’Université Acadia. Guelph a pris une avance de 7-0 en début de match grâce à un essai de Julia Schell et un converti de Madison Brattan, puis a augmenté son avance à 14-7. Mais les X-Women ont riposté avec des essais d'Olivia DeMerchant et d'Amelia Hatfield, plus un converti de Danielle Franada et pour permettre à StFX de mener 19-14 à la pause.

En deuxième demie, un essai de Sam Lake et un converti de Franada ont donné l'avantage aux X-Women 26-14. Un essai non converti de Rebecca Sundell, de Guelph, a réduit l'écart à 26-19, mais Lake a ensuite marqué à nouveau et Franada a remonté la marque à 33-19. Franada a ensuite ajouté un penalty pour porter l'avance à 36-19, et bien que les Gryphons aient réussi un essai non converti de Brodie Schmidt à la 71e minute pour tenter de se rapprocher un peu, la troisième tentative de Lake dans les dernières secondes de la deuxième demie a donné l'avantage de 41 - 24 au score final.

Hatfield, joueuse à l’aile des X-Women, a été nommée joueuse du match et, dans une entrevue remplie d’émotions par la suite, elle a déclaré qu’elle ne le réalisait pas encore.

«C'est incroyable. C'est surréaliste. C’est la deuxième fois que je suis ici avec l’équipe et nous avons fait beaucoup de progrès le dernier mois et nous avons atteint notre sommet au bon moment. Nous devons donner du crédit à Guelph, elles ont joué de façon incroyable. Je suis tellement heureuse que ça semble irréel pour le moment. […] Je crois que ce que nous avons tout de suite pensé, c’était: «Nous les avons laissés marquer, et nous avons déjà tiré de l’arrière et nous pouvons revenir.» Et nous l’avons fait; nous avons tout de suite fait ce que nous avions à faire. »

StFX s’est qualifiée pour la finale grâce à une victoire de 42-21 en quart de finale sur les Gaels de Queen’s jeudi et à une victoire en demi-finale de 26-12 contre le Rouge et Or de Laval vendredi. Pendant ce temps, Guelph a battu les Vikes de Victoria 54-10 en quarts de finale jeudi, puis a battu les championnes canadiennes en titre, les Gee-Gees d’Ottawa, 15-12 lors de la demi-finale de vendredi. Ottawa a remporté la médaille de bronze avec une victoire de 15-14 contre le Rouge et Or de Laval dimanche, alors que Victoria a battu Queen’s 24-15 au match du cinquième rang.

Hockey sur gazon

les Vikes remportent leur premier titre national depuis 2008

Les Vikes de Victoria ont remporté le championnat Canada-Ouest et une participation à la série nationale meilleur de trois il y a deux semaines, malgré un laissez-passer, accédant à la finale grâce à un différentiel de buts plus élevé que les championnes canadiennes en titre, les Thunderbirds de UBC. Les Vikes n’avaient pas joué depuis trois semaines avant leurs affrontements contre les hôtes et championnes de SUO, les Lions de York (qui ont vaincu les Gryphons de Guelph 1 à 0 lors de leur finale de conférence la semaine dernière), mais elles n’étaient pas trop rouillées. Elles ont débuté en force avec une victoire de 2-1 lors du premier match de la série vendredi, puis ont remporté leur première Coupe McCrae depuis 2008 avec une victoire de 3-1 au deuxième match samedi.

Lors du premier match vendredi, la gardienne de but des Vikes, Robin Fleming, a réalisé deux arrêts importants en arrêtant Prava Sandhu sur une passe de Jaslan Stirling à la 10e minute de jeu, puis six minutes plus tard, en stoppant Stirling. Victoria a ensuite pris la tête avec quatre minutes à faire en première demie sur un but de l'attaquante recrue Erin Dawson. Stirling a fait la passe à Amber Sandhu pour égaliser le match deux minutes plus tard et les équipes sont allées en pause à égalité à égalité à un, mais le deuxième but de Dawson avec 11 minutes à jouer allait faire la différence.

Lors de la deuxième partie samedi, Stirling a donné un bon départ aux Lions avec une première tentative qui s'est transformée en pénalité de coin. Les Vikes ont été en mesure de défendre leur filet et d'exercer ensuite leur propre pression, ce qui a porté fruit à la 14e minute lorsque la milieu de terrain Lindsay Cole a battu la gardienne de York, Alycia Grey. La milieu de terrain Stefanie Sajko a inscrit un but sur son propre rebond une minute plus tard pour donner une avance de 2-0 à Victoria à la demie. La recrue Cara Butler a ajouté un but d’assurance tôt en deuxième demie.

Sydney McFaul a marqué tard en fin de match pour les Lions, mais ça s’est avéré trop peu, trop tard. Au final, les Vikes ont remporté leur premier titre de championnat depuis 2008, et l’entraîneure-chef Lynne Beecroft a ensuite rappelé les leçons qu’elles avaient apprises de cette ancienne équipe.

«Nous avons eu une réunion avec l’équipe de 2008 plus tôt cette année et ce qu’elles nous ont transmis est que ce n’est pas nécessairement la victoire qui est importante, mais à l’amitié que vous développez. Ce groupe vivra ensemble pour toujours. Elles s’entendent si bien toute l’année et nous avons joué un bon jeu d’équipe dans les deux matchs ici. Tout le monde a fait sa part, je ne peux pas nommer une joueuse qui s’est démarquée de notre équipe car elles ont toutes très bien joué. »

La victoire des Vikes marque le huitième championnat de hockey sur gazon U SPORTS de suite pour une équipe de Canada-Ouest, les Thunderbirds de UBC ayant remporté les sept précédents. Ce fut un moment spécial pour Victoria, cependant, et un retour au sommet plus de dix ans plus tard.

Football

les Huskies surprennent les Thunderbirds en prolongation pour accéder à la Coupe Hardy pour la première fois en neuf ans  

Ce fut une année mémorable pour l’entraîneur-chef des Huskies de la Saskatchewan, Scott Flory. Flory, qui a joué pour les Huskies de 1994 à 1998 avant une longue carrière dans la LCF (qui lui a permis d’être intronisé au Temple de la renommée du football canadien cette année) et les a aidés à remporter la Coupe Vanier lors de sa dernière saison, est retourné chez les Huskies en 2014 comme coordonnateur du jeu au sol avant de devenir finalement coordonnateur offensif puis entraîneur-chef avant la saison 2017 après le départ de Brian Towriss (qui dirigeait les Huskies depuis 1984). Les Huskies ont enregistré une fiche de 2-6 lors de la première saison de Flory l’année dernière (après une fiche de 5-3 lors de la dernière saison de Towriss), mais ils se sont considérablement améliorés cette année, enregistrant une fiche de 5-3 en saison régulière et battant ensuite les Thunderbirds de UBC 31-28 en temps supplémentaire samedi lors de la demi-finale de Canada-Ouest.

Vers la fin de la partie, on aurait dit que UBC allait passer, puisque les Thunderbirds menaient par sept avec seulement 51 secondes à jouer. Mais le quart de cinquième année de la Saskatchewan, Kyle Siemens, a tenu son bout, réalisant une série de quatre attaques qui se sont conclues par une passe de touché de 14 verges à Jesse Kuntz. Le botteur de cinquième année, Sean Stenger, a créé l'égalité sur le converti.

En prolongation, la défensive des Huskies s’est emparée de la première possession, bloquant les Thunderbirds au deuxième essai après avoir accordé neuf verges au premier. Cela a forcé UBC à tenter un placement, mais le botteur Greg Hutchins l’a placé à la droite du poteau. Cela a ouvert la voie à Stenger, le meneur au chapitre des points pour les Huskies. Après que deux courses de Tyler Chow qui ont permis à la Saskatchewan de récolter neuf verges, Stenger a marqué un botté de placement pour qualifier les Huskies à la Coupe Hardy.

Par la suite, Flory était ravi de la performance de son équipe:

« UBC est une équipe de football tellement talentueuse; nos gars ont bien joué en tant qu'équipe. Nous étions tous connectés, des équipes spéciales à l'offensive, en passant par la défensive. En fin de compte, nous avons réussi un jeu de plus. Je suis vraiment fier de nos gars. »

Soccer féminin

les Spartans (no.1) devancent les Dinos (no.5) pour remporter leur deuxième titre Canada-Ouest consécutif  

Pour la huitième année consécutive, l’équipe de soccer féminin des Spartans de Trinity Western s’est qualifiée pour la finale de Canada-Ouest et, pour la deuxième année consécutive, elle a remporté la victoire. La fiche en saison régulière de TWU de 12-2-0, les a placé en tête du classement du top 10 pendant une bonne partie de la saison (s’échangeant la première position avec les championnes en titre, les Carabins de Montréal), et elles ont été à la hauteur de ce classement en séries éliminatoires jusqu’à présent. Cependant, elles n’avaient pas un chemin facile vers le titre de la conférence.

En quart de finale de Canada-Ouest la semaine dernière, les Cascade de UFV ont entraîné TWU en prolongation avant que l’attaquante des Spartans, Rachel Hutchinson, ne sorte du banc pour marquer le seul but du match à la 107e minute. Cela a permis à Trinity Western d’accéder à la finale de Canada-Ouest, qu’elles accueillaient grâce à leur succès en saison régulière, mais elles avaient tout de même à faire face à une route cahoteuse.

Lors de la demi-finale de vendredi, les Spartans ont marqué trois buts rapides dans les douze premières minutes contre les Pandas de l’Alberta (Kathryn Harvey, Elizabeth Hicks et Hutchinson en étant les auteures), mais en ont concédé deux en deuxième demie. Et lors de la finale de samedi, Hutchinson a marqué le but qui allait s’avérer être le seul but du match, à six minutes de la fin, mais TWU devait encore faire face à beaucoup de pression. La gardienne de cinquième année, Rachel Sydor, a réussi six arrêts lors de cette victoire

Les Spartans se dirigent maintenant vers les Championnats canadiens organisés par les Gee-Gees d’Ottawa qui commencent jeudi. Les autres équipes y participant seront les championnes du RSEQ, les Carabins, les championnes de SUA, les Capers du Cap-Breton, les hôtes et championnes de SUO, les Gee-Gees, les finalistes de Canada Ouest, les Dinos, les finalistes du RSEQ, le Rouge et Or de Laval, les finalistes de SUO, les Mustangs de Western et les médaillées de bronze de SUO, les Marauders de McMaster. Les quarts de finale de jeudi verront le Cap-Breton affronter Western, Trinity Western contre Laval, Montréal contre McMaster et Ottawa contre Calgary.

Réseaux sociaux:

Dyce est mentionné, Trussler inscrit un tour du chapeau, et des amateurs des Tigers remportent de l’argent  

Bien que les Bisons du Manitoba n’aient pas remporté leur confrontation de demi-finale de football Canada-Ouest contre les Dinos de Calgary, le match a néanmoins donné un fait saillant impressionnant. Le receveur Trysten Dyce a réussi un incroyable attrapé lors du match et a mérité les louanges de son père, Bob (l’entraîneur de longue date de la LCF, actuellement coordonnateur des équipes spéciales du Rouge et Noir d’Ottawa):

De son côté, l’équipe de hockey féminin des Varsity Blues de l’Université de Toronto a disputé son match annuel de la journée scolaire contre les Rams de Ryerson jeudi:

Taylor Trussler a mené son équipe de Toronto lors de la victoire 7-1, inscrivant son premier tour du chapeau en carrière:

La saison de basketball de SUA a également commencé cette semaine, rejoignant les autres conférences, et les Tigers de Dalhousie (no.5) ont commencé avec une victoire de 89-76 sur les Capers du Cap-Breton, samedi. Et plusieurs fans étaient présents, dont beaucoup qui avaient assisté à leurs camps de basketball et étaient présents lors de la journée d'appréciation des campeurs:

Deux de ces campeurs sont repartis à la maison avec un prix :

Des lancers francs pour de la pizza gratuite? Ça c’est un super prix à gagner.

Corporatif

Faites connaissance avec les membres du personnel sportif de U SPORTS : Traci Vander Byl, Vikes de Victoria

L’équipe U SPORTS